AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Durant les grandes vacances, le forum est en baisse d'activité, rassurez-vous il ne ferme pas. En septembre un recensement sera mis en place. Passez de bonnes vacances !

I need your help • Lou

 :: Heatherfield :: Domaine Arkadia :: Residence Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
▲ Messages : 190
▲ Inscription : 07/04/2017
tumblr
▲ Age : 31
▲ Quartier Résidentiel : Domaine Arkadia, avec Ezekiel & Dia, les amours de ma vie
▲ Occupation : Ecrivain à succès
▲ Identité Sexuelle : Kielsexuelle
▲ Cupidon : J'aime Ezekiel, tellement fort. Je n'ai jamais cessé de l'aimer et je l'aimerais toute ma vie. Je ne vois d'ailleurs plus cette dernière sans lui, sans le bonheur qu'il apporte dans mon quotidien. C'est donc tout naturellement que j'ai accepté de l'épouser. Nous sommes désormais fiancés.
▲ Avatar : Sophia Bush
▲ Crédits : .nephilim (ava) + Quiet Riot (sign) + tumblr (gifs)
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
Ven 7 Avr - 22:15


I need your help

Lou & Jezabel


En me levant ce matin, je savais qu’une petite journée m’attendait. Il était un peu plus de sept heures et je devais conduire Dia à la crèche pour pouvoir écrire mon roman. Et puis, je devais aller chez une jeune femme alors je ne voulais pas l’embêter avec ma petite puce. J’écrivais actuellement un roman sur le monde du patinage artistique et comme je ne connaissais pas tellement ce monde, j’avais trouvé quelqu’un pour m’aider. J’avais fait la rencontre de Lou Vizconde il y a quelques années lors d’un gala de patinage artistique où j’étais invité en tant que membre de la famille royale britannique. Nous avions discuté à la suite de sa représentation et une bonne entente s’était tissée entre la jeune patineuse et moi-même. J’avais appris son accident de voiture et je lui avais même fait parvenir un bouquet avec une petite carte. J’appréciais réellement la jeune femme et j’avais été peiné de découvrir son accident. Et puis surprise de découvrir qu’elle habitait désormais à Heatherfield, une ville du Canada. Et ayant besoin de trouver de l’aide pour mon roman, je lui avais alors demandé son aide et elle avait accepté. J’avais rendez-vous avec elle dans l’après-midi. Je déposais donc Dia à la crèche avant de faire quelques courses parce que le frigo était vide. Je m’arrêtais à un fast-food pour mon repas du midi. C’est vers quatorze heures que je me présentais devant chez la jeune femme qui m’aidait, mon ordinateur sous le bras. Même si je connaissais assez bien Lou, je sonnais à la porte, attendant que quelqu’un vienne m’ouvrir.




I will never give up on you ✽
I don't care what I've got to lose Just give me your hand and hold on Together we'll dance through this storm I will never give up on you You're the one that I'm running to Just give me your hand and hold on Together we'll dance through this storm
Revenir en haut Aller en bas
avatar
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
▲ Messages : 296
▲ Inscription : 06/04/2017

▲ Age : 27
▲ Quartier Résidentiel : Domaine d'Arkadia, avec mon auxiliaire de vie, Léandre et mon chien, Joker.
▲ Occupation : Je ne travaille pas.
▲ Identité Sexuelle : Je suis bisexuelle, bien que je n'ai jamais eu de relation avec une femme.
▲ Cupidon : J'aime Léandre. C'est le premier qui me fait éprouver un tel bonheur, depuis mon accident.
▲ Avatar : Laura Vandervoort.
▲ Crédits : Moi-même (avatar+signa) et Tumblr (gifs).
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
Sam 8 Avr - 14:03


I need your help

Jézabel & Lou


J’avais été surprise de savoir que Jezabel avait besoin de moi. Déjà que j’en voulais à mon père de l’avoir prévenu de mon accident. Enfin, ce n’était plus la peine de réfléchir à ça, surtout qu’elle allait arriver dans une demi-heure. Enfilant un sweat noir, qui traine sur la chaise, je me dirige vers la cuisine. J’entends vaguement mon ‘baby-sitter’ qui fait le ménage, ou je ne sais quoi. Tant mieux, comme ça, il est loin de moi ! Attrapant le verre d’eau, je prends une gorgée avant de me diriger dans le salon, pour vérifier que tout est en ordre. Mais bien évidemment, il manque quelque chose. Comme s’il pouvait penser à tout du premier coup ! Me dirigeant vers lui, je l’appelle et une fois sûre d’avoir son attention, je lui demande où est-ce qu’il est le bouquet de fleurs que j’avais demandé. Mon ton n’est pas très sympathique, mais je m’en moque. Il m’annonce qu’il va le chercher, et au même moment, j’entends sonner à la porte.

Pour ne pas faire attendre notre invitée, je tente d’aller ouvrir seule. Mais la chaine a été mise, si bien que je ne peux pas l’atteindre. Je pousse de nombreux jurons, avant que mon auxiliaire de vie ne vienne enfin m’aider. Murmurant pour moi-même qu’il n’est vraiment pas pressé celui-là, je tente un petit sourire à l’adresse de la jeune-femme. « Jezabel, ravie de te revoir. Je t’en prie, entre. » Sans prêter la moindre attention à l’homme, je manipule mon fauteuil pour faire demi-tour, faisant signe à la brune de me suivre. Me dirigeant directement dans le salon, je lui indique les canapés d’un signe de tête. Ce n’est pas comme si je pouvais m’y asseoir dessus, sans demander de l’aide. Autant garder le peu de dignité qu’il me reste, en restant assise dans mon fauteuil. Eteignant celui-ci, pour ne pas utiliser toute la batterie, je me tourne vers la jeune-femme. « Veux-tu boire quelque chose ? ». Une fois qu’elle a répondu, je n’ai le temps de rien dire que mon auxiliaire de vie va chercher ce qu’il faut. Au moins, ça m’évitera de bouger. En attendant, autant être sûre d’avoir bien compris l’objet de la visite de la brune. « Alors, si j’ai bien compris, tu veux écrire un livre où dedans, on parlerait de patinage, c’est bien ça ? »





Espoir perdu, rêve oublié, forment une vie dépassée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
▲ Messages : 190
▲ Inscription : 07/04/2017
tumblr
▲ Age : 31
▲ Quartier Résidentiel : Domaine Arkadia, avec Ezekiel & Dia, les amours de ma vie
▲ Occupation : Ecrivain à succès
▲ Identité Sexuelle : Kielsexuelle
▲ Cupidon : J'aime Ezekiel, tellement fort. Je n'ai jamais cessé de l'aimer et je l'aimerais toute ma vie. Je ne vois d'ailleurs plus cette dernière sans lui, sans le bonheur qu'il apporte dans mon quotidien. C'est donc tout naturellement que j'ai accepté de l'épouser. Nous sommes désormais fiancés.
▲ Avatar : Sophia Bush
▲ Crédits : .nephilim (ava) + Quiet Riot (sign) + tumblr (gifs)
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
Sam 8 Avr - 14:42


I need your help

Lou & Jezabel


J’avais été peiné d’apprendre l’accident de la jeune femme et surtout plus quand son père m’avait annoncé qu’elle ne remarcherait certainement jamais. Elle qui aimait tellement le patinage artistique devait être très triste de ne pas pouvoir en refaire. Et puis, elle était tellement douée aussi que s’en était dommage pour le monde du patinage de perdre une telle personne. Mais je préférais éviter d’y penser parce que je voulais éviter d’en parler avec Lou, me doutant que c’était un peu difficile pour elle. E je voulais plus que tout éviter qu’elle ne déprime ou se sente mal en ma compagnie. Quelques minutes avant notre heure de rendez-vous, je quittais le manoir que j’habitais pour me rendre à la villa de la jeune femme. Nous étions pratiquement voisines au domaine Arkadia et je pris quelques minutes pour marcher avec mon ordinateur sous le bras. Ce serait plus pratique pour prendre des notes qu’un simple papier et un crayon. D’autant que j’étais facilement tête en l’air et que je risquais de perdre la feuille, ce qui ne serait pas le cas avec mon ordinateur. Arrivée devant chez Lou, je sonnais avant d’entendre du bruit derrière la porte. Cette dernière mit un peu de temps à s’ouvrir mais je ne m’en formalisais pas, je me doutais que ce ne devait pas être évident pour la jeune femme. Je retrouve avec grand plaisir la jeune femme et la salue. « Salut Lou. Contente de te revoir également. » Je saluais également le jeune homme à ses côtés d’un petit signe de tête avant de suivre la blonde jusqu’au salon. Tout en marchant, je regardais autour de moi, découvrant un intérieur agréable. Lou avait réellement de bons goûts. Je m’installais sur le canapé alors que la jeune femme me demandait si je voulais boire quelque chose. « Je prendrais bien un verre de jus de pomme s’il te plait. » Mais c’est l’homme qui bouge pour aller chercher ce fameux verre. Certainement une aide pour Lou. Elle me rappela alors la raison de ma venue, voulant certainement vérifié qu’elle avait bien tout compris. J’allumais mon ordinateur tout en lui répondant. « Effectivement. Mon intrigue se déroulerait autour d’une patinoire lors d’une compétition de patinage artistique. Je n’y connais rien même si j’ai beaucoup assisté à des concours avec ma famille alors j’ai besoin de l’œil de quelqu’un qui s’y connait plus que moi. » Je ne voulais pas dévoiler entièrement l’intrigue de mon roman. Je savais que je pouvais avoir confiance en Lou mais je ne connaissais aucunement l’homme qui s’occupait d’elle et j’étais du genre méfiante. « Mais avant tout chose, dis-moi : comment tu te sens? » C’était quand même le plus important concernant la jeune femme, mon roman pouvait attendre. J’étais déjà un peu en retard sur son écriture et mon éditeur allait certainement me taper sur les doigts dans la semaine parce que j’avais des fans qui s’impatientaient.




I will never give up on you ✽
I don't care what I've got to lose Just give me your hand and hold on Together we'll dance through this storm I will never give up on you You're the one that I'm running to Just give me your hand and hold on Together we'll dance through this storm
Revenir en haut Aller en bas
avatar
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
▲ Messages : 296
▲ Inscription : 06/04/2017

▲ Age : 27
▲ Quartier Résidentiel : Domaine d'Arkadia, avec mon auxiliaire de vie, Léandre et mon chien, Joker.
▲ Occupation : Je ne travaille pas.
▲ Identité Sexuelle : Je suis bisexuelle, bien que je n'ai jamais eu de relation avec une femme.
▲ Cupidon : J'aime Léandre. C'est le premier qui me fait éprouver un tel bonheur, depuis mon accident.
▲ Avatar : Laura Vandervoort.
▲ Crédits : Moi-même (avatar+signa) et Tumblr (gifs).
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
Sam 8 Avr - 15:53


I need your help

Jézabel & Lou


Prenant la parole, je lui fais par de ce que je pense avoir compris, lorsqu’elle m’a contacté. Après tout, ma carrière est finie. Ce n’est pas comme s’il y avait un moyen de patiner, lorsqu’on a les fesses sur un fauteuil roulant, presque toute la journée. Aussi, je préfère lui demander, afin qu’elle me dise clairement, ce qu’elle attend de moi. Ce n’est pas comme si j’étais assezdouée pour pouvoir écrire un livre, de toute pièce. L’imagination je l’ai, l’art de manier les mots, est un don abonné absent chez moi. Jezabel m’explique que l’intrigue de son roman, se déroulerait autour d’une patinoire, pendant une compétition de patinage artistique. Effectivement, si elle voulait un point de vue de quelqu’un qui s’y connait, je suis bien placée. Même si dans le fond, ça me sert le cœur, car je sais que je ne pourrais pas remonter sur des patins.
Avant que je n’aie pu lui répondre, elle reprend la parole, me demandant comment je vais. Je pourrais lui dire la vérité, dévoilant ainsi que ça ne va pas, que je ne me supporte pas. Mais à qui bon ? Je n’ai pas envie qu’elle me plaigne, ou qu’elle me voit différemment. Après tout, c’est le destin qui m’a coincé dans ce fauteuil. Mais d’un autre côté, j’aimerai mieux lui mentir en lui disant que tout va bien, que je me suis enfin habituée à être bloquée dans un fauteuil. Réfléchissant deux secondes supplémentaires, je décide d’opter pour une semi-vérité. « Pour tout dire, ce n’est pas facile tous les jours. Mais c’est une question de volonté, donc ça ira de mieux en mieux ! Et toi, comment vas-tu ? » Au même moment, mon auxiliaire de vie revient avec des boissons. Il tend à Jezabel un verre, et en réalité, je suis surprise qu’on ait la boisson qu’elle a demandée dans le réfrigérateur. Il me tend ensuite mon verre d’eau, et je le remercie d’un léger, mais vraiment léger, mouvement de tête. « Le plus compliqué, c’est de vivre avec lui. », continuais-je en l’indiquant du doigt. Prenant une gorgée, je reporte mon attention sur la brune. Après tout, on n’est pas là pour parler de moi, et mes problèmes de fauteuil. J’aurai tout le temps de m’apitoyer sur mon sort ce soir, comme je le fais depuis plus de trois mois. « Alors dis-moi. Tu as plus besoin de quel genre d’informations ? Comment ça se passe une préparation ? Ou autre chose ? » En réalité, mentalement, je me prépare à replonger dans des souvenirs heureux, qui pourtant forment à l’heure actuelle, des cauchemars magnifiques.





Espoir perdu, rêve oublié, forment une vie dépassée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
▲ Messages : 190
▲ Inscription : 07/04/2017
tumblr
▲ Age : 31
▲ Quartier Résidentiel : Domaine Arkadia, avec Ezekiel & Dia, les amours de ma vie
▲ Occupation : Ecrivain à succès
▲ Identité Sexuelle : Kielsexuelle
▲ Cupidon : J'aime Ezekiel, tellement fort. Je n'ai jamais cessé de l'aimer et je l'aimerais toute ma vie. Je ne vois d'ailleurs plus cette dernière sans lui, sans le bonheur qu'il apporte dans mon quotidien. C'est donc tout naturellement que j'ai accepté de l'épouser. Nous sommes désormais fiancés.
▲ Avatar : Sophia Bush
▲ Crédits : .nephilim (ava) + Quiet Riot (sign) + tumblr (gifs)
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
Lun 10 Avr - 15:12


I need your help

Lou & Jezabel


Ma seule crainte concernant ma demande à Lou, c’était de faire remonter de mauvais souvenirs. Même si je ne savais pas l’effet que cela faisait de se retrouver cloué dans un fauteuil roulant, je me doutais bien que ce ne devait pas être évident tous les jours, surtout avec un auxiliaire de vie. Il devait lui rappeler l’époque où elle pouvait marcher et patiner. Et je voulais plus que tout éviter que la jeune femme ne se sente pas suffisamment en forme pour se plonger dans ses souvenirs qui devaient encore être assez douloureux. Mais j’avais vraiment besoin de son aide et je ne saurai quoi écrire qu’en lui demandant. C’était quelque chose que j’aimais, faire des recherches avant d’écrire un roman. C’était d’ailleurs ce qui faisait mon succès, le réel qui se reflétait dans mes écrits. C’est pourquoi je lui demande rapidement comment elle va, pour savoir si j’allais pouvoir lui poser des questions ou pas. Selon sa réponse, notre entrevue serait complètement différente. Parce que même si je n’avais pas la prétention de dire que nous étions amies, la jeune femme était réellement sympathique et je l’appréciais beaucoup. Je ne me voyais donc pas la laisser toute seule alors qu’elle n’irait pas bien. Sa réponse me fit sourire jusqu’à ce qu’elle me demande en retour comment j’allais. J’avais beau être une romancière à succès, tout n’était pas rose dans ma vie depuis que j’avais disparu de la vie de certaines personnes. Je vivais un peu caché de mon monde d’origine, ne voulant pas que la couronne me rappelle à elle. Parce que j’aimais ma vie au Canada et je ne me revoyais pas retourner en Angleterre où j’allais être questionné sur mes trois années de disparition et sur ma fille, bien que mes parents connaissent déjà une partie de l’histoire. « On fait aller comme on dit. » Je ne peux rien dire de plus que l’auxiliaire de vie de la jeune femme rentre dans la pièce. Et je n’avais pas non plus envie de parler des déboires de ma vie sentimentale parce que c’était encore trop douloureux. Je remerciais le jeune homme qui me tendait mon verre et je reportais mon regard sur Lou quand elle ajouta que le plus difficile, c’était de vivre avec lui. J’avais bien eu raison plus tôt, en pensant qu’elle avait un peu de mal à supporter une aide extérieure. Elle ne me laissa pas le temps de rebondir là-dessus qu’elle me posait des questions sur les questions que je pouvais avoir. Elles étaient encore assez brouillons dans ma tête mais j’avais quelques bases alors j’allais improviser, ce que je faisais souvent de toute façon. Je ne savais jamais comment mes romans allaient se terminer, je faisais suivant où mes idées me conduisaient et généralement, mes livres se terminaient de façon complètement surprenantes. « Pour la préparation, ce serait la base de mes questions. Comment on s’inscrit à un concours également. Après, j’avais dans l’idée que mon patineur était un ancien dopé. Est-ce qu’on peut reprendre la compétition facilement après avoir été accusé de dopage? » Je n’avais pratiqué que l’équitation dans ma vie comme sport et les règles en matière de dopage y était très strictes. J’ignorais si le patinage artistique avait les même ou si elles étaient légèrement plus souples. Même si Lou ne s’était jamais dopé, je me doutais qu’il devait y avoir eu certains de ces concurrents qui y avaient déjà eu recours et que cela était arrivé à ses oreilles.




I will never give up on you ✽
I don't care what I've got to lose Just give me your hand and hold on Together we'll dance through this storm I will never give up on you You're the one that I'm running to Just give me your hand and hold on Together we'll dance through this storm
Revenir en haut Aller en bas
avatar
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
▲ Messages : 296
▲ Inscription : 06/04/2017

▲ Age : 27
▲ Quartier Résidentiel : Domaine d'Arkadia, avec mon auxiliaire de vie, Léandre et mon chien, Joker.
▲ Occupation : Je ne travaille pas.
▲ Identité Sexuelle : Je suis bisexuelle, bien que je n'ai jamais eu de relation avec une femme.
▲ Cupidon : J'aime Léandre. C'est le premier qui me fait éprouver un tel bonheur, depuis mon accident.
▲ Avatar : Laura Vandervoort.
▲ Crédits : Moi-même (avatar+signa) et Tumblr (gifs).
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
Mar 11 Avr - 15:43


I need your help

Jézabel & Lou


Sa réponse pourrait refléter la mienne. Effectivement, vu ce qu’elle vient de me répondre, ce n’est pas la grande forme de son côté également. Mais je ne vais pas insister, car je conçois entièrement qu’on est toutes les deux envie de garder une part de notre vie secrète. Pour ma part, je n’ai pas envie de lui parler de la non-adaptation au fauteuil et à ma vie, mais également aux paroles houleuses que j’ai avec mon frère. Depuis que je suis revenue à Heatherfield, je fais tout pour le repousser. Je suis déjà un boulet pour mon père, et d’un côté pour mon auxiliaire de vie, je n’ai pas envie que les choses soient pires et que je le devienne pour mon frère. Mais c’est également que j’ai honte de ce fauteuil, du fait que je ne peux plus marcher, plus rien faire. Hormis rouler, et encore ….
Lui demandant ce qu’elle désire réellement, je me prépare à replonger dans une part heureuse de ma vie. Mais également celle qui reflète le plus de souvenirs douloureux. J’écoute avec attention ses questions, me demandant comment répondre le plus précisément possible. C’est vrai que pour ma part, je ne suis pas fille d’un grand patineur, donc j’ai eu beaucoup de chance. Inspirant pour me donner un peu de courage, je prends la parole. « Alors … Chaque parcours est différent. Personnellement, j’ai eu de la chance, je me suis fait connaître lors d’une compétition en ville. Un entraineur était là, il m’a repéré et tout est allé très vite. ». Prenant une gorgée d’eau, je réfléchis aux autres questions qu’elle m’a demandées. Je dois être précise, pour que son livre soit au plus près de la réalité. « Hum … Pour tout ce qui se touche au dopage, les règles sont assez strictes, comme dans tous sports je pense … Surtout lors de compétition. Lorsque tu es contrôlé positif, tu es disqualifié, et ta place revient à ceux qui sont classés en-dessous. C’est arrivé une fois, les troisièmes ont été contrôlé positif, du coup, les quatrièmes ont pu prendre la place de troisième et ils ont pu aller à la compétition suivante. » Me rendant compte que je n’ai pas réellement répondu à sa question, je reprends la parole. « Donc c’est compliqué, mais je ne dirais pas que c’est infaisable. Mais faut en tout cas, bien prouver que la dope est une histoire ancienne. »





Espoir perdu, rêve oublié, forment une vie dépassée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
▲ Messages : 190
▲ Inscription : 07/04/2017
tumblr
▲ Age : 31
▲ Quartier Résidentiel : Domaine Arkadia, avec Ezekiel & Dia, les amours de ma vie
▲ Occupation : Ecrivain à succès
▲ Identité Sexuelle : Kielsexuelle
▲ Cupidon : J'aime Ezekiel, tellement fort. Je n'ai jamais cessé de l'aimer et je l'aimerais toute ma vie. Je ne vois d'ailleurs plus cette dernière sans lui, sans le bonheur qu'il apporte dans mon quotidien. C'est donc tout naturellement que j'ai accepté de l'épouser. Nous sommes désormais fiancés.
▲ Avatar : Sophia Bush
▲ Crédits : .nephilim (ava) + Quiet Riot (sign) + tumblr (gifs)
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
Lun 24 Avr - 10:24


I need your help

Lou & Jezabel


Je n’avais jamais été quelqu’un d’expansif, à parler de moi à tout le monde, à exposer mes problèmes et mes réussites. Encore moins maintenant. Alors certes, j’avais tout ce qu’une personne pouvait souhaiter. J’étais riche, j’avais une fille adorable… Mais je n’étais qu’à moitié heureuse. Après tout, j’étais séparée du père de ma fille sans que ce dernier sache qu’il est actuellement papa et ma famille me manquait. Même si être un membre de la famille royal anglaise est un fardeau, mes demi-frères me manquaient terriblement. Même mon père me manquait alors que franchement, il était la cause de tous mes tourments. C’était à cause de lui si j’étais parti en Californie, à cause de lui j’avais fui la cité des anges enceinte, à cause de lui si j’avais découvert que mon petit ami me trompait. J’aurais toutes les raisons du monde de lui en vouloir… Mais c’était mon père et malgré tout, je l’aimais. Alors, plutôt que de parler de choses qui allaient me mettre au plus mal, je préférais parler de mon prochain roman et poser des questions à Lou sur ce qu’elle connaissait des compétitions de patinage. Elle en savait bien plus que moi dans toute cette affaire, ce qui n’était pas bien difficile. C’était une ancienne patineuse professionnelle alors que les rares fois où j’étais monté sur des patins, j’avais toujours manqué de tomber au moindre petit pas. Tout en l’écoutant consciencieusement, je prenais des notes sur mon ordinateur, essayant de voir comment j’allais pouvoir tourner tout cela pour que mes idées concordent avec la réalité. Je hochais finalement la tête en souriant, j’allais bien trouver quelque chose, j’avais toujours été très douée pour écrire. « J’imagine que généralement, le dopage est bien plus avancé que les techniques pour le dépister… En tout cas, c’est ce qu’ils n’arrêtent pas de dire sur les cas de dopage au cyclisme. S’il y a bien une chose pour laquelle je remercie mon père, c’est pour regarder le cyclisme à la télévision… » C’était bien l’une des rares choses pour laquelle je pouvais remercier mon père. Grâce à lui, j’avais quelques bonnes idées pour de futurs romans. Mais pour l’instant, j’étais sur le patinage artistique alors je devais me focaliser là-dessus. « Et corrompre un juge, c’est possible ou pas? » Ce n’était qu’une idée comme cela, qui venait de me venir à l’esprit. Ce n’était pas dit que je l’utiliserais dans mon roman mais si jamais l’occasion se permettait, je préférais avoir l’information plutôt que de devoir à nouveau déranger la jeune femme à mes côtés.




I will never give up on you ✽
I don't care what I've got to lose Just give me your hand and hold on Together we'll dance through this storm I will never give up on you You're the one that I'm running to Just give me your hand and hold on Together we'll dance through this storm
Revenir en haut Aller en bas
avatar
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
▲ Messages : 296
▲ Inscription : 06/04/2017

▲ Age : 27
▲ Quartier Résidentiel : Domaine d'Arkadia, avec mon auxiliaire de vie, Léandre et mon chien, Joker.
▲ Occupation : Je ne travaille pas.
▲ Identité Sexuelle : Je suis bisexuelle, bien que je n'ai jamais eu de relation avec une femme.
▲ Cupidon : J'aime Léandre. C'est le premier qui me fait éprouver un tel bonheur, depuis mon accident.
▲ Avatar : Laura Vandervoort.
▲ Crédits : Moi-même (avatar+signa) et Tumblr (gifs).
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
Ven 28 Avr - 15:57


I need your help

Jézabel & Lou


Lui ayant répondu, je me demande ce que je peux bien ajouter. La dope fait partie de tous les sports, et pas uniquement dans le patinage. Je trouve ça, personnellement, dommage d’en arriver là. Le sport, même s’il est notre métier, doit rester une passion. Et se doper ne peut provoquer qu’une chute douloureuse, que ça soit parce que la vérité a éclaté, ou parce que ça peut nous bousiller la santé. Et je trouve ça dommage d’en arriver là, pour une compétition. Oui c’est quelque chose d’important, mais pas au point de mettre sa carrière, voir même sa santé, en l’air. Personnellement, j’ai déjà supposé plusieurs personnes d’en prendre, mais je ne les ai pas dénoncé pour autant. Après tout, le rêve s’arrête toujours un jour, peu importe de quelle manière. Même si parfois c’est trop tôt. Reportant mon attention sur la jeune femme, je me concentre sur ce qu’elle dit. En effet, de nombreuses drogues voient le jour, alors qu’on est encore dans l’incapacité de les dépister. J’aurai presque envie de rire, lorsqu’elle me dit que c’est ce qu’elle a découvert grâce à son père, lorsqu’il regardait le cyclisme à la télévision. « Oui les drogues vont bien plus vite, et on en trouve partout maintenant ! » Prenant une gorgée d’eau, je regarde Jezabel qui finit de taper ses notes sur l’ordinateur, avant qu’elle ne reprenne la parole. Corrompre un juge ? Carrément ? Réfléchissant, j’essaye de voir si c’est déjà arrivé. « Hum … Tout le monde peut être acheté je pense. Les juges du patinage n’en font pas exception. » Me rendant compte de ce que je viens de dire, je m’empresse de reprendre la parole. « Ne crois surtout pas que je l’ai déjà fait ! Mais je pense que certains ne s’en sont pas privés. Mais encore une fois, c’est dans toute compétition. » Finissant mon verre d’eau, je le repose sur la table, avant de le faire tourner légèrement entre mes mains. J’espère être assez précise dans mes dires, pour qu’elle puisse écrire complètement son roman, au plus près de la réalité. Si j’étais encore capable de monter sur des patins, j’aurai pu contacter d’ancien adversaire avec qui j’étais en contact, pour qu’ils puissent également donner leur point de vue. Mais si je les appelle, ils voudront qu’on se voit, et c’est hors de question. Je ne veux surtout pas qu’ils apprennent ce qui s’est passé. Mon père a tout fait pour que mon accident reste sous silence, et je veux que ça reste ainsi. Même si je sais pertinemment, que tôt ou tard, le monde du patinage va se demander où je suis passée. Et à ce moment-là, tout risque de se compliquer. Levant les yeux vers Jezabel, je sais quel sujet je n’ai pas abordé. « Est-ce que tu veux que je te parle des costumes ? Ou peut-être de comment se passe les entrainements ? Je sais que ton livre parlera d’une compétition, et lors des entrainements, chacun est assez isolé. Ce qui fait que si tu veux parler d’un meurtre ou quoi, qui reste discret, ça peut être le bon moment. Enfin je n’en sais rien, je n’ai jamais essayé d’écrire ! »





Espoir perdu, rêve oublié, forment une vie dépassée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
▲ Messages : 190
▲ Inscription : 07/04/2017
tumblr
▲ Age : 31
▲ Quartier Résidentiel : Domaine Arkadia, avec Ezekiel & Dia, les amours de ma vie
▲ Occupation : Ecrivain à succès
▲ Identité Sexuelle : Kielsexuelle
▲ Cupidon : J'aime Ezekiel, tellement fort. Je n'ai jamais cessé de l'aimer et je l'aimerais toute ma vie. Je ne vois d'ailleurs plus cette dernière sans lui, sans le bonheur qu'il apporte dans mon quotidien. C'est donc tout naturellement que j'ai accepté de l'épouser. Nous sommes désormais fiancés.
▲ Avatar : Sophia Bush
▲ Crédits : .nephilim (ava) + Quiet Riot (sign) + tumblr (gifs)
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
Jeu 4 Mai - 17:48


I need your help

Lou & Jezabel


Je suis bien contente de pouvoir compter sur Lou pour me parler de ce qu’elle sait sur le patinage artistique. Sinon, sans elle, je ne sais pas comment j’aurais fait. Certainement en demandant des rendez-vous formels à des personnalités du monde du patinage et je n’étais pas certaine que j’aurais eu ce que je voulais. Les instances officielles d’un sport ont tendance à vouloir montrer leur sport comme parfait et un roman sur les parts d’ombres d’une discipline n’est pas toujours le bienvenu. Alors, que Lou ait accepté de me recevoir me fait bien plaisir. Tout en parlant, je prends des notes de ce qu’elle me raconte sur mon ordinateur, pour ne pas perdre une miette de ce qu’elle me dit. Alors que je parlais d’acheter un juge, elle ajouta que cela pouvait peut-être être le cas avant de bafouiller qu’elle ne l’avait jamais fait. Je ne pus m’empêcher de rire tout en secouant la tête. « Rassure toi, je m’en doute bien Lou. » Je continue de prendre mes notes, notant de-ci de-là des réflexions sur ce que je savais déjà et notant surtout les idées qui me venaient pour mon intrigue. Mon roman était vivant et tout ce que je savais, c’était qu’il allait être question de meurtre… Je ne connaissais même pas encore le nom du meurtrier parce que je n’aimais pas prévoir la fin d’un roman. Je choisirais le moment venu le suspect le plus crédible et en même temps, celui auquel on s’attend le moins, pour scotcher le lecteur sur place. Je redressais néanmoins la tête quand Lou reprit la parole, me demandant quel sujet je voulais aborder par la suite. Je prends une seconde de réflexion avant de hocher la tête. « Si possible, je veux bien que tu me parles de l’entrainement. Je pensais faire que le meurtrier frappe quelques heures avant la compétition, peut-être la veille mais que l’on ne découvre le cadavre qu’au moment de la compétition. Du moins, si c’est possible bien sûr. » Et j’espérais sincèrement que ce serait possible. Après tout, mon roman reposait là-dessus et il faudrait que je revoie mes idées de A à Z si jamais ce n’était pas possible. Et mon éditeur serait tout sauf content d’apprendre que je repartais de zéro. Il voulait absolument que mon prochain roman sorte rapidement pour éviter que mes lecteurs ne s’intéressent à d’autres écrivains.




I will never give up on you ✽
I don't care what I've got to lose Just give me your hand and hold on Together we'll dance through this storm I will never give up on you You're the one that I'm running to Just give me your hand and hold on Together we'll dance through this storm
Revenir en haut Aller en bas
avatar
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
▲ Messages : 296
▲ Inscription : 06/04/2017

▲ Age : 27
▲ Quartier Résidentiel : Domaine d'Arkadia, avec mon auxiliaire de vie, Léandre et mon chien, Joker.
▲ Occupation : Je ne travaille pas.
▲ Identité Sexuelle : Je suis bisexuelle, bien que je n'ai jamais eu de relation avec une femme.
▲ Cupidon : J'aime Léandre. C'est le premier qui me fait éprouver un tel bonheur, depuis mon accident.
▲ Avatar : Laura Vandervoort.
▲ Crédits : Moi-même (avatar+signa) et Tumblr (gifs).
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
Ven 5 Mai - 16:02


I need your help

Jézabel & Lou


Lui parlant de tout ce que je sais sur la question que m’a posé Jezael, j’ajoute tout de même que je ne suis pas concernée parce que je raconte. Ce qui l’a fait rire, lorsqu’elle me dit qu’elle s’en doute parfaitement. La regardant taper sur son clavier, je me doute qu’elle met en forme toutes les informations que je viens de lui donner. Après tout, je n’ai sûrement pas été dans un ordre chronologique, bien au contraire. J’ai raconté comme toutes les informations me sont venues. Personnellement, j’ai vécu dans ce monde-là. Donc tout ça me parait tellement facile à comprendre, que je ne pense pas à parler logiquement. Reprenant la parole, j’espère ne pas l’interrompre. Lui demandant si elle veut que je lui parle d’un sujet particulier, comme par exemple, des entrainements ou encore des costumes. C’est vrai que pendant les entrainements, on est souvent isolés, chacun se concentrant sur son programme. Elle m’explique qu’en effet, elle aimerait que je lui parle des entrainements, avant d’enchainer pour me dire qu’elle voudrait que son intrigue se déroule d’une telle façon. C’est à mon tour de réfléchir avec attention, pour savoir si ce qu’elle compte faire est tout à fait possible. Je pense que oui, aussi, je me dis que je peux lui faire part de mon avis. « Alors … Ton idée est tout à fait possible, si la personne qui est morte, est la dernière à avoir fait son entrainement. Je m’explique. Il faut t’imaginer qu’on partage tous la même patinoire, même si on se la partage. Enfin, on n’est pas obligé de répéter notre programme, mais presque tout le monde le fait. Donc je pense pour que ton histoire ait de la cohérence, qu’il faudrait que le mort soit le dernier à s’être entrainé. Peut-être qu’il serait venu s’entrainer tard et aurait été tué à ce moment-là ? Enfin, je ne sais pas, je ne suis pas écrivain … Mais voilà, il ne peut pas avoir été tué la veille au matin par exemple, car sinon, de nombreuses personnes seraient passées entre temps. Sauf si peut-être, tu veux le cacher quelque part. » Je souris à ce propos, avant de prendre une gorgée. Est-ce que j’ai été assez claire ? Je l’espère, car ça ne doit pas être évidant pour elle d’écrire sur un monde qu’elle ne connaît pas et qui pourtant, doit rester réaliste. Aussi, je me creuse toujours un peu plus les méninges, me demandant comment l’aider toujours plus. Il s’agit de mon amie, donc je ne veux pas que son livre ne soit pas réaliste par la suite, à cause de moi. Pensant à un détail, je reprends la parole. « D’ailleurs, tu veux que je te parle exactement comment se passe une séance d’entraiment ? »





Espoir perdu, rêve oublié, forment une vie dépassée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
▲ Messages : 190
▲ Inscription : 07/04/2017
tumblr
▲ Age : 31
▲ Quartier Résidentiel : Domaine Arkadia, avec Ezekiel & Dia, les amours de ma vie
▲ Occupation : Ecrivain à succès
▲ Identité Sexuelle : Kielsexuelle
▲ Cupidon : J'aime Ezekiel, tellement fort. Je n'ai jamais cessé de l'aimer et je l'aimerais toute ma vie. Je ne vois d'ailleurs plus cette dernière sans lui, sans le bonheur qu'il apporte dans mon quotidien. C'est donc tout naturellement que j'ai accepté de l'épouser. Nous sommes désormais fiancés.
▲ Avatar : Sophia Bush
▲ Crédits : .nephilim (ava) + Quiet Riot (sign) + tumblr (gifs)
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
Dim 14 Mai - 15:10


I need your help

Lou & Jezabel


Je ne pouvais m’empêcher de rire en entendant Lou justifier qu’elle n’avait jamais acheté de juge. Je n’en doutais pas une seconde mais je trouvais ça amusant qu’elle éprouve le besoin de se justifier de cette pratique très mal vue mais qui devait quand même toujours exister à un certain niveau. Je n’arrivais pas à comprendre comment on pouvait truquer une compétition. Où était le succès dans cette façon de faire, la fierté d’avoir gagné dignement son titre? Je n’avais jamais fait de compétition, au grand désespoir de mon père qui aurait aimé que je devienne championne d’équitation. Mais j’avais toujours voulu écrire, gagner ma vie en faisant rêver les gens, en les transportant dans mon univers. Et au vue du succès de l’écrivain J.W McTablet, j’avais en partie réussie. J’attendais encore le couronnement, être publié dans la très célèbre liste du New York Times des romans. Mais ce n’était pas une fin en soi, j’arrivais déjà à vendre mes romans dans le monde sans ça. Je fis alors part de mon idée de roman à Lou et l’écoutais alors m’expliquer comment mon idée pouvait être exploitée. Je prenais tout en note, écoutant attentivement les remarques de la jeune femme. Après tout, c’était elle qui s’y connaissait le mieux dans le patinage artistique alors je me devais de l’écouter. Et puis, elle n’était nullement obligée de me répondre et le meilleur des remerciements pour elle était donc de l’écouter et de retranscrire le plus fidèlement possible ses dires. « En fait, j’attendais d’avoir discuté avec toi pour savoir ce que je comptais faire pour le meurtre. Mais je pense qu’il sera tué le soir, alors qu’il s’entraine seul. Je le voyais bien être exclu par les autres patineurs et que ce soient l’un d’entre eux le coupable mais je n’ai pas encore prévu la fin de mon livre. » J’écrivais souvent comme cela. Je laissais mes personnages me guider dans mon roman et souvent, je ne connaissais le meurtrier qu’à la fin, suivant le personnage qui paraissait le plus logique. Je redressais la tête quand Lou me demanda si je voulais qu’elle me parle des entrainements. Je hochais alors la tête. « Je veux bien. Après tout, si je veux le faire assassiner pendant un entrainement, faut que je sache comment cela se passe. » Cela semblait effectivement plus logique. Tout en parlant, je faisais des copier-coller pour organiser mes idées et les dire de Lou. Ce qu’elle disait me donnait des idées mais il fallait que je les sélectionne et que je les classe tout de suite sinon je n’arriverai jamais à me relire.




I will never give up on you ✽
I don't care what I've got to lose Just give me your hand and hold on Together we'll dance through this storm I will never give up on you You're the one that I'm running to Just give me your hand and hold on Together we'll dance through this storm
Revenir en haut Aller en bas
avatar
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
▲ Messages : 296
▲ Inscription : 06/04/2017

▲ Age : 27
▲ Quartier Résidentiel : Domaine d'Arkadia, avec mon auxiliaire de vie, Léandre et mon chien, Joker.
▲ Occupation : Je ne travaille pas.
▲ Identité Sexuelle : Je suis bisexuelle, bien que je n'ai jamais eu de relation avec une femme.
▲ Cupidon : J'aime Léandre. C'est le premier qui me fait éprouver un tel bonheur, depuis mon accident.
▲ Avatar : Laura Vandervoort.
▲ Crédits : Moi-même (avatar+signa) et Tumblr (gifs).
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
Dim 21 Mai - 16:59


I need your help

Jézabel & Lou


Lui expliquant la situation, je tente d’être la plus précise possible. Après tout, elle ne connait pas le monde du patinage. Il faut donc que je lui explique tout correctement, afin qu’elle puisse le retranscrire pour ses lecteurs. Par curiosité, j’achèterai son livre histoire de voir si j’ai fait du bon travail. Et vu que je connais Jezabel, je pense que je lui demanderai même de me le dédicacer. Enfin tout ça, ce n’est pas pour le moment. Elle m’explique sa façon qu’elle pense tourner son livre. J’aime beaucoup l’idée qu’il soit exclu. Il y en a parfois qui font ça, ils ne veulent pas se mélanger aux autres. Et c’est vrai qu’au bout d’un moment, on n’arrête d’aller le voir. L’idée qu’un des patineurs soit coupable est possible. Après tout, on veut tous la médaille d’or dans le fond. Et certains veulent aller au plus simple. « J’aime beaucoup ton idée, si je peux me permettre. Et oui, comme dans tous sports, certain veule la victoire facile. Alors quoi de mieux pour ça d’éliminer son concurrent ? ».
Reprenant la parole, je lui demande si elle veut que je lui parle des entrainements. Ca me paraît plus logique, si elle veut que son meurtre se passe à ce moment précis lors d’une compétition. Même si c’est différent pour chacun, on a pourtant tous une sorte de programme qui nous permet de nous mettre sur un pied d’égalité. Réorganisant mes idées, je réfléchis à comment se passe réellement un entrainement. Parce que personnellement, j’ai tellement l’habitude que je ne vois plus la différence à force. C’est devenu quelque chose d’habituel. « Alors … On a tous le même temps pour avoir la patinoire. On s’entraine tous à la suite des autres, mais les autres ne sont pas là pour voir notre entrainement. Par contre, il peut y avoir les juges qui viennent, histoire de savoir à quoi s’attendre. Avoir le même temps nous permet à tous d’être au même point et de ne pas avoir de privilège. Après les entrainements, il y a la dernière répétition avec les costumes et les musiques. Et après, on a la compétition. Voilà, tu connais presque tout sur le monde du patinage ! »






Espoir perdu, rêve oublié, forment une vie dépassée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
▲ Messages : 190
▲ Inscription : 07/04/2017
tumblr
▲ Age : 31
▲ Quartier Résidentiel : Domaine Arkadia, avec Ezekiel & Dia, les amours de ma vie
▲ Occupation : Ecrivain à succès
▲ Identité Sexuelle : Kielsexuelle
▲ Cupidon : J'aime Ezekiel, tellement fort. Je n'ai jamais cessé de l'aimer et je l'aimerais toute ma vie. Je ne vois d'ailleurs plus cette dernière sans lui, sans le bonheur qu'il apporte dans mon quotidien. C'est donc tout naturellement que j'ai accepté de l'épouser. Nous sommes désormais fiancés.
▲ Avatar : Sophia Bush
▲ Crédits : .nephilim (ava) + Quiet Riot (sign) + tumblr (gifs)
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
Mer 31 Mai - 10:36


I need your help

Lou & Jezabel


J’avais toujours aimé rencontré des personnes qui connaissaient le domaine sur lequel j’allais baser mon roman. Par exemple, mon ancien petit ami m’avait aidé à connaître toutes les ficelles du métier de policier. Pour mon roman sur le cirque, j’avais rencontré un directeur et des artistes. Et ainsi de suite pour chacun de mes romans. Alors certes, je mettais du temps à écrire mes livres mais en même temps, c’était ce qui faisait ma renommée, la fidélité avec laquelle je transposais ce que l’on m’avait raconté. Et j’espérais pouvoir transmettre avec autant de sagesse ce que Lou pouvait m’expliquer sur le monde du patinage. J’espérais être à la hauteur du savoir et de la gentillesse de la jeune femme, c’était pourquoi je prenais en note tout ce qu’elle pouvait me raconter. Même ce que d’autres pouvaient considérer comme le plus insignifiant des détails pouvait me servir à rendre mon roman encore plus fidèle à la réalité. Je lui fis part de mon idée de base, espérant avoir un avis favorable sur ce dernier car tout mon roman se basait dessus. J’aurais l’air fine si Lou me disait que c’était impossible. Heureusement, elle aimait beaucoup mon idée, ce qui voulait dire que c’était tout à fait possible. Je souris avant de répondre à l’affirmative quand elle me demanda si je voulais qu’elle me parle de comment se déroulait les entrainements. Je l’écoutais donc attentivement, prenant bien en note sur mon ordinateur tout ce qu’elle pouvait me dire, annotant également quelques idées qui pouvaient me venir pendant qu’elle me parlait. J’étais parfois une vraie cervelle de moineau et il m’arrivait de perdre une idée pour qu’elle ne revienne jamais… Alors désormais, je notais tout ce qui me passait par la tête. Mon fichier Word était un peu fouillis mais je m’y retrouvais dans mon petit bordel organisé. Une fois qu’elle eut fini de parler, je hochais la tête en me relisant. « Tout cela me paraît logique. Cela évite le favoritisme si tout le monde a le même temps d’entrainement. Pour la dernière répétition, cela se passe comme pour les entrainements, chacun son tour j’imagine. » Parce que ce serait un peu le champ de bataille si chacun faisait son ultime répétition avec les autres. Et puis, au revoir l’effet de surprise j’avais envie de dire. En tout cas, tout me semblait bien plus clair qu’à mon arrivée, ce qui n’était pas difficile en même temps. « En tout cas, je te remercie beaucoup d’avoir pris le temps de répondre à mes questions Lou. » Surtout que replonger dans cette partie de sa vie ne devait pas être évident alors je pouvais comprendre que ce n’était pas chose facile pour elle. Après tout, elle était patineuse pro avant son accident et elle devait avoir donc du mal à parler de cette partie de sa vie en étant clouée dans un fauteuil roulant.




I will never give up on you ✽
I don't care what I've got to lose Just give me your hand and hold on Together we'll dance through this storm I will never give up on you You're the one that I'm running to Just give me your hand and hold on Together we'll dance through this storm
Revenir en haut Aller en bas
avatar
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
▲ Messages : 296
▲ Inscription : 06/04/2017

▲ Age : 27
▲ Quartier Résidentiel : Domaine d'Arkadia, avec mon auxiliaire de vie, Léandre et mon chien, Joker.
▲ Occupation : Je ne travaille pas.
▲ Identité Sexuelle : Je suis bisexuelle, bien que je n'ai jamais eu de relation avec une femme.
▲ Cupidon : J'aime Léandre. C'est le premier qui me fait éprouver un tel bonheur, depuis mon accident.
▲ Avatar : Laura Vandervoort.
▲ Crédits : Moi-même (avatar+signa) et Tumblr (gifs).
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
Mer 31 Mai - 12:29


I need your help

Jézabel & Lou


Lui parlant des entrainements, je me replonge dans mes souvenirs. C’est légèrement douloureux, mais en même temps, ça me fait du bien. Le patinage a toujours été toute ma vie, c’était plus qu’une passion. Et c’est vrai que j’ai eu de la chance de pouvoir nouer ma passion avec mon métier. Jamais je ne pourrais remercier Marc comme il se doit, de m’avoir permis de réaliser mon rêve. Pour aider au mieux Jezabel, j’espère que je suis assez précise pour elle. Après tout, je veux que son livre soit réaliste, vu c’est ce qui fait son succès. Et même si je ne lui ai jamais dit, j’ai déjà lu quelques romans qu’elle a écrits. Ce n’est peut-être pas mon style de roman préféré, mais il n’empêche que je trouve ça fluide à lire et c’est le principal. Elle prend la parole et je lui souris doucement. « Oui c’est entièrement ça. La dernière répétition, on passe chacun notre tour, dans l’ordre qu’on passera lors de la compétition. » Je suis contente de voir qu’elle a bien compris le monde que j’aime tant. C’est que j’ai dû être assez précise, pour pouvoir lui permettre d’éclaircir ses idées. Après, elle sait en plus que si elle a besoin de quelque chose, elle peut m’appeler, je l’aiderai. Jezabel me sort de mes pensées, lorsqu’elle me dit qu’elle me remercie d’avoir pris du temps pour lui répondre. Lui souriant à mon tour, je compte lui répondre. « De rien, c’était avec plaisir. J’espère que j’ai été assez précise pour toi. Si jamais tu as besoin d’informations supplémentaires, n’hésite surtout pas à m’appeler ! » La laissant finir son verre, j’en fais de même. Puis je remets en marche mon fauteuil, lorsqu’elle s’apprête à partir. La raccompagnant jusqu’à l’entrée, j’attrape sa main avant qu’elle ne sorte. Baissant un peu les yeux, je choisis avec soin mes mots. « Merci d’être venue, ça m’a fait plaisir de te revoir. Ça faisait bien trop longtemps. Il faudra qu’on se revoit, à l’occasion, si tu veux … Enfin pas obligée que ça soit pour parler de ton livre, bien sûr ! » Relâchant sa main, je pose les miennes sur mes genoux, avant de reprendre. « Et surtout, tu n’hésites pas si tu as besoin d’informations supplémentaires. Je suis certaine que je pourrai même te retrouver une ancienne tenue, si jamais tu veux la décrire. Enfin bref, tu m’appelles au besoin, d’accord ? »




Espoir perdu, rêve oublié, forment une vie dépassée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
▲ Messages : 190
▲ Inscription : 07/04/2017
tumblr
▲ Age : 31
▲ Quartier Résidentiel : Domaine Arkadia, avec Ezekiel & Dia, les amours de ma vie
▲ Occupation : Ecrivain à succès
▲ Identité Sexuelle : Kielsexuelle
▲ Cupidon : J'aime Ezekiel, tellement fort. Je n'ai jamais cessé de l'aimer et je l'aimerais toute ma vie. Je ne vois d'ailleurs plus cette dernière sans lui, sans le bonheur qu'il apporte dans mon quotidien. C'est donc tout naturellement que j'ai accepté de l'épouser. Nous sommes désormais fiancés.
▲ Avatar : Sophia Bush
▲ Crédits : .nephilim (ava) + Quiet Riot (sign) + tumblr (gifs)
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
Ven 2 Juin - 16:26


I need your help

Lou & Jezabel


Je pouvais presque dire que Lou et moi nous comprenions. Nous avions toutes les deux voulus faire de notre passion notre métier et nous avions réussi. Même si Lou ne pouvait plus patiner désormais avec son accident, elle avait réussi à lier sa passion avec son métier. Je ne saurais quoi faire si je ne pouvais plus écrire, si j’étais privé de la vue ou des mouvements de mes bras. Je déprimerais, c’est clair mais je ne sais pas si j’aurais le courage de continuer à vivre. Peut-être, avec le temps… Et puis, j’avais Dia, je ne pouvais pas abandonner la vie aussi facilement. On continua à discuter, je prenais des notes, comprenant de plus en plus facilement le monde du patinage artistique. J’avais hâte de commencer l’écriture et de pouvoir proposer un premier manuscrit. Je souris tout en hochant la tête. « Pas de soucis, je n’hésiterais pas. Tu as été parfaite. » Je termine rapidement mon verre avant de ranger mon ordinateur après avoir bien fait attention à enregistrer mes notes. Je ne voulais pas perdre ce que Lou m’avait expliqué, j’aurais l’air complètement débile. Cette dernière m’accompagna alors que je m’apprêtais à partir et elle me proposa que l’on se revoie en dehors de mon livre. Je hochais la tête en souriant. « Ce sera avec plaisir. On pourra aller prendre un verre à l’occasion. Pour l’ancienne tenue, ce sera avec plaisir. » Alors que j’allais partir, j’eus soudain une idée que Lou ne pourrait certainement pas refuser. « Je pourrais te faire lire mon manuscrit si tu veux, comme ça, j’aurais un point de vue extérieur et tu pourras vérifier si c’est bien réaliste. » Une fois que j’eus sa réponse, je fis la bise à la jeune femme avant de partir pour rejoindre ma demeure et commencer l’écriture de mon roman.




I will never give up on you ✽
I don't care what I've got to lose Just give me your hand and hold on Together we'll dance through this storm I will never give up on you You're the one that I'm running to Just give me your hand and hold on Together we'll dance through this storm
Revenir en haut Aller en bas
avatar
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
▲ Messages : 296
▲ Inscription : 06/04/2017

▲ Age : 27
▲ Quartier Résidentiel : Domaine d'Arkadia, avec mon auxiliaire de vie, Léandre et mon chien, Joker.
▲ Occupation : Je ne travaille pas.
▲ Identité Sexuelle : Je suis bisexuelle, bien que je n'ai jamais eu de relation avec une femme.
▲ Cupidon : J'aime Léandre. C'est le premier qui me fait éprouver un tel bonheur, depuis mon accident.
▲ Avatar : Laura Vandervoort.
▲ Crédits : Moi-même (avatar+signa) et Tumblr (gifs).
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
Lun 5 Juin - 22:36


I need your help

Jézabel & Lou


Alors que je la regarde taper, je ne peux m’empêcher d’être assez satisfaite de moi. Pas parce que ce je lui raconte sur le monde du patinage, lui convient. Non. Simplement parce que j’ai réussi à parler de ce qui appartient désormais au passé, sans verser une larme. Ce qui est un exploit, vu comment je me sens chambouler de l’intérieur. La glace c’était toute ma vie. Certains auraient pu dire que ce n’était qu’une passion, un métier. Mais c’était tellement bien plus que ça. C’était sur la glace que je me sentais à ma place, que je me sentais entièrement moi. Et c’était mon entraineur qui avait compris ce détail, cette part de ma vie. Il avait bien vu que je me jetais corps et âme dans les entrainements, dans les compétitions. Jamais il n’a été question d’argent pour moi, juste le plaisir de patiner. C’est bête, mais rien que de voir les étoiles dans les yeux des enfants, c’était le plus beau des cadeaux que je pouvais avoir, la plus belle des récompenses. Mais tout ce monde, tous ces souvenirs, appartenaient désormais au passé. Et il fallait que je me fasse une raison, que les patins, la glace, les costumes, s’étaient terminés pour moi. Lui laissant le temps de finir son verre, je la raccompagne ensuite jusqu’à l’entrée. J’aurai pu la laisser se débrouiller, mais non. Il fallait que tout ceci cesser. Alors qu’elle s’apprête à partir, je lui pose la question. Peut-être qu’elle n’acceptera pas. Après tout, ce n’est pas toujours facile pour tout le monde de s’afficher avec quelqu’un en fauteuil. Les autres ne cessent de jeter des regards, comme si on était des bêtes de foire. Aussi, je peux comprendre, si jamais elle venait à refuser. Je lui souris lorsqu’elle me répond. « Très bien. Pour la tenue, je chercherai dans les cartons, dans les jours à venir ». Ça allait être une tâche compliquée. Mais maintenant, que je lui avais proposé, je ne pouvais revenir en arrière. Puis il fallait bien que je tourne enfin la page. Jezabel se tourne soudain vers moi et je lui souris avec joie. « Bien sûr, ça sera avec un immense plaisir ! » De toute manière, j’aurai acheté son livre, quoi qu’il arrive. Lui faisant la bise, j’attends qu’elle disparaisse de mon champ de vision, avant de refermer la porte. Puis, comme à mon habitude, je retourne m’installer devant la fenêtre du salon, attendant que l’heure passe, pour que je puisse aller me coucher, afin qu’une nouvelle journée commence.




Espoir perdu, rêve oublié, forment une vie dépassée.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sweet Home Heatherfield :: Heatherfield :: Domaine Arkadia :: Residence-
Sauter vers: