AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Durant les grandes vacances, le forum est en baisse d'activité, rassurez-vous il ne ferme pas. En septembre un recensement sera mis en place. Passez de bonnes vacances !

Comme un air de famille - Keloé

 :: Heatherfield :: Bayer Lake :: Ink of Skin Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
▲ Messages : 358
▲ Inscription : 12/04/2017
tumblr
▲ Age : 35
▲ Quartier Résidentiel : J'habite seule à Bayer Lake
▲ Occupation : Propriétaire d'un salon de tatouage & tatoueuse
▲ Identité Sexuelle : Rileysexuelle
▲ Cupidon : Il appartient enfin à Riley et rien qu'à lui. Je l'aime depuis toujours et je suis enfin à lui.
▲ Avatar : Jaimie Alexander
▲ Crédits : Schizophrenic (ava) Elinou+XynPapple (sign) Blindspot-gifs.tumblr (gifs sign)
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
Ven 11 Aoû - 16:02

   

   
Comme un air de famille

   Keloé
   

   

   
Il y avait parfois des jours avec et des jours sans. Aujourd’hui était clairement un jour sans. Je m’étais réveillé ce matin avec une sensation de pas bien mais je savais pourquoi et je ne pouvais m’en prendre qu’à moi-même. J’avais un peu trop forcée hier et mon corps me faisait bien sentir que j’étais enceinte désormais et qu’il fallait que je me repose plus. J’allais bientôt arriver à la fin de mon 5e mois de grossesse et mon petit ventre me faisait fondre à chaque fois que je le voyais dans une glace. Parfois, je me surprenais à le caresser, sentant mes futurs enfants bouger. Je me souvenais encore du choc de l’échographie, quand Riley et moi avions appris qu’il y avait deux bébés. Cela nous avait un peu chamboulés, je devais le reconnaître mais désormais, nous nous étions fait à cette annonce. Elea était désormais au courant qu’elle allait devenir grande sœur et puis, je ne pouvais plus le cacher désormais. Sa réaction m’avait surprise mais en même temps, tellement rassuré. Elle était très contente d’apprendre qu’elle allait avoir des petits frères ou des petites sœurs… Et puis en fait non, elle voulait un petit frère et une petite sœur. Mais étant donné que j’attendais de vrais jumeaux, ou jumelles, son souhait ne serait pas réalisé. Alors que je voulais rester encore un peu dans mon lit, je fus dérangé par un petit coup de pied et je ne pus que rire. Les enfants que j’attendais étaient déjà bien réveillés eux et ils voulaient que je bouge, le message était clair au moins. Je me levais donc de mon lit avant de prendre une douche, bien décidé à aller au salon de tatouage aujourd’hui. Même si je ne tatouais plus depuis l’annonce de ma grossesse, je passais au moins tous les jours pour avoir des nouvelles de mon salon, croiser les clients et les conseiller en plus de m’occuper de toutes cette fichue paperasse. Je marchais à pieds jusqu’au salon, à quelques centaines de mètres de chez moi et je souris en voyant que Kyriann était déjà arrivé. Je saluais le jeune homme avant de m’installer derrière le comptoir. La matinée se déroula ainsi, entre les moments de vides et ceux où des clients venaient nous rendre visite. Certains venaient uniquement pour me faire un coucou et prendre de mes nouvelles ainsi que de celles des bébés. Ces personnes-là étaient plus des amis que des clients et cela me faisait chaud au cœur de voir qu’ils pouvaient s’intéresser à ma vie autrement que pour les tatouages. Alors que j’étais dans le petit bureau attenant au salon, Kyriann passa la tête pour me dire qu’il prenait sa pause repas et qu’il sortait. Je hochais simplement la tête, la bouche pleine de mon sandwich et l’esprit occupé par les factures que j’étais occupé à régler. Alors que je pensais être seule pour un long moment, la petite cloche de la porte d’entrée tinta, m’annonçant une visite. Me levant de ma chaise, je rejoignis le salon pour découvrir une jeune femme rousse que je n’avais encore jamais vu. Même en un an et demi que je tenais ce salon, je ne connaissais pas encore tous les habitants d’Heatherfield. En même temps, je ne connaissais que les tatoués et rien ne me disait que la jeune femme en face de moi l’était… Contrairement à moi, on pouvait difficilement passer à côté de mes tatouages. « Bonjour, vous voulez quelque chose? » J’ignorais pourquoi la jeune femme venait, si elle venait pour des renseignements sur un tatouage ou si elle avait déjà un tatouage en tête dont elle aurait aimé avoir le tarif. J’eus un petit sourire pour elle-même si, dans un coin de ma tête, j’eus l’impression de l’avoir déjà vu quelque part. Enfin, pas elle directement je n’oublierais jamais une telle chevelure, mais son visage avait comme un air de déjà-vu.
   

   

   





Oh please, take me back to the start


   
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
grandir, c'est devenir responsable.
▲ Messages : 99
▲ Inscription : 20/04/2017
▲ Age : 25
▲ Quartier Résidentiel : Harmdale
▲ Occupation : Bibliothécaire
▲ Identité Sexuelle : Hétérosexuelle
▲ Avatar : Sophie Turner
▲ Crédits : ....
grandir, c'est devenir responsable.
Ven 11 Aoû - 17:57

   

   
Comme un air de famille

   Keloé
   

   

   


A peine trois semaines que j'étais ici à Heatherfield et j'avais réussi à trouver un boulot. J'avais un petit contrat à la bibliothèque de la ville. Je ne gagnerais pas énormément, mais assez pour me nourrir et vivre un minimum. Mon apparemment était petit, mais il y avait une deuxième chambre équipée d'une salle de bain qui ne me servait pas. J'avais déposé des annonces dans les boutiques, si jamais une personne cherchait un logement cela pourrait être sympa une colocation. Mes cartons étaient tous défaits et l'appartement aménagé avec soin. Thomas m'avait donné toutes ses économies, il m'avait dit ne plus en avoir besoin. Et avec un sourire m'avait donné l'adresse d'un salon de tatouage appartenant à un O'Hara. Je ne savais pas s'il s'agissait de Bob O'Hara , mon père, mais au moins je pouvais essayer. Une douche prise, la musique dans tout l'appartement résonnait, je n'avais pas n'entendis pas mon téléphone sonner. Je sortis de la salle de bain pour me faire un thé et vu l'appel manqué de Thomas. Je l'appellerais une fois habillée. J'enfilais ma tenue du jour. Un jean à trou et une chemise à carreaux. J'enfilais une paire de chaussettes . Je détestais être en chaussons dans l'appartement. Je rappelais alors Thomas tout en buvant mon thé. "-Salut Papa. .... ça va, non pas trop dur le boulot, je suis en repos aujourd'hui... Oui, je vais passer au salon de tatouage aujourd'hui... Je sais mais ce n'est pas facile je passe devant parfois, mais je vais faire quoi en le voyant..." Un long moment passa sans que je ne parle , les larmes montèrent dans mes yeux... "Ok je vais y aller. Je t'aime papa." Je raccrochais. Mes converses enfilées et ma veste mise, je pris la direction du centre commerciale. Mon frigo manquait de courses. J'allais juste faire un minimum et me rendre au salon après. Vers midi je me retrouvais devant la vitrine de ce salon . Celui appartenant à un O'Hara... Le doute me parcourut... Devais-je entrer... Je poussai doucement la porte...
Une petite cloche retentit et me fit sursauter. J'avançais un peu dans la pièce qui soit dit en passant avait un style totalement génial. Une jeune femme visiblement enceinte avança et me demanda si je voulais quelques choses...
Je la regardai et eu la tête qui tourne assez rapidement.. Mise à part ses cheveux noirs et quelques détails, elle me ressemblait, son visage avait des traits semblables au mien ... Nous avions un air de famille... Etais je au bon endroit? ...
"Je .. Je ne me sens pas très bien... "
Je n'avais pas vraiment pu répondre à la jeune femme. Mais mon teint était passé du rose au blanc, et ma tête tournait...Je n'aurais jamais penser que cela me ferait un choc comme celui ci...

   

   

   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
▲ Messages : 358
▲ Inscription : 12/04/2017
tumblr
▲ Age : 35
▲ Quartier Résidentiel : J'habite seule à Bayer Lake
▲ Occupation : Propriétaire d'un salon de tatouage & tatoueuse
▲ Identité Sexuelle : Rileysexuelle
▲ Cupidon : Il appartient enfin à Riley et rien qu'à lui. Je l'aime depuis toujours et je suis enfin à lui.
▲ Avatar : Jaimie Alexander
▲ Crédits : Schizophrenic (ava) Elinou+XynPapple (sign) Blindspot-gifs.tumblr (gifs sign)
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
Ven 11 Aoû - 22:31

   

   
Comme un air de famille

   Keloé
   

   

   
J’aimais être enceinte, savoir que je portais les enfants de l’homme que j’aimais depuis toujours. Mais néanmoins, il y avait des choses dont je me serais bien passée. Notamment les nausées au début de ma grossesse. J’avais été très sensible au niveau des odeurs et un rien me donnait envie de vomir. Surtout le matin. Mais désormais, les maux de grossesse étaient passés même si je fatiguais bien plus facilement. Le plus agréable à vivre, c’était le regard que Riley avait quand il posait les yeux sur moi. Je crois bien que je ne me lasserais jamais de son regard amoureux et fier. Et puis même, je ne voulais pas m’en lasser. Tout ceci était tellement inespéré pour moi, j’avais longtemps été persuadé qu’il me considérait comme une simple amie alors savoir que l’on était ensemble, que nous étions une famille avec Elea, cela n’avait pas de prix. Même si je ne vivais pas avec Riley, nous étions une famille, famille qui allait s’agrandir à un moment donné. Je ne tardais pas à rejoindre le salon, tenu d’une main de maître par Kyriann. Je devais reconnaître que depuis que j’étais enceinte, je me reposais bien plus souvent sur lui, lui donnant certains de mes clients qui voulaient être tatoués même pendant ma grossesse. Ils étaient rares, la plupart préféraient attendre que je sois de nouveau apte à tatouer. Non pas que je ne pouvais plus tatouer, que cela m’était interdit, mais je me l’interdisais car les tabourets de tatouage n’étaient pas confortable et j’avais facilement mal au dos. Alors que midi sonnait dans le salon, Kyriann m’annonça qu’il allait manger et je restais donc seule dans le bureau, à régler des factures. J’avais toujours détesté le travail de bureau mais c’était tout ce qu’il me restait. Alors que je me pensais seule, la clochette du salon retentit, annonçant qu’un client venait de passer la porte. Je découvris alors une jeune femme dont le visage me disait quelque chose, comme si elle était de la famille de quelqu’un dont j’étais proche. Elle me vit et j’eus l’impression que c’était ma vision qui la fit soudain se sentir mal. Voyant le sang quitter son visage, je n’attendis pas qu’elle me dise qu’elle ne se sentait pas bien pour aller chercher une chaise. J’étais encore rapide pour voir que j’étais enceinte. Mais je n’en étais qu’à la fin du 5e mois, je n’avais pas encore un ventre trop imposant même s’il l’était plus que pour une simple grossesse. Après tout, deux bébés, cela prenait plus de place. « Asseyez-vous. » Je l’aidais à le faire avant de refaire le tour du comptoir pour aller remplir un verre d’eau à la fontaine, le lui tendant une fois de retour près d’elle. « Tenez, buvez. On dirait que vous avez vu un fantôme… » Et cela me rendait perplexe quand même, comme réaction. Je ne savais toujours pas ce qu’elle venait faire dans mon salon mais il y avait plus urgent à régler. J’allais attendre qu’elle aille mieux pour lui poser des questions.
   

   

   





Oh please, take me back to the start


   
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
grandir, c'est devenir responsable.
▲ Messages : 99
▲ Inscription : 20/04/2017
▲ Age : 25
▲ Quartier Résidentiel : Harmdale
▲ Occupation : Bibliothécaire
▲ Identité Sexuelle : Hétérosexuelle
▲ Avatar : Sophie Turner
▲ Crédits : ....
grandir, c'est devenir responsable.
Dim 13 Aoû - 23:24

   

   
Comme un air de famille

   Keloé
   

   

   


Je savais que quitter Seattle était pour moi une sacrée épreuve, j’aimais prendre des risques, mais à ce point, je m’en étonnais moi-même. L’appartement que j’avais déniché était correct et j’avais réussi à avoir un entretien d’embauche avec un contrat de suite derrière. Je ne savais pas combien de temps je resterais, mais je savais qu’un billet retour pouvait toujours être possible dans les plus brefs délais.
Bob O’Hara avait apparemment vécu ici. Y vivait-il toujours je ne savais pas. Mais en tout cas, la seule trace d’un O’Hara connu ici était ce salon de tatouage. J’étais tatoué depuis peu de temps avec ma meilleure amie nous avions fait un tatouage pour nous signifier à l’une et l’autre que quoiqu’il arrive, nous serions toujours là l’une pour l’autre. Je n’appréciais pas réellement les aiguilles, mais j’avais aimé la sensation d’avoir un dessin avec une grande signification gravé dans ma peau.
Le salon était vide jusqu’à l’arrivée de cette jeune femme. Enceinte et les cheveux de couleurs totalement différents de moi. Mais dans ses traits tellement de points commun. Elle devait être une O’Hara ou alors ses contours de visage ressemblait drôlement à certains traits de mon visage. Je n’avais jamais eu de sœur, je ne savais pas entre demi-sœurs, nous devions nous ressembler ou non. Mais là, il y a avait quelques choses. Lorsque je commençai à le comprendre, mon sang s’enfuit de mon corps et ma tête se mit à tourner. La jeune femme alla chercher une chaise. Elle me proposa de m’asseoir. Sa voix était douce. Lorsque je l’avais vu avec ses cheveux noirs et son corps plein de tatouages, j’aurais pu croire qu’elle aurait été de ses personnes froides et sans sourire. Mais ses ressemblances avec moi m’avaient sûrement surprise et sa voix douce encore plus. L’habit ne fait pas le moine. « Merci » Elle fit le tour du comptoir et alla remplir un verre d’eau et me le tendit en revenant vers moi : « Tenez, buvez. On dirait que vous avez vu un fantôme… » Elle ne pensait pas si bien dire. Mais le fantôme d’un père que je n’avais pas connu. Je réussis à sourire pour la remercier et pris le verre. Je ne savais pas comment aborder le sujet, mais je devais y aller et savoir si vraiment nous avions une chose en commun. Un père. Si cette femme était la demi-sœur dont ma mère parlait dans la lettre. Je bus une gorgée et me lançai : « Désolé d'être si directe mais connaissez vous Bob O’Hara ? » Je ne savais pas vraiment quelle autre question j’aurais pu poser, mais au moins j’aurais un début de réponse. J’avais peur de celle-ci. Si elle était positive comment se passerait la rencontre et si elle était ma demi-sœur comment le prendrait elle, et si au contraire elle était négative, la déception serait grande. Car cette boutique était la seule piste fiable que j’avais trouvée.
   

   

   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
▲ Messages : 358
▲ Inscription : 12/04/2017
tumblr
▲ Age : 35
▲ Quartier Résidentiel : J'habite seule à Bayer Lake
▲ Occupation : Propriétaire d'un salon de tatouage & tatoueuse
▲ Identité Sexuelle : Rileysexuelle
▲ Cupidon : Il appartient enfin à Riley et rien qu'à lui. Je l'aime depuis toujours et je suis enfin à lui.
▲ Avatar : Jaimie Alexander
▲ Crédits : Schizophrenic (ava) Elinou+XynPapple (sign) Blindspot-gifs.tumblr (gifs sign)
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
Ven 18 Aoû - 10:54

   

   
Comme un air de famille

   Keloé
   

   

   
La jeune femme qui venait d’entrer dans le salon avait semblé aller bien jusqu’à ce que je rentre dans le salon. Etait-ce à cause de mes tatouages? Je l’ignorais mais cela ne m’aurait guère étonnée. Certaines personnes n’acceptaient pas de voir une femme avec un tatouage alors à mon niveau, je pouvais comprendre que l’on puisse faire des malaises. A une époque, je l’aurais mal pris mais désormais, je me fichais bien de ce que les gens pouvaient dire ou même penser. Cela ne m’atteignait plus. Cela ne m’empêchait pas d’être gentille cependant. Je la fis donc asseoir sur une chaise avant de lui tendre un verre d’eau. Je ne pus qu’être rassurée quand elle me sourit en retour. Peut-être que ce n’était finalement pas les tatouages qui l’avait mise dans cet état… Mais c’était quoi alors? Sa question me prit complètement au dépourvue. Que l’on puisse me demander si je connaissais Bob O’Hara me faisait mal car mon père me manquait terriblement. Je glissais une main dans mes cheveux en soupirant légèrement. Mais une question me venait à l’esprit. Pourquoi voulait-elle savoir si je connaissais mon père? L’avait-elle connu? J’en doutais, elle devait bien avoir dix ans de moins que moi et je ne l’avais jamais vu en ville. « Oui, je l’ai connu. Il s’agissait de mon père. » Mon père, cet homme si bon et si gentil avec moi, qui m’avait élevé dans le plus grand respect de l’autre et qui désormais, me manquait. Il n’aurait jamais la chance de connaître ses petits-enfants et c’était certainement la pire chose à vivre. Je glissais mon regard sur le salon vide avant de reporter mon regard sur la jeune femme. « Pourquoi cette question? » J’avais besoin de savoir pourquoi cette jeune femme m’avait demandé cela et je n’avais pas attendu longtemps avant de lui demander.
   

   

   





Oh please, take me back to the start


   
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
grandir, c'est devenir responsable.
▲ Messages : 99
▲ Inscription : 20/04/2017
▲ Age : 25
▲ Quartier Résidentiel : Harmdale
▲ Occupation : Bibliothécaire
▲ Identité Sexuelle : Hétérosexuelle
▲ Avatar : Sophie Turner
▲ Crédits : ....
grandir, c'est devenir responsable.
Ven 18 Aoû - 11:55

   

   
Comme un air de famille

   Keloé
   

   

   


Je n’avais dans la tête depuis l’appel de Thomas, que l’idée de retrouver mon père. Je savais que cela ne serrait pas simple, nous n’avions trouvé aucune trace de lui sauf un salon de tatouage tenue pas un O’Hara ou une, et peut être même pas de la même famille. Quand je vis la jeune femme sortir du bureau au son de la cloche de la porte d’entrée, mon sang me quitta et elle m’apporta une chaise. Mais la question de savoir si elle était cette petite fille de dix ans de plus que moi, dont ma mère parlait dans la lettre était là. Celle de savoir si Bob O’Hara avait un lien avec ce salon. Et si celui-ci aurait aimé me rencontrer.
Lorsque je demandais à la jeune femme si elle connaissait Bob O’Hara, je l’ai vu glisser une main dans ses cheveux et soupirer. Je ne savais pas si ma question l’avait gênée, mais visiblement elle avait l’air de le connaître. Elle me répondit que oui, elle l’avait connu. Qu’il s’agissait de son père. Ses phrases étaient toutes au passé, je compris alors que Bob O’Hara n’était plus de ce monde et que je n’aurais jamais d’explications quant au fait qu’il avait visiblement aimé ma mère, ou du moins la rejoignait à chacun de ses déplacements et nous avait abandonné sans vraiment de raison. Il aurait pu être honnête et s’occuper de moi à distance. « Je suis désolé » Dis-je d’une petite voix lorsque je compris que celui-ci était mort. Même si je l’étais pour moi aussi, mais ça elle ne le savait pas. Cet homme que je n’avais pas connu, dont je ne savais rien, ni physiquement ni sur sa façon d’être mise à part que je l’ai considéré comme un lâche pendant des années, un homme auquel j’aurais aimé pardonner son abandon. Qu’il puisse savoir qui j’étais me voir une fois une seule, que je vois aussi d’où je venais…
« Pourquoi cette question ? » Me demanda la jeune femme.
Je redressai ma tête et souris légèrement. Je ne savais pas comment elle prendrait la nouvelle. Elle était enceinte et je ne voulais pas la choquer. J’avais surtout peur de lui faire du mal à elle ou à son bébé.
« C’était un ami de ma mère, elle ne l’a pas vu depuis des années, elle est décédée il y a peu et aurait aimer savoir ce qu’il était devenu. Elle voulait aussi que je lui annonce que le cancer l’avait emporté. »
Je n’aimais pas mentir, et souvent cela se voyait sur mon visage, mais je ne pouvais pas risquer de provoquer un accouchement prématuré à cette future maman ou bien même de lui faire du mal alors qu’elle n’y était pour rien.
Je reçus une gorgée d’eau pour faire passer mon stress. Cette femme était donc bien la petite fille de dix ans au moment que ma création. Ma demi-soeur.
« Vous avez une boutique magnifique. J’adore les tatouages. »
Changer de sujet était peut-être la meilleure solution même si cette belle brune n’allait sûrement pas lâcher le morceau comme ça.   

   

   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
▲ Messages : 358
▲ Inscription : 12/04/2017
tumblr
▲ Age : 35
▲ Quartier Résidentiel : J'habite seule à Bayer Lake
▲ Occupation : Propriétaire d'un salon de tatouage & tatoueuse
▲ Identité Sexuelle : Rileysexuelle
▲ Cupidon : Il appartient enfin à Riley et rien qu'à lui. Je l'aime depuis toujours et je suis enfin à lui.
▲ Avatar : Jaimie Alexander
▲ Crédits : Schizophrenic (ava) Elinou+XynPapple (sign) Blindspot-gifs.tumblr (gifs sign)
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
Dim 20 Aoû - 10:36

   

   
Comme un air de famille

   Keloé
   

   

   
J’étais loin de me douter qui était la jeune femme devant moi, quel était le lien qui nous unissait. Il y avait bien comme un petit air de ressemblance mais je n’y faisais plus tellement attention depuis que la jeune femme avait fait un malaise. Alors qu’elle était assise sur la chaise que je lui avais apporté, elle me demanda si je connaissais Bob O’Hara. Entendre le nom de mon père avait été douloureux. Dix ans déjà qu’il était décédé mais la douleur était toujours là, présente à chaque instant. Ce n’était plus la douleur vive des mois qui avaient suivi son décès et le suicide de ma mère, c’était plus ténu mais c’était toujours là. Je savais que je souffrirais toujours de la mort de l’homme qui m’avait donné la vie mais j’arrivais à vivre avec désormais. Je ne pus que répondre à la jeune femme que j’étais sa fille, employant le passé. Cette dernière comprit le message que je voulais faire passer et elle ajouta qu’elle était désolée. Je haussais doucement des épaules en souriant légèrement. C’était il y a bien longtemps désormais. Mais je me demandais pourquoi elle voulait savoir cela, pourquoi elle avait parlé de mon père. Et en bonne curieuse que j’étais, je ne pus m’empêcher de lui poser la question. Je fus peinée pour la jeune femme, quand elle me répondit que nos parents se connaissaient mais que sa mère était décédée il y a quelques mois. Je hochais doucement la tête avant de sourire légèrement. « Toutes mes condoléances. Mon père est décédé il y a dix ans désormais… Crise cardiaque. Lui qui fumait comme un pompier, nous pensions tous qu’un cancer le prendrait… Mais le cœur a lâché avant… » C’était toute l’ironie de la situation je trouvais. Et ce n’aurait pas été mon père la victime, j’aurais presque pu trouver cela drôle. La jeune femme me parla soudain du salon, disant qu’elle adorait les tatouages. Je souris franchement cette fois-ci tout en laissant mon regard plané sur la boutique. Elle était toujours d’une propreté à toute égale, logique pour un salon de tatouage. Je ne pus m’empêcher de rire légèrement. « Merci. Je l’ai racheté voilà plus d’un an. Je ne dirais pas que j’aime les tatouages, mon physique parle pour moi. » Ce qui était un doux euphémisme. Et encore, la jeune femme à mes côtés ne voyait que les tatouages visibles. Avec la chemisette que je portais ainsi que le jean de grossesse, elle n’avait pas accès aux tatouages des bras ni à ceux des jambes et encore moins à ceux de mon dos et de mon ventre. En fait, elle ne voyait que le cou et les mains, qui en disaient cependant déjà long sur mon degré de tatouage. Parce que généralement, quand on en vient à se faire tatouer les mains, cela voulait dire qu’il n’y avait plus beaucoup de place ailleurs. Je me tournais à nouveau vers la jeune femme. « Je m’appelle Kelsey. » Je finis par lui tendre la main. Pas besoin de lui dire mon nom de famille, elle le savait déjà car elle avait le nom de mon père. Et comme je n’étais pas mariée, je portais encore mon nom de jeune fille.
   

   

   





Oh please, take me back to the start


   
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
grandir, c'est devenir responsable.
▲ Messages : 99
▲ Inscription : 20/04/2017
▲ Age : 25
▲ Quartier Résidentiel : Harmdale
▲ Occupation : Bibliothécaire
▲ Identité Sexuelle : Hétérosexuelle
▲ Avatar : Sophie Turner
▲ Crédits : ....
grandir, c'est devenir responsable.
Mar 29 Aoû - 22:00

   

   
Comme un air de famille

   Keloé
   

   

   

Je n’arrivais pas à réaliser que je venais de rencontrer ma demi-sœur. Un lien qui pourtant n’avait pas d’importance avant venait de se créer au fond de moi et j’avais l’impression qu’il me liait à elle. Elle était la seule famille au niveau du sang qu’il me restait.Mon sang m’avait quitté et après ce micro malaise, et avoir bu de l’eau, j’avais osé demandé à cette jeune femme si elle connaissait Bob O’hara, elle avait parlé de lui au passé, je n’aurais donc plue de chance de rencontrer cet homme, mon père.. Je ne savais pas si cela valait le coup pour le moment de parler de mon lien avec lui à sa fille. J’ai donc préfère broder un demi mensonge pour qu’elle se dise que j’étais plus la par politesse et passer un message que pour bouleverser son quotidien. Mais quand je regardais ses yeux, ceux que je voyais dans le miroir le matin se retrouvaient devant moi. Mise à part notre chevelure totalement différente, les ressemblances étaient tout de même flagrantes. J’avais l’impression de la connaître depuis toujours. Sans même vraiment lui avoir parler…

Je la complimentais sur sa boutique, elle était magnifique. Je repensais à ma meilleure amie qui elle était restée à Seattle et avec qui nous avions ce petit tatouage en commun. Elle l’ancre et moi la boussole… Cela faisait un an que cette boutique lui appartenais, et lorsqu’elle continua sa phrase son humour me fit rire.
« Effectivement, mais je trouve ça fascinant. Surtout, lorsque l’on sait que l’on se tatoue souvent pour une raison bien précise avec une histoire et un souvenir ou un renouveau… »
Ma mère me manquait, j’avais pensé à en faire un pour elle, mais pour le moment les larmes montaient encore, je devais attendre. Les tatouages de cette femme lui allaient parfaitement. Elle était élégante et malgré tout les tatouages, sa beauté était toujours visible, et même sublimée.
Elle se présentait Kelsey. Je vais faire de même. « Enchantée, moi c’est Zoé. »
Je ne savais pas vraiment quoi dire de plus, et soudain, mes larmes envahirent mes joues. Je baissai la tête. Kelsey était gentille, adorable, et enceinte et moi je n’étais même pas capable de lui avouer la vérité… Je tachais d’essuyer mes larmes et respirai profondément.
« Je ne suis pas ici par hasard, mais je ne sais pas si pour vous, c’est le meilleur moment pour entendre ce que j’ai à vous dire. Si vous préférez je peux repasser plumard » Je m’étais lever de ma chaise prête a déguerpir au plus vite…


 

   

   
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
▲ Messages : 358
▲ Inscription : 12/04/2017
tumblr
▲ Age : 35
▲ Quartier Résidentiel : J'habite seule à Bayer Lake
▲ Occupation : Propriétaire d'un salon de tatouage & tatoueuse
▲ Identité Sexuelle : Rileysexuelle
▲ Cupidon : Il appartient enfin à Riley et rien qu'à lui. Je l'aime depuis toujours et je suis enfin à lui.
▲ Avatar : Jaimie Alexander
▲ Crédits : Schizophrenic (ava) Elinou+XynPapple (sign) Blindspot-gifs.tumblr (gifs sign)
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
Jeu 31 Aoû - 20:50

   

   
Comme un air de famille

   Keloé
   

   

   
Plus les minutes passaient et plus j’avais l’impression d’avoir déjà vu la jeune femme. Je ne pouvais pas me l’expliquer mais elle avait un petit quelque chose qui me disait que je l’avais peut-être déjà vu quelque part. J’étais triste pour elle qu’elle ait perdu sa mère, je ne savais que trop bien l’effet que cela pouvait faire, ayant perdu mes parents à trois mois d’intervalle. La conversation dériva vers le salon de tatouage et je ne pouvais m’empêcher d’être fière de ce que j’avais fait de cet endroit. Je n’avais rien fait de plus que le précédent propriétaire mais j’étais quand même contente de moi. Je me contentais de hocher la tête à ce qu’elle me disait concernant le fait que l’on se tatouait toujours pour une bonne raison. J’étais bien placée pour le savoir, tous mes tatouages avaient une signification pour moi, ils racontaient mon histoire, ce qui comptait le plus pour moi, ce que j’avais vécu, les bons comme les mauvais moments. Elle se présenta alors et je ne pus m’empêcher de lui sourire. « Enchantée Zoé. » Je ne pus m’empêcher d’être triste en voyant qu’elle se mettait à pleurer. Quittant un bref instant la boutique, je passais dans le petit bureau pour prendre une boite de mouchoirs que je lui tendis en souriant. Mais ce qu’elle ajouta me déstabilisa complètement. Elle n’était donc pas seulement là par politesse, juste parce que mon père était un ami de sa mère. Cela titilla immédiatement ma curiosité mais j’ignorais encore à quel point ma vie allait être bouleversée. « Dites-moi, je suis sûr que ce n’est pas aussi dramatique que cela. » J’ignorais juste à quel point cela pouvait l’être pour moi. Mon père était un héros à mes yeux et je ne savais pas si je supporterais d’apprendre qu’il avait trompé ma mère plusieurs fois jusqu’à avoir un autre enfant.
   

   

   





Oh please, take me back to the start


   
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» LISA ★ La vie c'est comme le PQ, soit tout rose, soit plein de merde .
» 4gifs la compile
» L'histoire de Dietrich de la famille Hohenloe
» arbalette ou un truque comme ca
» [Sondage] Jolival 2011 - Rien ne sera jamais plus comme avant!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sweet Home Heatherfield :: Heatherfield :: Bayer Lake :: Ink of Skin-
Sauter vers: