AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Une rencontre inattendue ▲ Louzel

 :: Heatherfield :: Medical Boulevard :: Heatherfield Rehab Center Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
▲ Messages : 236
▲ Inscription : 04/04/2017

▲ Age : 23
▲ Identité Sexuelle : Je suis hétérosexuelle, du mois c'est ce que je pense...
▲ Cupidon : J'ai toujours pensé que j'étais hétérosexuelle, enfin je ne me suis jamais vraiment posé de questions.. Mais voilà depuis que j'ai rencontré Swann rien n'est plus pareil, elle me donne envie de battre, elle me redonne l'envie de vivre. Mais je sais que je me fais de films, qui voudrais sortir avec quelqu'un comme moi ?
▲ Avatar : Alycia Debnam Carey
▲ Crédits : tearsflight
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
Ven 7 Avr - 18:14


une rencontre inattendue

Louzel


Je soupirais longuement quand j'aperçu Jasper arriver. Je n'avais pas envie de le voir, mais bon c'était à son tour de "s'occuper de moi". Mon petit frère devait jouer au baby-sitter, et plus particulièrement au taxi. Depuis l'accident, j'avais une peur panique des voitures. Il n'y avait que avec Jasper que ça allait plus ou moins.. Puis Swann aussi... Enfin, il devait m’emmener au Rehab Center. J'ai du y faire un séjour de presque un mois après ma tentative de suicide et j'ai voulu rentrer chez moi, mais il y avait deux conditions. La première c'est que quand ma meilleure amie, mon père ou mon frère ne sont pas là, il faut qu'il y est quelqu'un avec moi, c'est pour ça qu'il y a Swann.. la seconde est que je me rende un à trois fois par semaine au centre pour voir un psychologue et faire un peu de kiné pour mes jambes. J'ai accepté même si je sais que ça ne sert à rien. Jasper prend la voiture que mon père a acheté qui est spécialement conçu pour les gens avec un fauteuil roulant. Je monte dedans sans un mot. Une fois installée, je ferme les yeux. « ça va aller, ne t'inquiète pas. » Je secoue la tête de bas en haut pour signaler à mon frère que j'ai bien entendu ses propos, mais je ne peux m'empêcher d'avoir une appréhension.
Après plusieurs minutes à rouler, nous sommes enfin au Centre. Je descends de la voiture avec mon fauteuil et j'attends mon frère qui ne se montre pas. je roule jusqu'à la fenêtre et je le vois grimaçant devant son téléphone. « Un problème ? » Il me regarde et m'explique qu'il a une amie à lui qui a besoin de lui parler. « Vas-y ! Ne t'inquiète pas pour moi, je ne vais pas faire de bêtise. Je vais à mon rendez-vous et d'ici une heure et demie tu reviens. Toute façon tu ne peux pas aller dans le cabinet avec moi.. » Il hésite longuement, mais fini tout de même par y aller. Je souris et lui fais un signe de main voyant la voiture s'éloigner. Puis je vais dans le centre, ça m'énerve de voir les gens me dévisager, ils se demandent sûrement ce que je fais dans ce fauteuil... Je prends l’ascenseur et j'arrive à l'étage de mon psychologue. Je m'approche doucement de la réceptionniste. « Bonjour Annie... » Je n'ai pas besoin d'en dire plus, elle me connait. Elle m'annonce que le docteur aura au moins vingt minutes de retard et que j'ai qu'à attendre. « Ouais pas grave, je suis déjà assise toute façon.. » Elle sourit doucement, mais je vois que mes propos la laisse mal à l'aise. Je me dirige vers la salle d'attente, mais je croise une blonde en fauteuil roulant. Je m'arrête. Elle me dit quelque chose. Je me retourne et essaie de la rattraper. « Lou !? Lou Vizconde ? » Lui demandais-je, en étant presque sûre que c'était elle.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
▲ Messages : 292
▲ Inscription : 06/04/2017

▲ Age : 27
▲ Quartier Résidentiel : Domaine d'Arkadia, avec mon auxiliaire de vie, Léandre.
▲ Occupation : Je ne travaille pas.
▲ Identité Sexuelle : Je suis bisexuelle, bien que je n'ai jamais eu de relation avec une femme.
▲ Cupidon : Je suis célibataire, et je ne pense pas que ça changera d'ici là. Etant en fauteuil, j'ai du mal à m'accepter. Alors qui pourrait bien le faire, si déjà moi-même, je ne me supporte pas? Et pourtant, il commence à me faire éprouver de la jalousie, à hanter mes pensées ...
▲ Avatar : Laura Vandervoort.
▲ Crédits : Moi-même (avatar+signa) et Tumblr (gifs).
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
Ven 7 Avr - 23:19


Une rencontre innatendue

Hazou


Assise sur mon fauteuil, telle une âme en peine, je regarde la piscine. Par moment, j’aimerai juste m’y jeter dedans, sachant pertinemment que je ne pourrais pas remonter en surface. Fermant les yeux, j’entends que mon idiot d’auxiliaire de vie, est en train de démarrer dans la voiture. Puis il va venir, pour me dire que c’est le jour d’aller voir mon psychologue. Comme si cet accident avait atteint mon cerveau, et que j’oubliais tout. Entendant ses pas, je tourne mon fauteuil avec la petite manette, et roule vers lui. Prenant la parole, je le devance. « Oui je sais, j’ai rendez-vous avec le psy. » Je le vois ouvrir la bouche et la refermer bien vite. Je le traite à voix basse d’idiot, avant de me diriger vers la sortie. Il râle parce que je n’ai pas attendu, pour qu’il puisse me donner ma veste. Attendant patiemment, je le laisse m’attacher comme il se doit dans la voiture. L’impression d’être un vieux sac de pommes de terre à l’arrière d’une voiture, se fait ressentir, mais je me tais. Je n’ai pas envie de lui parler de toute façon.

Lorsqu’on arrive au centre, il m’aide à descendre, mais je ne le remercie pas. A quoi ça sert de toute façon, il ne fait que son travail. Alors qu’il commence à me dire qu’il m’attend là, je fais demi-tour et me dirige vers le bâtiment. Le bruit de mes roues sur les quelques gravillons, étouffe ses paroles, à mon plus grand bonheur. Passant la porte, je me dirige directement vers l’ascenseur, connaissant parfaitement le chemin à suivre. Grimpant dedans, je me retrouve aux côtés d’une femme qui ne cesse de me dévisager. Ça me fait bouillir. Je suis à deux doigts de lui écraser les pieds en sortant, mais le visage du psychologue en face de moi m’arrête très vite. Soupirant,  je suis la personne et pendant presque une heure, je lui parle. Enfin, je réponds aux questions, ça ne va pas plus loin. Je sais qu’une fois sortie, mon père sera au courant que je ne vais pas mieux. Tant pis, il n’avait qu’à pas m’envoyer ici ! Sortant, je regrette de ne pas pouvoir claquer la porte. Repassant par le secrétariat, pour prendre mon prochain rendez-vous, je me rends compte que j’ai oublié mon sac à mains dans le bureau. Faisant demi-tour, je retourne chercher celui-ci. Le psychologue me le tend, avec un sourire au visage que je ne lui rends pas. Ayant hâte de rentrer, je me stoppe pourtant lorsque j’entends mon nom. Quelqu’un m’aurait-il reconnu ? Tournant la tête, je vois une jeune-femme brune. Elle me dit vaguement quelque chose, mais je mets un peu de temps à la resituer. En même temps ça fait bientôt 10 ans que je ne l’ai pas vu. « Hum … Hazel, la sœur de Tyler, c’est bien ça ? » M’avançant vers elle, je regarde son fauteuil. Intérieurement, je me demande ce qui a bien pu lui arriver. Bon en même temps, je suis mal placée pour parler. Préférant ne pas être impolie, je décide tout de même de ne pas parler fauteuil. « Tu dois aussi te coltiner les psys, je me trompe ? »





Espoir perdu, rêve oublié, forment une vie dépassée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
▲ Messages : 236
▲ Inscription : 04/04/2017

▲ Age : 23
▲ Identité Sexuelle : Je suis hétérosexuelle, du mois c'est ce que je pense...
▲ Cupidon : J'ai toujours pensé que j'étais hétérosexuelle, enfin je ne me suis jamais vraiment posé de questions.. Mais voilà depuis que j'ai rencontré Swann rien n'est plus pareil, elle me donne envie de battre, elle me redonne l'envie de vivre. Mais je sais que je me fais de films, qui voudrais sortir avec quelqu'un comme moi ?
▲ Avatar : Alycia Debnam Carey
▲ Crédits : tearsflight
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
Sam 8 Avr - 11:18


une rencontre inattendue

Louzel


Je me sentais mal à l'aise à l'idée d'obliger mon petit frère à jouer au taxi, il n'avait que vingt ans et la vie devant lui. Je ne voulais pas qu'il reste avec moi, je voulais être un peu seule, savoir que je pouvais me débrouiller par moi même... J'étais quelques peu soulagée lorsqu'il accepta de partir. Même si avant il m'a fait promettre de l'attendre et de ne pas rentrer seule ou quoi. En même temps je pouvais rentrer seule. le fauteuil est électrique, et je vais pas me fatiguer à bouger une manette. Je lui souris lui promettant de ne pas faire de bêtise et je le regarde partir.

Une fois à l'intérieur du bâtiment, j'enrage intérieurement savoir que je vais me retrouver une vingtaine de minutes à attendre et je m'imagine voir le regard insistant des gens sur moi. Puis je vois son regard et ça m'interpelle. Oui c'est elle, c'est bien elle. Je peux que la reconnaître Tyler a encore des photos d'eux. Elle n'a pas vraiment changé, peut-être elle a pris un peu de l'âge, mais elle est aussi belle qu'avant. J'ai quand même un doute, une petite appréhension de mettre trompé. Je la suis en fauteuil l’interpellant par son prénom, puis par son nom. Elle tourne la tête et finit par me regarder se demandant sans doute qui je peux être. Je vais pour ouvrir la bouche, mais elle me devance. « Hum … Hazel, la sœur de Tyler, c’est bien ça ? » Je souris. Cela me touche qu'elle m'est reconnue. Je garde mon sourire et je hoche la tête de haut en bas pour lui dire que c'est bien moi, ça ne faisait longtemps que je n'avais pas souris, puis elle reprends la parole.  « Tu dois aussi te coltiner les psys, je me trompe ? » Je perds mon sourire levant les yeux au ciel, j'avais presque oublié que j'étais en fauteuil et ici pour voir ce psy ! « Tu as deviné, je dois me coltiner l'autre Docteur je-sais-tout une à trois fois par semaine.. Pff tout ça parce que tout le monde pense que je ne vais pas bien, en même temps c'est normal, si ils seraient à ma place, ils comprendraient.. Ils sauraient que ce n'est pas facile et ce n'est pas m’enfermer une heure avec un type pour parler qui fera que j'aille mieux.. » Je vidais mon sac, m'emportant quelque peu, oubliant presque qu'elle était dans le même état que moi. « Désolée, je ne voulais pas dire ça.. » Je ne voulais pas la blesser, elle devait parfaitement comprendre ce que je ressentais. D'ailleurs, je me demandais si elle était dans ce fauteuil pour une durée indéterminé, ou si elle s'était seulement cassé la jambe et allait bientôt pouvoir remarcher, mais bon ça ne se demande pas... « Tu.. Je ne savais pas que tu étais de retour à Heatherfield.. Cela fait longtemps que tu es rentrée ? » Je préfère parler de banalité, plutôt que de lui demander ce qu'elle devient, ou comment elle va..


Revenir en haut Aller en bas
avatar
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
▲ Messages : 292
▲ Inscription : 06/04/2017

▲ Age : 27
▲ Quartier Résidentiel : Domaine d'Arkadia, avec mon auxiliaire de vie, Léandre.
▲ Occupation : Je ne travaille pas.
▲ Identité Sexuelle : Je suis bisexuelle, bien que je n'ai jamais eu de relation avec une femme.
▲ Cupidon : Je suis célibataire, et je ne pense pas que ça changera d'ici là. Etant en fauteuil, j'ai du mal à m'accepter. Alors qui pourrait bien le faire, si déjà moi-même, je ne me supporte pas? Et pourtant, il commence à me faire éprouver de la jalousie, à hanter mes pensées ...
▲ Avatar : Laura Vandervoort.
▲ Crédits : Moi-même (avatar+signa) et Tumblr (gifs).
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
Sam 8 Avr - 14:41


Une rencontre innatendue

Hazou


Je ne m’attendais vraiment pas à trouver la sœur de Tyler ici. En même temps, si je veux être honnête, je ne m’attendais pas à croiser une personne que j’aurai connue autrefois. Ne voulant pas lui demander ce qu’elle fait bloquer dans un fauteuil, je préfère engager la conversation sur les psychologues. Sa réponse me fait esquisser un petit sourire. C’est vrai que ces personnes pensent tout savoir, alors qu’elles ne peuvent pas comprendre ce qu’on vit. Et rester enfermer dans une pièce, à dire que ça va aller, qu’il y a pire que nous, et je ne sais quelles idioties encore, ne nous fera pas aller mieux. La chose qui peut aider pour aller de l’avant, c’est accepté notre nouvelle vie, avec ces changements qu’on n’a pas désirés. Mais personnellement, je sais que je ne les ai pas accepté, et c’est bien pour cette raison que j’ai beaucoup de mal à supporter les psychologues. Elle s’excuse, mais ça ne sert à rien. Elle n’a fait que retransmettre oralement, ce que je pensais. « Ne t’excuses pas, ce n’est que la vérité. Ils ne servent à rien c’est Monsieur je sais tout mieux que tout le monde. ». Du coin de l’œil, je vois un psychologue qui passe, mais je m’en moque complètement. Parlant banalité, elle me demande si cela fait longtemps que je suis de retour. En même temps, cela fait sept ans maintenant que j’ai quitté Heatherfield, et son frère par la même occasion. « Eh bien… ça fait trois mois. Mais je ne suis pas revenue de mon plein gré, mon père m’y a obligé. » Heureusement qu’il n’est pas là pour l’entendre, car il me répondrait que c’est pour mon bien. Mais ce qui me fait rire, c’est qu’il me dit ça, alors que lui-même est parti de la ville, car elle lui rappelait trop ma mère. Enfin bon, ça fait des années maintenant … Reportant mon attention sur la jeune-femme, je me demande dans le fond, ce qui a pu lui arriver. Mais sachant qu’elle peut très bien me retourner la question, surtout que je ne sais pas si elle est au courant de ma carrière, je préfère éviter. Parler de l’accident est encore douloureux, surtout qu’il date d’il y a seulement six mois. Même si certain jour, j’ai l’impression que ça fait bien plus longtemps. « Tu as le temps de boire quelque chose ? Il doit bien y avoir une machine à cafés ou une petite cafétéria ici, non ? Et d'ailleurs, tu es restée ici depuis le temps, ou tu as déménagé un peu ? ». Bouger serait vraiment une bonne idée. Ça nous permettrait de discuter un peu, toutes les deux. Puis les autres personnes dans la salle, pourront peut-être arrêtées de nous fixer, car ça commence à m’énerver, même si je tente de ne rien montrer.





Espoir perdu, rêve oublié, forment une vie dépassée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
▲ Messages : 236
▲ Inscription : 04/04/2017

▲ Age : 23
▲ Identité Sexuelle : Je suis hétérosexuelle, du mois c'est ce que je pense...
▲ Cupidon : J'ai toujours pensé que j'étais hétérosexuelle, enfin je ne me suis jamais vraiment posé de questions.. Mais voilà depuis que j'ai rencontré Swann rien n'est plus pareil, elle me donne envie de battre, elle me redonne l'envie de vivre. Mais je sais que je me fais de films, qui voudrais sortir avec quelqu'un comme moi ?
▲ Avatar : Alycia Debnam Carey
▲ Crédits : tearsflight
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
Mer 12 Avr - 11:18


une rencontre inattendue

Louzel


Je ne m'attendais pas à revoir Lou ici. Enfin je ne m'attendais pas à la revoir un jour. Elle est partie pour ses études, laissant Tyler, bien sûr il a fait le fier disant que c'était qu'une histoire parmi tant d'autres, mais je savais que c'était faux. Pourquoi depuis toutes ses années il aurait gardé une photo d'elle si elle n'était pas important pour lui ? Elle me reconnait c'est déjà ça. Peut-être qu'elle m'aimait bien après tout, ou alors j'ai gardé la même tête que quand j'avais quatorze ans ? Non, j'ai les cheveux bien plus longs.. Elle me demande si je suis là pour la psy et je pars dans un monologue me plaignant de ses psychologues, puis reprenant mon calme je m'excuse auprès d'elle pour ce manque de sang froid. « Ne t’excuses pas, ce n’est que la vérité. Ils ne servent à rien c’est Monsieur je sais tout mieux que tout le monde. » Je suis du regard le psychologue qui passe à côté et qui a sans doute entendu la phrase de Lou, je me retiens de ne pas éclater de rire. Je souris doucement avant de reprendre la parole et de lui demander si elle est de retour à Heatherfield depuis longtemps ! « Eh bien… ça fait trois mois. Mais je ne suis pas revenue de mon plein gré, mon père m’y a obligé. » Je l'écoute parler et je grimace quand j'entends qu'elle n'était pas là d'elle même. « Je peux te comprendre, mon père ne me laisse plus rien faire... » Je ne sais pas si Tyler sait qu'elle est là, après tout ça fait des semaines que je ne lui ai pas adressé un mot, pour ne pas dire des mois.. Je vagabonde dans mes pensées, je me vois me réveiller à l'hôpital le médecin me disant que je pourrais sans doute plus remarcher. J'ai les larmes qui montent, puis la voix de Lou me ramène à la réalité. « Tu as le temps de boire quelque chose ? Il doit bien y avoir une machine à cafés ou une petite cafétéria ici, non ? Et d'ailleurs, tu es restée ici depuis le temps, ou tu as déménagé un peu ? » Je mets quelques secondes à répondre, le temps de me souvenir de ce qu'elle m'a demandé. « Non, je suis restée ici, j'ai fais mes études ici, je devais partir en septembre pour un stage d'un an, mais je suis clouée ici... Sinon oui, au rez-de-chaussez il y a une cafet et le café et buvable, donc on peut se faire ça. Je te demande juste deux minutes. » Je lui souris et je retourne mon fauteuil pour aller voir la réceptionniste. Je lui demande si elle peut m'envoyer un sms quand le psychologue prendra la peine d'arriver. Elle réponds positivement à ma demande, je la remercie et je retourne vers Lou. « On y va ? » Je roule jusqu'à l’ascenseur et j'écrase mon doigt sur le bouton pour appeler ce dernier qui ne mets que quelques secondes à arriver.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
▲ Messages : 292
▲ Inscription : 06/04/2017

▲ Age : 27
▲ Quartier Résidentiel : Domaine d'Arkadia, avec mon auxiliaire de vie, Léandre.
▲ Occupation : Je ne travaille pas.
▲ Identité Sexuelle : Je suis bisexuelle, bien que je n'ai jamais eu de relation avec une femme.
▲ Cupidon : Je suis célibataire, et je ne pense pas que ça changera d'ici là. Etant en fauteuil, j'ai du mal à m'accepter. Alors qui pourrait bien le faire, si déjà moi-même, je ne me supporte pas? Et pourtant, il commence à me faire éprouver de la jalousie, à hanter mes pensées ...
▲ Avatar : Laura Vandervoort.
▲ Crédits : Moi-même (avatar+signa) et Tumblr (gifs).
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
Mer 12 Avr - 21:11


Une rencontre innatendue

Hazou


Je comprends tout à fait son impression d’être forcée de rester à Heatherfield, pour le vivre jour après jour. Pour ne pas insister, je préfère lui demander si elle a le temps pour aller boire quelque chose avec moi. Au moins, on pourra discuter plus librement, qu’au milieu de ce couloir. Mais continuant, afin de ne pas paraître mal polie, je lui demande si elle est restée ici, ou si elle a pu visiter un peu ailleurs. D’un côté, j’espère qu’elle est partie un peu de la ville natale, parce qu’il y a de nombreuses villes à voir, au moins une fois dans notre vie. Elle m’explique qu’elle est toujours restée ici, qu’elle devait partir et finalement non. La pauvre … Je crois que finalement, je n’aurai pas supporté rester à Heatherfield, dans cette ville qui me rappelait celle qui ne portait que de titre, le nom de mère. Hazel m’affirme qu’il y a une cafet où le café y est buvable. Super, ça sera toujours plus agréable pour nous deux. Lorsqu’elle me demande juste deux minutes, j’hoche simplement la tête et l’attends patiemment, essayant de faire fi des regards qu’on nous lance.
Lorsqu’elle revient, elle me demande si on y va. Hochant la tête, j’allume mon fauteuil et la suis. On prend l’ascenseur avec un vieux couple, qui se dispute à propos du chien. Levant les yeux au ciel, je suis ravie de sortir. Arrivant rapidement à la cafeteria, je prends un café au lait, avant de me tourner vers Hazel. « Tu veux quoi ? Je te l’offre. » Puis je me dirige vers une table vide et pose mon gobelet dessus, avant de me tourner vers Hazel. Je me demande comment va son frère, mais aussi, comment elle en est arrivée à se retrouver dans ce fauteuil. Soufflant un peu sur ma boisson, je relève les yeux vers elle. « Alors dis-moi, que faisais-tu comme étude ? J’avoue ne plus m’en souvenir, j’en suis désolée. »





Espoir perdu, rêve oublié, forment une vie dépassée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
▲ Messages : 236
▲ Inscription : 04/04/2017

▲ Age : 23
▲ Identité Sexuelle : Je suis hétérosexuelle, du mois c'est ce que je pense...
▲ Cupidon : J'ai toujours pensé que j'étais hétérosexuelle, enfin je ne me suis jamais vraiment posé de questions.. Mais voilà depuis que j'ai rencontré Swann rien n'est plus pareil, elle me donne envie de battre, elle me redonne l'envie de vivre. Mais je sais que je me fais de films, qui voudrais sortir avec quelqu'un comme moi ?
▲ Avatar : Alycia Debnam Carey
▲ Crédits : tearsflight
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
Jeu 13 Avr - 12:49


une rencontre inattendue

Louzel


Elle me demande si je suis restée ici et la réponse est positive ! Il n'y a pas à dire j'aime Heatherfield, mais je devais partir en Afrique pour les animaux. Je devais faire un reportage, j'avais gagné un concours et je devais partir en stage la-bas. Je me voyais déjà la-bas. J'ai toujours hésité entre photographe ou reporter animalier. Puis j'ai eu l'occasion de faire des études en journalisme pour devenir reporter, même si la photographie a une part importante dans ma vie. Mais bon, ce n'est plus qu'un rêve inaccessible ! Je préfère ne pas m'éterniser sur ce sujet, cela est encore douloureux, me dire qu'au lieu d'être ici en attendant un psy qui débrouille sur un papier pendant que je lui parle de mon handicap, j'aurais pu être allongé dans les hautes herbes à regarder des lions ou des gazelles... Je préfère oublier ça. Je m'excuse auprès de la blonde pour aller demander à Anna de m'avertir quand le psy daignera se montrer.
Nous prenons l’ascenseur en compagnie d'un couple qui ne prête pas attention à nous et préfère se disputer pour leur chien, enfin je pense que c'est ça, qui voudrait appeler son fils Rufus ? Je suis Lou en poussant les roues de mon fauteuil. J'en ai un électrique, semblable à celui de la blonde, mais je préfère celui-ci, j'aime le pousser avec mes petits gants, je me dis qu'au moins ça me permet de renforcer mes bras... « Tu veux quoi ? Je te l’offre. » Je souris au propos de Lou, c'est gentil de sa part. « Je vais prendre la même chose ! » Je ne suis pas une grande fan des cafés, mais le thé est imbuvable donc bon... Je prends mon gobelet et j'arrive sans en renverser une goutte à côté de Lou le posant sur la table. Il faut dire que dans ses machines, c'est toujours bouillant leur café... « Alors dis-moi, que faisais-tu comme étude ? J’avoue ne plus m’en souvenir, j’en suis désolée. » Je ris à sa remarque, après tout, je ne pense pas que javais terminé le lycée quand elle a quitté Tyler. « Je fais.. faisais des études de journalismes. Je voulais devenir reporter animalier. C'était soit ça ou soit photographe animalier. Travailler dans le domaine animalier, mais bon ce n'est qu'un rêve à présent... » Je pose mes mains contre le gobelet, n'osant pas regarder Lou dans les yeux. « Et toi, tu as fais quoi ou tu fais quoi ? »


Revenir en haut Aller en bas
avatar
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
▲ Messages : 292
▲ Inscription : 06/04/2017

▲ Age : 27
▲ Quartier Résidentiel : Domaine d'Arkadia, avec mon auxiliaire de vie, Léandre.
▲ Occupation : Je ne travaille pas.
▲ Identité Sexuelle : Je suis bisexuelle, bien que je n'ai jamais eu de relation avec une femme.
▲ Cupidon : Je suis célibataire, et je ne pense pas que ça changera d'ici là. Etant en fauteuil, j'ai du mal à m'accepter. Alors qui pourrait bien le faire, si déjà moi-même, je ne me supporte pas? Et pourtant, il commence à me faire éprouver de la jalousie, à hanter mes pensées ...
▲ Avatar : Laura Vandervoort.
▲ Crédits : Moi-même (avatar+signa) et Tumblr (gifs).
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
Ven 14 Avr - 12:30


Une rencontre innatendue

Hazou


Arrivant toutes deux dans la petite cafétéria, je suis bien contente d’avoir abandonné le couple dans l’ascenseur. Ils étaient insupportables, surtout que ce n’est pas trop le lieu pour régler leurs conflits. Lui demandant ce qu’elle veut, elle me dit la même chose. « Allons-y pour deux cafés alors. » Je prends donc la monnaie pour payer les deux cafés dans mon sac, et attends patiemment que les gobelets se remplissent. Une fois prêt je lui tendant le sien, et pars vers les tables. J’en trouve enfin une et pose mon café dessus, tout en secouant un peu ma main, car elle a chauffé. Au moins, je n’en ai pas renversé et c’est déjà un bon point ! Je trouve ça dommage qu’à chaque fois, le café soit bouillant dans les machines et si on attend, d’un seul coup, il devient froid. Enfin au moins, il y a un endroit pour attendre, et c’est déjà ça ! Lui demandant ce qu’elle faisait comme étude, je me rends compte trop tard de ma bêtise. Elle était encore au lycée lorsque j’ai quitté son frère. Le point positif, c’est que ma question idiote a au moins le bénéfice de la faire rire, c’est déjà ça. Elle me répond qu’elle faisait des études pour travailler dans le journalisme pour devenir reporter animalier. Un beau métier que je n’aurai pu faire. Elle dit que ce n’est qu’un rêve maintenant, et je comprends entièrement. Soufflant légèrement sur mon café, je vois qu’elle fuit mon regard. Et je me doute que la suite ne va pas être évidente, comme ça n’a pas dû être facile pour elle de me parler de ses études. Je ne me suis pas trompée, lorsqu’elle me demande ce que moi je faisais. C’est à mon tour de fuir son regard, pour me replonger dans le passé. « J’étais patineuse professionnelle. C'est d'ailleurs pour ça que je suis partie, un entraineur m'a contacté et je l'ai rejoint à Paris. C’est ainsi que j’ai pu voyager, à travers divers compétitions, dont les mondiales. Mais bon, c’est du passé également maintenant … » Prenant une gorgée de mon café, je continue de me demander ce qui s’est passé. Et comment va sa famille. On ne peut pas dire que je les ai tous côtoyés très longtemps, après tout je venais surtout voir Tyler à l’époque, mais je les ai tous déjà vu quelques fois. Reposant mon gobelet sur la table, je me dis que ce terrain doit être moins glissant. « Alors comment va ta famille ? » Incluant tout le monde dans ma question. J’espère juste ne pas avoir fait une connerie, en posant cette question. Après tout, une famille est si vite détruite lorsque le handicap frappe un de ses membres.





Espoir perdu, rêve oublié, forment une vie dépassée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
▲ Messages : 236
▲ Inscription : 04/04/2017

▲ Age : 23
▲ Identité Sexuelle : Je suis hétérosexuelle, du mois c'est ce que je pense...
▲ Cupidon : J'ai toujours pensé que j'étais hétérosexuelle, enfin je ne me suis jamais vraiment posé de questions.. Mais voilà depuis que j'ai rencontré Swann rien n'est plus pareil, elle me donne envie de battre, elle me redonne l'envie de vivre. Mais je sais que je me fais de films, qui voudrais sortir avec quelqu'un comme moi ?
▲ Avatar : Alycia Debnam Carey
▲ Crédits : tearsflight
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
Mar 18 Avr - 16:44


une rencontre inattendue

Louzel


Nous étions toutes deux devant la machine à café et quand Lou me proposa ce que je voulais, je pris la même chose qu'elle sans forcément faire attention à son choix. « Allons-y pour deux cafés alors. » Je préfère le thé au café, enfin sauf au blenz coffee ou je m'amuse à gouter toutes les sortes de cafés. Je suis plus du genre thé le soir ou le matin, mais il est vrai que la journée je bois aussi du café... Je souris quand elle me tend mon gobelet et je la rejoins à une table, qui par chance n'avait pas de chaises. Car oui étant en fauteuil c'était super chiant de se rendre à une table et de devoir pousser les chaises pour qu'on puisse s'y installer. C'est énervant pour moi et pour les autres, car ça fait pas mal de bruits... Bref, j'étais donc assise -comme toujours- à côté de Lou et on parlait d'études, je lui dis donc que je voulais devenir reporter, puis je lui retournais la question. « J’étais patineuse professionnelle. C'est d'ailleurs pour ça que je suis partie, un entraineur m'a contacté et je l'ai rejoint à Paris. C’est ainsi que j’ai pu voyager, à travers divers compétitions, dont les mondiales. Mais bon, c’est du passé également maintenant … » Je voulais poser ma main sur la sienne pour lui dire que je comprenais, mais nous étions pas assez proche pour ce genre de chose. « Je suis désolée, je ne savais pas.. » Je me sentais débile d'avoir posé la question, je n'aurais pas du, je m'en voulais, mais j'aurais préféré ne pas entendre la sienne. « Alors comment va ta famille ? » Je baissais alors les yeux, noyant mon regard dans le gobelet. Elle n'est pas au courant je ne peux pas lui en vouloir.. « C'est dure en ce moment.. euh.. Ma mère est décédée il y a presque un an... » Je soupirais avant de reprendre la parole. « On était en voiture, mon père et Jasper n'était pas là. C'est Tyler qui conduisait, il a regardé son téléphone et je ne sais pas ce qu'il s'est passé, je me suis réveillée plusieurs jours après à l'hôpital en apprenant que ma mère était morte et moi paralysée... Donc on peut dire que la famille ne va pas très bien. J'ai plus de contact avec Tyler depuis. Je parle qu'avec Jasper, mon père m'évite quelque peu... Donc voilà. » J'essuyais d'un revers de main la larme qui coulait sur ma joue.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
▲ Messages : 292
▲ Inscription : 06/04/2017

▲ Age : 27
▲ Quartier Résidentiel : Domaine d'Arkadia, avec mon auxiliaire de vie, Léandre.
▲ Occupation : Je ne travaille pas.
▲ Identité Sexuelle : Je suis bisexuelle, bien que je n'ai jamais eu de relation avec une femme.
▲ Cupidon : Je suis célibataire, et je ne pense pas que ça changera d'ici là. Etant en fauteuil, j'ai du mal à m'accepter. Alors qui pourrait bien le faire, si déjà moi-même, je ne me supporte pas? Et pourtant, il commence à me faire éprouver de la jalousie, à hanter mes pensées ...
▲ Avatar : Laura Vandervoort.
▲ Crédits : Moi-même (avatar+signa) et Tumblr (gifs).
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
Ven 21 Avr - 12:39


Une rencontre innatendue

Hazou


Parler de ma vie passée, celle d’avant l’accident, est autant compliqué pour que ça l’est pour Hazel. Ça nous rappelle juste qu’il s’agit de lointain souvenir, de rêves oubliés et terminés. On ne peut qu’y repenser avec nostalgie et douleur, car dans tous les cas, rien ne sera plus comme avant. La preuve en est, la relation que j’avais avec Kyriann s’est tellement détériorée. Celle que j’avais également avec mon père, avec mon entraineur, avec Zelda même. La seule relation qui n’a pas changé, c’est celle avec Léandre, vu que je ne l’ai connu qu’après. Mais ce n’est pas une des plus belles, vu l’enfer que je lui fais vivre. Lorsqu’elle s’excuse, je lui fais un petit signe de la main, signifiant que ce n’est rien. Elle ne pouvait pas savoir. Après tout, je n’avais prévenu personne de ma future carrière, lorsque j’étais partie d’Heatherfield. Hormis Kyriann … Posant une question, je vois son visage qui se ferme. Quelle question je n’ai pas posé ! Me traitant de tous les noms possibles et inimaginables, je m’en veux immédiatement. Une idiote. Je m’apprête à lui dire qu’elle oublie ma question, lorsqu’elle avoue que c’est dur en ce moment, et que sa mère est décédée il y a presque un an. Un coup dur, je ne le savais pas. Je la connaissais pourtant, l’ayant rencontré à l’époque où je sortais encore avec Tyler. Un lointain souvenir maintenant. Hazel reprend la parole, m’expliquant. Et je comprends mieux son état. Effectivement, c’est dur en ce moment pour elle. Ce qui me fait le plus mal, c’est que les deux, Tyler et elle, étaient proches à l’époque. Et que cet accident les a éloignés, ce que je peux comprendre. Se retrouver en fauteuil pour Hazel, avec sa mère décédée, tout ça parce que son frère a regardé son téléphone en conduisant. Comme quoi, un accident est si vite arrivé. La voyant essuyer une larme, je ne peux rester insensible. Attrapant sa main, je la serre tout en prenant la parole. « Je suis désolée, je n’étais pas au courant de tout ça … Je comprends bien que c’est dur … Je suis sincèrement désolée d’avoir posé la question sur ta famille … » Et encore, même mes excuses me paraissent bien crues et futiles, à côté de ce que je ressens réellement. J’ai juste l’impression de l’avoir replongé de force dans ses souvenirs douloureux, alors que moi-même, je fais tout pour ne pas y retourner. Cherchant comment me rattraper, je ne vois pas … Juste l’impression d’avoir sortie encore une énorme bêtise. Et peur d’en sortir une nouvelle, en prenant la parole. Me tournant vers elle, je sais soudain comment tenter de lui montrer qu’un accident change tout le monde. « Tu sais, ce n’est pas pour dire que ça va s’arranger ce que je vais avouer … Mais juste pour te dire que ce n’est jamais facile un accident dans une famille … Depuis que je suis en fauteuil, j’ai beaucoup de mal à parler avec Kyriann. Il ne comprend pas mon point de vue, et moi le sien … Donc je comprends que ça peut te faire souffrir de ne plus parler à Tyler … Surtout que vous étiez proches. Mais je comprends entièrement que tu ne veuilles plus lui parler après ça … Et Jasper, il va bien ? Que fait-il maintenant ? » Un sujet moins boueux, une question simple qui nous sortira de notre mélancolie.





Espoir perdu, rêve oublié, forment une vie dépassée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
▲ Messages : 236
▲ Inscription : 04/04/2017

▲ Age : 23
▲ Identité Sexuelle : Je suis hétérosexuelle, du mois c'est ce que je pense...
▲ Cupidon : J'ai toujours pensé que j'étais hétérosexuelle, enfin je ne me suis jamais vraiment posé de questions.. Mais voilà depuis que j'ai rencontré Swann rien n'est plus pareil, elle me donne envie de battre, elle me redonne l'envie de vivre. Mais je sais que je me fais de films, qui voudrais sortir avec quelqu'un comme moi ?
▲ Avatar : Alycia Debnam Carey
▲ Crédits : tearsflight
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
Mar 25 Avr - 16:13


une rencontre inattendue

Louzel


J'ai beau être en fauteuil, je mets toujours les pieds dans le plat. Je n'avais aucune idée de la carrière qu'avait Lou, c'est vrai que dans mes souvenirs elle se rendait souvent à la patinoire et qu'elle était plutôt douée, on avait patinée une fois ensemble il me semble, mais ça remonte à tellement longtemps que je pense qu'elle a oublié... J'avais touché là ou ça faisait mal à priori, je le voyais à son visage, même s'il restait neutre, ses yeux la trahissaient. Je ne pense pas que ce soit par vengeance, mais la question qu'elle me posa me fit tout aussi mal. Comme un poignard en plein coeur. Comment va ta famille ? Quelle famille, il n'y en a plus.. Je ne voulais pas forcément en parler, mais je savais qu'elle n'était pas au courant, sinon elle n'aurait rien dit. Elle connaissait ma mère, je devais lui apprendre son décès. Chose que je fis. Je n'entrais pas dans les détails, je lui parlais seulement de cet accident. De Tyler avec son téléphone, de moi me réveillant sans ressentir la moindre douleur dans le bas du corps et ma mère plus de ce monde.. Une larme se fit un chemin sur ma joue et je l'essuyait aussi rapidement que je pus.  « Je suis désolée, je n’étais pas au courant de tout ça … Je comprends bien que c’est dur … Je suis sincèrement désolée d’avoir posé la question sur ta famille … » Me dit-elle en posant sa main sur la mienne, comme pour me rassurer. Je posa mon autre main sur la sienne, comme pour la remercier de ce geste. Je ne suis pas très tactile, du moins plus maintenant, mais ça m'a fait du bien. Je souris, du moins je me force et je n'ajoute pas un mot. Un silence se creuse et je pense qu'elle s'en veut et elle reprend la parole. « Tu sais, ce n’est pas pour dire que ça va s’arranger ce que je vais avouer … Mais juste pour te dire que ce n’est jamais facile un accident dans une famille … Depuis que je suis en fauteuil, j’ai beaucoup de mal à parler avec Kyriann. Il ne comprend pas mon point de vue, et moi le sien … Donc je comprends que ça peut te faire souffrir de ne plus parler à Tyler … Surtout que vous étiez proches. Mais je comprends entièrement que tu ne veuilles plus lui parler après ça … Et Jasper, il va bien ? Que fait-il maintenant ? » Je la regarde et d'un côté ça me rassure de voir que je ne suis pas la seule à galérer niveau famille. J'ai envie de lui répondre, que ce n'est pas Kyriann qui l'a mise dans un fauteuil et qui a tué sa mère, mais je ne sais pas vraiment ce qui s'est passé, comment elle en est arrivé là, alors je ne dis rien, préférant me concentrer sur sa seconde question qui parle de mon petit frère. « Jasper va bien, nous sommes plus proches qu'avant, il passe me voir au moins une fois par semaine, après ce qu'il fait réellement, je ne saurais pas trop le dire, il fait tout et rien en même temps, c'est compliqué de le suivre... » Je souris doucement. « Et toi, tu penses rester définitivement à Heatherfield, ou à la moindre occasion tu penses partir d'ici ? »


Revenir en haut Aller en bas
avatar
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
▲ Messages : 292
▲ Inscription : 06/04/2017

▲ Age : 27
▲ Quartier Résidentiel : Domaine d'Arkadia, avec mon auxiliaire de vie, Léandre.
▲ Occupation : Je ne travaille pas.
▲ Identité Sexuelle : Je suis bisexuelle, bien que je n'ai jamais eu de relation avec une femme.
▲ Cupidon : Je suis célibataire, et je ne pense pas que ça changera d'ici là. Etant en fauteuil, j'ai du mal à m'accepter. Alors qui pourrait bien le faire, si déjà moi-même, je ne me supporte pas? Et pourtant, il commence à me faire éprouver de la jalousie, à hanter mes pensées ...
▲ Avatar : Laura Vandervoort.
▲ Crédits : Moi-même (avatar+signa) et Tumblr (gifs).
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
Ven 28 Avr - 16:17


Une rencontre innatendue

Hazou


Finalement, je ne suis sûrement pas assez douée pour parler de nouveau, aux autres. La preuve, je mets Hazel mal à l’aise, alors que j’aurai pu parler de tout est de rien. Finalement, rester chez moi seule, est sûrement la meilleure des solutions à faire. Tentant de me rattraper, je pose ma main sur la sienne, même si je sais que ça ne changera rien au mal que je viens de lui faire, en posant la question sur sa famille. Sa main se pose sur la mienne. Même si elle a effectué un geste dans ma direction, il n’empêche que je continue de m’en vouloir. Surtout qu’un silence pesant s’installe entre nous. Aussi, je reprends la parole. Je doute sincèrement que mes mots la rassurent, mais je veux lui montrer qu’un bouleversement, détruit une famille. Même si nos deux situations sont différentes, il n’empêche que le résultat est le même. On ne peut plus parler à nos frères, comme on le faisait avant, et on en souffre chacune de notre côté. Mais pour ne pas continuer à enfoncer le couteau dans la plaie, je préfère lui demander comment se porte Jasper, avec qui elle est en contact. Je le connais vaguement, l’ayant vu lorsque j’allais chez la famille Samerson, quand j’étais avec Tyler. Autant dire qu’il n’était encore qu’un enfant ! Mais savoir ce qu’il est devenu m’intéresse réellement. Même si mon but premier est de ne pas reparler de la famille à Hazel. Sa réponse me fait sourire. Je suis contente pour elle, qu’elle soit proche de son frère. Même si le côté familiale est compliqué, c’est toujours bien qu’elle soit en contact avec un membre de cette dernière. Surtout s’il est un soutien pour elle. Dans un tel changement, on a toujours besoin d’avoir quelqu’un pour nous aider. Même si je sais qui m’aide personnellement, je ne le dirais jamais à voix haute ! Elle finit son explication et je lui rends son sourire. Sa question me fait réfléchir, car à dire vrai, je n’ai jamais pensé à ce que je ferais. Réfléchissant pour être sûre de ma réponse, j’opte pour la sincérité. « Je n’y ai pas réfléchi … Je suis venue ici à contrecœur, mon père m’ayant acheté une villa exprès. Il ne voulait pas que je reste sur Paris … Mais si je pouvais partir, en étant sûre que les paparazzis ne me pourchassent pas pour savoir pourquoi je suis partie, je partirai je pense. » Prenant une gorgée de ma boisson, je ne sais pas trop comment expliquer la situation. Dans le fond, il n’y a rien qui me retient ici. J’ai passé de nombreuses années loin de mon frère, je pourrai donc recommencer. Quand à Léandre, on sait que ce n’est pas le grand amour entre nous. Je pense même qu’il serait soulagé de me voir partir. Reprenant la parole, je tente de lui expliquer. « Je n’ai aucune attache ici réellement … Quand je suis partie, j’ai tout lâché et je n’ai rien reconstruis depuis que je suis revenue. Enfin bon, pour l’instant, je ne peux pas partir … Et toi, si tu devais partir quelque part, loin d’ici, où irais-tu ? »





Espoir perdu, rêve oublié, forment une vie dépassée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
▲ Messages : 236
▲ Inscription : 04/04/2017

▲ Age : 23
▲ Identité Sexuelle : Je suis hétérosexuelle, du mois c'est ce que je pense...
▲ Cupidon : J'ai toujours pensé que j'étais hétérosexuelle, enfin je ne me suis jamais vraiment posé de questions.. Mais voilà depuis que j'ai rencontré Swann rien n'est plus pareil, elle me donne envie de battre, elle me redonne l'envie de vivre. Mais je sais que je me fais de films, qui voudrais sortir avec quelqu'un comme moi ?
▲ Avatar : Alycia Debnam Carey
▲ Crédits : tearsflight
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
Lun 29 Mai - 20:21


une rencontre inattendue

Louzel


JC'est encore dure pour moi de parler de ce maudit accident, ça me fait mal. Je pense à ma mère, la dernière image que j'ai d'elle, c'est que je la faisait rire. Je le vois rire aux éclats et son visage change soudainement disant à Tyler de faire attention. Je ne me souviens de rien. Juste mon réveil plusieurs jours après, je suis allongée dans mon lit, j'essaie de bouger mes jambes mais je n'y arrive pas. Je demande ce qui s'est passé, puis je demande ou est maman, ou est Tyler. Oui à ce moment là mon frère comptait encore pour moi. Puis quand on m'a annoncé la mort de ma mère et le fait que je finirais probablement ma vie dans un fauteuil, ça me donne un coup de massue. Je n'ai plus envie de voir Tyler et depuis, je l'ai peu à peu effacer de ma vie. La famille est un sujet difficile. La famille est un sujet tabou et je pense que Lou l'a bien compris. Je vois bien qu'elle s'en veux, mais après tout, elle n'en savait rien. C'est pas comme mes anciens camarades qui ont une curiosité malsaine et qui me demandaient de d'écrire l'accident. Sérieux, ils gagnent quoi à savoir que les derniers mots que j'ai dis à ma mère c'est qu'elle craignait, car elle voulait parler "le jeune" comme elle disait... Cela servirait à quoi de savoir ? J'essaie de changer tous ses souvenirs de ma tête et Lou m'aida en changeant de conversation. Elle me parle de Jasper, mon petit frère. Lui aussi en a bavé... J'évoque vaguement le sujet et je lui demande si elle compte rester ici définitivement. « Je n’y ai pas réfléchi … Je suis venue ici à contrecœur, mon père m’ayant acheté une villa exprès. Il ne voulait pas que je reste sur Paris … Mais si je pouvais partir, en étant sûre que les paparazzis ne me pourchassent pas pour savoir pourquoi je suis partie, je partirai je pense. » Je hochais la tête tout en gardant mes mains sur mon gobelet et je l'écoutais. Elle a raison d'un côté, si j'étais à sa place je ferais sûrement la même chose. Je souris quand j'entends parler de Paris, c'était la ville préférée de maman... « Je peux comprendre.. » Je n'en avais pas plus à dire et ne voulant pas qu'un blanc s'installe entre nous, Lou repris la parole. « Je n’ai aucune attache ici réellement … Quand je suis partie, j’ai tout lâché et je n’ai rien reconstruis depuis que je suis revenue. Enfin bon, pour l’instant, je ne peux pas partir … Et toi, si tu devais partir quelque part, loin d’ici, où irais-tu ? » Je fis une petite moue, c'était une bonne question. « Si j'étais pas dans ce fauteuil l’Afrique ! Comme je l'ai toujours voulu pour prendre les animaux en photos. Paris pour visiter, ma mère voulait qu'on y aille entre filles, mais nous n'avons jamais pris le temps, c'est trop tard maintenant. » Je soupire, avant de reprendre. « Mais là, j'irais bien à New-York, enfin une ville ou un fauteuil passe inaperçue, si tu vois ce que je veux dire. Eviter d'avoir tous ses regards qui se bloques sur toi mélanger entre la pitié et la curiosité... » Je me mets à rire doucement, mais mon téléphone se met à vibrer et je le regarde lisant le sms qu'on vient de m'envoyer.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
▲ Messages : 292
▲ Inscription : 06/04/2017

▲ Age : 27
▲ Quartier Résidentiel : Domaine d'Arkadia, avec mon auxiliaire de vie, Léandre.
▲ Occupation : Je ne travaille pas.
▲ Identité Sexuelle : Je suis bisexuelle, bien que je n'ai jamais eu de relation avec une femme.
▲ Cupidon : Je suis célibataire, et je ne pense pas que ça changera d'ici là. Etant en fauteuil, j'ai du mal à m'accepter. Alors qui pourrait bien le faire, si déjà moi-même, je ne me supporte pas? Et pourtant, il commence à me faire éprouver de la jalousie, à hanter mes pensées ...
▲ Avatar : Laura Vandervoort.
▲ Crédits : Moi-même (avatar+signa) et Tumblr (gifs).
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
Mar 30 Mai - 18:11


Une rencontre innatendue

Hazou


Sa question me perturbe. Pas parce que c’est une question indiscrète, mais parce que je n’y ai jamais réellement réfléchi. Est-ce que, si j’avais la possibilité de partir d’Heatherfield, je le ferais ? Sûrement. Après tout, je suis venue ici à contrecœur, et non par envie. Si j’étais certaine que les paparazzis ne me pourchassent pas, je me ferais un plaisir de quitter cet endroit. Surtout que je n’ai réellement aucune attache. Zelda est très bien sans moi, après tout, je n’ai pas été là pendant un long moment. Léandre doit me détester. Avec Kyriann, c’est plus que compliqué. Alors réellement pourquoi je devrais rester ici ? Parce que mon père me l’ordonne ? Après tout, je suis majeure, je peux bien faire ce que je veux ! C’est bien pour cette raison que j’enchaine, en disant à Hazel que je n’ai aucune attache ici. Mais ma conclusion me déprime moi-même. Après tout, je ne peux pas partir pour l’instant. Aussi, je préfère lui demander si elle pouvait partir, où ça serait. Je souris lorsqu’elle me parle de l’Afrique. C’est vrai qu’elle voulait devenir journaliste ou quelque chose comme ça. Mais avec ce fauteuil, c’est compliqué, j’en suis certaine. Et puis Paris. Je me souviens rapidement qu’une fois, madame Samerson m’avait parlé qu’elle aimerait visiter la capitale française. C’est pour cette raison que la jeune-femme m’en parle. Je souris face à la suite. C’est vrai que je n’y avais pas pensé. Mais moi qui devais aller à New-York, je n’avais même pas pu voir si je pouvais y aller en tant que simple visiteuse. Mais en même temps, y aller pour une compétition de patinage, et y aller pour se fondre dans la masse, c’était quelque chose de complètement différent. « C’est vraiment des endroits que j’aimerai aussi voir un jour… » Souriant, je finis mon café, au même moment qu’Hazel reçoit un message. « Le psy est enfin là ? » J’attends patiemment sa réponse, avant de sentir mon propre téléphone qui vibre. Léandre est devant l’établissement. Lui souriant, une idée me vient soudain en tête ! « On pourrait aller à New-York, toutes les deux, si tu veux, un jour ? On fera le gang des fauteuils non voulus ! » Puis, une fois sa réponse, je recule mon fauteuil avant de la regarder. « Allez, je t’accompagne voir l’idiot de psy ! » Léandre peut bien attendre. Remontant avec elle, je la salue une fois en haut et ne la quitte pas du regard, jusqu’à temps que la porte se soit refermée derrière elle. Puis je redescends et rejoins Léandre dehors, prête à rentrer à la maison.





Espoir perdu, rêve oublié, forment une vie dépassée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
▲ Messages : 236
▲ Inscription : 04/04/2017

▲ Age : 23
▲ Identité Sexuelle : Je suis hétérosexuelle, du mois c'est ce que je pense...
▲ Cupidon : J'ai toujours pensé que j'étais hétérosexuelle, enfin je ne me suis jamais vraiment posé de questions.. Mais voilà depuis que j'ai rencontré Swann rien n'est plus pareil, elle me donne envie de battre, elle me redonne l'envie de vivre. Mais je sais que je me fais de films, qui voudrais sortir avec quelqu'un comme moi ?
▲ Avatar : Alycia Debnam Carey
▲ Crédits : tearsflight
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
Mar 6 Juin - 12:58


une rencontre inattendue

Louzel


Je m'en voulais un peu de ma question, j'avais l'impression qu'elle n'y avais pas réellement pensé et cela la gêné quelque peu. Mais quand elle posa à mon tour la question j'étais dans le même étant esprit. Je venais à parler d'Afrique, puis de Paris. Ma mère a toujours aimé cette ville, elle m'a toujours dit que nous irions que toutes les deux, comme ça ça laissera l'occasion à Jasper Tyler et papa de passer du temps entre hommes. Je me trompais lourdement, pensant que ça allait se passer comme ça. Jamais je n'irais à Paris, du moins pas avec ma mère.. Je soupire, mais j'essaie de penser à autre chose, à New-York, j'ai toujours eu un coup de coeur aussi pour cette ville, je pense que ce sont toutes les séries que je regarde qui me donne envie d'y aller. Puis NY c'est tellement grand qu'une fille en fauteuil roulant passe inaperçue, pas comme ici ou les gens me fixent et savent que c'est moi qui ait perdue sa mère dans un accident. J'attends leurs voix disant "pauvre fille" "elle est si jeune.."  « C’est vraiment des endroits que j’aimerai aussi voir un jour… » Je lui souris, puis mon téléphone se met à sonner. Je l'attrape et regarde de qui vient le message.  « Le psy est enfin là ? » « Bingo c'est ça.. Je vais y aller du coup ! » J'avale ce qui me reste dans mon gobelet puis elle sourit et me lance. « On pourrait aller à New-York, toutes les deux, si tu veux, un jour ? On fera le gang des fauteuils non voulus !  » Je ris à sa remarque. « Sérieusement ? Je veux dire moi ça me va, ça sera dur de convaincre mon père, mais je veux bien ! » Je recule et elle fait de même. « Allez, je t’accompagne voir l’idiot de psy ! » Je lui souris. « Avec plaisir ! » On monte par l'ascenseur et je me retrouve devant le psy qui ouvre la porte et me dit bonjour. Je le salue et Lou est toujours là. Je la regarde. « Merci... J'ai été contente de te voir, j'espère qu'on pourra se remettre ça, mais dans un lieu ou le café est meilleur.. » Je ris à ma propre remarque avant de rentrer dans le cabinet du psy..


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Une arrivée inattendue...
» Une surprise inattendue
» _Une visite inattendue... #Julian&Cudy
» Une surprise inattendu... [Ecarté]
» Le Hobbit : Une longueur inattendue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sweet Home Heatherfield :: Heatherfield :: Medical Boulevard :: Heatherfield Rehab Center-
Sauter vers: