AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Durant les grandes vacances, le forum est en baisse d'activité, rassurez-vous il ne ferme pas. En septembre un recensement sera mis en place. Passez de bonnes vacances !

Faisons connaissance [Gabriella/Swann]

 :: Heatherfield :: Harmdale :: Peg Pub Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
▲ Messages : 177
▲ Inscription : 01/06/2017

▲ Age : 25
▲ Quartier Résidentiel : Midtown dans un petit appartement, n°192, avec ma vieille grincheuse (mon chat Madeleine), et mon chien (Heiko).
▲ Occupation : Je suis l'auxiliaire de vie de Hazel. Je la suis comme son ombre.
▲ Identité Sexuelle : Homosexuelle depuis toujours et fière de l'être, même si ça n'a pas toujours été facile.
▲ Cupidon : Mon cœur balance entre elle et elle. Elle, c'est Hazel, mais je ne peux l'aimer, ne sachant pas ce qu'elle ressent. Alors je ne dis rien, j'attends, espérant.
▲ Avatar : Eliza Taylor-Cotter.
▲ Crédits : DSR (avatar), Tumblr (gifs).
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
Mer 7 Juin - 10:09


Faisons connaissance

Swaniella


Ça m’a fait bizarre de retrouver Eugène, après tout ce temps. Je pensais qu’il m’en voulait d’avoir fui comme ça, du jour au lendemain. Mais c’est vrai que je ne pouvais plus, à l’époque, de tous ces regards, jour après jour, sur moi. J’avais vraiment l’impression que c’était quelque chose de malsain ce travail. Ce n’était pas pour autant que je le critiquais, mais il n’empêchait pas que ce n’était pas pour moi. Fermant les yeux, je ne peux que sourire maintenant, en me disant que j’ai trouvé un travail qui me plait. Sauf que malheureusement, c’est bien plus compliqué ces derniers temps. Hazel refuse de me parler. Alors oui, on doit mettre en place notre plan demain avec Jasper, mais il n’empêche que ça me fait de la peine de la savoir aussi mal. Je ne sais pas ce qui s’est passé, elle m’a congédié assez violemment. Je ne sais pourtant pas ce que je lui ai fait. Rien à ma connaissance … Mais si elle a agi de la sorte, c’est parce qu’elle veut rester seule. Au moins, je suis rassurée de savoir qu’elle tolère la présence de Jasper à ses côtés. C’est déjà un bon point. Même si égoïstement, j’aurai préféré que ça soit moi à ses côtés.
N’en pouvant plus de tourner en rond, j’ai l’impression de devenir folle. J’aimerai débarquer chez Hazel, lui demander ce qu’elle a. Mais je ne le peux pas, je dois prendre mon mal en patience et attendre demain. C’est bien pour cette raison, qu’après avoir regardé l’heure, je me dirige vers la salle de bain. J’enfile un jean et un chemisier blanc, avant de brosser mes cheveux. Puis j’attrape mon sac à mains et mon téléphone. Avant de partir, je donne à manger à mes deux animaux, avant de fermer la porte et de sortir. Allant jusqu’à l’arrêt de bus, j’attends patiemment que ce dernier arrive. Dès que je le peux, il faudra que je m’achète une voiture ! Mais ce n’est pas pour maintenant. Soupirant, je grimpe avec les autres personnes qui sont présentes, dans l’habitacle. Il fait trop chaud et je ne supporte pas d’être collée à des inconnus. Heureusement, je n’en ai pas pour longtemps. Descendant, je soupire de soulagement, alors qu’une légère pluie commence à tomber. Mais ça fait du bien, après la chaleur du bus. Marchant tranquillement dans les rues, je me dirige ensuite vers un bar. J’y ai été seulement une ou deux fois, mais je trouve que c’est assez fréquentable et agréable comme endroit. Poussant la porte, j’entre et prends place au comptoir. Souriant au barman, je lui commande un verre de vodka. Alors que je porte mon verre à mes lèvres, une jolie rousse arrive à mes côtés. J’ai l’impression de l’avoir déjà vu. Je mets quelques minutes à la restituer. Elle est un peu plus vieille que moi, mais je l’ai aperçu souvent lorsque j’étais encore scolarisée. Lui souriant, je veux malgré tout m’assurer qu’il s’agit bien de la bonne personne. « Gabriella ? »


Revenir en haut Aller en bas
avatar
grandir, c'est devenir responsable.
▲ Messages : 30
▲ Inscription : 02/06/2017

▲ Quartier Résidentiel : une villa sur Domaine Arkadia, avec Ashley
▲ Occupation : Fleuriste
▲ Identité Sexuelle : Homosexuelle
▲ Cupidon : Fiancée
▲ Avatar : Holland Roden
▲ Crédits : scarred euphoria
grandir, c'est devenir responsable.
Mer 14 Juin - 11:27
Quand je quitte la boutique, je le regrette presque aussitôt. Si je n’avais pas hâte de rentrer chez moi, je serais volontiers restée à l’intérieur, au frais. Chez nous, la climatisation à des ratés et il fait très chaud. Horriblement chaud. Nous sommes obligées de brancher le ventilateur sinon c’est tout simplement irrespirable. A la boutique, c’est climatisé, et si l’hiver, je suis complètement gelée, l’été, j’y suis bien ! Je crois que je pourrais y dormir, mais je ne suis pas certaine qu’Ashley serait d’accord pour me suivre. Un lit de camps, ce n’est guère confortable, surtout pour deux personnes. Et quand je sors dehors pour fermer le magasin, la chaleur m’accueille. Je suis garé à Pétaouchnoc en plus et je suis découragée d’avance. Enfin, quand il faut y aller, il faut y aller, alors j’y vais. Je marche le plus à l’ombre possible, mais ce n’est pas vraiment utile, j’ai déj très chaud. Avec ma peau claire, je vais très certainement être toute rouge en peu de temps. Alors quand j’arrive enfin à la voiture, je décide d’abord d’aller me désaltérer au bard du coin. Ma voiture est en plein soleil, j’ai besoin de me rafraichir avant d’y entrer. Ça doit être un véritable Enfer à l’intérieur et je sais d’avance que je vais tourner de l’œil. Finalement, même des vêtements légers, je ne les supporte pas. Je ne sais pas comment les gens supporte d’être en jean. Moi, je ne pourrais pas tout simplement pas tenir. Je pousse donc la porte du bar et je me commande un diabolo menthe, arrosé de glaçon. Il vaut mieux que j’évite l’alcool, ce n’est pas très prudent. Un cocktail par cette chaleur, c’est le coma éthylique direct ! Pourtant, j’ai l’habitude, car étant plus jeune, j’ai bu quelques verres. Je pose mes fesses sur l’une des chaises quand une voix prononce mon prénom. Je me tourne, envoyant ma crinière rousse dans la figure de mon voisin, mais je ne songe pas une seconde à m’excuser ; ce type n’avait qu’à pas me coller ; et je regarde la personne à qui appartient cette voix. Son visage m’est familier, mais je n’arrive pas à me souvenir d’où je peux bien la connaitre. Je plisse les yeux. « Oui ? » demandais-je. « Je suis désolée ; votre visage m’est familier, mais je ne me rappelle pas ! » j’ajoute, d’un air navré.



Gabriella Mills
uc ⊹ uc (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
▲ Messages : 177
▲ Inscription : 01/06/2017

▲ Age : 25
▲ Quartier Résidentiel : Midtown dans un petit appartement, n°192, avec ma vieille grincheuse (mon chat Madeleine), et mon chien (Heiko).
▲ Occupation : Je suis l'auxiliaire de vie de Hazel. Je la suis comme son ombre.
▲ Identité Sexuelle : Homosexuelle depuis toujours et fière de l'être, même si ça n'a pas toujours été facile.
▲ Cupidon : Mon cœur balance entre elle et elle. Elle, c'est Hazel, mais je ne peux l'aimer, ne sachant pas ce qu'elle ressent. Alors je ne dis rien, j'attends, espérant.
▲ Avatar : Eliza Taylor-Cotter.
▲ Crédits : DSR (avatar), Tumblr (gifs).
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
Jeu 15 Juin - 16:38


Faisons connaissance

Swaniella


J’avais eu vraiment besoin de sortir, pour éviter de me morfondre et de m’inquiéter pour Hazel. Surtout que je la voyais demain, il fallait que je prenne mon mal en patience. Ce qui ne s’annonçait pas facile, vu que mes pensées dérivaient immédiatement vers la jeune-femme. Il fallait que j’arrête de m’inquiéter pour elle, mais ce n’était pas possible. Soupirant, je commande un verre au comptoir. Je sais que ça va me faire un trou dans mon budget du mois, mais ce n’est pas grave. J’ai vraiment besoin de penser à autre chose pendant quelques heures. Puis j’avoue, j’aimerai bien faire une petite rencontre aujourd’hui, ça me permettra de me détendre. Soudain, à côté de moi, j’ai l’impression de connaître la rousse qui vient de prendre place à côté de moi. La regardant, je me demande s’il s’agit réellement de la personne à laquelle je pense. Aussi, je ne peux m’empêcher de prononcer son prénom. Je ne pense pas qu’elle voit qui je suis, mais ça ne fait rien. Après tout, vu que je ne sais pas écrire et lire, je compense en retenant facilement les choses. Je me force du moins à retenir un maximum d’informations, afin de ne pas paraître bête. Surtout que je ne peux pas faire comme beaucoup de personnes, et écrire un mémo sur un post-it. Lorsqu’elle se retourne assez vivement, je me retiens de rire en voyant ses cheveux finir leur course dans la tête de son voisin. En même temps, c’est un peu normal vu qu’on est les uns sur les autres. Je la vois plisser les yeux et je me demande si elle a réussi à se souvenir de moi ou non. Après je n’étais pas du genre extravertie lorsque j’étais scolarisée. J’étais plus le genre à me cacher, pour qu’on ne vienne pas me chercher des ennuis. Je ne me faisais pas remarquer et c’était très bien comme ça ! Elle reprend la parole, me disant que mon visage est familier à ses yeux mais qu’elle ne se rappelle pas d’autre chose. Souriant doucement, je prends une gorgée de ma boisson. Est-ce que je lui dis la vérité ? Ça va peut-être lui faire bizarre que je connaisse son prénom, alors que je n’ai jamais été dans la même classe qu’elle ? Je n’ai pas envie qu’elle pense que je la harcèle ou quelque chose dans le genre … « C’est normal, on ne se connaît pas réellement. » Bon, au moins, elle sait que je ne lui en veux pas de ne pas se souvenir de moi. Au moins, ça prouve que j’étais assez douée pour me cacher à l’époque. « Hum … Je m’appelle Swann. Je suis un peu plus jeune que toi, mais on était scolarisées au même endroit, c’est pour ça que mon visage est familier. »Voilà, c’était dit. Souriant, je lève mon verre vers elle comme pour trinquer, avant de reprendre une gorgée de ma boisson.






You are the moon of my life, my sun and stars.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
grandir, c'est devenir responsable.
▲ Messages : 30
▲ Inscription : 02/06/2017

▲ Quartier Résidentiel : une villa sur Domaine Arkadia, avec Ashley
▲ Occupation : Fleuriste
▲ Identité Sexuelle : Homosexuelle
▲ Cupidon : Fiancée
▲ Avatar : Holland Roden
▲ Crédits : scarred euphoria
grandir, c'est devenir responsable.
Sam 24 Juin - 11:09
Qu’on se souvienne de moi ne me surprenait pas tellement. Il faut dire que j’étais plutôt du genre populaire quand j’étais lycéenne, puis étudiante. Evidemment, lors de ma dernière année de lycée, j’ai connu des bas, puisque mon ex petit ami me harcelait. La découverte de mon homosexualité, n’avait pas plus à bien des gens. Mais en quoi est-ce que ça les regarde ? Je fais ce que je veux. L’important, c’est que je sois heureuse. Et je le suis. Il me suffit de regardé la jolie bague à mon doigt pour sentir mon cœur se remplir de bonheur. Elle y a même fait gravé nos initiales, je trouve ce geste beau et touchant. J’ai souffert lors de cette dernière année d’école, mais je crois qu’Ashley a souffert encore plus moi. Son taré d’ex copain l’a tout de même agressé ! Enfin, c’est le passé, mais le visage de cette blonde m’étant familier, c’est normal que je sois repartie quelques années en arrière. Je ne cherche pas à faire semblant de la reconnaitre alors que ce n’est pas le cas et je lui dis aussitôt la vérité. Elle ne s’en offusque pas, ce qui me rassure quelque peu. Je n’ai vraiment pas la mémoire des visages. Je ne l’ai jamais eu d’ailleurs, bien que je fusse une élève brillante. Elle m’expliqua alors que c’était normal, car nous n’avions jamais été dans la même classe, bien que nous fussions scolarisé dans le même établissement scolaire. Je réfléchissais quelques secondes. Je n’avais donc pas rêvé, je l’avais bien croisé dans les couloirs du lycée. Elle m’indiqua ensuite son prénom, Swann et qu’elle était plus jeune que moi. Nous n’avions donc pas été dans la même classe. Je fermais les yeux quelques secondes. « Ton casier n’était pas à côté du mien ? » demandais-je, finalement. Je me trompais peut-être, mais je me rappelle que le casier près du mien, je ne sais plus si c’était celui de gauche ou celui de droite, appartenait à une fille plus jeune aux cheveux blonds. Peut-être était-ce Swann. Le barman m’apporta mon verre et bien que ça ne soit pas de l’alcool, Swann leva son verre pour trinquer et je tapais dedans avec le mien.



Gabriella Mills
uc ⊹ uc (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
▲ Messages : 177
▲ Inscription : 01/06/2017

▲ Age : 25
▲ Quartier Résidentiel : Midtown dans un petit appartement, n°192, avec ma vieille grincheuse (mon chat Madeleine), et mon chien (Heiko).
▲ Occupation : Je suis l'auxiliaire de vie de Hazel. Je la suis comme son ombre.
▲ Identité Sexuelle : Homosexuelle depuis toujours et fière de l'être, même si ça n'a pas toujours été facile.
▲ Cupidon : Mon cœur balance entre elle et elle. Elle, c'est Hazel, mais je ne peux l'aimer, ne sachant pas ce qu'elle ressent. Alors je ne dis rien, j'attends, espérant.
▲ Avatar : Eliza Taylor-Cotter.
▲ Crédits : DSR (avatar), Tumblr (gifs).
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
Mar 27 Juin - 17:12


Faisons connaissance

Swaniella


Ce n’est pas étonnant que je me souvienne d’elle. Gabriella était remarquée lorsque nous étions plus jeunes. Comme on pourrait le dire, elle faisait partie des populaires, ce qui n’était absolument pas mon cas. En même temps, il faut bien avouer que je n’étais pas très bonne élève, ce qui a sûrement fait que j’étais mise à l’écart. Enfin, tout ça appartient au passé pour moi. Ma scolarité reste un très mauvais souvenir, aussi, je n’ai pas envie d’y repenser. Et pourtant, lorsque je pose mon regard sur la jeune-femme rousse, je ne peux que me dire que ce temps n’est pas aussi lointain que je le désirerai. Prenant la parole, je lui donne mon prénom en lui précisant que je suis plus jeune qu’elle. Au moins, ainsi, elle ne s’en voudra pas si mon visage ne lui revient pas en mémoire. Et ainsi, je suis certaine également qu’elle n’invente pas des choses, pour faire semblant de se souvenir de moi, alors que je sais que ce n’est pas le cas. Prenant une gorgée de ma boisson, je l’écoute me répondre. Elle me demande si je suis la personne qui avait le casier voisin au sien. Trinquant avant de lui répondre, je prends une gorgée. Reposant mon verre sur le comptoir, je fais doucement tourner mon verre, avant de la fixer pour lui répondre, souriant doucement. « Oui c’était moi. J’avais le casier à droite du tien ». Autant dire que ce n’était pas facile d’y accéder, lorsqu’elle était avec tous ses amis. Ils avaient le don pour se mettre en troupeau, si bien que je devais jouer des coudes et des mains, pour déposer mes livres dans mon casier. Aussi, lorsque ce n’était pas trop lourd et que je n’avais donc pas besoin de passer au casier, j’évitais le troupeau à mon plus grand bonheur. Je n’aimais pas trop passer entre leurs rangs, je ne faisais que rougir, ce qui me mettait mal à l’aise. Prenant une gorgée de ma boisson, je me dis que je peux peut-être lui poser une question indiscrète. « Alors toujours avec ton copain de l’époque ? Je me rappelle que vous étiez très proche ! » Du moins, c’est ce qui me semblait. En espérant qu’elle ne prendra pas mal ma question, car ce n’est absolument pas mon attention.






You are the moon of my life, my sun and stars.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
grandir, c'est devenir responsable.
▲ Messages : 30
▲ Inscription : 02/06/2017

▲ Quartier Résidentiel : une villa sur Domaine Arkadia, avec Ashley
▲ Occupation : Fleuriste
▲ Identité Sexuelle : Homosexuelle
▲ Cupidon : Fiancée
▲ Avatar : Holland Roden
▲ Crédits : scarred euphoria
grandir, c'est devenir responsable.
Dim 9 Juil - 8:56
Au cours d’une vie, plusieurs personnes passent sans que l’on se souviennent d’elles pour autant. Parfois, on les oublie parce que l’on n’a pas le choix, parce que ça fait mal de se rappeler, comma ça s’est passé avec lui. Et parfois, si on ne se rappelle pas, c’est parce que l’on ne connaissait pas vraiment la personne. Nous n’étions pas spécialement proches ou nous n’étions pas amis, seulement des connaissances. C’est le cas de cette jeune femme et j’avoue être soulagée lorsqu’elle m’indique être plus jeune et que, par conséquent, nous n’étions pas camarades de classe. Je ne suis pas une fille rancunière et même si j’admets m’être servie de certains garçons, à l’époque, afin de me faire inviter aux soirées, je suis une amie fidèle. Certes, je ne suis pas restée amie avec ma bande du lycée, pour la raison toute simple mais évidente, qu’ils se sont tous ligués contre Ashley et moi quand ils ont compris qu’on s’aimait. A cause de ça, je dois dire que je ne garde pas un très bon souvenir de mes années lycée, moi qui les aimait tant au début. Mais, c’est le passé, désormais, et même s’il est vrai qu’il m’arrive parfois de me faire insultée, j’essaye de ne pas en tenir compte. J’ai grandi et on n’a rien à me reprocher. Je suis libre d’aimé la personne que je veux, en quoi cela devrait être un problème ? Je finis par percuté que je me souviens un peu d’elle, du moins, je le pense et lui demande aussitôt si son casier était bien celui à côté du mien. Elle me répond que oui. « Ok, merci ! Désolée, c’était souvent embouteillé ! » fis-je alors, en accompagnant mes paroles d’un petit rire. C’est vrai, je n’étais jamais seule lorsque je me rendais à mon casier, il y avait toujours ma bande de potes. C’était le bon temps. C’était avant que tout ne change. Je bois une gorgée de mon verre tandis que la jolie blonde reprend la parole pour me demander si je suis toujours avec mon copain de l’époque. Un frisson me parcourt des pieds à la tête. Je pensais qu’elle était au courant de ce qui s’était passé, de ce qu’il m’avait fait subir à moi et ma copine, comme tout le monde au lycée, mais il faut croire que non. « Non ! » répondis-je, en secouant négativement la tête. « Mais je me suis fiancée récemment ! » j’ajoute, sans entrer dans les détails, sans dire que mon fiancé est en fait ma fiancée. Je n’ai pas peur de sa réaction, pour autant, je me souviens de la vague de méchanceté qui avait suivi cette annonce à l’époque, alors je préfère me taire. Tout le monde n’est pas aussi compréhensif que ma mère.



Gabriella Mills
uc ⊹ uc (by anaëlle)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Gabriella: The Iron nightmare, par Turbo_Egg_Salad
» Ser Balon Swann sans icône
» [Dessins]Galerie de Swann
» Le journal d'Artémis Eden Swann
» SWANN ✚ hope you forgive me.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sweet Home Heatherfield :: Heatherfield :: Harmdale :: Peg Pub-
Sauter vers: