AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Parlons comme par le passé [Jenny/Swann]

 :: Heatherfield :: Bayer Lake :: Paddy’s Brewery Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
▲ Messages : 110
▲ Inscription : 01/06/2017

▲ Age : 25
▲ Quartier Résidentiel : Midtown dans un petit appartement, n°192, avec ma vieille grincheuse (mon chat Madeleine), et mon chien (Heiko).
▲ Occupation : Je suis l'auxiliaire de vie de Hazel. Je la suis comme son ombre.
▲ Identité Sexuelle : Homosexuelle depuis toujours et fière de l'être, même si ça n'a pas toujours été facile.
▲ Cupidon : Mon cœur balance entre elle et elle. Elle, c'est Hazel, mais je ne peux l'aimer, ne sachant pas ce qu'elle ressent. Alors je ne dis rien, j'attends, espérant.
▲ Avatar : Eliza Taylor-Cotter.
▲ Crédits : DSR (avatar), Tumblr (gifs).
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
Mer 14 Juin - 12:07


Parlons comme par le passé

Swany


 
Soupirant, j’attends impatiemment que le bus arrive enfin, pour pouvoir rentrer chez moi. J’ai vraiment une horreur des transports en commun et pourtant, je n’ai pas le choix de les utiliser si je veux rentrer à mon appartement sans marcher pendant des heures. Aussi, je prends mon mal en patience, jouant avec  mon téléphone. Mais malheureusement, mes pensées ne se montrent pas très coopératives et elles partent pour penser à Hazel. Que fait-elle depuis que je l’ai laissé ? Est-ce qu’elle va vraiment bien ? Surtout que je sais que dans quelques jours, ça fera un an qu’elle a eu l’accident qui lui a coûté ses jambes et lui a fait perdre sa mère. Aussi, je me doute bien que ça ne doit pas être la grande forme, mais j’aimerai pouvoir l’aider. Mais pour ça, faudrait-il savoir écrire et lire, pour trouver quelque chose de correct pour qu’elle ne pense pas trop à cette date. Il faudra que je lui trouve quelque chose. Le bus n’étant toujours pas arrivé, je commence à en avoir marre d’attendre. Puis à force, j’aimerai bien trouver une oreille attentive, pour m’aider à comprendre ce que je dois faire avec Hazel. Pas que je veux me plaindre, non loin de là ! Mais simplement avoir un avis sur ce que je dois faire, si je dois lui dire que j’éprouve des sentiments ou non … Enfin voilà, quelqu’un qui m’aiderait à me changer les idées. Au moins pour ce soir. Soupirant, je sors mon téléphone qui est cassé et tente de trouver un contact. J’ai repensé à elle lorsque j’ai vu Monsieur Briar au parc, lorsque je promenais Heiko. Espérant que j’ai bien appuyé sur le contact, vu que je ne suis pas certaine d’avoir bien déchiffré, j’attends patiemment qu’elle décroche. Lorsqu’elle le fait, je souris doucement. « Hum … Jenny. Salut c’est Swann … Je voulais savoir si tu voulais qu’on aille boire un verre au Puddy’s Brewery ? » Lorsqu’elle me répond qu’elle est d’accord, je souris. Finalement, je ne vais peut-être pas passer toute ma soirée, perdue dans mes pensées. Raccrochant, je me rends que je n’ai du coup pas besoin de prendre le bus. Tournant les talons, je remonte mon petit sac sur l’épaule, avant de traverser les rues pour rejoindre le bar. Arrivée devant, je me dis que j’ai pas mal d’avance, vu que j’étais à côté, contrairement à Jenny. Fermant les yeux, je m’appuis contre le mur. J’ai envie d’appeler Hazel mais pour lui dire quoi ? Que j’ai hâte d’être demain pour la voir ? Non c’est complètement idiot ! Ouvrant de nouveau les yeux, j’entre et demande une table pour deux. Rien à faire s’ils pensent que c’est un rendez-vous ! Je n’ai jamais eu de telles pensées à l’égard de Jenny, l’ayant toujours considérer comme une très bonne amie. Même si j’espère qu’elle ne m’en veut pas d’avoir été absente pendant un an et demi et surtout d’être partie de l’Eden sans lui dire au revoir. Jouant nerveusement avec le verre d’eau qu’on vient de m’amener, je lève les yeux et la vois arriver. Faisant un petit signe de la main, je souris lorsqu’elle arrive à ma hauteur. Me levant de ma chaise, je la prends rapidement dans mes bras, avant de la relâcher. « Jenny ! Ca fait trop longtemps ! Comment vas-tu depuis tout ce temps ? »
 

 

 




You are the moon of my life, my sun and stars.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
au secours, j'ai la trentaine !
▲ Messages : 37
▲ Inscription : 07/06/2017

▲ Age : 30
▲ Occupation : DJ à l'Eden
▲ Identité Sexuelle : Hétéro
▲ Cupidon : Célibataire
▲ Avatar : Dakota Johnson
▲ Crédits : _Liloo.59
au secours, j'ai la trentaine !
Jeu 15 Juin - 22:33

Parlons comme par le passé
Swann & Jenny
Jenny n'avait pas pris de jour de congé ou même de maladie depuis qu'elle travailler à l'Eden depuis maintenant 2 ans. Donc aujourd'hui elle avait demander exceptionnellement un jour, car elle était vraiment fatiguée, elle voulais se reposer donc elle était en repos aujourd'hui. Elle n'avais pas supplier son patron, Eugène était très compréhensible avec elle, heureusement pour elle, mais c'était bien la seule et unique fois où elle serait absente. Elle avait bien profiter pour dormir, elle avait fait une bonne grasse matinée, cela faisait bien longtemps que cela ne lui était pas arriver. Elle en avait également profiter pour prendre son temps elle à rien fait de la matinée, elle est rester en pyjama puis elle a quand meme décider de sortir dehors, elle n'allait pas rester chez elle toute la journée non plus. Elle avait même pris le temps pour faire du shopping en fait, refaire sa garde robe cela n'a pas de pris pour elle. De nouvelles robe,des short, des tops des maillot de bains pour cette été et surtout des affaires pour ses soirées en tant que DJ au club l'Eden. Dans l’après-midi la belle brune était en train de rentrer chez elle, quand elle reçu un appel d'une grande amie, Swann. Cette fille elle l'a connais depuis quelques années, alors elle vit son nom s'afficher elle eu un sourire, elle l’écouta parler "Salut Swann...Bien sur je ne travaille pas alors c'est bon pour moi, ont se retrouve dans 1 heure."Quand elle raccrocha avec Swann elle posa ses affaires, les mis dans sa chambre puis elle fila prendre une douche puis elle s'habilla avec une robe qu'elle adorait beaucoup. Elle pris meme le temps de se plaquer les cheveux. Elle s'était fait belle, même si elle ce n'était qu'une amie c'était une merveilleuse amie qu'elle aimait voir. Elle vu l'heure, elle était presque en retard, alors elle pris sa voiture puis elle pris la direction du lieu de rendez-vous, arriver sur les lieu, elle se gara pas trop loin du club puis elle entra à l’intérieur. Une fois à l’intérieur la belle brune aperçu son amie elle s'approcha de la table puis elle lui fit un magnifique sourire en la prenant dans ses bras, puis elle s'assit à ses côtés "Swann ! Oui trop longtemps d'ailleurs. Ça me fait plaisir de te revoir. Je vais bien et toi ma belle ?"

Emi Burton


But love doesn’t make sense.

Avant de te rencontrer, je ne savais pas ce que c’était de regarder quelqu’un dans les yeux et de sourire sans aucune raison. Te rencontrer m’était destiné. Devenir ton amie était mon choix. Tomber amoureuse était hors de mon contrôle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
▲ Messages : 110
▲ Inscription : 01/06/2017

▲ Age : 25
▲ Quartier Résidentiel : Midtown dans un petit appartement, n°192, avec ma vieille grincheuse (mon chat Madeleine), et mon chien (Heiko).
▲ Occupation : Je suis l'auxiliaire de vie de Hazel. Je la suis comme son ombre.
▲ Identité Sexuelle : Homosexuelle depuis toujours et fière de l'être, même si ça n'a pas toujours été facile.
▲ Cupidon : Mon cœur balance entre elle et elle. Elle, c'est Hazel, mais je ne peux l'aimer, ne sachant pas ce qu'elle ressent. Alors je ne dis rien, j'attends, espérant.
▲ Avatar : Eliza Taylor-Cotter.
▲ Crédits : DSR (avatar), Tumblr (gifs).
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
Ven 16 Juin - 14:23


Parlons comme par le passé

Swany


Lorsqu’elle me confirme qu’elle peut venir car elle ne travaille pas aujourd’hui, je souris de soulagement et heureusement que je suis en pleine rue, sinon, j’aurai pu faire une petite danse de la victoire. Au moins, déjà, je sais que je ne me suis pas trompée de numéro et en plus, je ne vais pas passer ma soirée toute seule. Que demander mieux ? Qu’Hazel aille mieux, mais pour ça, je ferais tout mon possible. Me dirigeant dans les rues du quartier de Bayer Lake, j’observe tout ce qui se passe autour de moi. J’aimerai pouvoir faire comme les autres, pianoter sur mon téléphone tout en marchant. Mais bien évidemment, je ne peux pas, tout ça parce que je ne sais pas écrire ou lire. Et je me rends compte que ce n’est pas parce que je ne suis plus en étude, que ça ne me coute pas. Finalement, même en vieillissant, on a besoin de savoir lire et écrire. Ce que je ne sais pas. Mais comment avouer qu’à 25 ans, on ne sait pas faire ce qu’un enfant de 6 ans, commence à apprendre ? Ce n’est pas évident et puis, j’en ai honte … Comment réagirait mon entourage s’ils apprendraient la vérité ? Même si nous ne sommes plus très nombreux, vu que ma famille a éclaté en morceaux il y a de nombreuses années, il n’empêche qu’Hazel fait partie des personnes qui me sont proches. Et j’ai peur qu’elle se moque … même si je ne la vois pas agir de la sorte. Mais je n’arriverai pas à lui dire, je le sais. C’est sur de telles pensées, que je pousse la porte du bâtiment. Prenant place à une table, j’attends patiemment que mon amie arrive. Lorsque je vois sa silhouette qui se dessine, je souris comme une idiote. Arrivée à ma hauteur, je serre Jenny dans mes bras, avant de la relâcher et de reprendre place. Je lui souris lorsqu’elle s’assoit à côté de moi. J’écoute avec attention me dire qu’elle va bien et que ça lui fait plaisir de me voir. « Le plaisir est partagé ! Et je vais bien, merci ! » Au même instant, on nous emmène la carte de la brasserie, je me rends compte que c’est vraiment compliqué pour moi … Même être dans un endroit comme ça, je ne peux pas commander, car je ne sais pas lire. Après avoir fait semblant d’étudier la carte, je me tourne vers Jenny. « Alors, qu’est-ce qui te dit le plus ? Je prendrai la même chose qu’elle ! », j’ajoute à l’intention du serveur. Au moins comme ça, problème réglé ! Une fois la commande passée, je me tourne vers mon amie. « Alors qu’est-ce que tu deviens ? Tu travailles toujours à l’Eden ? »






You are the moon of my life, my sun and stars.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» 8077 ► J'aimerais effacer les douleurs du passé comme on efface la craie.
» [Fiche] chat va pas se passé comme chat !
» arbalette ou un truque comme ca
» [Sondage] Jolival 2011 - Rien ne sera jamais plus comme avant!
» Hotspots, objets (comme à chaque fois)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sweet Home Heatherfield :: Heatherfield :: Bayer Lake :: Paddy’s Brewery-
Sauter vers: