AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Durant les grandes vacances, le forum est en baisse d'activité, rassurez-vous il ne ferme pas. En septembre un recensement sera mis en place. Passez de bonnes vacances !

Aidez-moi [Jez/Cléo]

 :: Heatherfield :: Midtown Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
DE L'ENFANCE À L'ADOLESCENCE.
▲ Messages : 47
▲ Inscription : 28/06/2017

▲ Age : 11
▲ Quartier Résidentiel : Riwerwylde, dans la maison derrière le refuge, avec papa.
▲ Occupation : Je suis écolière, c'est déjà très bien.
▲ Identité Sexuelle : Je n'en ai aucune idée, je suis trop jeune pour ça.
▲ Cupidon : Mon doudou et mon papa, sont mes seuls amours.
▲ Avatar : Mckenna Grace
▲ Crédits : Liliana (avatar),Tumblr (gif)
Mer 23 Aoû - 18:55


Aidez-moi

Jezée


Assise sur ma chaise, je commence doucement mon cahier de vacances. C’est moi qui ai demandé à papa de m’en acheter un, car je voulais toujours rester à niveau. Même si je savais que je connaissais, je ne voulais pas perdre mes bases. Puis en plus, faire mon cahier de vacances, permettait de m’occuper et de passer le temps. Parce que même si je restais avec papa, il n’empêchait que par moment, il n’avait pas besoin de moi aussi, je me retrouvais à tourner en rond. Surtout que j’avais peur qu’il m’en veuille encore, de lui avoir caché la présence d’Haribo dans ma chambre. Soupirant, je repousse ma chaise et remets quelques mèches derrière mes oreilles. Au même moment, j’entends les pas de papa dans l’entrée. Je range rapidement mes affaires et attrape ma veste. On devait aller chercher mes affaires scolaires, pour la rentrée. Enfilant ma veste, je descends et une fois en bas, j’enfile rapidement ma paire de sandales. « Je suis prête ! » Je lui lance un sourire, avant de grimper vite dans la voiture. J’ai tellement hâte de choisir mes affaires ! Avec maman, c’est à ce moment-là qu’on se permettait de faire des frais. Elle m’achetait tout ce que je voulais, entre les choix qu’elle me proposait. Une fois au magasin, je souris même s’il y a beaucoup de monde. Ca m’énerve un peu, car je sais que papa n’est pas très à l’aise dans ces cas-là. Et moi non plus d’ailleurs. J’ai toujours peur de perdre de vue la personne qui m’accompagne. Me tenant au caddie, je prends quelques articles. Mais au moment de regarder les trousses, je lâche le caddie pour en prendre une dans chaque main. Et une fois que j’ai choisi la blanche et noire, je me tourne mais ne vois pas papa. Retenant la panique qui me gagne, je tente de rester à ma place, pour qu’il vienne me rechercher. Mais il y a tellement de monde, que je suis forcée de reculer. Et je me retrouve dans un autre rayon complètement paniquée. Une larme coule sur ma joue et je me retiens de parler. Je serre la trousse dans mes mains et regarde à droite et à gauche, espérant apercevoir papa. Mais il n’est nulle part en vue. Il va me disputer, j’en suis sûre ! Je n’aurai pas dû lâcher le caddie. Surtout que je suis petite pour mon âge, aussi, je fais largement plus jeune. Puis depuis la mort de maman, j’ai perdu une grande confiance en moi. Ravalant un sanglot, je regarde les gens qui passent, incapable de parler. J’espère simplement que quelqu’un va s’arrêter et m’aider. Puis en plus, je ne sais même pas où se trouve l’accueil ! Les larmes dévalent à présent mes joues. Me mordant les lèvres, je continue de regarder autour de moi, jettent des regards désespérés pour que quelqu’un vienne m’aider. Mais ce n’est pas le cas. Papa où es-tu ?


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Invité
Mer 23 Aoû - 21:10


Aidez-moi

Jezée


Aujourd’hui, je me la jouais déesse grecque sur mon canapé. Le programme était simple : farniente et détente. Ezekiel était au travail et Dia dessinait dans le salon pendant que j’étais étalée de tout mon long sur le canapé, regardant un de mes téléfilms à l’eau de rose préféré. Cela racontait l’histoire d’une avocate fiancée à un requin de la finance qui se retrouvait dans une petite ville du Wyoming et qui rencontrait un cow-boy. J’adorais et je finissais toujours pas pleurer devant cette histoire. Le romantisme avait le don de me faire pleurer et ce n’était pas la bague à mon doigt qui pouvait dire le contraire. Je n’oublierais jamais la demande en mariage d’Ezekiel et cette pensée m’apporta tout de suite le sourire. Je jetais un coup d’œil à Dia qui dessinait toujours avant de regarder la télé à nouveau. Mais au même moment, la lumière s’éteignit brusquement dans la maison et la télé devint noire. Dia leva immédiatement le nez de sa feuille alors que je me levais du canapé. Attrapant ma fille dans mes bras car elle commençait à paniquer, je me rendis rapidement jusqu’au couloir où se trouvait le tableau électrique. Un fusible avait grillé… Je n’avais jamais su gérer ce genre de chose, cela ne m’était jamais arrivé ou quand c’était le cas, Kiel s’en occupait. Je soupirais avant de prendre mon téléphone pour envoyer un message à mon fiancé, le prévenant qu’il allait du bricolage à faire en rentrant. Je tournais la tête vers Dia en souriant. « Courses de rentrée, ça te tente? » Ma fille secoua négativement la tête avec vigueur, me faisant rire. Je déposais un bisou sur sa joue avant de me redresser et de la reposer au sol, gardant cependant ma main dans la sienne. « Tu ne veux pas un nouveau sac pour l’école? » Je vis soudain son regard briller d’envie et je sus que c’était gagné. Je l’aidais à mettre ses chaussures et on partit rapidement pour le centre commercial de la ville. Il y avait beaucoup de monde déjà et je mis ma fille dans le caddie pour éviter de la perdre. Arrivées toutes les deux au rayon des sacs pour enfants, je la laissais descendre en faisant bien attention à ce que je ne la perde pas de vue. Elle hésita un long moment entre un sac à roulettes bob l’éponge et un autre à l’effigie d’Elsa, la reine des neiges. Dia était absolument fan de ce Disney et je n’eus aucune honte à aiguiller son choix sur ce dernier. Parce qu’autant la chanson phare du dessin animé me tapait sur le système, autant rien que de voir la tête de Bob l’éponge, j’avais de l’urticaire. Je remis Dia dans le caddie en y ajoutant le sac à roulettes, prête à repartir. J’allais en profiter pour acheter le reste de la liste donnée par son institutrice mais Dia ma tapota gentiment le bras. « Maman, regarde la petite fille… » Je suivis des yeux le petit bras de ma princesse jusqu’à ce que mon regard ne tombe sur une petite fille en pleure, qui serrait une trousse entre ses mains. Elle devait avoir à peine une dizaine d’année et personne ne s’arrêtait pour lui demander ce qu’elle avait. Ressortant Dia du caddie, je la suivis jusqu’à la petite fille avant que je ne m’agenouille à ses côtés. « Bonjour, tu es perdue? » Dia s’approcha de la petite fille et posa sa main sur son bras, en souriant, pour la réconforter.


Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
DE L'ENFANCE À L'ADOLESCENCE.
▲ Messages : 47
▲ Inscription : 28/06/2017

▲ Age : 11
▲ Quartier Résidentiel : Riwerwylde, dans la maison derrière le refuge, avec papa.
▲ Occupation : Je suis écolière, c'est déjà très bien.
▲ Identité Sexuelle : Je n'en ai aucune idée, je suis trop jeune pour ça.
▲ Cupidon : Mon doudou et mon papa, sont mes seuls amours.
▲ Avatar : Mckenna Grace
▲ Crédits : Liliana (avatar),Tumblr (gif)
Lun 28 Aoû - 16:14


Aidez-moi

Jezée


Pourquoi ne papa ne m’a pas attendu ou fait demi-tour ? Il sait pourtant que j’ai peur des magasins surtout quand il y a foule ! Comment je peux faire pour le retrouver maintenant ? Surtout que je n’ose pas m’éloigner du rayon où se trouvent les trousses. Parce que je me dis que s’il venait à faire demi-tour, il me retrouvera plus facilement. Mais j’ai beau me mettre sur la pointe des pieds, je ne le vois pas arriver. Peut-être qu’il ne s’est pas rendu compte que je n’étais plus à côté de lui ? Peut-être qu’il me cherche partout et panique à son tour, car je ne suis pas là ? J’ai peur aussi qu’il me dispute, car je ne suis pas restée à côté de lui. Serrant ma trousse entre mes mains, je lutte de toutes mes forces pour ne pas pleurer, même si ce n’est pas l’envie qui me manque. Finalement, sortir était peut-être une mauvaise idée ! Tout ça à cause de l’école ! Regardant toutes ces personnes qui passent, je me demande pourquoi personne ne s’arrête. Dans les films, il y a toujours quelqu’un qui va demander à l’enfant où est son papa ou sa maman. Mais là, il n’y a personne. C’est comme si j’étais devenue invisible. Soudain, une femme s’arrête devant moi et sa fille, du moins c’est ce que je suppose, pose sa main sur mon bras délicatement. L’inconnue me demande si je suis perdue. Pendant quelques minutes, je n’ose pas lui parler. Après tout, je sais parfaitement qu’il ne faut pas parler aux personnes qu’on ne connaît pas. Mais papa n’est toujours pas là ! Hochant simplement la tête, j’ai les larmes qui me montent aux yeux. Avant que je ne puisse m’arrêter, j’ai déjà passé mes mains autour du coup de la femme, pleurant doucement. Puis me rendant compte de ce que je fais, je me recule vivement tout en m’essuyant les yeux. « Je suis désolée madame, je n’aurai pas dû faire ça … »


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Invité
Jeu 31 Aoû - 17:12

   

   
Aidez-moi

   Jezée
   

   

   
Je savais que Dia n’aimait pas me suivre en courses mais il fallait bien se pencher sur celles de la rentrée si elle voulait pouvoir reprendre l’école en Septembre et montrer les nouvelles choses que ses parents lui avaient achetées. J’avais donc profité que le courant soit coupé dans la maison pour partir en courses, sachant que de toute façon, ce serait l’occasion de le faire. Une fois au magasin, Dia se précipita d’emblée vers les cartables et je l’aidais à choisir un sac la reine des neiges, comme elle était fan de ce Disney. Nous allions repartir quand ma fille attira mon regard sur une petite fille qui semblait complètement perdue dans les rayons, serrant une trousse entre ses mains. Je restais quelques instants à l’observer, m’attendant à ce que d’autres personnes viennent en aide à la demoiselle mais je dus me résoudre à y aller. Non pas que cela me dérangeait de le faire, loin de là. Mais je me rendais compte que personne ne s’inquiétait pour elle et ne semblait vouloir l’aider. Je m’approchais doucement d’elle, Dia à mes côtés et je m’agenouillais devant elle en lui demandant si elle était perdue. Sa réaction me surpris car elle me sauta au cou en pleurant, me faisant comprendre qu’effectivement, elle était toute seule, complètement paniquée, incapable de retrouver la personne qui l’accompagnait. Elle s’écarta rapidement en s’excusant et j’eus un petit sourire tout en essuyant les larmes qui coulaient sur ses joues. « Tu n’as pas à t’excuser. Je m’appelle Jezabel et voici Dia, ma fille. Tu es venue ici avec qui? » Je me redressais tout en cherchant du coin de l’œil si je ne voyais pas un homme ou une femme courir partout à la recherche d’une petite fille perdue. Mais je ne voyais personne. Je me baissais à nouveau pour être à la hauteur de la demoiselle, attendant sa réponse.
   

   

   
Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
DE L'ENFANCE À L'ADOLESCENCE.
▲ Messages : 47
▲ Inscription : 28/06/2017

▲ Age : 11
▲ Quartier Résidentiel : Riwerwylde, dans la maison derrière le refuge, avec papa.
▲ Occupation : Je suis écolière, c'est déjà très bien.
▲ Identité Sexuelle : Je n'en ai aucune idée, je suis trop jeune pour ça.
▲ Cupidon : Mon doudou et mon papa, sont mes seuls amours.
▲ Avatar : Mckenna Grace
▲ Crédits : Liliana (avatar),Tumblr (gif)
Jeu 7 Sep - 11:55


Aidez-moi

Jezée


J’avais hâte que ce soit la rentrée ! J’aimais aller à l’école, même si je n’avais pas beaucoup d’amis. Je n’arrivais jamais à m’en faire, car, c’était toujours compliqué d’expliquer que je vivais seulement avec mon papa car ma maman était décédée. Lorsque les parents sont divorcés, c’est assez simple à expliquer. Je vis chez papa, car maman habite loin. Mais là, ce n’était absolument pas ça. Ma mère est morte pour sauver des vies, c’est une héroïne. Et je veux faire comme elle, pour qu’elle soit fière de moi. Je n’ose pas encore le dire à papa, de peur qu’il refuse, mais je sais qu’il faut que je travaille bien à l’école pour ça. Et c’est pour cette raison que je suis aussi contente de venir faire les courses de rentrée. Au moins, je vais pouvoir choisir le matériel. Mais manque de chance, je me perds. Quand la jeune-femme se met à genou devant moi, je réagis avec excessivité en la prenant dans mes bras. Je n’aurai pas dû ! Me reculant vivement, je m’excuse, espérant qu’elle ne m’en voudra pas. Heureusement, ça ne semble pas le cas. Sa main se pose sur mes joues mouillées, et elle essuie mes larmes. On aurait dit maman. Cette petite réflexion arrête bien vite mes larmes et je la regarde avec de grands yeux ronds. Je ne sais pas si je dois lui répondre ou pas. Je vois Jezabel, d’après ce qu’elle vient de me dire, qui se redresse. Me figeant, j’attrape instinctivement sa manche, comme pour l’empêcher de partir. Elle ne va pas me laisser toute seule quand même ?! Mais heureusement, elle se rebaisse, aussi, je la lâche. Avalant difficilement ma salive, je ne sais pas si je dois lui répondre ou pas. Mais papa n’est toujours pas en vue. « Mon papa car ma maman elle est..... plus là. Mais je l’ai perdu dans le rayon des trousses. » Comme pour justifier mon geste, je lève ma trousse vers elle. Je ne veux pas qu’elle pense que je mente ou quoi que ce soit. « Mais ce n’est pas la faute de papa vous savez, je me suis perdue toute seule. Moi c’est Cléophée, mais on m’appelle plus souvent Cléo. »


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Invité
Lun 25 Sep - 11:28

   

   
Aidez-moi

   Jezée
   

   

   
Ah, l’école… Je n’avais pas spécialement eu la chance de connaître cela en Angleterre, du moins, pas quand j’avais l’âge de Dia ou celui de la jeune demoiselle perdue en face de moi. J’avais eu droit à des professeurs privés et je n’avais été à l’école qu’à l’université. D’abord Cambridge puis la Californie. Je ne connaissais pas les joies de choisir ses stylos et son cartable enfant car je ne l’avais jamais vécu. Mais je pouvais permettre à Dia de le vivre et je vivais un peu cette excitation à travers elle. Mais désormais, j’avais une mission, aider la petite fille à retrouver la personne qui l’accompagnait. Je me redressais pour voir si je ne voyais pas quelqu’un et elle se saisit de ma manche, pensant certainement que j’allais la laisser là. Je me rebaissais quasiment immédiatement pour qu’elle ne panique pas et elle me répondit alors qu’elle était venu avec son père car sa mère n’était plus là. À l’intonation de sa voix, je compris que cette dernière était malheureusement décédée. Je hochais simplement la tête avant qu’elle ne me montre la trousse qu’elle tenait à la main, comme pour justifier le fait qu’elle se soit perdue. Elle finit par se présenter et je me redressais complètement, attrapant Cléophée sous les bras. Je la soulevais pour lui permettre de se retrouver dans le caddy avant de faire de même avec Dia. « Voilà mes demoiselles. Cléophée, tu seras mieux dans le caddy pour voir les personnes et retrouver ton père. » Et cela m’éviterais de la perdre également car il y avait réellement beaucoup de monde actuellement dans le centre commercial. Je décidais de tourner autour des fournitures scolaires car je me doutais que son père devait toujours être dans les parages, qu’il n’était pas à l’autre bout du magasin. J’espérais juste que l’on finirait par le retrouver et rapidement. Même si je me doutais que cela allait finir par arriver, je ne voulais pas que Cléophée s’inquiète de plus en plus. Et si besoin, j’irais jusqu’à l’accueil pour faire passer un message.
   

   

   
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Aidez moi à mourir...
» Meilleur moment pour vendre un (jeune) joueur
» aidez moi svp
» [résolu merci la team]lapin malade aidez-moi svp cool il est guéri
» Aidez moi à trouver ce jeu s'il vous plait! ( nephilim)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sweet Home Heatherfield :: Heatherfield :: Midtown-
Sauter vers: