AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Durant les grandes vacances, le forum est en baisse d'activité, rassurez-vous il ne ferme pas. En septembre un recensement sera mis en place. Passez de bonnes vacances !

Bras de fer et guerres ne sont qu'avant goût • Camille

 :: Heatherfield :: Harmdale :: Tent city Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
▲ Messages : 214
▲ Inscription : 22/06/2017
tumblr
▲ Age : 29
▲ Quartier Résidentiel : Un appartement dans le quartier de Harmdale, j'y habite seule
▲ Occupation : Serveuse au Tchin-tchin
▲ Identité Sexuelle : Hétérosexuelle
▲ Cupidon : Cupidon avait jusqu'à présent manqué sa cible. Je n'étais jamais tombée amoureuse, trop prise par mon emploi pour regarder les garçons. Mais voilà, depuis mon arrivée, il y a bien ce jeune SDF que j'apprends à aider au sein de l'association. Je l'apprécie beaucoup mais j'ai peur qu'il ait découvert qui je suis et qu'il ne s'intéresse à moi que pour mon argent.
▲ Avatar : Peyton List
▲ Crédits : Elinou (ava) Kat (sign)
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
Lun 3 Juil - 21:04


Bras de fer et guerres ne sont qu'avant goût

Camdal


Le réveil fut assez difficile ce matin. Pour preuve, je l’avais coupé et je m’étais rendormi deux bonnes heures avant de finalement me lever. Il était du coup plus de onze heures. Je ne travaillais pas ce midi alors cela ne me posait pas de problème. Et je n’avais pas non plus prévue de passer à l’association donc je n’avais rien de prévue aujourd’hui à par prendre du temps pour moi. C’était peut-être égoïste mais voilà, j’avais besoin de me pomponner un petit peu. Alors le programme était très simple. J’avais rendez-vous dans un institut de beauté de la ville pour une séance de massage. J’avais un peu craqué ma tirelire pour me payer cette séance mais j’avais un peu d’argent de côté grâce à mon salaire de serveuse alors c’était mon cadeau d’anniversaire… En avance certes mais c’était mon cadeau. J’avais donc pris une douche rapide avant de me rendre au salon de beauté où j’avais été massé pendant trente longues minutes. En ressortant, j’étais détendue et de bonne humeur. Je remontais dans le bus direction Harmdale mais détendu comme je l’étais, je trouvais le moyen de m’endormir et je loupais mon arrêt. Je me réveillais alors que le bus redémarrait de l’arrêt suivant et je pestais contre moi-même. Il fallait le faire quand même, j’avais vingt minutes de bus et je trouvais le moyen de m’endormir. Tant pis, je descendrais donc à l’arrêt suivant. Une fois descendu, je pris la direction de mon appartement et je passais devant le terrain où l’association venait en aide aux SDF du quartier. Et bien, maintenant que j’étais là, autant me rendre utile. Souriant toujours, je rejoignis les bénévoles déjà présents, qui furent pour le moins étonnés de me voir. On discuta un peu avant qu’ils ne soient dérangés par un jeune qui devait avoir à peine quinze ans. C’était jeune pour se retrouver à la rue et je ne pus m’empêcher de penser à mon petit frère, Alois. Il aurait été comme lui si je n’avais pas pris ce poste de serveuse à New-York. Je saluais d’un signe de main les bénévoles, bien décidé à rentrer chez moi quand je croisais soudain une tête connue que je n’avais pas vue depuis une bonne semaine. « Bonjour Camille. » C’était certainement le SDF qui me laissait le moins indifférente, avec Cassie bien sûr. Mais autant cette dernière avait le don de m’énerver quand elle me prenait de haut, autant c’était différent avec le jeune homme. Il m’attirait, plus que de raison. Alors que je n’avais pas le droit, les relations entre bénévole et SDF devaient être purement amicales et je risquais ma place en flirtant avec Camille. Enfin, flirter était un bien grand mot, je me contentais de parler. Mais apparemment, personne n’était dupe dans l’association. « Cela fait bien longtemps que l’on ne t’a pas vu dans le coin. » Et pour être honnête, je m’étais inquiétée. Je ne savais pas où il avait pu disparaître ni même comment le retrouver et j’avais eu peur qu’il ne lui soit arrivé quelque chose.







nous vivions ensemble, dans une photographie du temps.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
au secours, j'ai la trentaine !
▲ Messages : 79
▲ Inscription : 03/07/2017

▲ Quartier Résidentiel : 223 Bayer Lake
▲ Occupation : Lieutenant de police à la brigade des stups
▲ Identité Sexuelle : Hétéro
▲ Cupidon : amoureux de Gwendal.
▲ Avatar : Luke Mitchell
▲ Crédits : Philia
au secours, j'ai la trentaine !
Mar 4 Juil - 8:15
Camdal

Bras De Fer Et Guerres Ne Sont Qu'avant Goût

Voila maintenant 8 mois que Camille se faisait passer pour un SDF. Quand il est arrivé à la brigade des stups en tant que Lieutenant, la première affaire qu'il à eu c'était celle de démanteler un réseau de trafic de cocaïne où les fournisseurs utilisent certains SDF pour dealer. Quand il à demander à ses gars qui voulait y aller, personne ne voulait y aller, donc il la fait pour faire avancer l’enquête. Chaque jours il note dans un petit carnet qu'il cache bien sur tout les fait et geste des SDF qu'il connait, il ne veux pas se faire repérer et mettre en danger la plupart des gens de l'association. Donc voila 8 mois qu'il se fait passer pour un SDF et le confort de sa maison commence sérieusement à lui manquer, heureusement qu'il peux compter sur son frère pour aller voir ses animaux. EN 8 mois il avait fait des rencontres, il y a eu Cassie cette jeune fille qui ne parlait pas, qui ne communiquer que par écrit, très rapidement Camille c'est attaché à elle, elle est devenue une petite soeur de cœur, c'est un peu la petite soeur qu'il n'a jamais eu. Et ensuite il y a 3 mois Camille rencontra Gwendal, cette jeune femme c'est Camille qui lui a fait découvrir le refuge, il y eu plusieurs visite pour Gwendal. Depuis il a une attirance envers elle, mais il n'ose pas lui dire et surtout si il venait à lui avouer qu'il avait des sentiment pour elle, il devait lui avouer toute la vérité, le fait qu'il soit policier, qu'il est en infiltration pour une enquête et il ne lui dit pas car il à peur de la mettre en danger. Aujourd'hui Camille était à l'association, mais cela faisait plusieurs jours qu'il avait disparu, il penser que personne ne le remarquerais, en meme temps il était parti voir un collègue pour lui faire un résumé de cet aventure. Après plusieurs jours passer loin du monde de SDF Camille était revenue au camp des SDF comme si de rien n'était. Il ne savait pas que Gwendal avait remarquer son absence, quand il la rencontra au camp, il la regarda " Bonjour Gwendal..." Voir le jolie sourire de la belle brune était un cadeau du ciel, Camille était attiré par elle, quand il l'écouta de nouveau il continua de sourire, mais que dire ? " Oh oui désolé, je suis parti un petit peu faire le tour de la ville j'avais besoin d'aller autre pars, enfin maintenant je suis revenu. Tu as eu peur pour moi ?"
LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
avatar
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
▲ Messages : 214
▲ Inscription : 22/06/2017
tumblr
▲ Age : 29
▲ Quartier Résidentiel : Un appartement dans le quartier de Harmdale, j'y habite seule
▲ Occupation : Serveuse au Tchin-tchin
▲ Identité Sexuelle : Hétérosexuelle
▲ Cupidon : Cupidon avait jusqu'à présent manqué sa cible. Je n'étais jamais tombée amoureuse, trop prise par mon emploi pour regarder les garçons. Mais voilà, depuis mon arrivée, il y a bien ce jeune SDF que j'apprends à aider au sein de l'association. Je l'apprécie beaucoup mais j'ai peur qu'il ait découvert qui je suis et qu'il ne s'intéresse à moi que pour mon argent.
▲ Avatar : Peyton List
▲ Crédits : Elinou (ava) Kat (sign)
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
Mar 4 Juil - 11:14


Bras de fer et guerres ne sont qu'avant goût

Camdal


Même si tout n’était pas rose dans ma vie, je savais que je pouvais être contente d’avoir un toit et un métier pour vivre. Ce n’était pas le cas de tout le monde, comme je le voyais par mon action bénévole au sein de l’association du Refuge. J’avais même pu me payer une séance de massage, ce n’était pas rien pour moi. Et en rentrant, j’avais loupé mon arrêt. Tant pis pour moi mais j’allais être bonne pour une marche de vingt minutes à travers Harmdale. Non pas que le quartier soit aussi mauvais que celui où j’avais vécu à New-York mais j’étais crevée et je rêvais de me coucher maintenant. Alors une marche de vingt minutes, ce n’était pas pour me plaire. Sauf qu’en passant devant le terrain des SDF, je fis un crochet pour saluer les bénévoles en place. Je n’avais pas prévue de m’éterniser, je voulais juste leur dire bonjour et les prévenir que je passerais demain. Mais alors que je repartais, je croisais Camille. J’étais contente de le voir et je le saluais avec un petit sourire. Il m’avait manqué pendant les jours où je ne l’avais pas vu et je m’étais inquiété pour lui. Je ne pus m’empêcher de lui faire remarquer qu’il avait disparu et je me retrouvais prise au piège quand il me demanda si j’avais eu peur pour lui. « Oh… Ah… Bien… Euh… Oui, un peu quand même. Mais c’est bien si tu as pu visiter un peu la ville, cela doit faire du bien. » Je me sentais ridicule à avoir bafouillé. Les quelques sans abris autour de nous ricanaient bêtement, nous regardant en se demandant ce qui allait suivre. Je n’aimais pas me sentir épier de cette façon alors je fis signe au jeune homme de nous éloigner un peu des autres. Je trouvais facilement un coin tranquille pour que nous puissions discuter sans être entendu. « Alors, tu as pu voir de belles choses à Heatherfield? » Personnellement, je trouvais la ville magnifique mais je ne savais pas ce que Camille pouvait en penser. Alors autant lui demander. J’essayais de ne pas trop le regarder, laissant par moment mon regard dériver sur le reste du camp. Je ne voulais pas que mon regard se fasse trop pesant sur lui, j’avais peur qu’il ne comprenne ce que je pouvais ressentir pour lui.







nous vivions ensemble, dans une photographie du temps.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
au secours, j'ai la trentaine !
▲ Messages : 79
▲ Inscription : 03/07/2017

▲ Quartier Résidentiel : 223 Bayer Lake
▲ Occupation : Lieutenant de police à la brigade des stups
▲ Identité Sexuelle : Hétéro
▲ Cupidon : amoureux de Gwendal.
▲ Avatar : Luke Mitchell
▲ Crédits : Philia
au secours, j'ai la trentaine !
Mar 4 Juil - 20:44
Camdal

Bras De Fer Et Guerres Ne Sont Qu'avant Goût

Camille donnerait n'importe quoi pour retourner chez lui, pour retrouver son confort, ses meubles, sa famille, ses animaux, ses amis et surtout son lit, meme si Camille à un lit chaque soir, Il préfère largement son lit quand meme. Son lit est trois fois plus confortable que ceux de l'association, bon il est pas si malheureux que ça, il à un lit pour dormir la nuit, mais bon sa maison lui manque. La prochaine fois, ce seront ses collègues qui iront faire la planque en tant que SDF, Camille en peux plus, il ne se reconnais plus, ses cheveux ont pousser, il aimerait tellement aller chez sa coiffeuse et se faire couper les cheveux, mais il ne peux pas, car il doit faire comme les SDF de Heartherfield. Donc du coup pour faire comme les autres c'est difficile, mais il n'a pas de téléphone pour joindre qui que ce soit, son téléphone est dans son casier au poste de police, d'ailleurs il est éteint pour pas qu'on le dérange. Les tonnes d'appels qu'il va avoir quand il va le rallumer.  Donc Camille était sur le terrain des SDF avec les benevole de l'association, alors qu'il était tranquillement dans son coin, il aperçu arriver Gwendal, cette jeune fille brune, très jolie, elle ne devais pas être la, ce n'était pas son jour normalement, puis il alla vers elle pour lui parler tranquillement. Elle avait l'air de s’inquiéter pour Camille, il avait disparue de la ville pendant plus d'une semaine et donc Camille n'avait pas penser qu'elle le remarquerais et du coup il fallait qu'il trouve un truc et lui mentir. Camille voyait bien que le jeune femme avait eu peur pour lui,  elle avait bafouillée pour parler, Camille viser juste, il voyait bien ce qu'il se passait, Camille ne voulait pas la mettre mal à l'aise. "Gwendal.....Je voulais pas te mettre mal à l'aise, je suis désolé. Oui j'ai visité la ville, c'est une magnifique ville." Camille est né dans cette ville, il connaissait par coeur cet ville, ont peux lui demander n'importe quel rue, Camille sera expliquer le chemin et puis en plus il est flic, donc ça aide aussi. Camille suivit Gwendal, les autres SDF s'étaient un petit moqués d'elle, car elle avait bafouillé donc pour parler tranquillement ils étaient allés plus loin. Camille se retrouva seul avec Gwendal, c'était rare. " Euh....Oui j'ai vu de belle choses effectivement. C'est vraiment une magnifique ville en tout cas."Camille voyait bien que Gwendal ne voulait pas le regarder, mais pourquoi? Avait-il fait quelques chose de mal ou alors elle avait peur de Camille ?
LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
avatar
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
▲ Messages : 214
▲ Inscription : 22/06/2017
tumblr
▲ Age : 29
▲ Quartier Résidentiel : Un appartement dans le quartier de Harmdale, j'y habite seule
▲ Occupation : Serveuse au Tchin-tchin
▲ Identité Sexuelle : Hétérosexuelle
▲ Cupidon : Cupidon avait jusqu'à présent manqué sa cible. Je n'étais jamais tombée amoureuse, trop prise par mon emploi pour regarder les garçons. Mais voilà, depuis mon arrivée, il y a bien ce jeune SDF que j'apprends à aider au sein de l'association. Je l'apprécie beaucoup mais j'ai peur qu'il ait découvert qui je suis et qu'il ne s'intéresse à moi que pour mon argent.
▲ Avatar : Peyton List
▲ Crédits : Elinou (ava) Kat (sign)
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
Mer 5 Juil - 10:51


Bras de fer et guerres ne sont qu'avant goût

Camdal


J’étais contente de revoir Camille, mine de rien, il m’avait manqué. Je m’étais fortement inquiété pour lui quand je ne l’avais pas vu pendant toute une semaine et j’avais longtemps espéré qu’il ne lui soit rien arrivé de grave. Alors le voir me faisait comprendre qu’il allait bien même si je ne voyais que son visage. J’avais un temps eu peur qu’il n’ait fait une mauvaise rencontre et qu’il soit blessé voire même pire encore. Mais il avait l’air d’aller bien, de ne pas souffrir. Et il était debout devant moi et donc pas mort dans une ruelle. Je ne pus m’empêcher de lui faire remarquer son absence et je me trouvais comme deux ronds de flan quand il me demanda si je m’étais inquiété. Bien sûr que je me m’étais inquiété, plus que de raison même. Et cela me mit immédiatement mal à l’aise. Je ne voulais pas que Camille se rende compte que je m’étais énormément inquiété pour lui, que j’avais failli faire le tour du quartier pour le retrouver. Je ne pus m’empêcher de bafouiller au début de ma réponse, faisant tourner la tête des SDF présents autour dans ma direction. Je retrouvais rapidement contenance, notamment à cause des ricanements que j’entendais autour de moi. Je détestais être ainsi prise à défaut devant d’autres personnes. Je secouais la tête quand le jeune homme en face de moi s’excusa de m’avoir mis mal à l’aise. Ce n’était pas sa faut, c’était la mienne. Je n’aurais pas dû m’attacher à lui ni même ressentir de l’attirance. Ce n’était pas possible, pas au sein de l’association. Les relations entre SDF et bénévoles n’étaient pas spécialement bien vu et je n’arrivais pas à croire que j’avais enfreint une règle. Cela ne me ressemblait pas. Je fis signe au jeune homme de me suivre et on s’éloigna quelque peu des autres. Ainsi à l’écart, je me sentais bien plus libre de parler, sachant que nous ne serions ni écouté ni entendu. J’aimais être en sa compagnie, j’ignorais pourquoi mais c’était ainsi. Je savais que j’aurais dû rentrer chez moi, que ce n’était pas mon jour d’être présente ici mais j’avais revu Camille et j’avais eu envie de discuter avec lui. J’étais contente qu’il s’intéresse à Heatherfield, c’était effectivement une magnifique ville. Glissant une main dans mes cheveux, je posais un court instant mon regard sur le jeune homme. « Au fait, tout à l’heure… Bien sûr que je me suis inquiété. On ne t’a pas vu pendant une semaine, cela laisse tout le loisir de se faire des films, crois-moi… » J’espérais qu’il n’allait pas me poser d’autres questions, je ne saurais pas quoi lui répondre pour être honnête. Je ne voulais pas trop parler de moi, de ce que j’avais pu m’imaginer, cela rendrait mes craintes trop réelles même si le jeune homme était devant moi, bien vivant.







nous vivions ensemble, dans une photographie du temps.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
au secours, j'ai la trentaine !
▲ Messages : 79
▲ Inscription : 03/07/2017

▲ Quartier Résidentiel : 223 Bayer Lake
▲ Occupation : Lieutenant de police à la brigade des stups
▲ Identité Sexuelle : Hétéro
▲ Cupidon : amoureux de Gwendal.
▲ Avatar : Luke Mitchell
▲ Crédits : Philia
au secours, j'ai la trentaine !
Dim 23 Juil - 12:30
Camdal

Bras De Fer Et Guerres Ne Sont Qu'avant Goût

Camille avait dû mentir à Gwendal. Il n'aime pas vraiment mentir, mais en fait il est toujours en infiltration dans ce camps de SDF. Il n'a pas trouver le coupable, il aimerait vraiment trouvé qui c'est, surtout pour pouvoir rentrer chez lui. Il devra tôt ou tard lui avouer la vérité et le plus tôt serait le mieux. Depuis 8 mois il lui ment, mais il n'a pas le choix, si il venait à lui révéler sa véritable identité et lui dire qu'il était flic il allait mettre son enquête en péril et surtout il allait mettre Gwendal en danger, mais voila il en avait vraiment marre de lui mentir et de faire semblant. Et au yeux des autres SDF, il n'allait pas être bien vu surtout. Mais quand il disparu une semaine, il ne pensait pas que Gwendal allait s’inquiète autant, surtout pour un SDF, enfin un faux SDF. Combien de SDF disparaisse brutalement et revienne plusieurs jours voir plusieurs semaines après?Camille ne le sais pas, mais une chose est sur c'est que Gwendal c'est attachée à lui, mais  elle n'ose pas lui dire peut être. Alors qu'ils parlaient tout les deux, Camille avait eu l'impression de l'avoir mis mal à l'aise devant les autres SDF, il ne voulait pas la mettre mal à l'aise, mais c'était gentille de la part de la belle brune de s’inquiète autant pour lui. Quand Camille s'éloigna du groupe avec Gwendal, il la suivit, peut être avait t-elle découvert quelques chose pour lui et elle voulait lui en parler ?  Quand elle lui parla, il l'écouta attentivement puis il la regarda puis il pris son courage à deux mains, il devait lui avouer qu'il était policier. "Gwendal, tu n'a pas à t’inquiète pour moi je vais bien. Promet moi de ne dire à personne ce que je vais te dire". Camille voulait avoir la certitude que Gwendal n'irait pas répéter ce qu'il allait lui dire au membre de l'association ou à un SDF. Il regarda autour d'eux, il fallait que personne n’écoute leur conversation, car il mettait en danger Gwendal dans ce cas et il ne voulait pas qu'elle soit la cible d'un des gars qu'il recherche. "Gwendal...Je ne veux pas que tu m'en veuille, mais si tu m'en veux je comprendrais totalement ta réaction. EN vérité je suis policier....SI j'ai fait semblant d’être un SDF c'est parce que ont enquête sur un trafic de drogues"
LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
avatar
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
▲ Messages : 214
▲ Inscription : 22/06/2017
tumblr
▲ Age : 29
▲ Quartier Résidentiel : Un appartement dans le quartier de Harmdale, j'y habite seule
▲ Occupation : Serveuse au Tchin-tchin
▲ Identité Sexuelle : Hétérosexuelle
▲ Cupidon : Cupidon avait jusqu'à présent manqué sa cible. Je n'étais jamais tombée amoureuse, trop prise par mon emploi pour regarder les garçons. Mais voilà, depuis mon arrivée, il y a bien ce jeune SDF que j'apprends à aider au sein de l'association. Je l'apprécie beaucoup mais j'ai peur qu'il ait découvert qui je suis et qu'il ne s'intéresse à moi que pour mon argent.
▲ Avatar : Peyton List
▲ Crédits : Elinou (ava) Kat (sign)
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
Mer 26 Juil - 14:56


Bras de fer et guerres ne sont qu'avant goût

Camdal


Je ne m’étais pas attendu à éprouver autant d’inquiétude pour Camille. Après tout, ce n’aurait pas été le premier SDF à disparaitre et à ne jamais revenir. Nous avions déjà eu ce genre de cas et je ne m’étais pas inquiété outre mesure. Mais Camille, ce n’était pas pareil. Je me sentais plus proche de lui que des autres SDF présents au campement. Je savais que le jeune homme m’attirait mais je n’avais pas le droit de le montrer et encore moins de céder à la tentation. Tout simplement parce que les règles du bénévolat étaient ce qu’elles étaient et qu’un tel rapprochement avec le jeune homme me couterait ma place au sein de l’association. Et je refusais qu’une telle chose arrive. Cependant, je ne pouvais pas lutter indéfiniment contre cette attirance et voilà que je venais de me trahir devant Camille… Et dire que mon attirance pour lui n’était pas inconnue. Après tout, j’avais déjà eu droit à des remarques d’autres SDF et je savais même qu’il y avait un pari pour savoir lequel de nous deux allait embrasser l’autre le premier. Mais je ne pouvais pas me le permettre, c’était interdit et je n’avais jamais bravé les interdits. Tant pis, je vivrais toute ma vie avec cette attirance pour Camille jusqu’à ce qu’un autre homme vienne prendre sa place dans mon cœur. On s’éloigna donc des autres SDF et je pus parler plus librement, confirmant au jeune homme que je m’étais inquiété. J’eus un petit sourire quand il ajouta que je ne devais pas m’inquiéter, qu’il allait bien. C’était dans mon tempérament de m’inquiéter quand je tenais à quelqu’un alors il aurait beau me dire de ne pas m’inquiéter, je n’y arriverais pas. Mais ce qu’il ajouta me fit froncer les sourcils. Je n’aimais pas quand on me disait ce genre de chose, j’avais tendance à voir le pire. Avait-il été blessé? Avait-il été ennuyé par des personnes? Je hochais cependant la tête, je pouvais bien faire cela pour lui. Ce qu’il me répondit alors me laissa complètement sur les fesses. J’eus énormément de mal à le croire et je dus lutter contre le rire qui me venait. Il ne donnait pas l’impression d’être policier avec ses cheveux trop longs et sa barbe. Mais en même temps, il semblait tellement sûr de lui que je ne pouvais que le croire. Et j’étais parfaitement au courant du trafic de drogue qui avait lieu dans le campement, on m’en avait déjà proposé. Reprenant mon sérieux, je m’éclaircis la voix. « D’accord… Je ne t’en veux pas, je suis certaine que tu avais de bonnes raisons de mentir… Mais pourquoi me dire la vérité maintenant? » C’était quand même bizarre. Je savais que cela faisait huit mois qu’il était au camp, donc huit mois qu’il était en infiltration, alors pourquoi se confier maintenant… Surtout que cela pourrait mettre à mal son enquête.







nous vivions ensemble, dans une photographie du temps.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
au secours, j'ai la trentaine !
▲ Messages : 79
▲ Inscription : 03/07/2017

▲ Quartier Résidentiel : 223 Bayer Lake
▲ Occupation : Lieutenant de police à la brigade des stups
▲ Identité Sexuelle : Hétéro
▲ Cupidon : amoureux de Gwendal.
▲ Avatar : Luke Mitchell
▲ Crédits : Philia
au secours, j'ai la trentaine !
Mer 26 Juil - 16:20
Camdal

Bras De Fer Et Guerres Ne Sont Qu'avant Goût

Il est vrai que de voir partir un SDF pendant 1 semaine, c'est bizarre, mais ont ne peux pas les laissés dans un camp si il ne veulent pas. Mais ne plus les revoir c'est grave, car ont ne sait pas si ils vont bien, si ils sont blessés ou voir pire. Mais heureusement pour Camille c'était vraiment différent, il n'était pas SDF il avait menti à tout le monde pour son enquête, mais depuis qu'il était dans le camp il n'avait rien vu, donc la semaine où il avait disparu, il était juste aller sur son lieu de travail, il avait tout expliqué à ses collègues. Il décida même d’arrêter l'affaire, durant 8 mois il n'avait pas vu qui ou comment la drogue arrivait. C'est pour cela qu'il était reste une semaine, il devait partir loin sans rien dire au autres, mais il à penser à Gwendal, il fallait qu'il lui dise la vérité. Donc aujourd'hui c'était le bon jour pour avouer à Gwendal qu'il était policier et non SDF. Il avait vraiment peur de sa réaction, allait-elle le gifler ou rire ou pleurer ou crier, il ne savait pas, mais il avait peur de sa réaction. Quand enfin il la vu au camp des SDF, il était soulagé et elle aussi d'ailleurs, elle c'était beaucoup inquiétée pour lui, c'était bien la seule personne qui était inquiète pour lui. Ils sont parti plus loin pour parler et c'est là qui lui avoua la  vérité, il regarda sa réaction, elle avait du mal à y croire, mais comment lui faire comprendre que c'est bien vrai ? Elle voulais savoir pourquoi il lui disait la vérité maintenant, il lui pris la main et commença à marcher hors du camp pour être vraiment seul. " Je ne pouvais pas faire autrement, pour mon infiltration je devais mentir à tout le monde. Pourquoi maintenant ? Car premièrement tu me plait et ensuite ont arrête l'affaire." Camille avait avouer à Gwendal qu'elle lui plaisait, il ne lui mentait pas, il lui disait la vérité. Mais es ce que Gwendal ressentait la même chose ? Il ne savait pas, mais il espère juste ne pas se prendre une veste.
LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
avatar
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
▲ Messages : 214
▲ Inscription : 22/06/2017
tumblr
▲ Age : 29
▲ Quartier Résidentiel : Un appartement dans le quartier de Harmdale, j'y habite seule
▲ Occupation : Serveuse au Tchin-tchin
▲ Identité Sexuelle : Hétérosexuelle
▲ Cupidon : Cupidon avait jusqu'à présent manqué sa cible. Je n'étais jamais tombée amoureuse, trop prise par mon emploi pour regarder les garçons. Mais voilà, depuis mon arrivée, il y a bien ce jeune SDF que j'apprends à aider au sein de l'association. Je l'apprécie beaucoup mais j'ai peur qu'il ait découvert qui je suis et qu'il ne s'intéresse à moi que pour mon argent.
▲ Avatar : Peyton List
▲ Crédits : Elinou (ava) Kat (sign)
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
Mer 26 Juil - 17:45


Bras de fer et guerres ne sont qu'avant goût

Camdal


Je n’arrivais pas à comprendre pourquoi je m’inquiétais à ce point pour le jeune homme. Ou plutôt, je ne voulais pas comprendre. Je ne voulais pas me rendre compte des sentiments que j’avais pour Camille et pourtant, ils étaient bels et bien là. Je ne voulais dépendre de personne et je savais que tomber amoureuse me ferait dépendre de Camille, que j’aurais besoin de lui pour continuer. J’avais toujours agi seule et j’aimais mon indépendance. Alors je ne voulais pas me rendre compte qu’il était trop tard, que j’étais déjà trop attaché à Camille. Alors je ne voulais pas qu’il comprenne que je tienne à lui. Il m’avoua qu’il était policier, me rassurant encore plus sur son état. Il savait se défendre et donc, je n’avais effectivement pas à m’inquiéter pour lui. Mais je n’arrivais pas à comprendre pourquoi il m’en parlait maintenant, son enquête était terminée? J’en doutais alors pourquoi prendre le risque de tout m’avouer? Il me prit alors la main et l’on s’éloigna du camp pour SDF. Je compris alors qu’il ne m’avait rien dit parce que cela aurait mis sa mission en danger, qu’il aurait pu être attaqué par ceux qu’ils recherchaient. Je hochais doucement la tête avant d’être complètement interdite face à ce qu’il ajouta. Je lui plaisais? Réellement? C’était quelque chose de complètement inespéré pour moi et je restais sans réaction un court instant, regardant le jeune homme, une expression de surprise sur le visage. Je marquais une pause dans ma marche avant de tirer légèrement sur la main de Camille, toujours dans la mienne. Je posais alors doucement mes lèvres sur les siennes. Un bref baiser car je reculais rapidement la tête, soudain un peu stressée. D’accord, je plaisais au jeune homme mais ce n’était peut-être pas ce qu’il avait voulu dire. Je secouais alors la tête. « Je… Désolée… Tu ne voulais sûrement pas parlé de… Ça. » Cela me semblait complètement impossible que quelqu’un puisse s’intéresser à moi de cette façon. Je n’étais pas une belle jeune femme des magazines, je n’étais qu’une simple petite serveuse. Certes, j’avais une petite fortune qui dormait sur mon compte en banque mais ça, personne ne le savait. Alors il était complètement impossible pour moi que Camille ne s’intéresse à moi autrement que comme une amie.







nous vivions ensemble, dans une photographie du temps.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
au secours, j'ai la trentaine !
▲ Messages : 79
▲ Inscription : 03/07/2017

▲ Quartier Résidentiel : 223 Bayer Lake
▲ Occupation : Lieutenant de police à la brigade des stups
▲ Identité Sexuelle : Hétéro
▲ Cupidon : amoureux de Gwendal.
▲ Avatar : Luke Mitchell
▲ Crédits : Philia
au secours, j'ai la trentaine !
Jeu 27 Juil - 20:16
Camdal

Bras De Fer Et Guerres Ne Sont Qu'avant Goût

Camille aimait bien savoir que au moins 1 personne s’inquiéter pour lui. C'est vrai que Gwendal était la seule à s’inquiéter quand il à disparu du camp. Mais il allait bien, il devait faire son comte rendu au commissaire, mais ensemble ils ont décider d’arrêter l'infiltration, car cela ne mener à rien. Camille n'avait rien trouver pour la drogue, alors pour partir il devait dire qu'il avait trouver un ami de longue date qui l'avait hébergé et qu'il allait tout faire pour trouver du travail enfin ça c'est pour les SDF et les bénévoles de l'associations du camps des SDF. Mais pour Gwendal c'était différent, elle s’inquiéter vraiment pour lui, alors il avait décider de lui avouer la vérité sur lui et sur le fait qu'il était policier et non SDF. Il avait donc pris Gwendal à part pour lui avouer tout cela. Donc quand il pris son courage à deux mains pour lui parler, quand il termina de lui avouer tout cela, il vit la reaction il avait peur qu'elle le prenne très mal, mais en fait non elle comprenait très bien qu'il n'avait pas eu le choix de mentir. Puis tout en allant plus loin hors du camp, Camille voulais lui avouer pourquoi il lui avouer à elle et pas au autres, Gwendal était un belle femme et elle lui plaisait et depuis bien 8 mois, tout les deux se cherche, il à eu un coup de cœur pour elle, elle lui plait vraiment, il ne tombe pas amoureux comme ça, mais la c'était bien différent. Quand elle l'embrassa Camille fut vraiment surpris, il ne pensait pas qu'elle allait faire ça, il la regarda, il eut un beau sourire et il hocha la tête pour lui avouer que c'était bien cela. C'est alors qu'il s'approcha d'elle pour l'embrasser à son tour. Il lui caressa la joue puis il se sépara d'elle. " Bien sur que si, ont parlait de la même chose Gwendal." Camille ne savait pas qu'elle était riche, mais même si il le savait ce n'est pas son argent qui l'attire, c'est la jeune femme en elle même. Rien d'autre, alors si il venait à apprendre qu'elle à une fortune sur son compte il s'en fiche complètement. Camille espère juste que Gwendal ne le repousse pas après son baiser.
LUCKYRED
Revenir en haut Aller en bas
avatar
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
▲ Messages : 214
▲ Inscription : 22/06/2017
tumblr
▲ Age : 29
▲ Quartier Résidentiel : Un appartement dans le quartier de Harmdale, j'y habite seule
▲ Occupation : Serveuse au Tchin-tchin
▲ Identité Sexuelle : Hétérosexuelle
▲ Cupidon : Cupidon avait jusqu'à présent manqué sa cible. Je n'étais jamais tombée amoureuse, trop prise par mon emploi pour regarder les garçons. Mais voilà, depuis mon arrivée, il y a bien ce jeune SDF que j'apprends à aider au sein de l'association. Je l'apprécie beaucoup mais j'ai peur qu'il ait découvert qui je suis et qu'il ne s'intéresse à moi que pour mon argent.
▲ Avatar : Peyton List
▲ Crédits : Elinou (ava) Kat (sign)
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
Jeu 27 Juil - 21:30


Bras de fer et guerres ne sont qu'avant goût

Camdal


Je ne voyais pas pourquoi Camille pourrait s’intéresser à moi autrement que comme une amie. Je ne ressemblais en rien aux filles des magazines, j’avais une beauté tout ce qu’il y a de plus banal, je ne me considérais même pas comme une femme que l’on pouvait qualifier de belle. Pour moi, j’étais quelconque, ce qui pouvait expliquer qu’aucun garçon ne se soit intéressé à moi jusqu’à aujourd’hui. Alors oui, je pensais m’être trompé quand le jeune homme m’avait dit que je lui plaisais et je regrettais presque de l’avoir embrassé. Je devais avouer que c’était mon premier baiser, aucun garçon ne m’avait jamais embrassé. Enfin, je ne savais même pas si je pouvais appeler cela un baiser, j’avais juste posé mes lèvres sur celles de Camille et je les avais retirés presque aussitôt. Alors lorsqu’il eut un sourire, je pensais immédiatement que le jeune homme allait me repousser gentiment mais surement. Je ne compris pas son hochement de tête jusqu’à ce qu’il repose lui-même ses lèvres sur les miennes. Je savourais encore plus le baiser que le jeune homme me donnait car ce n’était pas juste un simple contact entre nos lèvres. C’était un vrai baiser et je ne pus m’empêcher de sourire tout en glissant mes bras dans le cou du jeune homme. Je frissonnais légèrement en sentant la main du jeune homme caresser ma joue alors qu’il se séparait finalement de moi. Je baissais doucement la tête en rougissant quand il me répondit que l’on parlait bien de la même chose lui et moi. Cela me faisait du bien de savoir qu’un garçon pouvait s’intéresser à moi autrement que comme une amie. J’allais reposer mes lèvres sur celles de Camille quand j’eus un appel. Rouspétant contre celui qui osait me déranger, je dus cependant me calmer quand je me rendis compte qu’il s’agissait de mon patron. J’eus un petit sourire d’excuse envers le jeune homme que je gardais toujours dans mes bras alors que je décrochais. Cinq minutes plus tard, je raccrochais, obligé de quitter le jeune homme trop rapidement à mon goût. « Désolé, c’était mon patron. Une de mes collègues est absente et je dois foncer au bar pour la remplacer. Je te vois demain, d’accord. » Je reposais un furtif baiser sur les lèvres de Camille avant de m’éloigner rapidement, courant presque pour attraper un bus qui me permettrait d’arriver à l’heure au bar où j’étais désormais attendu.







nous vivions ensemble, dans une photographie du temps.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [CR] Le retour de l'Empereur : Quatre-Bras (Convention Les Petites Guerres)
» [Sets] Promo Toa Mahri à Leclerc
» Layla - "Et si moi je suis barge Ce n'est que de tes yeux, Car ils ont l'avantage d'être deux"
» HB Quatre-Bras 3v3
» Ils sont où les moches?! :(

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sweet Home Heatherfield :: Heatherfield :: Harmdale :: Tent city-
Sauter vers: