AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Durant les grandes vacances, le forum est en baisse d'activité, rassurez-vous il ne ferme pas. En septembre un recensement sera mis en place. Passez de bonnes vacances !

Rencontre à la garderie ♦ Zelda

 :: Heatherfield :: Maplewood :: Heatherfield Day School Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Je suis à l'honneur !
▲ Messages : 129
▲ Inscription : 06/04/2017
moi
▲ Age : 29
▲ Quartier Résidentiel : Domaine d'Arkadia, cadeau de mon père "adoptif" et des grands-parents de Kendra
▲ Occupation : Tatoueur au Ink of skin
▲ Identité Sexuelle : Bisexuel, même si j'ai eu peu de relation avec des femmes
▲ Cupidon : Célibataire mais amoureux d'une femme et d'un homme Coeur indécis bonjour !
▲ Avatar : Andy Biersack (Black)
▲ Crédits : Ilyria
Je suis à l'honneur !
Ven 14 Avr - 12:01


Rencontre à la garderie

Zelda & kyriann


16h00 Je devais aller chercher ma fille à la garderie, Kendra savait que parfois je travaillais plus tard et aujourd’hui c’était le cas. Je n’avais pas pris la voiture j’aurais dû la douleur était encore là tant pis il fallait que j’aille chercher ma fille qui me ferait certainement encore la morale parce que je n’avais pas pris la voiture. Kendra avait sans le vouloir repris le rôle de sa mère. Sarah n’a connu que les 5 premiers mois après ma sortie de l’hôpital et elle était en permanence sur mon dos « Assied-toi » « Repose-toi », « Kyriann ménage-toi », « Kyriann tes pansements ». Bref sa fille était pareille toujours à s’inquiéter de ma douleur de ma fatigue, de mes soins.

J’arrivais à l’école vers 16h30 comme prévu arrivé à la garderie je me fis assaillir par les bouts de chou, ces gamins m’adoraient et ma prothèse en métal qui je cire « ressemble à une jambe de robot » n’y était pas pour rien, je les adorais également mais là ils allaient me faire tomber à force :

« Doucement les p’tits bouts, doucement vous allez me faire tomber. Vous avez vu Kendra dites-moi ? »

Le petit Tyler me la pointa du doigt c’est là que je vis que ma fille se trouvait sur les genoux de ma cousine Zelda. Super voilà bien ma vaine tiens ! Zelda est la nièce de ma mère et comme je suis franchement dégoûté de cette partie là de ma famille, elle et moi ne nous connaissons pas et comme je n’ai aucune idée des relations qu’elle entretient avec ma mère, je préfère que cela reste ainsi. Je m’approchais de ma fille et de son ancien professeur avec un sourire :

« Bonjour mademoiselle Curtis, j’espère que Kendra a été sage ? Tu viens mon bébé ? On rentre à la maison »



Revenir en haut Aller en bas
avatar
grandir, c'est devenir responsable.
▲ Messages : 402
▲ Inscription : 07/04/2017

▲ Age : 26
▲ Quartier Résidentiel : Maplewood, c'est plus près de l'école.
▲ Occupation : Professeure de maternelle (3-4 ans)
▲ Identité Sexuelle : bisexuelle
▲ Cupidon : Le vide total, des coups d'un soir de temps en temps même si j'en raffole pas. Puis je l'ai revu... Pour le moment je ne ressens rien pour elle, rien de concret mais seul l'avenir me le dira.
▲ Avatar : Clémence Poésy
▲ Crédits : Des gens trop gentils pour ce monde
grandir, c'est devenir responsable.
Sam 15 Avr - 12:10


Rencontre à la garderie

Kyriann & Zelda


Après l'école, j'ai pris l'habitude de rester à la garderie. L'agent qui s'en occupe est bien généreuse de me laisser rester pour l'aider. Les enfants, même si ils sont adorables en classes, sont différents à la garderie. Ca leur offre de la liberté, ils ont le droit de faire ce qu'ils veulent, du dessin, une activité avec ma collègue ou avec moi. Et j'aime rester avec eux, les connaître un peu plus. Ca me permet aussi de voir des élèves plus grand, certains que je n'ai pas forcément eu vu que je suis assez récente à l'école. Les plus de cinq ans ne m'ont jamais eu, certains m'ont juste déjà vu en tant que stagiaire. J'aime rester ici surtout que chez moi il n'y avait personne, j'allais donc être seule autant que j'occupe une partie de ma soirée.
Les petits sont toujours affectueux avec moi. C'est à moi qu'ils viennent montrer leurs dessins en premier, souvent ils le montrent de loin à ma collègue et on rit toutes les deux. C'est souvent que nous rions, la main artistique des enfants est loin de Michel-Ange. Enfin, on se moque mais toutes les deux on ne fait pas mieux. Personnellement j'ai plus développé l'écriture que le dessin. Pour ce qui est du dessin, mes personnes ne sont que des bâtons avec un rond pour tête. C'est vexant que certains enfants de dix ans dessinent mieux que moi. Ce soir, c'est la petite Kendra qui vient vers moi avec son dessin, elle s'assoit sur mes genoux et m'explique ce qu'elle a voulu dessiner. Elle a la main de son père, elle est encore jeune mais elle dessine vachement bien. Sur son dessin, il y a elle et son père. Ca me fait mal au cœur, c'est de la famille que je n'ai pas la chance de connaître. Je n'ai jamais été proche de ma mère, mon père est mort, ma tante ne m'a jamais apporté d'aide quand j'en avais besoin et Kyriann, il est mon cousin mais à mes yeux il n'est qu'un père de famille, un inconnu. Je connais son nom par Lou, elle m'en a déjà parlé mais je ne lui ai jamais parlé personnellement, ne serait-ce qu'à l'école. J'ai juste fait certaines recherches sur lui, je sais qu'il est tatoueur et j'ai déjà vu son travail qui est remarquable. J'ai toujours voulu me faire un autre tatouage mais je n'ai jamais osé me présenter au salon. Je me vois mal lui demander quelque chose qui serait personnelle à tatouer sur mon corps.
Dès que Kyriann entre dans la pièce, les enfants se précipitent vers lui, je vais pour hausser la voix pour qu'ils ne l'embêtent pas, ma collègue me fait signe de ne rien dire et elle m'explique que c'est toujours comme ça, tous les enfants l'adorent. Kendra a quitté mes genoux pour aller voir son père qui s'avance. C'est moi qui me lève pour l'accueillir. Je lui souris. « Bonjour Kyriann » Tout le monde m'appelle par mon nom de famille, je n'aime pas vraiment ça, je préfère que l'on m'appelle par mon prénom même si ni l'un ni l'autre n'a de signification pour moi. « Elle a été adorable, elle a même fait un dessin. » Je me retourne, récupère le dessin sur la table et lui donne. « Elle dessine vraiment bien. Vous dessinez avec elle ? »



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je suis à l'honneur !
▲ Messages : 129
▲ Inscription : 06/04/2017
moi
▲ Age : 29
▲ Quartier Résidentiel : Domaine d'Arkadia, cadeau de mon père "adoptif" et des grands-parents de Kendra
▲ Occupation : Tatoueur au Ink of skin
▲ Identité Sexuelle : Bisexuel, même si j'ai eu peu de relation avec des femmes
▲ Cupidon : Célibataire mais amoureux d'une femme et d'un homme Coeur indécis bonjour !
▲ Avatar : Andy Biersack (Black)
▲ Crédits : Ilyria
Je suis à l'honneur !
Mar 25 Avr - 15:52


Rencontre à la garderie

Zelda & kyriann


Kendra n'était pas ma fille biologiquement parlant, non elle était la fille de mes meilleurs amis et bien que je l'ai adopté et que je la considérais comme mon propre enfant, elle resterait toujours leur fille. Ma cousine semblait penser que la petite tenait son talent pour le dessin de moi, sur ce coup là la génétique n'avait rien à voir là-dedans. Mais elle avait raison ma petite princesse avait vraiment du talent pour le dessin. "Tu as vu Daddy c'est toi et moi."


Je lui souris tendrement avant de m'accroupir à sa hauteur et je la serrais contre moi. "Ton dessin est magnifique mon amour" Je continuais lui disant qu'on le mettrait sur le frigo en rentrant. Kendra me demanda ensuite si nous irions voir Lou, je lui répondis que je lui téléphonerais en rentrant voir si on pouvait passer une fois que j'aurais fini ma séance de kiné, elle hoche la tête en souriant grandement ce qui me fit sourire de plus belle.

Je finis par me relever et répondre à Mademoiselle Curtis comme tout le monde l'appelait, le fait que nous soyons cousins n'y changeait rien en fait pour moi elle n'était rien d'autre qu'une étrangère. Elle me dit que ma fille avait était sage comme une image ce qui en soit ne m'étonnait guère, cette enfant était très facile à vivre. Lorsqu'elle me demanda si je dessinais souvent avec la petite, je lui répondis avec un sourire:

" Il lui arrive de venir s'installer à coté de moi quand je travaille sur le dessin d'un tatouage et parfois elle demande que je lui montre comment je fais "


Revenir en haut Aller en bas
avatar
grandir, c'est devenir responsable.
▲ Messages : 402
▲ Inscription : 07/04/2017

▲ Age : 26
▲ Quartier Résidentiel : Maplewood, c'est plus près de l'école.
▲ Occupation : Professeure de maternelle (3-4 ans)
▲ Identité Sexuelle : bisexuelle
▲ Cupidon : Le vide total, des coups d'un soir de temps en temps même si j'en raffole pas. Puis je l'ai revu... Pour le moment je ne ressens rien pour elle, rien de concret mais seul l'avenir me le dira.
▲ Avatar : Clémence Poésy
▲ Crédits : Des gens trop gentils pour ce monde
grandir, c'est devenir responsable.
Sam 29 Avr - 18:29


Rencontre à la garderie

Kyriann & Zelda


Je ne le connais même pas. Tout ce que je connais c'est Lou qui m'en a parlé et je pense qu'elle ne m'a pas tout dit à son sujet. Est-ce que j'ai déjà eu envie d'en savoir plus sur lui ? Non, pas vraiment. La famille ce n'est pas primordial pour moi. J'ai jamais eu de famille alors à quoi bon essayer d'en avoir une. Le seul moment où je me suis senti comme l'un des membres d'une famille était chez Sallie, et encore son mari n'était pas très affectueux envers moi, tout comme moi je ne l'étais pas envers lui. Je prenais de la place dans sa famille, dans sa maison et il me le faisait comprendre. Je me sentais bien que quand j'étais avec Sallie ou sa fille. Je n'aimais pas les repas en famille car oui eux ils aimaient ça, tout le monde mangeait ensemble, à la même heure. Moi j'avais l'habitude de manger à l'heure que je veux et ce que je veux… quand je mangeais. Cependant même si je n'aime pas ma famille, je ne peux pas nier que Kyriann est un bon père, le style de père que j'aurais bien aimer étant petite. Je suis sûre que mon père aurait été quelqu'un de bien, qu'il m'aurait élever à la perfection. Je n'ai eu que des bonnes impressions de la part de ma mère. Mais Kyriann semble être celui que tout le monde rêve d'avoir. Je me suis souvent demander si je n'aurais pas aimer que ma mère ait un autre mari, souvent les beau-pères ne sont pas des anges mais à deux ans voir un peu plus grande je l'aurais adoré. Des fois je suis jalouse des enfants de l'école, ils ont un lien si fort avec leurs parents, j'aurais aimé avoir le même, mais cette jalousie est quelque chose de bien, je préfère qu'ils soient heureux de revoir leurs parents le soir plutôt que traîner les pieds pour rester ne serait-ce que quelques secondes de plus à l'école. Après comme partout, on ne sait pas ce qu'il se passe une fois qu'ils sont chez eux, on espère toujours le meilleur. Je sais que Kendra est heureuse avec Kyriann, si elle pouvait passer des journées entières avec lui elle le ferait.

« Je vois. Elle doit essayer de vous imiter. Des fois elle a des gestes digne de professionnel, bien sur  ils n'aboutissent pas à grand-chose mais à force de travail, elle y arrivera à merveille ». Les parents ont une vilaine habitude d'appeler les professeurs par leur nom de famille. Vraiment je n'aime pas que l'on m'appelle par mon nom de famille, à mes yeux il ne veut rien dire, juste celui d'une femme alcoolique qui passe ses journées affalé dans un canapé, une femme qui n'a jamais voulu renoncer à ce nom de famille après la mort de son mari, une femme qui s'est accroché à la dernière chose qui lui restait. Mais moi, il me reste quoi de lui ? Son nom de famille ? Je n'en veux pas de ce nom.

J'allais les laisser partir quand je me permet de poser une dernière question, une question qui n'a rien à voir avec le genre de relation que l'on a entre un parent et un professeur. « Les tatouages dans le cou ça fait mal ? » Cela fait pas mal de temps que je me pose cette question. Je suis sensible, surtout au niveau de la trace noircit dans mon cou. Mais cette trace je ne veux plus la voir, j'aimerais passer à autre chose, avancer mais elle est toujours là pour me rappeler ce que j'ai tenter de faire. Et je pense que Kyriann est une très bonne personne pour répondre à ma question.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je suis à l'honneur !
▲ Messages : 129
▲ Inscription : 06/04/2017
moi
▲ Age : 29
▲ Quartier Résidentiel : Domaine d'Arkadia, cadeau de mon père "adoptif" et des grands-parents de Kendra
▲ Occupation : Tatoueur au Ink of skin
▲ Identité Sexuelle : Bisexuel, même si j'ai eu peu de relation avec des femmes
▲ Cupidon : Célibataire mais amoureux d'une femme et d'un homme Coeur indécis bonjour !
▲ Avatar : Andy Biersack (Black)
▲ Crédits : Ilyria
Je suis à l'honneur !
Mar 23 Mai - 18:43


Rencontre à la garderie

Zelda & kyriann


Être père s'apprend sur le tas, la preuve j'avais réussi en huit mois à reprendre l'éducation d'une enfant de huit ans mais il est clair que certains "adultes" ne sont pas fait pour devenir parents. Il suffit de regarder les miens ni mon père ni ma mère n'avaient été réellement présents pour moi durant mon enfance et mon adolescence, j'ai été élevé par la famille royale Anglaise, stricte, droite, dure mais juste. Je n'étais sûrement pas le père dont tout le monde peut rêver, je travail sans cesse et me décarcasse pour venir en aide à ma soeur - ce qui en soit me vaut de nombreuses engueulades parce que "Je n'ai besoin de l'aide de personne mais je ne veux pas non plus faire l'effort d'essayer non plus" oui ma petite soeur était paradoxale sur les bords. Mais j'essais d'être un maximum présent pour elle, je ne pouvais malheureusement pas lui offrir tout ce qu'elle voulait mais lui offrais tout ce dont elle avait besoin.

Zelda se mit à me raconter que ma fille tentait certainement de m'imiter sans forcément y arriver. Je souris avant de dire Sa mère était architecte de renom et son père bien que pompier était passionné d'art c'est d'ailleurs ce qui nous a lié, notre passion commune pour l'art, elle tient certainement cela d'eux. Je me rendis compte que quelqu'un à l'esprit tordu aurait pu croire que j'étais ou avais été en couple avec ses deux parents, ce n'était pas le cas même si ma vie sentimentale actuelle pourrait y ressembler sur les bord. Avant que je ne puisse ajouter qu'elle était ma fille adoptive Kendra ajouta Oui mais c'est toi qui m'apprend à dessiner depuis que je vais à l'école papa  et maman  ils avaient beaucoup de travail alors... Ce n'était pas faux. La petite prit son sac puis me regarde en disant Daddy on y va? Je hochais la tête et me dirigeais vers la sortie quand ma cousine m'arrêta pour me demander si un tatouage dans le cou faisait mal. ça dépendait des gens, personnellement ma plume ne m'avait pas fait souffrir, celui dans la nuque par contre avait été moins sympa à faire. Sincèrement ça dépend d'où exactement tu veux le faire et de ta sensibilité. 



Revenir en haut Aller en bas
avatar
grandir, c'est devenir responsable.
▲ Messages : 402
▲ Inscription : 07/04/2017

▲ Age : 26
▲ Quartier Résidentiel : Maplewood, c'est plus près de l'école.
▲ Occupation : Professeure de maternelle (3-4 ans)
▲ Identité Sexuelle : bisexuelle
▲ Cupidon : Le vide total, des coups d'un soir de temps en temps même si j'en raffole pas. Puis je l'ai revu... Pour le moment je ne ressens rien pour elle, rien de concret mais seul l'avenir me le dira.
▲ Avatar : Clémence Poésy
▲ Crédits : Des gens trop gentils pour ce monde
grandir, c'est devenir responsable.
Mer 24 Mai - 21:39


Rencontre à la garderie

Kyriann & Zelda


Pour moi, une famille c'est un groupe qui s'occupe les uns des autres. Le seul moment où j'ai connu ce genre de famille comme moi je la vois, c'était chez Sallie et encore il y avait que Sallie qui s'occupait de moi. Jamais son mari c'est intéressé à moi et c'est peut être mieux pour moi, de toute façon je ne voulais pas, au départ, aller chez eux. J'avais voulu partir mais Sallie m'avait toujours obligé à rester mais en tout cas je me sentais bien, pour la première fois de ma vie. Chez ma mère, je ne me sentais pas bien et encore aujourd'hui, lorsque je vais la voir c'est juste pour vérifier qu'elle n'est pas morte, dès que je vois qu'elle respire encore je repars. Même si elle m'a sauvé la vie et que je lui en suis reconnaissante aujourd'hui, car avant je ne l'étais pas, je n'ai rien à lui donner, rien à lui prouver. J'ai grandit par moi-même, j'ai fait mon éducation toute seule avec l'aide de l'école et de livres.  

Kyriann me parle des parents de Kendra, je le regarde. Je ne connaissais que le père de famille et je pense qu'il n'aimait pas beaucoup l'école ou dû à son travail il n'avait pas le temps de discuter avec moi, ni avec ma collègue qui s'occupe de la garderie. Il est mort il y a peu, j'en ai eu que des briefes d'informations, je n'avais plus Kendra dans ma classe, elle était adorable mais elle n'était pas du style à revenir me voir très souvent. Quand elle me croisait elle venait me voir, je l'ai toujours trouvé adorable. A la mort de son père, c'est sa maîtresse actuelle qui l'avait pris en main, qui essayer de lui remonter le moral, enfin elle faisait son maximum pour qu'elle pense à autre chose à l'école. Puis Kyriann l'a adopté mais encore une fois je n'ai pas eu beaucoup d'informations, surtout à l'annonce de son nom, je n'avais pas envie d'en savoir plus. Il est de ma famille, mais lointaine, celle qui ne m'a jamais aider alors je voulais rien savoir, je me disais juste qu'il allait être quelqu'un de bien pour elle, qu'elle sera mieux avec lui que dans un foyer avec des inconnus. Mais avant qu'ils partent je lui ai demandé pour le tatouage et il me parle de la personnalité que l'on ait. Quand je me rappelle de mon seul tatouage, je ne me rappelle pas avoir eu mal, enfin pas beaucoup mais je sais que le cou est une partie sensible. Surtout là, surtout cette marque. Il me parle d'où je veux le faire, je n'ai pas envie de lui montrer, je n'ai pas envie de me dévoiler, je ne veux pas qu'il me juge, qu'il se demande ce que ça peut être et je ne me sens pas capable de lui dire comme ça, même sa sœur avec qui j'ai toujours été proche n'est pas au courant. Alors pour ne pas trop me dévoiler je lui dis simplement. « Je me suis fait mal sur le côté droit du cou et ça a laissé une trace. Je ne suis pas sensible à la douleur donc en temps normal ça va, juste là je ne sais pas, vu que j'ai déjà un peu mal mais j'avoue que j'aimerais qu'on regarde le tatouage et non cette trace. »





Anything's possible
« Tu me fais tourner la tête, mon manège à moi c'est toi, je suis toujours à la fête, quand tu me tient dans tes bras » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je suis à l'honneur !
▲ Messages : 129
▲ Inscription : 06/04/2017
moi
▲ Age : 29
▲ Quartier Résidentiel : Domaine d'Arkadia, cadeau de mon père "adoptif" et des grands-parents de Kendra
▲ Occupation : Tatoueur au Ink of skin
▲ Identité Sexuelle : Bisexuel, même si j'ai eu peu de relation avec des femmes
▲ Cupidon : Célibataire mais amoureux d'une femme et d'un homme Coeur indécis bonjour !
▲ Avatar : Andy Biersack (Black)
▲ Crédits : Ilyria
Je suis à l'honneur !
Mer 7 Juin - 23:14


Rencontre à la garderie

Zelda & kyriann


Ma fille de 5 ans soupira en voyant que je me lançais dans la discussion tatouage avec son ancienne maîtresse. Elle posa son cartable sur le banc et me dit qu'elle retourne jouer en attendant parce que d'après elle quand on commence sur le sujet on est parti pour longtemps.Je ris un peu et la laisse retrouver ses copains. Je ne comptais pas rester trois heures dans la garderie mais puisqu'on pouvait discuter avec Zelda sans mettre des murs de trois kilomètres d'épaisseur de méfiance entre nous autant répondre à ses questions. Elle me parla d'une trace et je compris à sa réponse qui reste assez évasive que cette "trace" était quelque chose dont la jeune femme avait honte. Je ne comptais pas creuser la question, après tout, tout le monde avait droit à ses secrets quels qu'ils soient. Mais faire un tatouage sur une cicatrice encore douloureuse n'était pas forcément une bonne idée. Tout dépendait de quand cette trace datait si c'était trop frais il y avait des risques que cela gonfle et non seulement la fasse souffrir le martyr mais en plus que le tatouage soit complètement déformé De quand date cette marque? demandais-je sans poser plus de question après tout si elle avait besoin de se confier elle le ferait d'elle-même.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
grandir, c'est devenir responsable.
▲ Messages : 402
▲ Inscription : 07/04/2017

▲ Age : 26
▲ Quartier Résidentiel : Maplewood, c'est plus près de l'école.
▲ Occupation : Professeure de maternelle (3-4 ans)
▲ Identité Sexuelle : bisexuelle
▲ Cupidon : Le vide total, des coups d'un soir de temps en temps même si j'en raffole pas. Puis je l'ai revu... Pour le moment je ne ressens rien pour elle, rien de concret mais seul l'avenir me le dira.
▲ Avatar : Clémence Poésy
▲ Crédits : Des gens trop gentils pour ce monde
grandir, c'est devenir responsable.
Jeu 8 Juin - 0:34


Rencontre à la garderie

Kyriann & Zelda


Kendra repose son sac comme si notre conversation allait durer longtemps. A non pas du tout, je vais vite la couper la conversation, qu'elle ne s'inquiète pas. Pour moi Ky' est un étranger, biologiquement un membre de ma famille mais la biologie ça ne veut rien de toute façon. Je hausse les épaules quand je la vois repartir avec ses amis, bon, je verrai bien dans quel sens va la conversation. J'aime que l'on parle comme de grandes personnes, après tout c'est ce qu'on est. Mais je voulais savoir pour le tatouage, je voulais vraiment faire disparaître, j'en ai marre d'avoir le regard des gens qui me fixe. Même les parents des enfants ils meurent d'envie de me demander si je vais bien. Oui je vais bien, aujourd'hui, pas besoin de me rappeler ce qu'il s'est passé avant même si inconsciemment ils le font ou juste quand je me regarde dans un miroir, je ne peux pas m'empêcher d'y penser. Je ne pensais pas que ça allait faire ça. Déjà je pensais mourir alors j'ignorais complètement que j'allais être prof, que j'allais parlé avec des gens de ma famille, que j'aurais l'enfant de mon cousin dans ma classe. L'avenir était incertain, flou et au pire j'en voulais pas d'avenir. Merci maman, le seul où je lui ai rien demandé elle m'a sauvé, j'ai jamais voulu ça, elle aurait pu rester dans son canapé à picoler. Au pire quand elle aurait sentis l'odeur du cadavre en décomposition elle aurait pu faire quelque chose mais peut importe j'aurais été morte. Même si je vis bien aujourd'hui, qu'est ce que je lui en veux d'avoir fait ça, c'était la solution finale, ma délivrance, je ne voulais pas retourner faire face à Sallie, j'étais si honteuse de ne pas lui avoir accorder ma confiance. Il me demande quand date cette trace. Je fais un calcul rapide dans ma tête. « 8 ans, j'avais 18 ans à l'époque. Je sais que j'aurais peut être dû aller voir un docteur mais je ne l'ai jamais fait » je ne voulais pas lui parler de ce qui ne le regardait pas ce docteur, je voulais juste qu'on me laisse tranquille, j'avais assez Sallie sur mon dos à l'époque qui me disait que je devais arranger ça. J'aimais quand elle mettait su maquillage pour tout cacher. « Je pense que ça va me faire mal mais au pire la douleur je ferais avec, je ne voudrais pas que ça ait des complications, c'est assez moche comme ça. » Je m'ouvre assez à lui, à présent il sait des choses que même sa soeur ne sait pas, alors qu'on connait tous les deux les liens que j'ai avec elle.





Anything's possible
« Tu me fais tourner la tête, mon manège à moi c'est toi, je suis toujours à la fête, quand tu me tient dans tes bras » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je suis à l'honneur !
▲ Messages : 129
▲ Inscription : 06/04/2017
moi
▲ Age : 29
▲ Quartier Résidentiel : Domaine d'Arkadia, cadeau de mon père "adoptif" et des grands-parents de Kendra
▲ Occupation : Tatoueur au Ink of skin
▲ Identité Sexuelle : Bisexuel, même si j'ai eu peu de relation avec des femmes
▲ Cupidon : Célibataire mais amoureux d'une femme et d'un homme Coeur indécis bonjour !
▲ Avatar : Andy Biersack (Black)
▲ Crédits : Ilyria
Je suis à l'honneur !
Sam 10 Juin - 20:48


Rencontre à la garderie

Zelda & kyriann


Si elle avait encore mal au bout de huit ans, il y avait un souci et en tant que tatoueur professionnel je refuserais personnellement de tatouer une cicatrice douloureuse non seulement parce que la tatouer serait une torture pour elle mais cette douleur après huit ans pourrait être due à une infection dormante les aiguilles pourrait la réveiller ce qui ne serait pas bon pour la santé de ma cousine et même si elle n'était qu'une étrangère à proprement parler j'avais un sens des plus aigu du mot "Famille" , même si j'avais rayé la moitié de ce qui est sensé être ma famille de ma vie. Zelda n'était pas coupable des agissements de ma mère ou de ma soeur aînée, je ne voulais pas qu'elle souffre pour rien, mais elle me dit qu'elle n'a jamais été voir de médecin suite à ce que je nommerais l'accident qui avait provoqué ce qu'elle appelle "trace" pour ne pas dire cicatrice. Plus notre conversation avançait plus j'avais l'impression de me revoir au début de ma convalescence après mon accident où même si personne ne le sait parce que je n'en n'ai jamais parlé à qui que cela puisse être, j'avais pensé en finir. Je ravalais la bile qui remontait dans ma gorge en y repensant, ce n'était pas le moment de retomber dans ma période sombre. Je cherchais mes mots pour lui qu'elle devait voir un médecin pour vérifier que cette douleur n'était pas due à une infection, j'avais dû blanchir car Kendra revint pour me dire de m'asseoir ce que je fis seulement pour lui faire plaisir car je me sentais bien. "Peut-être que tu devrais devrais consulté un médecin juste pour vérifier que la douleur n'est pas due à une infection, car si c'est le cas je ne pourrais pas te tatouer dessus. Tu n'es pas obligée d'expliquer en détail d'où ça vient..." Ma dernière phrase avait été presque soupirée.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
grandir, c'est devenir responsable.
▲ Messages : 402
▲ Inscription : 07/04/2017

▲ Age : 26
▲ Quartier Résidentiel : Maplewood, c'est plus près de l'école.
▲ Occupation : Professeure de maternelle (3-4 ans)
▲ Identité Sexuelle : bisexuelle
▲ Cupidon : Le vide total, des coups d'un soir de temps en temps même si j'en raffole pas. Puis je l'ai revu... Pour le moment je ne ressens rien pour elle, rien de concret mais seul l'avenir me le dira.
▲ Avatar : Clémence Poésy
▲ Crédits : Des gens trop gentils pour ce monde
grandir, c'est devenir responsable.
Jeu 15 Juin - 15:05


Rencontre à la garderie

Kyriann & Zelda


J'utilise des mots bien particuliers pour parler de toute ce qu'il m'ait arrivé. Même si le mot suicide revient souvent dans mon esprit, je préfère le mot trace à cicatrice voir à infection comme il me le dit. Je ne veux pas me dire que j'ai un problème suite à ce qui aurait du être ma délivrance. Je refuse de me dire que je peux à nouveau être mal. Peut-être qu'il a raison, que je devrais voir un médecin mais je n'aime ça pas, je les connais, tu arrives tu n'as rien, tu ressors t'as un cancer. Je ne veux pas qu'il me dise que je vais encore souffrir. Si il me dit ça, j'aurais l'impression de revenir sept ans en avant, de souffrir à nouveau même si ce n'est pas la même cause, c'est moins psychologique, quoique. Je devrais sûrement l'écouter mais je n'ai pas envie d'y aller. Je me rappelle des fois où je suis aller à l'hôpital, il y avait eu trois fois. La première, j'étais encore qu'une gamine, je m'étais brûler, volontairement, je voulais que ma mère vient m'aider, me sauver mais rien, elle a juste pris le téléphone, a appelé les urgences et est partis, elle n'a pas voulu qu'on l'a voit dans son état m'a-t-elle dit. Bien sûr qu'elle ne voulait pas, ils auraient appelés les services sociaux. Je leur ai simplement dit que c'est moi qui est appelé et que ma mère n'était pas à la maison, je ne sais toujours pas si ils m'ont cru mais ils m'ont amené à l'hôpital. J'ai ensuite demandé à ce qu'on me ramène chez moi. La deuxième fois était quand je me suis faite tapé dessus au lycée, j'étais presque en sang, je ne voulais pas aller à l'hôpital me faire soigner, je voulais montrer à ma mère dans quel état elle me rendrait mais Sallie m'a forcé à y aller. Elle m'avait dit que je pouvais mourir si je n'y allais pas, je lui avait alors répondu que tant mieux mais elle m'a prise par le bras pour y aller. Dès que j'y étais, je voulais partir, ils m'avaient soigné pendant une journée et j'ai supplié Sallie de me faire sortir de cet enfer. Je n'avais pas besoin que des infirmiers viennent me voir toutes les demi-heures pour me demander si ça allait, si je n'avais pas trop mal. La troisième fois a été après ma tentative, ma mère a à nouveau appelé les ambulances mais elle n'est pas partis, pour la première fois de ma vie elle prenait ses responsabilités en main. J'ai voulu sortir de suite, j'allais mieux, j'avais juste pendant quelques secondes pas pu respirer. Et une nouvelle fois je n'en pouvais plus de tous les voir avec leur regard de pitié en mode « oh la pauvre elle a essayé de mourir » mais lâchez moi, laissez moi mourir en paix. Alors je n'ai pas envie d'y retourner, avec ma chance ce sera toujours les même et après leur « la pauvre elle a voulu mettre fin à sa vie » ils vont rajouté « en plus elle a loupé et elle a une infection. » J'en ai marre des regards des gens, j'ai grandis, je vais mieux ce n'est pas pour qu'on me rappelle tout le temps ce que j'ai vécu. Rien que là, j'ai l'impression d'être énervé par mes pensées. Je n'aurais pas du me rappeler l'horreur qu'est ma famille, je n'avais pas besoin de ça pour m'en souvenir. Je hausse les épaules devant lui. « Je verrai si j'y vais. Ce n'est pas grave pour la touage, je préférais demander, comme ça je suis sûre. Puis ne t'inquiète pas, ils savent » Ils l'ont mon dossier médical, ça doit être marqué en gros ce que j'ai voulu faire.




Anything's possible
« Tu me fais tourner la tête, mon manège à moi c'est toi, je suis toujours à la fête, quand tu me tient dans tes bras » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Je suis à l'honneur !
▲ Messages : 129
▲ Inscription : 06/04/2017
moi
▲ Age : 29
▲ Quartier Résidentiel : Domaine d'Arkadia, cadeau de mon père "adoptif" et des grands-parents de Kendra
▲ Occupation : Tatoueur au Ink of skin
▲ Identité Sexuelle : Bisexuel, même si j'ai eu peu de relation avec des femmes
▲ Cupidon : Célibataire mais amoureux d'une femme et d'un homme Coeur indécis bonjour !
▲ Avatar : Andy Biersack (Black)
▲ Crédits : Ilyria
Je suis à l'honneur !
Sam 17 Juin - 23:00


Rencontre à la garderie

Zelda & kyriann


Elle ne voulait pas mettre de mots précis sur l'origine de cette cicatrice, ce qui me confortait dans l'idée qu'il se cachait quelque chose de bien plus dur qu'un simple "petit accident" là-derrière. Je savais ce que c'était de penser à la mort pour avoir déprogrammé ma pompe à morphine prêt à me faire ingérer la dose mortelle jusqu'à penser à ma soeur et à ce petit bout qui à l'époque venait de naître et qui n'était à l'époque que ma filleule. Lou et Kendra m'avaient sauvé la vie sans même le savoir, et heureusement car Kendra n'a plus que moi niveau famille ses grand-parents ont plus de 80 ans et ne pouvaient pas s'occuper d'elle. Mon regard se posa sur ma fille qui jouait avec le petit Tyler. Depuis quelques semaines je la taquinais lui demandant si Tyler était son amoureux ce matin j'avais eu pour réponse quelque chose du genre "Non, mais Daddy ça va pas la tête?" J'avais ri et elle aussi. Je me rappelais alors les mots de Lou qui m'avait dit que je devais arrêter de m'inquiéter que j'étais déjà un bon père pour cette petite puce et qu'elle était heureuse et la scène qui se déroulait devant moi le prouvait. Je souris attendri par le rire de ma fille de celle qui me nommait Daddy alors qu'il y a encore 10 mois elle m’appelait Ian. Elle était tout bonnement ma raison de vivre. Zelda n'avait pas dû avoir la personne pour qui elle aurait pu continuer à vivre et sans le savoir réellement je me rendis compte que mes inquiétudes par rapport à elle n'avaient aucune raison d'être. Elle n'était pas comme ma mère et n'était certainement pas en contact avec elle, sinon elle ne m'aurait pas adressé la parole. Ma mère était tellement manipulatrice que j'étais certain que si ma soeur aînée me détestait c'était uniquement ma faute. Lorsqu'elle me dit qu'elle verrait je tiquais un peu.

Zelda fais attention, si c'est bien une infection, ça pourrait se réveiller et finir en septicémie. Et ... Tu n'as pas à avoir honte! Je parlais à mi-voix afin que seule ma cousine puisse m'entendre, mon regard n'exprimait ni pitié, ni déception, juste une sollicitude bienveillante.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
grandir, c'est devenir responsable.
▲ Messages : 402
▲ Inscription : 07/04/2017

▲ Age : 26
▲ Quartier Résidentiel : Maplewood, c'est plus près de l'école.
▲ Occupation : Professeure de maternelle (3-4 ans)
▲ Identité Sexuelle : bisexuelle
▲ Cupidon : Le vide total, des coups d'un soir de temps en temps même si j'en raffole pas. Puis je l'ai revu... Pour le moment je ne ressens rien pour elle, rien de concret mais seul l'avenir me le dira.
▲ Avatar : Clémence Poésy
▲ Crédits : Des gens trop gentils pour ce monde
grandir, c'est devenir responsable.
Ven 23 Juin - 12:20


Rencontre à la garderie

Kyriann & Zelda


Ses mots sont bienveillant envers moi mais c'est comme si j'essaie de ne pas l'écouter car après je vais y penser, je vais me renfermer sur moi-même, je vais me laisser gérer seule mon problème. En parlant de gérer, je sais bien que je vais m'enfermer chez moi en essayant de ne pas penser au pire même si ça va me torturer l'esprit. Sur le coup je regrette de lui avoir parler de tatouage, surtout sur cette zone. Maintenant j'ai plus peur qu'autre chose. Pour moi ce n'était qu'une marque comme ça, une vilaine cicatrice comme tout le monde peut avoir. Son regard est dépourvus de pitié mais est-ce qu'il a comprit par mes mots ce qu'il s'est passer. Je ne veux pas qu'il le sache, je ne veux pas que sans qu'il le fasse exprès il le dise à quelqu'un. Cela a été très dur de l'avouer à sa sœur alors que je suis très proche d'elle. C'est sûrement pour ça que ça a été dur, je ne voulais pas qu'elle s'inquiète pour moi, même si maintenant c'est raté, j'ai beau lui avoir dit que maintenant tout va mieux, elle va souvent vérifier que je vais bien. Il me parle d'une maladie, enfin d'une infection, je crois qu'un jour je suis tombée sur une émission médical et qu'ils en avaient parlé, donc je sais assez bien de quoi il parle. Sur le coup je regrette d'avoir regarder cette émission, j'aurais préféré faire celle qui ne sait pas ce que c'est, une nouvelle fois pour ne pas avoir peur. J'aime sa façon d'être bienveillant avec moi, c'est comme si on ne pense pas à qui on est, si on oublie qu'on est de la même famille pour devenir des gens matures qui font attention à l'autre. J'ignore si je veux qu'il fasse attention à moi, à vrai dire je ne veux plus que qui que ce soit fasse attention à moi, je me garde toute seule. Sa dernière phrase me touche, est-ce qu'il a raison, si ça se trouve je n'ai pas à avoir honte. Pour moi ça montre ma faiblesse de l'époque et j'en ai honte, avec le temps je sais que j'aurais dû être plus forte, m'imposer mais une face à trois, je ne faisais pas le poids. « Tu n'es pas obligé de me dire des noms de choses qui font peur, tu sais » lui dis-je en riant. « Mais merci. Je verrais d'un peu plus près pour aller voir un médecin. Je n'ai pas honte » Un mensonge qu'il a dû cramer vu mon visage. Je n'ai jamais su mentir.  




Anything's possible
« Tu me fais tourner la tête, mon manège à moi c'est toi, je suis toujours à la fête, quand tu me tient dans tes bras » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» "Zelda:Good Bye Hyrule 2" de CoolZhomicide
» Votre avis sur Zelda : The Wand of Gamelon
» ZELDA The hero of time "le film".
» Dossier The Legend of Zelda
» [LEGO] Coup de coeur : LEGO Zelda

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sweet Home Heatherfield :: Heatherfield :: Maplewood :: Heatherfield Day School-
Sauter vers: