AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Durant les grandes vacances, le forum est en baisse d'activité, rassurez-vous il ne ferme pas. En septembre un recensement sera mis en place. Passez de bonnes vacances !

avatar
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
▲ Messages : 325
▲ Inscription : 06/04/2017

▲ Age : 27
▲ Quartier Résidentiel : Domaine d'Arkadia, avec mon auxiliaire de vie, Léandre et mon chien, Joker.
▲ Occupation : Je ne travaille pas.
▲ Identité Sexuelle : Je suis bisexuelle, bien que je n'ai jamais eu de relation avec une femme.
▲ Cupidon : J'aime Léandre. C'est le premier qui me fait éprouver un tel bonheur, depuis mon accident.
▲ Avatar : Laura Vandervoort.
▲ Crédits : Moi-même (avatar+signa) et Tumblr (gifs).
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
Jeu 6 Avr - 18:48


Lou Vizconde



base du personnage

Nom. Je porte le nom de Vizconde. Un nom avec une belle consonance espagnole,  que je tiens de mon père. Prénom. Mon premier prénom est Lou. Je le tiens de ma mère, qui avait une sœur qui s'appelait Louana. Mon second prénom est Sofia. C'est ma sœur aînée qui la choisit, parce qu'une de ses poupées s'appelait ainsi. Surnom. Avec mon prénom de trois lettres, je n'ai aucun surnom. Mais mon père aime m'appeler "Loupette", ce qui le fait rire. Ma sœur quand à elle me surnommait "L". Âge. J'ai 27 ans, même si à l'heure actuelle, j'ai l'impression d'être une personne âgée. Date de naissance. 03.02.1990. Lieu de naissance. Je suis née à Heatherfield, bien que je n'y suis restée quelques semaines, avant de déménager. Origines. Alors. Déjà je suis canadienne, vu mon lieu de naissance. Mais je suis également française par ma mère, et espagnole par mon père. Quartier. J'habite dans le Domaine d'Arkadia, dans une grande villa avec piscine, que mon père, mon manager, et mon entraineur, ont acheté. J'y vis avec mon auxiliaire de vie que je ne supporte pas.Date d'arrivé. J'y suis revenue à mes 15 ans, pour y repartir à mes 20 ans. Et finalement, je suis revenue en ville, il y a seulement trois mois, vu qu'on m'y a forcé.  



apparence physique

Tatouage. J'ai un tatouage, une plume brisée, sur la hanche droite. Je l'ai faite il y a deux mois. Ce tatouage représente ma vie, comme je la vois: elle est brisée. Piercing. Je n'en ai pas. Mais peut-être en ferais-je un, plus tard ... J'y réfléchis encore. Caractéristique Déterminante. Je suis en fauteuil roulant depuis trois mois, jour où je suis sortie de l'hôpital. Personne ne sait si je pourrais remarcher un jour. Et toute cette histoire a fait que je suis assez renfermée, et que je déprime très facilement. Visage. On dit que je ressemble beaucoup à Laura Vandervoort.



amour

Orientation Sexuel. Je suis bisexuelle, même si je n'ai jamais eu de relation avec une femme. Statut Civil. Je suis célibataire, et je ne pense pas que ça changera rapidement. Après tout, je ne supporte pas ma condition, qui pourrait alors la supporter? Partenaire Actuel. Comme dit, précédemment, je n'ai personne. Ancien Partenaire. Mon premier amour a été Tyler, alors que j'avais 18 ans. Je l'ai quitté 2 ans plus tard, lorsque j'ai dû déménager. J'ai été en couple ensuite et uniquement, il y a 5 ans, lorsque j'avais donc 22 ans, avec Matt, et ça a duré 4 ans. On travaillait au même endroit, on s'entrainait ensemble. Il m'a quitté lorsque j'ai obtenu la médaille d'or et que lui ne l'a pas eu. Il m'a simplement lancé au visage que j'avais triché. Vous voyez un peu sa mentalité ?



Professionnel

Occupation. Actuellement, je ne peux plus travailler, et ça me coûte énormément. Mon travail était ma passion, une grande partie de ma vie. J'étais une patineuse professionnelle. Lieu de Travail. Nulle part ... Anciens Jobs.  J'ai travaillé comme caissière dans un petit magasin, jusqu'à mes 20 ans, avant de déménager. Objectif de carrière. Je veux simplement retrouver mon métier, mais ce n'est pas pour maintenant .... La glace n'est plus pour moi.



Entourage

Parents. Ma mère, Marie, est une française venue à Heatherfield à ses 24 ans, pour ses études en droit. C'est quelques mois plus tard qu'elle a rencontré mon père, Pedro, un médecin. Ils m'ont eu 27 et 30 ans, après 3 ans de grand amour. Ma mère a 54 ans, mais cela fait 10 ans que je n'ai plus de nouvelles; je ne sais même pas où elle vit. Mon père a lui 57 ans, et vit à Paris. Je lui en veux de m'avoir envoyé à Heatherfield, surtout qu'il m'a clairement dit qu'il ne retournerait pas dans cette ville, qui lui rappelle trop ma mère. Frères et Soeurs : J'ai une sœur aînée, Amélia, qui a 30 ans. Elle vit à New York, avec son mari et son fils. Mais vu que c'est électrique entre son époux et moi, on n'a plus aucun contact toutes les deux, depuis plus de 5 ans.  Et j'ai un frère, mais c'est compliqué à expliquer. Enfants : Je n'ai pas d'enfants, et je ne vois pas comment je pourrais en avoir, surtout en étant en fauteuil. J'aimerai en avoir, c'est une certitude. Mais je ne vois pas comment, surtout que pour moi, personne ne peut s'intéresser à moi...Animaux de compagnie. J'ai un labrador, Joker, que mon père m'a offert. Il écoute très bien, comme les chiens d'aveugle, ce qui fait qu'il m'accompagne partout, même si je ne le tiens pas en laisse.  Autres. Hazel (Petite sœur de mon premier amour). Tyler (Premier amour).




Pseudo. Soso. Prénom. Laura. Âge. 18 ans. Connexion. Tous les jours. Groupe. Vers l'âge adulte. Inventé. Scénario. Pré-Lien. Poste Vacant Inventé de toutes pièces. Autres comptes. Aucun pour l'instant.

Code:
<pris>Laura Vandervoort</pris> • Lou Vizconde

si scénario ou pré-lien merci de remplir ce code
Code:
<pris>Avatar</pris> • [url=http:lienduscenatio]Prénom Nom[/url]


Revenir en haut Aller en bas
avatar
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
▲ Messages : 325
▲ Inscription : 06/04/2017

▲ Age : 27
▲ Quartier Résidentiel : Domaine d'Arkadia, avec mon auxiliaire de vie, Léandre et mon chien, Joker.
▲ Occupation : Je ne travaille pas.
▲ Identité Sexuelle : Je suis bisexuelle, bien que je n'ai jamais eu de relation avec une femme.
▲ Cupidon : J'aime Léandre. C'est le premier qui me fait éprouver un tel bonheur, depuis mon accident.
▲ Avatar : Laura Vandervoort.
▲ Crédits : Moi-même (avatar+signa) et Tumblr (gifs).
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
Jeu 6 Avr - 18:49


Once upon a time



Le Cri de ma Naissance valait le tiens, 1789


Assise sur le banc devant chez elle, Marie regarde au loin, les voitures qui circulent, entendant le bruit sourd des klaxons qui s’effacent dans la nuit. Tendrement, elle caresse son ventre qui ne cesse de pousser, qui bientôt disparaitra, pour laisser place à un nouveau membre dans la famille. Se retournant vers les pas qui résonnent derrière elle, la future maman se lève pour prendre son époux dans ses bras. Puis une petite tornade arrive, réclamant de suite l’attention de ses deux parents. Levant les yeux au ciel, Pedro attrape sa petite princesse Amélia dans les bras, avant de lui embrasser le front. Tous les trois se tournent ensuite vers l’horizon, regardant le soleil qui commence à faiblir pour laisser place à la lune.

ღღ


Je suis née dans cette famille, aimante, le 3 février. Ma mère, Marie, était une femme douce et chaleureuse, un poil peut-être trop protectrice. Mon père lui était un homme souriant, le cœur sur la main. La troisième personne que j’ai rencontré dans ma vie, ce fut ma grande-sœur, de trois ans mon aînée, Amélia. Elle était toute heureuse apparemment de pouvoir me serrer dans ses bras. Pour ma part, je ne m’en souviens pas.

ღღ

Quelques jours plus tard, j’eus le droit de rentrer à la maison. Ma vie commençait. J’ai découvert ma chambre, que je partageais avec ma sœur. On était heureux tous les quatre. Ma mère avait fait une pause dans son travail, pour pouvoir nous élever toutes les deux. Mais une semaine après mon arrivée à la maison, mon père rentra épuisé un soir. Et pourtant, un sourire barrait son visage. Il avait une bonne nouvelle à annoncer. C’est pendant le repas, alors qu’Amélia finissait son dessert, et que moi j’étais dans les bras de ma mère, qu’il prit la parole. Une mutation, voilà sa bonne nouvelle. Une mutation à New York, dans l’hôpital qu’il avait toujours décidé. Ma mère, heureuse pour lui, accepta de partir, prête à quitter le Canada. Mes parents engagèrent une personne pour s’occuper de la maison, il était hors de question de la vendre. Les valises faites, alors âgée de 3 semaines, toute ma famille déménagea dans ce nouvel état.

Oublier tout, partir d'ici, F. Lerner, Une autre vie


New York, la ville qui ne dort jamais, notre nouvelle ville. C’est là que j’ai grandi. On allait dans une des écoles. Malheureusement, mon père avec sa mutation, était de moins en moins présent à la maison. Et c’est à mes cinq ans qu’une violente dispute éclata entre mes parents. Allongée dans mon lit, je n’arrivais à trouver le sommeil, comme Amélia d’ailleurs. Toutes deux blotties dans le lit de ma sœur, on attendait que mon père rentre dans l’espoir qu’il vienne nous dire bonne nuit. Le réveil affichait 23h47, lorsque la porte claqua enfin dans le silence du soir. Ma mère n’en pouvait plus de ne plus voir son mari. Ils s’hurlèrent dessus, la vaisselle se fracassa sur le sol. Amélia me boucha les oreilles, pour tenter d’atténuer les cris de nos parents, alors que mes larmes coulaient sur mes joues. Elles étaient d’ailleurs présentes sur celles d’Amélia. Puis, de longues minutes plus tard, les cris cessèrent, enfin.

ღღ

« Joyeux anniversaire Lou ! ». Au même instant, je soufflais mes bougies. Mon père n’était pas là, alors qu’il m’en avait fait la promesse. Retenant mes larmes, surtout qu’il y a mes amis à la maison, je faisais semblant d’être heureuse. J’avais reçu de beaux cadeaux. Le soir même, mon père rentra tard à la maison. Avec ma mère, ils ne se parlaient plus. Cette dernière était d’ailleurs en train d’aider Amélia avec ses devoirs, pendant que moi, je lisais un livre pour l’école. Mon père se dirigea donc vers moi, un gros carton dans les bras. Il me souhaita un joyeux anniversaire, avant de me couver du regard, le temps que je l’ouvre. A l’intérieur, se trouvait le plus beau cadeau : une paire de patins. Lui sautant dans les bras, je le remerciais, pleurant de joie. Mais mon bonheur fut de courte durée, lorsque ma mère arriva au même moment, et hurla sur mon père qu’il était hors de question qu’elle perde son temps à m’emmener faire des singeries sur la glace. Ce jour-là fut la dernière fois qu’on fêta mon anniversaire.

ღღ

Vu que ma mère ne voulait pas m’emmener à la patinoire, c’est mon père qui s’en chargea. Amélia était jalouse qu’il passe autant de temps avec moi, surtout qu’il avait réussi à embaucher quelqu’un, si bien qu’il était souvent à la maison. Mais ma sœur préférait le shopping, ce qui était loin d’être mon cas. Je devenais de plus en plus douée, si bien que mon père décida de m’inscrire à des petites compétitions. Et cet esprit me plaisait plus que tout. Mais je souffrais de ne jamais voir ma mère lors de mes compétitions. Mon père tentait toujours de me rassurer, me disant que la prochaine fois elle viendrait. Mais ça n’était jamais le cas … Et en plus de cette douleur, Amélia s’éloignait de plus en plus de moi, devenant comme les filles qui me disaient que je n’étais qu’un ‘Bernard Hermite’, à l’école.

ღღ

Vers l’âge de mes 14 ans, mon père annonça qu’il voulait retourner à Heatherfield. Surtout qu’il devait former quelqu’un là-bas. Ma mère fut contre cette idée, et Amélia aussi. Elle refusait de quitter ses amies. Le diction telle mère telle fille s’appliquait à la perfection avec ces deux-là. Mon père annonça donc qu’il partirait avec moi. De toute manière, ça ne changerait rien … Depuis plus de quatre ans, la maison était divisée en deux : mon père et moi d’un côté, ma sœur et ma mère de l’autre. C’est donc une semaine plus tard, pendant le début des grandes vacances scolaires, qu’on prit l’avion avec mon père.

Changer de terre, changer d'habits, F. Lerner, Une autre vie


Arrivée à Heatherfield, dès la première semaine, on père me fit visiter la ville, comme il la connaissait très bien. Puis, profitant des vacances, je passais mes journées à me promener. Quelques fois par mois, ma mère m’appelait mais c’était rapide. De toute façon, on n’avait pas grand-chose à se dire réellement. Mais chose inattendue, à mes 16 ans, ma mère nous annonça qu’elle nous rejoignait, et qu’Amélia restait à New-York. Mon père lui demanda pourquoi elle revenait, deux ans après. Apparemment, on lui manquait de trop. Aussi, on se prépara à accueillir ma mère.

ღღ

Elle arriva deux semaines plus tard, ce que je trouvais étrange. Je n’étais pas prête à lui pardonner. Surtout qu’elle n’avait pas changé ; elle ne voulait toujours pas venir me voir à la patinoire. J’en parlais souvent à mon père, mais il me disait que ma mère avait d’autre chose à penser que des compétitions puériles. Depuis qu’elle était revenue, mon père était différent. Ils me cachaient quelque chose c’était certain. C’est à mes 17 ans, que j’ai découvert le poteau-rose. Ma mère prit l’avion et revint, un jeune de mon âge, à quelques années près, à ses côtés. Son fils. C’est à ce moment précis, que j’ai compris la situation. Depuis des années, mes parents étaient en froid, car ma mère avait eu une relation extra-conjugale. Refusant de lui parler, mon père était rouge de colère qu’elle est osée aller le chercher. Et du jour au lendemain, mon ‘frère’ se retrouva à la maison, et ma mère fut abandonnée absente. Elle avait fait ses valises et était partie avec pour seule excuse un mot, ‘son père est décédé, il avait besoin d’une famille’.

ღღ

Mon père, nous éleva tous les deux, même si mon frère n’était pas son véritable enfant. Un an plus tard, toujours sans nouvelle de ma mère, je réussissais à trouver un petit travail en tant que caissière dans un magasin. C’est quelques semaines plus tard, que j’ai commencé à l’aimer. Tyler. Il devint mon premier amour. Ma première fois également. On était heureux tous les deux. Je commençais à sincèrement apprécier mon frère. On avait plus de point commun qu’il n’y paraissait. Je lui racontais tout, j’étais son journal intime, il était le mien. Mais malheureusement, à mes 20 ans, j’ai pris la décision de partir. Je venais d’être contactée par un entraineur de patinage, qui pensait que j’avais un énorme potentiel. Ne donnant pas la véritable raison de mon départ à mon père ou à Tyler, seul mon frère était au courant, je quittais donc Heatherfield.

Faire les choses qu'on s'était promis, F. Lerner, Une autre vie


J’avais 20 ans, et j’arrivais dans une ville qui m’était totalement inconnue : Paris. Le courant passa directement avec mon entraineur, Marc. Tous les jours, je téléphonais à mon frère, lui racontant que Marc pensait que j’avais du potentiel pour faire du mondial. Et il ne c’était pas trompé. Un an plus tard, j’étais en final pour obtenir la médaille d’or. Mon père était venu habiter à Paris, dans un manoir à quelques kilomètres de chez moi. Mon frère lui était resté à Heatherfield, dans notre maison. Ma première compétition mondiale, j’ai obtenu la médaille d’or. Et ça là que je l’ai rencontré : Matt. Depuis deux ans, j’étais bien incapable d’oublier Tyler. Mais avec Matt, c’était différent. Il n’était pas comme les autres. On a commencé à flirter ensemble, et puis à sortir ensemble. L’entrainement, on le passait ensemble. Enfin, on était heureux tous les deux. Et ce bonheur a duré 4 ans.

ღღ

C’était le deuxième championnat mondial, et Matt et moi étions tous les deux en finale. C’était super ! Ma deuxième médaille d’or en main, j’attendais patiemment de savoir si Matt allait avoir l’or ou l’argent. Malheureusement,  il chuta, ce qui lui fit perdre des points. Et c’est l’argent qu’il reçut. Et lorsque je tentais de le réconforter, la seule chose qu’il put me dire ce fut « Tu as triché Lou, je le sais ! ». Et ce fut la fin de notre histoire ce soir-là, peu de temps après mes 26 ans.

ღღ

Sortant avec des amis, mon entraineur, et les conjoints de tous, on avait décidé d’aller se faire un petit restaurant. Alors qu’on s’apprêtait à partir, Marc m’attrapa le bras pour me dire qu’on repoussait d’une heure mon entrainement de demain. Hochant la tête, je sortis du restaurant, inspirant dans les rues de Paris. Montant dans ma voiture, j’étais contente de rentrer chez moi. Mais j’étais loin de me douter que ma vie allait basculer ce soir. Alors que je tournais à droite, une voiture percuta de plein fouet la mienne, m’envoyant dans le décor. J’hurlais, mais je voyais ma vie qui défilait devant mes yeux. Puis le noir apparut et m’enveloppa de ses bras.

Baisser la tête voir chaque jour ses rêve s'envoler, F. Lerner, Une autre vie


Un bip strident qui raisonna à mes oreilles. Ouvrant avec difficulté les yeux, le premier visage qui m’apparut, fut celui de mon père. Il pleurait de joie. Attrapant sa main, je fus surprise de voir que j’avais une perfusion au bras. Voulant me redresser, mon père posa sa main sur mon épaule, pour me forcer à rester couché. Lui demandant ce qui se passait, il me demanda si je me souvenais de ce qui s’était passé. Réfléchissant, je retrouvais mes esprits. L’accident. Mes cris. Le noir total. Lui demandant combien de temps j’étais restée inconsciente, je fus surprise d’attendre que j’étais restée 3 mois. Mais le pire restait à venir. L’annonce tomba : j’étais paralysée au niveau des jambes et les médecins pensaient que je ne pourrais pas remarcher. Une chute. Je ne pourrais pas remonter sur des patins, ce qui était toute ma vie. Après cette annonce, j’ai demandé à mon père de sortir de ma chambre, pour me laisser seule. J’ai pleuré tout ce que j’ai pu, et je n’ai pas répondu à mon frère. Je ne voulais pas lui parler. Je désirais juste mourir.

ღღ

Je suis restée deux mois à l’hôpital. Deux mois d’enfer, à entendre jour après jour, que je ne pourrais pas marcher, ni patiner de nouveau. C’était tellement douloureux. Mon père passait me voir tous les jours, comme mon entraineur. Mais ça me faisait mal, je refusais de leur parler. J’avais l’impression d’être un boulet pour eux.

ღღ

Il y a environ trois mois, mon père, chez qui je vivais, m’annonça que ça ne pouvait plus durer. Que je devais arrêter de me morfondre. Aussi, avec mon entraineur, et mon manager, ils m’avaient acheté une villa à Heatherfield, loin des paparazzis en plus. Mon frère pourrait s’occuper de moi, et un auxiliaire de vie pourrait m’aider. C’était hors de question, je ne voulais pas être dépendante de quelqu’un. Mais je n’avais pas le choix. On m’envoya à Heatherfield, quelques jours après, sans me demander mon avis. J’emménageai dans la villa, et effectivement, quelqu’un était là pour m’aider. Mais je ne le supportais pas, il m’énervait. Avec mon frère, j’avais de plus en plus de mal à le voir … J’avais l’impression d’être un boulet pour lui. Pourtant il me manquait … mais je n’osais pas lui dire.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
▲ Messages : 273
▲ Inscription : 04/04/2017

▲ Age : 24
▲ Identité Sexuelle : Je suis hétérosexuelle, du mois c'est ce que je pense...
▲ Cupidon : J'ai toujours pensé que j'étais hétérosexuelle, enfin je ne me suis jamais vraiment posé de questions.. Mais voilà depuis que j'ai rencontré Swann rien n'est plus pareil, elle me donne envie de battre, elle me redonne l'envie de vivre. Mais je sais que je me fais de films, qui voudrais sortir avec quelqu'un comme moi ?
▲ Avatar : Alycia Debnam Carey
▲ Crédits : tearsflight
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
Jeu 6 Avr - 19:14


Félicitation Lou



Tout d'abord je te souhaite la Bienvenue sur le Forum, car vu que tu es une rapide, j'ai pas eu le temps de te le dire
Sinon j'ai eu beaucoup de plaisir à lire ta fiche, même si des fois il manquait un mot ou une lettre, mais rien de bien méchant ! Enfin, je n'ai pas grand chose à te dire, seulement que l'histoire de Lou m'attriste et j'ai vraiment hâte de RP avec toi.



Tu peux dès à présent découvrir les merveilles que renferme le forum ainsi que sympathiser et délirer avec les autres membres si ce n'est pas déjà fait ! Cependant afin de ne pas te lâcher complètement dans la nature, voici quelques liens qui te permettront de t'y retrouver  ! Tout d'abord si tu ne l'as pas encore fait, je te conseille d'aller jeter un petit coup d'oeil au règlement, c'est toujours bien de savoir à quoi on a à faire   ! Ensuite nous pensons que tu ne vas pas vivre sous les ponts, donc files faire une demande de logement et après va recenser ton métier. C'est toujours bien de savoir où notre personnage va travailler ! Puis, il faut aussi que tu répertories ton personnage c'est important !

Mais bon je suis sûre que tu es surtout impatient(e) de créer ta fiche de liens pour te faire des amis ! D'ailleurs il se peut que tu ais besoin de personnes particulière, comme ta moitié ou ta grande tante qui fume comme un pompier ? Il faut les créer dans la catégorie en construction. N'oublies pas de recenser ton scénario, car si tu ne le fais pas, les personnes non inscrits ne pourront pas le voir.  Si tu n'as pas forcément besoin de créer un scénario, mais il faut absolument que ton patron pervers ou que la belle-soeur de ton meilleur ami débarque, c'est un lien prédéfini qu'il faut que tu crées. Si au contraires, tu veux créés ta famille, je t'invite à remplir ce formulaire. Dans tous les cas, j'espère qu'ils seront pris bientôt   ! Après si l'envie de RP est présente, mais que tu ne sais pas avec qui en faire tu peux aller rechercher un partenaire ! Ensuite, quand tu auras des rps par milliers, pour ne pas les oublier, tu pourras les mettre dans ton profil. Sinon tu peux les poster dans les Topics. Que te dire d'autre ? Je te recommande vivement le flood où l'on s'amuse comme des petits fous & de passer sur la ChatBox pour rigoler un petit peu ! Sinon pour toutes tes demandes, de lieux, de rang, changement de personnage ou autre, c'est dans les extras qui faut se rendre. Surtout, n'ais pas peur de faire le petit curieux et va voir un peu partout dans le forum.
Puis vu que nous sommes gentils, nous te mettons 500$ sur ton compte en banque !

Et une dernière chose, amuses-toi bien avec nous  


Revenir en haut Aller en bas
avatar
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
▲ Messages : 325
▲ Inscription : 06/04/2017

▲ Age : 27
▲ Quartier Résidentiel : Domaine d'Arkadia, avec mon auxiliaire de vie, Léandre et mon chien, Joker.
▲ Occupation : Je ne travaille pas.
▲ Identité Sexuelle : Je suis bisexuelle, bien que je n'ai jamais eu de relation avec une femme.
▲ Cupidon : J'aime Léandre. C'est le premier qui me fait éprouver un tel bonheur, depuis mon accident.
▲ Avatar : Laura Vandervoort.
▲ Crédits : Moi-même (avatar+signa) et Tumblr (gifs).
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
Jeu 6 Avr - 20:10
Merci pour la validation ❤️
Désolée pour les lettres/mots j'ai mon clavier qui fait des siennes en ce moment



Life is accidental and, Things happen coincidentally.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
▲ Messages : 273
▲ Inscription : 04/04/2017

▲ Age : 24
▲ Identité Sexuelle : Je suis hétérosexuelle, du mois c'est ce que je pense...
▲ Cupidon : J'ai toujours pensé que j'étais hétérosexuelle, enfin je ne me suis jamais vraiment posé de questions.. Mais voilà depuis que j'ai rencontré Swann rien n'est plus pareil, elle me donne envie de battre, elle me redonne l'envie de vivre. Mais je sais que je me fais de films, qui voudrais sortir avec quelqu'un comme moi ?
▲ Avatar : Alycia Debnam Carey
▲ Crédits : tearsflight
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
Ven 7 Avr - 10:02
Ce n'est rien ne t'inquiète pas
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Le bateau qui ne part jamais d'Hurlevent
» [SOLO] Habitants jamais satisfaits des loisirs !
» [Sondage] Jolival 2011 - Rien ne sera jamais plus comme avant!
» La chanson de l'espoir ou la victoire du gueux
» N'est pas mort ce qui à jamais dort...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sweet Home Heatherfield :: Commencez Votre Aventure :: Les Actes de Naissances :: Les Actes en Règles-
Sauter vers: