AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Durant les grandes vacances, le forum est en baisse d'activité, rassurez-vous il ne ferme pas. En septembre un recensement sera mis en place. Passez de bonnes vacances !

Friends 'Til the End ft. Jenny

 :: Heatherfield :: Domaine Arkadia :: Residence Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
au secours, j'ai la trentaine !
▲ Messages : 80
▲ Inscription : 13/06/2017

▲ Age : 30
▲ Quartier Résidentiel : Maplewood avec ma femme et notre fils.
▲ Occupation : Pédiatre.
▲ Identité Sexuelle : Noëliexuelle
▲ Cupidon : Je l'aime. On se connaît depuis pas mal d'années maintenant. C'est elle qui m'a mis un PV parce que j'étais mal garée, qu'est-ce que j'ai pu la détesté sur ce coup, je venais d'avoir mon permis depuis une semaine mais je ne savais pas que cette policière allait changé ma vie. Elle est celle que j'aime le plus au monde, je pourrais tout faire pour son bonheur... Même si en ce moment ça ne va pas fort entre nous, je crois en notre amour.
▲ Avatar : Monica Raymund
▲ Crédits : Shiya (avatar)
au secours, j'ai la trentaine !
Ven 30 Juin - 18:27

   

   
Friends 'Til the End

   Jeffy
   

   

   
Quand je regarde Nolan, je vois toujours qu'il est mort de trouille. J'en suis sûr qu'il revoit toujours sa mère qui tombe sans prévenir. Je lui souris légèrement et lui m'offre un grand sourire. Malgré la décision des médecins, Noëlie est rentrée à la maison, j'aurais voulu qu'elle reste à l'hôpital pour que l'on fasse attention à elle mais elle est toujours aussi têtue et je parle pour ne rien dire avec elle. Même si en ce moment, elle m'écoute plus, elle me demande toujours comment je vais. Je ne lui répond que très brièvement. Entre elle et moi, c'est elle qui va le plus mal alors je n'ai pas à me plaindre et je n'en ai pas envie. De plus, j'ai toujours ce qu'elle m'a fait dans un coin de la tête, je n'oublie pas même si je ne lui montre pas en face que je lui en veux. Je fais quand même attention à elle car après tout, je l'aime.
Aujourd'hui, vu qu'on est dimanche, je ne travaille pas et Nolan n'a pas école. On pourrait être en famille mais je ne sais pas, je n'ai pas envie de rester à la maison. Je veux garder un œil sur Noé tout en étant loin d'elle pour souffler un peu. J'ai besoin de parler à quelqu'un autre que Noé et mon meilleur ami. Lui, je ne peux pas tout lui dire, il est si proche de Noëlie qu'il pourrait faire la gaffe d'en parler dans une conversation, surtout qu'il n'aime pas quand on se dispute. Je lui ai juste avouer qu'on était en froid toutes les deux mais qu'avec le temps, ça passera. J'ai besoin de voir quelqu'un qui n'a pas forcément de contact avec Noé, qui ne pourra pas lui dire ce que je lui ai dit. Merde, après tout j'ai besoin de vider mon sac, d'avouer que j'ai mal à cause de Noëlie. Alors, j'annonce à Noé que je sors. Elle me dit de faire ce que je veux. J'espère qu'elle dit ça ironiquement, qu'elle préférerait que je reste avec elle. Nolan est toujours collé à elle, dès qu'il a quitté la table à laquelle on était assis, il s'est précipité dans les bras de sa mère. Il se pose aussi beaucoup de questions sur le ventre de sa mère qui s'est arrondis d'un coup. J'ai décidé de ne pas lui expliqué, elle n'aura qu'à le faire. Elle a sûrement plus écouter que moi quand on nous a expliqué. Les enfants ont normalement neufs mois pour se faire à l'idée qu'ils vont avoir un petit frère ou une petite sœur, Nolan aura à peine un mois. Je lui dis de faire attention avec sa maman, de ne pas faire de gestes brusques à côté d'elle pour ne pas lui faire de mal alors il est toujours à lui faire un câlin. Il a toujours peur pour elle, c'est sûr. Vu qu'elle ne voit aucun mécontentement au fait que je sorte, j'envoie vite fait un message à ma meilleure amie Jenny pour lui demander si je peux passer. Le temps que je me prépare pour sortir, elle me répond que je peux passer chez elle. Je suis soulagée, je me vois mal aller vider mon sac au bar avec quelques verres d'alcool dans le sang, surtout que je ne suis pas du genre à boire facilement. J'embrasse le front de ma femme car j'ai toujours eu l'habitude de faire ça, je fais de même avec notre fils et lui répète de ne pas embêter sa mère, que si elle est fatiguée il doit la laisser tranquille. Il me fait oui de la tête. Je demande à Noé de m'appeler si quelque chose se passe. J'ai le droit à un « huum » comme réponse. Elle verra quand elle aura ses contractions, elle sera heureuse de m'avoir à ses côtés. Je quitte la maison, sur le coup ça me fait mal au coeur de la laisser seule mais je sais que cette sortie chez ma Jenny me fera le plus de bien. Je conduis jusqu'au domaine arkadia, j'ai toujours aimé ce quartier, j'ai toujours voulu y habiter de nouveau. Sur le coup, je pense que j'aurais pu aller voir quelqu'un de ma famille puis je me dis que ma mère a assez de problème à régler pour elle, elle n'a pas besoin d'avoir les miens sur le dos. Je n'ai même pas trouvé comment lui dire pour Noé, j'ai trop peur de fondre en larme devant elle et je n'ai pas envie qu'elle pense que je suis malheureuse. Elle a passé tellement de temps à nous élever pour que l'on ait tout que je ne veux pas qu'elle sache que c'est un mauvais moment. Je pourrais aller voir mon frère, mais depuis quelques semaines, on est en conflit et je me vois mal tout lui expliquer comme ça, sans rien prévenir. Alors je me gare devant le numéro 23. Je reste quelques secondes dans ma voiture. J'ai envie de rester forte, il faut que je reste forte de tout façon, même si je sais que Jenny ne me jugera jamais. Je sors de la voiture, je m'avance dans sa petite allée, je remarque qu'elle a planté quelques fleurs depuis la dernière fois que je suis venu, je les trouve magnifique, il ne faudra pas que j'oublie de lui dire. Je vais à la porte et je frappe deux fois pour bien montrer ma présence.
   

   

   




   
The love of my life
And through it all she offers me protection a lot of love and affection whether I'm right or wrong
Revenir en haut Aller en bas
avatar
au secours, j'ai la trentaine !
▲ Messages : 143
▲ Inscription : 07/06/2017

▲ Age : 30
▲ Quartier Résidentiel : 23 Domaine Arkadia
▲ Occupation : DJ à l'Eden
▲ Identité Sexuelle : Hétéro
▲ Cupidon : En couple avec Eugène
▲ Avatar : Dakota Johnson
▲ Crédits : _Liloo.59
au secours, j'ai la trentaine !
Mar 4 Juil - 18:55
Friends 'Til the End Une meilleure amie c'est important dans une vie, Jenny en as une c'est Effy, cette fille elle à toujours était là pour Jenny, au début quand elle était petite elle n'était que de simple amie, mais elle traînait beaucoup ensemble, elle s'amuser ensemble et Effy venait souvent chez Jenny, donc les parents de Jenny étaient content qu'elle ai de nouveau amie. Les années passèrent et Effy & Jenny était toujours copines et plus le temps passer, plus leur amitié devenait solides, les garçons, les épreuves, les disputes, rien ne briser leur amitié C'est à l'âge de 16 ans quand Jenny fut trompée par son petit amie avec sa sois disant meilleure amie que Effy à était très présente pour elle. Heureusement qu'elle avait Effy pour passer à autre chose, elle savait changer les idées. Depuis ce jour là il faut dire que Jenny considérait déjà Effy comme sa meilleure amie, comme elle connaissait toute la vie de Jenny, elle savait quand elle était pas bien, quand elle avait un problème, elle pouvait lui en parler, elle avait vraiment confiance en elle. Mais leur relation de meilleure amie commença vraiment quand à 25 ans, Jenny perdu toute sa famille dans un accident d'avion.  Elle avait à ses cotés Effy, ce fut très dur pour la belle brune. Aujourd'hui elles sont toujours meilleures amies, elles se donnent souvent rendez-vous, elles sont présente l'une pour l'autre comme avant. Donc aujourd'hui dimanche Jenny ne travailler que le soir, donc quand eu le message de Effy, Jenny ne pouvait que accepter qu'elle vienne chez elle, elle allait passer un petit moment entre elle à parler de filles, de garçons et de leur relations amoureuse à toutes les deux. Jenny était rester chez elle, elle avait preparer un plateau avec des verres et du jus d'orange maison, le jeune femme attendait avec impatience sa meilleure amie qu'elle n'avait pas vu depuis quelques semaines. Quand elle entendit frapper à la porte, Jenny alla ouvrir la porte avec un très grand sourire, elle pris sa meilleure amie dans ses bras "Effy....Ma meilleure. Ça fait plaisir de te voir." Jenny arreta son calin, puis elle laissa rentrer sa meilleure amie chez elle.© 2981 12289 0


Avant de te rencontrer, je ne savais pas ce que c’était de regarder quelqu’un dans les yeux et de sourire sans aucune raison. Te rencontrer m’était destiné. Devenir ton amie était mon choix. Tomber amoureuse était hors de mon contrôle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
au secours, j'ai la trentaine !
▲ Messages : 80
▲ Inscription : 13/06/2017

▲ Age : 30
▲ Quartier Résidentiel : Maplewood avec ma femme et notre fils.
▲ Occupation : Pédiatre.
▲ Identité Sexuelle : Noëliexuelle
▲ Cupidon : Je l'aime. On se connaît depuis pas mal d'années maintenant. C'est elle qui m'a mis un PV parce que j'étais mal garée, qu'est-ce que j'ai pu la détesté sur ce coup, je venais d'avoir mon permis depuis une semaine mais je ne savais pas que cette policière allait changé ma vie. Elle est celle que j'aime le plus au monde, je pourrais tout faire pour son bonheur... Même si en ce moment ça ne va pas fort entre nous, je crois en notre amour.
▲ Avatar : Monica Raymund
▲ Crédits : Shiya (avatar)
au secours, j'ai la trentaine !
Ven 7 Juil - 21:53

 

 
Friends 'Til the End

  Jeffy
 

 

 
Jenny n'était qu'une amie depuis notre plus tendre enfance. On traînait ensemble à l'école, on aimait s'échanger des feuilles Diddl à la récré, elle en avait toujours des plus belles que moi. Ma mère détestait quand je rentrais à la maison avec des nouvelles feuilles alors que moi je donnais toujours les même aux autres, leur disant de bien regarder car l’œil de la souris était différent sur la mienne et sur la leur. J'en suis sûr que Jenny savait que je mentais à ce propos mais elle prenait toujours ce que je lui échangeais. Puis il y a un championnat de football américain, j'ai laissé tombé Diddl pour les beaux messieurs. Si j'avais su à l six-sept ans que ça n'allait pas être eux qui allait m'intéresser, j'aurais gardé ma souris. Le football américain ce n'était pas son truc à Jenny alors on a arrêter le troc. Pourtant on passait pas mal de temps ensemble, on dessinait dans la cours de récréation. Puis on a grandis, on s'est fait d'autres amis, des meilleures amis sans s'oublier pour autant. On passait moins de temps ensemble mais en classe, quand on devait faire des duo pour travailler, on était ensemble, on savait qu'on bossait bien en classe alors on avait souvent de bonnes notes. Le lycée nous a séparer pour mieux nous réunir. A cette période là, je l'ai lâché pour une autre fille, une fille dont j'étais amoureuse. Avec cette fille, on traînait ensemble, moi je voulais qu'on sorte ensemble, elle, elle voulait juste que je lui donne mes exercices de maths et je le faisais. J'étais aveugler par les sentiments que je ressentais alors je le faisais. Elle peut me remercier pour ses résultats scolaire grâce à moi. Quand j'ai vu qu'elle ne m'aimait pas en retour, j'ai retrouvé Jenny, j'ai compris qu'elle, elle ne me lâchera jamais. A seize ans, c'est moi que Jenny est venue retrouver car son copain l'avait trompé avec sa meilleure amie. Qu'est-ce que je peux détester les hommes pour nous tromper à tout va, bon… je ne dirais rien car ma femme est quand même allé voir ailleurs. Alors je lui ai dit que jamais je ne lui piquerais son prochain petit ami. C'était pour rire mais je lui ai par la même occasion avoué mon homosexualité. Je ne savais pas pourquoi, mais je savais qu'elle n'allait pas me dégager de sa vie pour ça, au contraire, elle m'a soutenu et à chaque fois qu'une fille jolie passait près de nous et qu'elle nous regardait, elle me tapait dans le bras comme si j'avais une chance avec elle. On rigolait beaucoup mais on n'a pas fait les même études, on était pas dans le même établissement et même si on peut croire que ce ne sont que des stéréotypes, on bosse beaucoup en médecine alors je n'ai plus vraiment prêter de temps à mes amies, surtout que jeune je suis tombée amoureuse de Noé. Même si je lui ai dit, même si elle a été invité à notre mariage, on s'est retrouvé quand on avait vingt-cinq ans. Elle a été victime de la mort de ses parents et du reste de sa famille. Elle s'est retrouvée seule, même si elle a voulus me le cacher au début pour « ne pas m'embêter » disait-elle, j'ai bien vu que rien n'allait pour elle. J'ai été là, je lui ais montré qu'au final, même si elle n'avait plus les gens les plus proches pour elle, elle n'était pas seule pour autant et c'est là où on est devenue meilleure amie. Elle passait souvent à la maison pour le week-end. Cela ne dérangeait pas Noé qui travaillait, moi ça m'évitait d'être seule. Depuis ce jour là, je lui dit tout, c'est ma confidente. La porte de son chez elle, elle apparaît avec un grand sourire aux lèvres, le genre de sourire par lequel on est obligé de répondre car il est contagieux. Je la prend dans mes bras. « Ca me fait plaisir de te voir aussi. » Elle ne peux pas savoir à quel point. Après notre câlin, elle me laisse rentrer chez elle. Je regarde toujours sa belle décoration. Sur la table, je vois qu'elle a préparé ma venue avec du jus d'orange, elle a toujours les belles intentions pour nous mettre bien. « Comment tu vas ma belle ? »
 

 

 




   
The love of my life
And through it all she offers me protection a lot of love and affection whether I'm right or wrong
Revenir en haut Aller en bas
avatar
au secours, j'ai la trentaine !
▲ Messages : 143
▲ Inscription : 07/06/2017

▲ Age : 30
▲ Quartier Résidentiel : 23 Domaine Arkadia
▲ Occupation : DJ à l'Eden
▲ Identité Sexuelle : Hétéro
▲ Cupidon : En couple avec Eugène
▲ Avatar : Dakota Johnson
▲ Crédits : _Liloo.59
au secours, j'ai la trentaine !
Sam 5 Aoû - 10:48
Friends 'Til the End Jenny & Effy se sont connues quand elle était petite, depuis leur plus jeune enfance, elles se suivent, elles ne se quitte pas. Quand Jenny a voulu depvenir DJ, ses parents ne voulaient pas, ils voulaient qu'elle ai un vrai métier genre Avocate ou Médecin, mais les études ce n'était pas pour elle, elle n'aime pas vraiment aller à l'école, pourtant elle avait de bonne note, mais elle voulait devenir DJ c'était son rêve et quoi qu'il arrive elle deviendrait DJ. Effy a toujours était là pour elle, elle était la quand elle devait parler de ses parents. En fait Effy était la tout le temps pour Jenny. Elle était devenue indispensable dans sa vie, il fallait qu'elle l'a voit au moins une fois par semaine, il fallait qu'elle voit sa meilleure amie, car elle lui raconte tout. Elle a tellement à lui dire qu'elle était prête à la recevoir à la maison. Quand elle arriva elle sauta dans les bras de sa meilleure amie, ça lui faisait tellement plaisir de la voir. Elle la fit rentrer à l’intérieur de la maison avant de refermer la porte. Elle était comme chez elle, elle savait où était les toilettes, la cuisine, elle pouvait se servir cela ne la déranger pas. "Je vais bien et toi ma belle ? " Jenny alla dans le salon avec sa meilleure amie et elle posa ses petites fesses sur une chaise. Sa chienne Daisy arriva sur Effy pour lui faire un calin, elle regarda Daisy en lui disant de faire attention et d'aller se coucher. "Ont a tellement de chose à se raconter ma belle. "© 2981 12289 0


Avant de te rencontrer, je ne savais pas ce que c’était de regarder quelqu’un dans les yeux et de sourire sans aucune raison. Te rencontrer m’était destiné. Devenir ton amie était mon choix. Tomber amoureuse était hors de mon contrôle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
au secours, j'ai la trentaine !
▲ Messages : 80
▲ Inscription : 13/06/2017

▲ Age : 30
▲ Quartier Résidentiel : Maplewood avec ma femme et notre fils.
▲ Occupation : Pédiatre.
▲ Identité Sexuelle : Noëliexuelle
▲ Cupidon : Je l'aime. On se connaît depuis pas mal d'années maintenant. C'est elle qui m'a mis un PV parce que j'étais mal garée, qu'est-ce que j'ai pu la détesté sur ce coup, je venais d'avoir mon permis depuis une semaine mais je ne savais pas que cette policière allait changé ma vie. Elle est celle que j'aime le plus au monde, je pourrais tout faire pour son bonheur... Même si en ce moment ça ne va pas fort entre nous, je crois en notre amour.
▲ Avatar : Monica Raymund
▲ Crédits : Shiya (avatar)
au secours, j'ai la trentaine !
Lun 7 Aoû - 14:49

 

 
Friends 'Til the End

 Jeffy
 

 

 

On a le même âge, on a commencé nos études au même moment, du moins, j'ai commencé mes études en médecine, elle, ses parents voulaient qu'elle fasse comme moi. C'était souvent qu'ils nous comparaient sur le plan des études mais Jenny, ce n'était pas son truc. Elle préféré faire de la musique. Même si on se ressemble beaucoup, sur plusieurs plans, on est différente sur ce coup. Moi j'ai suivis ce qu'on m'a dit de faire même si ça m’intéresser, elle, elle a su se rebeller, faire ce qu'elle voulait. Moi, je n'avais pas vraiment d'idée, j'étais une bosseuse et c'était en regardant un reportage sur les pédiatres que ma mère a trouvé bon de vouloir que je fasse ça. Je voulais la rendre fière de moi alors j'ai fait ce métier. Elle m'a dit que mon père aurait été fier de moi, je pense qu'elle a su me toucher avec ses mots. Encore aujourd'hui, elle me dit qu'il est fier de moi. J'ignore complètement si elle me dit ça pour me faire plaisir ou si elle y croit vraiment. Elle connaissait mon père alors elle est peut-être capable de savoir ce qu'il aurait pensé. Mais je sais que ça a été difficile pour elle de faire face à ses parents et à leur décision. Ils voulaient vraiment qu'elle fasse autre chose, disant que DJ n'était pas un métier, c'était souvent que je lui disais de ne pas les écouter. Avec  le recul du temps, on peut trouver stupide les disputes à propos du métier de leur fille, ils ne pouvaient pas connaître la suite mais ces disputes ils auraient pu les éviter et passer du temps ensemble. En tout cas, de mon côté, j'ai toujours pris le temps de la soutenir, c'était son rêve et ce genre de rêve ne doivent pas être rompu. Quand elle me prend dans ses bras, ça me fait du bien, ça me prouve que même malgré les années, malgré nos boulots, nos familles qui nous prennent du temps. Enfin, surtout moi, ma famille et tous les drames qui vont avec. De son côté, j'ignore complètement si elle voit quelqu'un en ce moment, belle comme elle est, je pense que oui. Peut-être qu'elle me le dira aujourd'hui, en tout cas je vais hercher à savoir. Je lui demande comment elle va, elle me répond et me retourne la question, en soit c'est normal mais quand je ne vais pas bien c'est le genre de question qui me trahit, que ce soit au niveau du visage, de la voix. Quand c'est Noé qui me le demande, j'arrive jamais à me montrer forte et je m'effondre dans ses bras. Ces derniers temps j'essaie d'être forte pour lui cacher des choses, pour éviter de lui dire à quel point au travail rien ne va, surtout en ce moment, elle n'a pas besoin de ça. Alors je lui répond un petit « Oui ça va. », ça peut déclencher ses questions comme elle peut me laisser tranquille. Ici, je me sens comme chez moi, c'est pareil quand c'est Jenny qui vient à la maison, on a pris l'habitude de faire si elle était dans sa propre maison. Dans ma vie je n'ai jamais voulu faire de colocation car j'aime mon intimité et car je me suis rapidement mis en ménage avec Noëlie, mais jenny, c'est bien la seule personne avec qui j'aurais aimé en faire, je sais que l'on serait fait des soirées girly, à pleurer devant le dernier film romantique d'Hollywood. Quand je viens m'asseoir sur le canapé, c'est le chien de Jenny qui vient à ma rencontre. Je caresse Daisy sur la tête et quand sa maîtresse lui dit d'aller se coucher, elle obéit. Je souris, le notre avec Noé, il n'obéit qu'à ma femme, personnellement je n'arrive pas à avoir de l'autorité avec lui, Noé s'en moque souvent. Je pensais qu'avec les années mon amour pour Noé allait s'estomper mais non, c'est toujours quand je pense à elle que je souris sans m'en rendre compte. Je la regarde quand elle me dit que l'on a des choses à se raconter, oh oui moi j'en ai des choses à lui dire mais pour ne pas que l'on parle que de moi je lui lance un « Commençons par toi ! Comment ça va le travail ? Les amours ? »

 

 

 




   
The love of my life
And through it all she offers me protection a lot of love and affection whether I'm right or wrong
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Promotional code and 3 month trial of Full-Friends?
» Happy Nintendo Friends
» We are friends
» Match "Witold's Friends vs Rest of the world"
» [Organisation] Tournoi IP & Friends

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sweet Home Heatherfield :: Heatherfield :: Domaine Arkadia :: Residence-
Sauter vers: