AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

" Quand mère et fille se retrouvent " - Kayliana

 :: Heatherfield :: Domaine Arkadia :: Residence Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
de l'enfance à l'adolescence.
▲ Messages : 15
▲ Inscription : 19/06/2017

▲ Age : 13
▲ Quartier Résidentiel : Domaine Arkadia avec Maman et son copain...
▲ Occupation : Etudiante à la Nova Scotia High School, niveau école secondaire.
▲ Identité Sexuelle : Bien trop jeune pour le savoir.
▲ Cupidon : Célibataire, mais elle craque pour un garçon de sa classe...
▲ Avatar : Johnny Sequoyah
▲ Crédits : Arté pour l'avatar. Tumblr pour les gifs.
de l'enfance à l'adolescence.
Lun 19 Juin - 19:14

Kaylee + Aliana


& & &


quand mère et fille se retrouvent.

Aliana quitte l'école secondaire avec deux de ses amies. Elles rigolent, elles parlent de garçons. D'un garçon en particulier, Jeremiah. Il est l'un des garçon les plus mignons de la classe et il est gentil. Dès que Alia est dans la même pièce que lui, elle se sent rougir, elle l'aime plus que bien, mais ne veut pas lui avouer. C'est devenue le sujet de conversation préféré des trois jeunes filles. En parlant, elles arrivent assez rapidement à la voiture de la mère de Brooke. « Tu viens, ma mère te ramène ! » La jeune fille perd son sourire. Elle regarde la voiture noire et fait un non de la tête. « Je ne peux pas, ma mère voulait que j'aille faire des courses avec elle... Elle doit venir me chercher. » Elle bafouille quelque peu en parlant, puis sourit. « Mais, Aliana, ta mère m'a dit que je devais te ramener. » Elle se mord l'intérieur de la joue et sourit. « Oui, je sais bien madame Carter, mais il y a eu un changement de programme. Elle a du oublier de vous prévenir... » La mère de Brooke n’insiste pas et salut la jeune fille. Aliana soupire longuement. Elle regarde ses mains, elles tremblent. A chaque fois, qu'elle doit monter en voiture, c'est la même chose. La peur vient l’accaparer. Elle tremble et revoit les scènes de cet horrible accident. Son pouls s'accélèrent et elle manque de tourner de l’œil. Elle s'appuie contre le mur blanc et doucement elle reprend son souffle, posant sa main droite sur son cœur. Respire. Respire. Se dit-elle pour essayer de se calmer. Après quelques minutes, alors que sa respiration est revenue à la normale, Alia relève la tête et scrute l'horizon. Elle est toute seule et va devoir marcher un bon moment pour entrer chez elle. Elle a menti à son amie. Sa mère ne l'attend pas, du moins, elle ne doit pas venir la chercher. La vraie raison, c'est que depuis cette fameuse journée, elle a une peur bleue de remonter en voiture, mais elle ne l'a dit à personne... Même sa mère ne le sait pas. Aliana commence à marcher, le chemin jusqu'au Domaine Arkadia est assez long. Bien sûr il y a des bus qui pourraient la conduire en quelques dizaines de minutes, mais elle a oublié son porte feuille ce matin. Ce qui fait que la jeune tête blonde, n'a ni sa carte de transport, ni même un peu d'argent pour payer.
Durant le chemin, elle pense. Elle réfléchit. Elle se remets en cause, car cet accident c'est un peu elle qui l'a causé involontairement. Elle se dit qu'elle aurait dû raccrocher et dire à Emily qu'elle l'a rappellerait une fois rentrée. Mais sur le moment, sa conversation avec son amie était si importante. Si elle avait sut ce qui arriverait, elle aurait raccroché. Elle n'aurait pas laissé Gideon s'énerver à tel point, qui lui arrache le téléphone des mains... Alia secoue la tête pour chasser ses mauvaises pensées. Elle doit arrêter de se torturer la tête. Après presque quarante minutes de marche, elle est devant sa maison. Devant sa grande villa pour être exact. Elle espère que sa mère n'est pas là pour ne pas se faire disputer à cause de l'heure. Aliana aurait du rentrer il y a près de trente minutes déjà et surtout avec la mère de son amie, mais à pieds, le trajet est nettement plus long... La blondinette ouvre la porte en essayant de faire le moins de bruit possible. Elle regarde si personne est à l'intérieur, puis entre, en prenant soin de refermer la porte qui claque doucement. Merde. Se dit-elle dans sa tête en grimaçant. Elle remet son sac sur son épaule et monte les escaliers quand elle entend son prénom. C'est sa mère. Elle se crispe sur place et se retourne doucement. « Oh maman... Tu es déjà là ? Je veux dire, tu n'es pas à l'hôpital ? »
BY .SOULMATES

Revenir en haut Aller en bas
avatar
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
▲ Messages : 173
▲ Inscription : 05/05/2017

▲ Age : 30
▲ Quartier Résidentiel : J'habite dans une villa dans le domaine d'Arkadia, avec Gideon et Alianova, ma fille.
▲ Occupation : Je suis coiffeuse, et ça me convient. Même si j'aimerai ouvrir mon propore salon.
▲ Identité Sexuelle : Je suis hétérosexuelle, même si je dois bien avouer ne jamais avoir eu de relation avec une femme.
▲ Cupidon : C'est assez simple, et pourtant, compliqué. J'aime Gideon plus que tout, même s'il est plus vieux que moi. Cela fait cinq ans que nous écrivons notre histoire. Et pourtant, aussi cruel que soit le destin, il a fait que Gideon ne se souvienne pas de moi, car il est amnésique.
▲ Avatar : Emilie de Ravin.
▲ Crédits : Lolita (avatar), Tumblr (gif), Signa (moi).
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
Mer 21 Juin - 17:26


Quand mère et fille se retrouvent

Kayliana


Encore quelques jours, et Gideon pourra revenir à la maison. J’avais tellement hâte de le revoir dans notre maison. Même s’il ne la reconnaitrait pas, personnellement, ça me fera du bien de le revoir chez nous. Le revoir dans nos repères, peut-être que ça l’aidera à se souvenir de qui il est. Je l’espère tellement que je sais que je vais être déçue si ce n’est pas le cas. Mais je ne peux pourtant m’en empêcher. Alors même si j’aimerai rester plus longtemps avec lui à l’hôpital, comme je le fais tous les soirs, je me force pourtant à le quitter bien plus tôt ce soir. Ce n’est pas de gaité de cœur, mais je ne veux pas que ma fille pense que je l’abandonne. Depuis l’accident, on a passé très peu de temps toutes les deux. Je ne sais même pas si elle m’en veut d’avoir causé l’accident, c’est pour dire … Mais j’avais l’esprit préoccupé par Gideon et par l’annonce de ma grossesse. Alors même si je n’y peux rien, si ce n’est pas une excuse, j’ai pourtant la sensation que je dois me racheter auprès de ma petite Alia. Après avoir dit au revoir à l’homme que j’aime, je rejoins le parking et décide d’aller faire quelques courses. Peut-être que préparer le repas préféré d’Alia nous permettra de nous rapprocher et de parler un petit peu. Achetant tout ce qu’il faut, je patiente derrière une personne âgée à la caisse. Et ma main se pose sur mon ventre, et je me rends compte de mon geste, je la retire immédiatement. Comment réagira Alia, si je lui annonce, elle qui ne s’entend pas bien avec Gideon ? Soupirant, je dépose mes articles sur le tapis roulant, avant de les remettre dans mes sacs de courses. Puis je reprends la voiture et roule jusqu’à la maison. Lorsque j’arrive, une des personnes qui s’occupe de la maison me salue, me demandant ce que je fais déjà là. Je lui réponds que je veux passer un peu de temps avec Alia, mais que c’est une surprise. La domestique sourit doucement, avant de reprendre ses tâches ménagères. Déposant mes sacs sur la table, je repousse mes cheveux en arrière. J’ai trop chaud. Ouvrant la fenêtre, je me mets immédiatement au travail. Décidant de faire quelques pâtisseries maison, j’espère que ça fera plaisir à Alia. Une bonne heure plus tard, je les sors enfin du four. Le chocolat se fait sentir dans toute la maison, mais ça ne fait rien. Alia ne devrait plus tarder en plus ! Mettant tout dans l’évier, je m’assois sur une chaise, la tête qui tourne. Et je patiente doucement, tout en buvant un verre d’eau.

Sauf qu’Alia n’arrive pas et je commence à paniquer. Me relevant, je me dirige vers l’entrée puis dans la rue, pour voir si je la vois arriver. Mais elle n’est toujours pas là. Retournant comme une furie dans la maison, j’attrape un bras et demande pourquoi Alia n’est toujours pas là. On me répond qu’elle a sûrement du retard, de ne pas m’inquiéter. Une demi-heure plus tard, j’entends enfin du bruit. Me relevant à toute hâte, j’interroge le silence pour savoir s’il s’agit d’Alia. Me dirigeant rapidement vers l’escalier, je la vois qui se retourne et surtout, sa tête surprise. Elle ne s’attendait pas à me voir apparemment. La regardant, je me retiens de crier. Pourtant, j’aimerai laisser transparaître toute l’inquiétude que j’ai éprouvé ces trente dernières minutes. « Non je suis rentrée plus tôt, comme tu peux le voir. Pourquoi tu ne rentres que maintenant ? La maman d’Emily n’a pas pu te ramener, comme d’habitude ? » Je ne la dispute pas, je veux simplement une explication. Surtout que je m’étais arrangée avec la mère de son amie pour qu’elle ramène Alia. Souriant doucement à Alia, je lui fais signe de monter, avant qu’elle ne puisse me répondre. « Va monter tes affaires dans ta chambre et redescends, tu m’expliqueras tout, en bas. » Je retourne dans la cuisine et sors les pâtisseries du four, attendant qu’elle revienne. J’espère que ça lui fera plaisir.





ღAimer, à perdre la raison.ღ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Les Pédo Filles
» quand une fille a décidé d'être méchante, même le diable s'assit pour apprendre
» [Fic] La mère des monstres
» Enfin une vraie fille dans cette série.
» Lettre d'une fille à sa maman

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sweet Home Heatherfield :: Heatherfield :: Domaine Arkadia :: Residence-
Sauter vers: