AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Durant les grandes vacances, le forum est en baisse d'activité, rassurez-vous il ne ferme pas. En septembre un recensement sera mis en place. Passez de bonnes vacances !

We built this house • Riley

 :: Heatherfield :: Harmdale :: Heatherfield Cemetery Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
▲ Messages : 95
▲ Inscription : 19/04/2017
tumblr
▲ Age : 33
▲ Quartier Résidentiel : J'habite seule dans le quartier de Midtown
▲ Occupation : Je suis sage-femme
▲ Identité Sexuelle : Je suis hétérosexuelle
▲ Cupidon : Cupidon se fiche de moi. J'ai été amoureuse de Caleb mais aujourd'hui, j'ignore s'il n'a pas refait sa vie. De plus, il y a bien cet agent de la SCRS qui m'a tapé dans l’œil. Je suis perdu, complètement.
▲ Avatar : Camilla Luddington
▲ Crédits : winter soldier (ava) crac in time (sign)
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
Mar 6 Juin - 10:57

   

   
We built this house

   Madley
   

   

   
Encore un jour de repos où j’allais passer ma journée avachie dans mon canapé, à me demander ce que je pouvais bien faire de ma journée. Depuis mon retour à Heatherfield, je ne faisais que cela des jours où je ne travaillais pas. Je ne sortais que rarement de chez moi, ne sachant pas spécialement où aller pour faire de nouvelles rencontres. Il était très difficile de revenir d’entre les morts et je ne m’en étais rendu compte que lors de mon retour. Moi qui avais pensé que ce serait beaucoup plus simple, que la vie n’aurait pas spécialement continué sans moi, je me trompais. La vie avait filé à une incroyable vitesse et je n’arrivais pas à retrouver ma place dans ma famille. Je ne voulais pas imposer ma présence à Alexis et Caleb, ce serait trop bizarre en sachant que je ne savais pas où j’en étais vis-à-vis de mon ancien petit ami. Je devais d’abord mettre de l’ordre dans mes sentiments avant d’aller les voir. Après tout, je ne savais pas si les sentiments que j’éprouvais encore pour Caleb étaient de réels sentiments ou juste la nostalgie de notre ancienne histoire. Mais il fallait que j’essaye de comprendre, pour Alexis, pour ne pas briser leur couple. J’avais mis du temps à me faire à l’idée de Caleb avait fini par se consoler dans les bras de ma propre sœur. Je ne ressentais aucune trahison, juste de la peine. Après tout, Caleb m’avait pensé morte, à jamais enterré, c’était son droit de refaire sa vie… Mais avec ma propre sœur, je n’y aurais jamais songé. Relevant la tête de mon canapé, je tombais sur une photo de nous cinq, à la bonne époque. Mes parents, Alexis, Caleb et moi… Cette époque me manquait terriblement et je n’arrivais pas à croire que c’était terminé, que mes parents ne reviendrait pas. J’eus alors une petite idée et je souris avant de me lever de mon canapé. Prenant une douche rapide, je passais une petite robe avant de prendre ma voiture, direction le fleuriste du quartier. J’achetais un bouquet de fleur avant de reprendre ma voiture, direction le cimetière de la ville. Traversant les allées, je finis par m’arrêter sur les tombes de ma mère et de mon père. Même s’il ne c’était agi que de mon beau-père, je le considérais comme mon père, il était le seul à m’avoir élevé, mon géniteur étant décédé avant ma naissance. Je déposais le bouquet sur la pierre tombale avant de me recueillir un court instant. C’était la première fois que je venais sur leur tombe et j’avais beaucoup de mal à contenir mon émotion. Je ne pus empêcher quelques larmes de glisser de mes yeux alors que je levais la tête vers le ciel, essayant de me contenir. J’avais suffisamment pleuré pendant les quelques mois qui avaient suivi la nouvelle de la mort de mes parents mais me retrouver sur leur tombe était assez difficile.
   

   

   


J'ai besoin de toi
pour faire mon monde
Revenir en haut Aller en bas
avatar
IL N'Y A PAS D'ÂGE POUR FAIRE SA CRISE
▲ Messages : 183
▲ Inscription : 12/04/2017

▲ Age : 40
▲ Quartier Résidentiel : J'habite à Riverwylde, avec ma fille Elea, nos animaux.
▲ Occupation : Je suis professeur de littérature.
▲ Identité Sexuelle : Je suis hétérosexuel mais surtout Keysexuel.
▲ Cupidon : Je l'aime ma Kelsey. Il n'y a qu'elle et il n'y aura qu'elle, maintenant que le destin nous a réuni. Mon cœur sera toujours relié au sien.
▲ Avatar : Sullivan Stapleton.
▲ Crédits : Avatar (moi), gifs (tumblr).
IL N'Y A PAS D'ÂGE POUR FAIRE SA CRISE
Mer 7 Juin - 9:50


We built this house

Madley


Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas été voir la tombe de mes parents. Pas par manque d’envie mais par manque d’envie. La dernière fois que j’y avais été, c’était avec Elea, lors de son arrivée. C’est idiot, mais je voulais lui montrer que ses grands-parents reposaient ici, et qu’ils veilleraient toujours sur elle. C’était peut-être idiot, mais j’avais voulu montrer à ma fille qu’elle ne serait pas seule, même lorsqu’elle en aurait l’impression. Alors c’est vrai qu’Elea avait sa mère. Mais il n’empêche que ma relation avec cette dernière était bien compliquée. Lui accorder une seconde chance était hors de question. Et pourtant, il fallait bien avouer que de nombreux enfants préféraient vivre avec leurs deux parents réunis.
Emmenant Elea à l’école, je reviens ensuite à la maison. Attrapant la laisse de mes deux chiens, je les emmène se balader rapidement. Pas que je veuille aller vite, j’ai le temps. Surtout que ma petite puce est en sortie scolaire aujourd’hui et pour ma part, je n’ai pas cours de la journée. Aussi, j’ai tout mon temps. Et pourtant, je n’ai pas envie de trainer. J’ai envie d’aller voir la tombe de mes parents. Et puis, pourquoi ne pas passer voir Kelsey pour une visite surprise ? Ça pourrait être une bonne idée. Rentrant les chiens dans la cour, je prends mon temps ensuite pour leur donner à manger. Sinon, je sais qu’ils vont aller dévorer tout ce qu’ils vont trouver, et je n’en ai pas spécialement envie. Remontant dans la voiture, je prends le chemin du cimetière. Mais avant, je m’arrête pour imprimer une photo et également pour acheter un bouquet de fleurs. Je leur dois bien ça, depuis le temps que je n’y suis pas allé. Garant ma voiture sur le petit parking, je suis surpris de voir qu’il y a une autre voiture. Ordinairement, dès que j’y vais, il n’y a personne. C’est sûrement pour ça que ça me fait bizarre. Enfin ce n’est pas un problème. Je ne suis pas obligé de côtoyer cette personne. Poussant la porte du cimetière, je me dirige vers la tombe de mes parents. Déposant le bouquet et la photo d’Elea, je parle avec eux. Puis je me redresse, avant de tourner les talons. Et au moment de repartir, j’aperçois l’autre personne. Repassant dans l’allée, je suis surpris. J’ai l’impression que c’est elle, mais ce n’est pas possible. Elle est décédée … J’ai même demandé à ma mère de déposer des fleurs lors de son enterrement. Pourtant, on dirait tellement que c’est elle. Aurais-je des hallucinations ? Pourtant, je dois en avoir le cœur net. M’approchant prudemment, je ne peux m’empêcher de prendre la parole. « Maddie ? »




J'aimerai te dire tellement de choses. Mais ce qui sonne le mieux serait sûrement, Ne m'abandonne pas, j'ai besoin de toi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
▲ Messages : 95
▲ Inscription : 19/04/2017
tumblr
▲ Age : 33
▲ Quartier Résidentiel : J'habite seule dans le quartier de Midtown
▲ Occupation : Je suis sage-femme
▲ Identité Sexuelle : Je suis hétérosexuelle
▲ Cupidon : Cupidon se fiche de moi. J'ai été amoureuse de Caleb mais aujourd'hui, j'ignore s'il n'a pas refait sa vie. De plus, il y a bien cet agent de la SCRS qui m'a tapé dans l’œil. Je suis perdu, complètement.
▲ Avatar : Camilla Luddington
▲ Crédits : winter soldier (ava) crac in time (sign)
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
Lun 12 Juin - 21:03

   

   
We built this house

   Madley
   

   

   
Debout devant la tombe de mes parents, j’ai beaucoup de mal à retenir mes larmes. Ils me manquaient tous les jours. Il n’y avait pas une journée qui passait sans que je me demande ce que serait ma vie si nous n’avions pas été victime de ce meurtre, si mes parents n’avaient pas été assassinés et si je n’avais pas été dans l’obligation de me faire passer pour morte. Je savais qu’elle aurait été différente mais j’ignorais ce que je serais devenue. Pendant huit ans, j’avais vécu seule avec ma mère jusqu’à ce qu’elle ne rencontre mon beau-père. Quand il avait finalement épousé ma mère, il m’avait également adopté, faisant de moi une Roy. Mais je ne l’avais jamais réellement considéré comme mon beau-père mais plus comme mon père. J’avais grandi sans figure paternel pendant huit ans et il avait été le premier que j’avais appelé papa, cela ne s’oubliait jamais. Cela me faisait toujours aussi mal de me dire que je ne le reverrais jamais. Ils me manquaient tous les deux terriblement. Je me penchais légèrement pour nettoyer la tombe, enlevant les fleurs séchées que je pouvais voir. Alors que je ne m’y attendais pas, j’entendis quelques bruits de pas dans mon allée et je tournais la tête pour voir un homme se diriger vers moi. Je pensais qu’il venait rendre visite à des proches qui se trouvaient également dans mon allée. Ainsi, je fus très surprise d’entendre la voix qui s’éleva. Je la reconnus de suite et j’eus un pincement au cœur en reconnaissant un ami. « Bonjour Riley. » Il avait bien changé depuis la dernière fois que nous nous étions vu et j’eus un petit sourire. Cela me faisait plaisir de le revoir même si lui devait se poser bien des questions. Il m’avait cru morte également et je n’allais pas tarder à répondre à une question de sa part, j’en étais persuadé.
   

   

   


J'ai besoin de toi
pour faire mon monde
Revenir en haut Aller en bas
avatar
IL N'Y A PAS D'ÂGE POUR FAIRE SA CRISE
▲ Messages : 183
▲ Inscription : 12/04/2017

▲ Age : 40
▲ Quartier Résidentiel : J'habite à Riverwylde, avec ma fille Elea, nos animaux.
▲ Occupation : Je suis professeur de littérature.
▲ Identité Sexuelle : Je suis hétérosexuel mais surtout Keysexuel.
▲ Cupidon : Je l'aime ma Kelsey. Il n'y a qu'elle et il n'y aura qu'elle, maintenant que le destin nous a réuni. Mon cœur sera toujours relié au sien.
▲ Avatar : Sullivan Stapleton.
▲ Crédits : Avatar (moi), gifs (tumblr).
IL N'Y A PAS D'ÂGE POUR FAIRE SA CRISE
Lun 12 Juin - 21:38


We built this house

Madley


Cela faisait bien trop longtemps à mon goût, que je n’étais pas passé sur la tombe de mes parents. Bien sûr, j’avais toujours une pensée pour eux, ce qui était normal. Mais il n’empêchait que je voulais mettre des fleurs, pour montrer que je pensais à eux. Ce n’était pas mon frère ou mes sœurs qui allaient dire quelque chose, mais je m’en moquais. C’était par acquis de conscience, comme on pouvait le dire. Fermant les yeux, je parle mentalement avec mes parents. Je ne sais pas si ça fonctionne mais personnellement, ça me soulage. C’est bien pour ça que je le fais. Après avoir dit au revoir, je fais demi-tour. Mais en passant dans une des allées, je vois une silhouette qui ne me semble pas inconnue. M’approchant doucement, pour ne pas paraitre étrange, je veux m’assurer que c’est elle. Ce qui est idiot, car elle est décédée. Ma mère a mis des fleurs sur sa tombe et j’en ai fait de même quelques fois, depuis que je suis revenu en ville. Ce n’était pas sûrement les fleurs qu’elle préférait. Mais elle avait toujours été comme une petite sœur pour moi, je lui devais au moins ça. Surtout que je n’avais pas été là lors de l’enterrement. Et pourtant, tout semble faux alors que j’ai l’impression de l’avoir face à moi. Aussi, je ne peux m’empêcher de dire son prénom à voix haute. Je suis peut-être atteint d’hallucinations ? Et pourtant, quand sa voix raisonne, je sais que ce n’est pas le cas. Un sourire éclatant vient à naître sur mon visage, avant que je m’avance rapidement vers elle. L’attrapant dans mes bras, je la fais tournoyer en l’air, riant. Elle m’a tellement manqué. C’est à ce moment-là que je le sais. Elle a toujours été une petite sœur, et un grand-frère ne supporte pas cette perte. La reposant au sol, je la serre une fois dans mes bras, heureux de voir. Bon j’avoue je ne comprends pas pourquoi elle n’est pas morte comme je le pensais, mais ça ne fait rien. Ce n’est pas le plus important pour le moment. « C'est pas vrai ! Qu’est-ce que je suis content de te voir ! » La relâchant, je ne peux m’empêcher de sourire comme un idiot. Attrapant sa main dans la mienne, je m’arrête de sourire lorsque je vois qu’elle est sur la tombe de ses parents. « Je suis désolé pour tes parents Maddie …. Sincèrement désolé. » Je me demande si ça se fait réellement de lui demander ce qu’elle devient, alors qu’on est en plein cimetière. Soupirant, je prends sur moi malgré tout. « Tu … tu deviens quoi ? Enfin ce n’est peut-être pas l’endroit parfait pour en parler … »




J'aimerai te dire tellement de choses. Mais ce qui sonne le mieux serait sûrement, Ne m'abandonne pas, j'ai besoin de toi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
▲ Messages : 95
▲ Inscription : 19/04/2017
tumblr
▲ Age : 33
▲ Quartier Résidentiel : J'habite seule dans le quartier de Midtown
▲ Occupation : Je suis sage-femme
▲ Identité Sexuelle : Je suis hétérosexuelle
▲ Cupidon : Cupidon se fiche de moi. J'ai été amoureuse de Caleb mais aujourd'hui, j'ignore s'il n'a pas refait sa vie. De plus, il y a bien cet agent de la SCRS qui m'a tapé dans l’œil. Je suis perdu, complètement.
▲ Avatar : Camilla Luddington
▲ Crédits : winter soldier (ava) crac in time (sign)
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
Mer 21 Juin - 14:54

   

   
We built this house

   Madley
   

   

   
Je n’avais jamais eu l’occasion d’aller sur la tombe de mes parents, c’était la première fois. Et cela rendait les choses tellement plus réelles. Mes parents étaient morts et j’avais bien failli mourir moi aussi si les secouristes n’étaient pas arrivés à temps. En quelque sorte, j’étais morte ce soir-là. Ma vie avait pris un tournant inattendu et j’avais beaucoup de mal à me refaire une place dans ma famille. Caleb et Alexis étaient ensembles, ils avaient une fille et je ne voulais pas donner l’impression de vouloir récupérer Caleb. Après tout, même si je l’aimais encore, ce n’était plus pareil. Debout devant la tombe de mes parents, j’essayais de ne pas pleurer mais c’était difficile. J’allais repartir quand j’entendis des pas non loin de moi. Tournant la tête, je vis quelqu’un s’approcher et j’eus un sourire en reconnaissant Riley. Il avait bien changé en quinze ans, le jeune homme que j’avais connu était devenu un homme. Et autant vous dire qu’au vu de la carrure qu’il avait, je n’avais pas spécialement envie d’aller l’embêter. Je me retrouvais rapidement dans ses bras, tournoyant dans les airs. Ça, c’était les retrouvailles que j’avais imaginé avec Alexis et Caleb… Enfin quelqu’un qui semblait heureux de savoir que j’étais toujours vivante. Retrouvant le plancher des vaches, je rendis son étreinte à mon ami, un grand sourire aux lèvres. « Moi aussi, je suis contente de te voir. » Quand il me parla de mes parents, je tournais la tête en direction de la tombe, un pincement au cœur. Mais j’avais fait mon deuil en quinze ans et pleurer ne les feraient pas revenir. Je reportais donc mon regard sur mon ami. « Au moins, ils sont partis ensemble… » C’était quand même la pensée rassurante que je me répétais souvent. Ils n’avaient pas eu à subir la perte de l’autre et ils étaient ensemble au paradis ou n’importe où. La vie après la mort était un sujet assez flou pour moi. Riley me demanda alors ce que je devenais et je souris en hochant les épaules. « J’ai passé quinze ans à être sous la protection des services spéciaux canadiens. J’ai fait des études de médecines et je suis sage-femme désormais. Et toi alors, quoi de neuf? » Je ne voulais pas embêter mon ami, cet homme que je considérais comme un frère avec mes petits problèmes, d’autant que j’imaginais facilement que sa vie était certainement tout aussi intéressante que la mienne.
   

   

   


J'ai besoin de toi
pour faire mon monde
Revenir en haut Aller en bas
avatar
IL N'Y A PAS D'ÂGE POUR FAIRE SA CRISE
▲ Messages : 183
▲ Inscription : 12/04/2017

▲ Age : 40
▲ Quartier Résidentiel : J'habite à Riverwylde, avec ma fille Elea, nos animaux.
▲ Occupation : Je suis professeur de littérature.
▲ Identité Sexuelle : Je suis hétérosexuel mais surtout Keysexuel.
▲ Cupidon : Je l'aime ma Kelsey. Il n'y a qu'elle et il n'y aura qu'elle, maintenant que le destin nous a réuni. Mon cœur sera toujours relié au sien.
▲ Avatar : Sullivan Stapleton.
▲ Crédits : Avatar (moi), gifs (tumblr).
IL N'Y A PAS D'ÂGE POUR FAIRE SA CRISE
Ven 23 Juin - 10:12


We built this house

Madley


C’est vrai que je suis surpris de la voir là. Je me souviens parfaitement qu’il y a de nombreuses années, on m’a annoncé le décès de Maddie. N’étant pas en ville, c’est mes parents qui avaient été déposé un bouquet de fleurs pour moi. J’aurai aimé le faire en personne, mais je n’avais pas les moyens pour revenir le temps d’une journée. Et puis, j’étais dans mes cours et ma mère m’avait demandé si ça valait vraiment le coup. Mais maintenant que je l’ai en face de moi, je ne peux m’empêcher de la prendre dans mes bras. Elle a toujours été comme une petite sœur pour moi, même si on n’est pas du même sang. La faisant tournoyer dans les airs, je souris lorsqu’elle me dit que le plaisir est réciproque. Lui parlant de ses parents, je lui dis que je suis sincèrement désolé, et je le pense. C’est quelque chose d’horrible de perdre ses parents. Sa réponse me fait esquisser un petit sourire. C’est vrai que c’est un bon point et que ça doit l’aider à se consoler. Au moins, ils sont partis ensemble, comme elle le dit, ce qui n’est pas donné à tout le monde. Aussi, pour ne pas la rendre plus triste qu’elle ne doit l’être, je lui demande ce qu’elle devient. Mais bon, ce n’est peut-être pas l’endroit pour ça. Après tout, un cimetière n’est peut-être pas l’endroit le plus adapté pour parler du présent voir même de l’avenir. Sa réponse me laisse perplexe. Quinze ans sous la protection des services spéciaux canadiens ? Mais quinze ans, c’est là qu’on a appris sa mort … je ne comprends plus rien … Essayant de réfléchir rapidement, je me gratte un peu la tête, alors que je dois lui répondre. Que puis-je lui dire ? Ma vie n’a pas été très simple, mais finalement, elle a dû l’être beaucoup plus que la sienne. Et j’aimerai lui poser des questions sur le pourquoi du comment, mais pas sûr qu’elle veuille en parler. Puis je n’ai pas envie de la faire retourner dans de vieux souvenirs, qui doivent maintenant appartenir au passé pour qu’elle puisse aller de l’avant. Me raclant doucement la gorge, je lui souris doucement. « Eh bien, pour ma part, j’ai été marié. Mais j’ai divorcé. Par contre, ce mariage m’a apporté une petite fille en cadeau, qui a cinq ans maintenant. Même si ça n’a pas été facile au départ, je l’ai depuis plusieurs mois avec moi maintenant. » Je souris toujours lorsque je parle d’Elea. Je n’y peux rien, c’est quelque chose qui vient naturellement. Dire que pendant des années, j’ai dû la voir à travers un écran, alors que maintenant, je l’ai tous les jours devant moi. Légèrement gêné, je veux tout de même lui poser la question. « Dis-moi Maddie, pourquoi es-tu devant moi, alors que … bah … tu as été enterrée … ? »




J'aimerai te dire tellement de choses. Mais ce qui sonne le mieux serait sûrement, Ne m'abandonne pas, j'ai besoin de toi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
▲ Messages : 95
▲ Inscription : 19/04/2017
tumblr
▲ Age : 33
▲ Quartier Résidentiel : J'habite seule dans le quartier de Midtown
▲ Occupation : Je suis sage-femme
▲ Identité Sexuelle : Je suis hétérosexuelle
▲ Cupidon : Cupidon se fiche de moi. J'ai été amoureuse de Caleb mais aujourd'hui, j'ignore s'il n'a pas refait sa vie. De plus, il y a bien cet agent de la SCRS qui m'a tapé dans l’œil. Je suis perdu, complètement.
▲ Avatar : Camilla Luddington
▲ Crédits : winter soldier (ava) crac in time (sign)
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
Lun 26 Juin - 15:53

   

   
We built this house

   Madley
   

   

   
Je ne m’étais pas attendu à croiser Riley au cimetière. Je pensais plutôt attendre un peu avant d’aller le voir, pour lui dire que j’étais vivante. Parce que cela pouvait faire un choc d’apprendre que j’étais toujours de ce monde alors que j’avais été enterré il y a quinze années désormais. Tout en discutant, je finis par demander à Riley ce qu’il y a eu de nouveaux dans sa vie en quinze ans. Je ne suis guère étonnée d’apprendre qu’il s’est marié mais un peu plus quand il annonce être divorcé. Je me souvenais encore de ce qu’il me disait parfois, concernant son amour d’enfance. Je ne m’étais pas attendu à ce que cela se passe mal. Mais je souris quand il ajoute qu’il a la chance d’avoir une petite fille de cinq ans désormais. Je hochais simplement la tête en souriant. « Tu dois être un super papa, j’en suis persuadé. Mais dit moi, comment cela se fait-il que tu ais divorcé? Tu n’étais pas marié à la bonne personne? » J’avais du mal à comprendre quelque chose. Quand on aime une personne depuis l’enfance, on ne divorce pas. Généralement, on connait très bien la personne, que cela soit ses défauts ou ses qualités… A moins que l’autre personne n’ait fait quelque chose de répréhensible vis-à-vis du couple. Il me demanda alors comment cela pouvait être possible que je sois debout devant lui alors que j’avais été enterrée et je hochais doucement les épaules. « Disons que je n’ai jamais été morte. A la suite de l’attaque de notre maison, j’ai passé quelques mois dans le coma avant de me réveiller. J’avais vu le visage du meurtrier et il a été décidé que je serais placé sous la protection des services spéciaux le temps de l’enquête. Ils m’ont fait passer pour morte en quelques mots. » Et c’était assez difficile de retrouver une place parmi les vivants désormais. Mon ancien petit-ami était fiancé à ma sœur et ils avaient une petite fille. C’était assez déroutant à vivre pour être honnête.
   

   

   


J'ai besoin de toi
pour faire mon monde
Revenir en haut Aller en bas
avatar
IL N'Y A PAS D'ÂGE POUR FAIRE SA CRISE
▲ Messages : 183
▲ Inscription : 12/04/2017

▲ Age : 40
▲ Quartier Résidentiel : J'habite à Riverwylde, avec ma fille Elea, nos animaux.
▲ Occupation : Je suis professeur de littérature.
▲ Identité Sexuelle : Je suis hétérosexuel mais surtout Keysexuel.
▲ Cupidon : Je l'aime ma Kelsey. Il n'y a qu'elle et il n'y aura qu'elle, maintenant que le destin nous a réuni. Mon cœur sera toujours relié au sien.
▲ Avatar : Sullivan Stapleton.
▲ Crédits : Avatar (moi), gifs (tumblr).
IL N'Y A PAS D'ÂGE POUR FAIRE SA CRISE
Mer 28 Juin - 14:31


We built this house

Madley


Je suis heureux de retrouver Maddie, alors que pendant un moment, je l’ai pensé morte. Alors oui, il doit y avoir une explication rationnelle, mais pour l’instant, je suis bien trop heureux pour lui poser la question. Elle a toujours été comme une petite sœur pour moi, même si j’en avais déjà deux à la maison. Mais c’était différent avec la brune. Même si elle n’était pas de ma famille, il n’empêche que je l’ai toujours considéré comme ça. Souriant, je choisis d’être complètement honnête avec elle, face à ce qu’elle dit. « Oh je ne sais pas si je suis un super papa, mais je fais tout pour l’être en tout cas ! Et non, ce n’était pas la bonne personne. On peut essayer d’oublier ses sentiments, mais dans le fond, ils sont toujours là … » Je ne vais pas plus dans les détails non plus, c’est inutile. De toute manière, elle n’est pas là pour m’entendre dire que je me suis marié avec la mauvaise personne, car dans le fond, mon cœur a toujours appartenu à une autre. Préférant changer de sujet, je lui pose la question qui me brûle les lèvres depuis que je l’ai aperçu il y a de cela, quelques minutes. Pourquoi est-ce qu’elle se trouve devant moi, alors que sa tombe a été couverte de fleurs ? C’est sûrement idiot comme question, et peut-être douloureux pour elle, mais j’ai besoin de comprendre, de savoir. Même si je n’étais pas là, j’ai été attristé de la nouvelle, lorsque ma mère m’a téléphoné pour me l’apprendre, sachant que pendant notre enfant, j’étais assez proche de Maddie. Sa réponse me laisse sur le cul. Il n’y a pas meilleure expression. Je dois sûrement la regarder avec des yeux ronds, la bouche grande ouverte, comme un idiot ! Me reprenant quelques secondes plus tard, je passe la main sur ma nuque, pour reprendre contenance. Whaou, je ne m’étais vraiment pas attendu à ça ! « Eh bahh …. Tu as dû te croire dans un film… » Bravo la diplomatie Riley ! Me reprenant aussitôt, je me rends compte de ce que j’ai dit. « Enfin je veux dire, ça n’a pas dû être super comme vie … » C’est déjà mieux que ma phrase précédente. Passant mon bras autour de ses épaules, je lui souris doucement. « Allez, je t’invite à boire un verre, faut vraiment que tu me racontes tout ça ! Enfin si tu as fini avec tes parents … Sinon, je peux t’attendre, il n’y aucun problème ! »




J'aimerai te dire tellement de choses. Mais ce qui sonne le mieux serait sûrement, Ne m'abandonne pas, j'ai besoin de toi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
▲ Messages : 95
▲ Inscription : 19/04/2017
tumblr
▲ Age : 33
▲ Quartier Résidentiel : J'habite seule dans le quartier de Midtown
▲ Occupation : Je suis sage-femme
▲ Identité Sexuelle : Je suis hétérosexuelle
▲ Cupidon : Cupidon se fiche de moi. J'ai été amoureuse de Caleb mais aujourd'hui, j'ignore s'il n'a pas refait sa vie. De plus, il y a bien cet agent de la SCRS qui m'a tapé dans l’œil. Je suis perdu, complètement.
▲ Avatar : Camilla Luddington
▲ Crédits : winter soldier (ava) crac in time (sign)
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
Mar 4 Juil - 9:54

   

   
We built this house

   Madley
   

   

   
J’avais envie d’en savoir plus sur la vie de Riley, savoir ce qu’il c’était passé pour lui pendant les quinze années où j’avais été absente. Quand il m’annonça qu’il avait été marié mais qu’il avait divorcé, je fus assez étonnée. Je me souvenais qu’il m’avait parlé une fois d’une jeune fille qu’il aimait depuis des années et j’avais un temps cru qu’ils c’étaient mariés. Mais apparemment ce n’était pas le cas. Ou alors, effectivement, ils c’étaient mariés et cela n’avait pas marché entre eux. Je ne voulais pas poser plus de questions, je ne voulais pas paraître trop curieuse. Mais j’eus un petit sourire quand il ajouta que les sentiments étaient toujours là même quand on essayait de les oublier. Cela me confortait dans mon idée qu’il n’avait pas épousé la jeune femme dont il m’avait parlé il y a des années. On dériva assez facilement sur les causes de ma présence ici alors que j’avais été enterrée il y a quinze ans et je souris légèrement face à la réaction de mon ami. « On peut dire ça. Je n’y aie pas cru au début pour être parfaitement honnête. Il y a mieux comme vie mais je suis vivante alors j’ai attendu sagement le droit de revenir ici… » Cela avait été assez difficile les premiers temps mais finalement, j’avais réussi à me faire à cette vie que les services spéciaux m’avaient imposée. Et il fallait avouer que l’agent chargé de ma protection avait été super pour m’aider à me faire à l’idée que tout le monde me pensait morte. Mais ce que je ne savais pas, c’était que le retour serait aussi difficile que ça. Ma sœur n’acceptait vraisemblablement pas l’idée que j’étais vivante et c’était très difficile à accepter, peut-être plus encore que tout le reste. Riley glissa son bras autour de mes épaules et je souris en tournant la tête vers lui. « J’ai fini alors on peut y aller. Et on parlera aussi de toi, rassure toi. » Je n’aimais pas spécialement parler de moi et je voulais en savoir plus sur la fille de Riley. J’étais persuadé que c’était une adorable puce vu le père qu’elle avait mais à part que c’était une fille, je n’en savais pas plus.
   

   

   


J'ai besoin de toi
pour faire mon monde
Revenir en haut Aller en bas
avatar
IL N'Y A PAS D'ÂGE POUR FAIRE SA CRISE
▲ Messages : 183
▲ Inscription : 12/04/2017

▲ Age : 40
▲ Quartier Résidentiel : J'habite à Riverwylde, avec ma fille Elea, nos animaux.
▲ Occupation : Je suis professeur de littérature.
▲ Identité Sexuelle : Je suis hétérosexuel mais surtout Keysexuel.
▲ Cupidon : Je l'aime ma Kelsey. Il n'y a qu'elle et il n'y aura qu'elle, maintenant que le destin nous a réuni. Mon cœur sera toujours relié au sien.
▲ Avatar : Sullivan Stapleton.
▲ Crédits : Avatar (moi), gifs (tumblr).
IL N'Y A PAS D'ÂGE POUR FAIRE SA CRISE
Mar 4 Juil - 17:08


We built this house

Madley


Ça me fait vraiment bizarre de voir que Maddie est devant moi. En tout cas, je suis content de savoir qu’elle va bien. Ça ne doit pas être facile d’avoir été absente pendant 15 ans. En tout cas, je m’en veux immédiatement de ce que je dis. Pour elle, ça n’a pas dû être comme dans un film. Mais pourtant, c’est la première chose qui m’est passée par la tête. Et comme quand je suis déboussolé, je parle sans réfléchir réellement, bah voilà le résultat. Elle sourit légèrement et je me dis qu’elle ne m’en veut pas. Sa réponse me fait sourire doucement également. Ça n’a pas dû être facile d’attendre sagement de pouvoir reprendre le courant de sa vie. Elle a dû avoir un sacré courage pour vivre tout ça, jour après jour, pendant autant d’années. « En tout cas, c’est du passé maintenant ! C’est ce qu’il faut se dire. » Je lui souris tendrement, avant de passer mon bras autour de ses épaules, lui proposant d’aller boire un verre. Mais après, enfin immédiatement, je me rends compte de ce que je viens de dire. Aussi, je me reprends très vite, en lui disant que je peux attendre, si elle n’a pas fini avec ses parents. Elle n’a pas du pouvoir aller sur leur tombe comme elle le voulait, je peux donc comprendre qu’elle est besoin d’encore un peu de temps. C’est bien pour ça que je lui propose cette alternative. Elle tourne la tête vers moi et me sourit. Puis elle me dit qu’on peut y aller, et qu’on aura l’occasion de parler de moi. Je ris doucement et lui fais un clin d’œil. « Oh ça sera plus intéressant de parler de toi, après tout, tu es comme une héroïne de film ! » Riant de ma propre blague, je l’entraine vers la sortie du cimetière. Une fois sur le parking, je la relâche et embrasse tendrement sa joue. « Allez, prends ta voiture et suis moi ! » Montant dans mon propre véhicule, je mets le moteur en marche. Je roule tranquillement et je m’arrête devant le Cafe Diem. Coupant le moteur, je redescends et me dirige vers la voiture de Maddie. Attrapant la portière, je lui ouvre comme un gentleman. « Madame. » Riant, je l’attrape de nouveau par les épaules et l’entraine à ma suite. Poussant la porte, je me dirige vers une table libre. « Alors tu veux quoi ? Café ? Sandwich ? Les deux ? »




J'aimerai te dire tellement de choses. Mais ce qui sonne le mieux serait sûrement, Ne m'abandonne pas, j'ai besoin de toi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
▲ Messages : 95
▲ Inscription : 19/04/2017
tumblr
▲ Age : 33
▲ Quartier Résidentiel : J'habite seule dans le quartier de Midtown
▲ Occupation : Je suis sage-femme
▲ Identité Sexuelle : Je suis hétérosexuelle
▲ Cupidon : Cupidon se fiche de moi. J'ai été amoureuse de Caleb mais aujourd'hui, j'ignore s'il n'a pas refait sa vie. De plus, il y a bien cet agent de la SCRS qui m'a tapé dans l’œil. Je suis perdu, complètement.
▲ Avatar : Camilla Luddington
▲ Crédits : winter soldier (ava) crac in time (sign)
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
Mer 23 Aoû - 12:54

   

   
We built this house

   Madley
   

   

   
J’étais tellement contente de retrouver Riley. Même si j’étais revenue pour Alexis et Caleb, j’avais souvent pensé à l’homme en face de moi, me demandant ce qu’il devenait. Et désormais, j’en savais un peu plus sur la vie de mon ami et j’avais hâte d’en découvrir encore. Je hochais la tête en souriant quand il ajouta que c’était du passé et que c’était bien le plus important. J’étais entièrement d’accord, j’allais pouvoir retrouver une vie digne de ce nom même si je devais avouer que je ne savais pas du tout ce qui allait se passer désormais. Après tout, ma sœur était fiancée à mon ancien petit ami et moi, j’étais amoureuse d’un homme qui avait une dizaine d’année de plus que moi. Tout cela s’annonçait bien compliquer quand même. Mais le plus important, c’était que j’étais en vie, que j’avais pu retrouver ma famille… Même si ma sœur avait du mal à se faire à cette idée. Il me proposa ensuite d’aller boire un verre en ville et je souris, contente de cette proposition. On retourna rapidement à nos voitures et je le suivis jusqu’au Café Diem. Je me garais avant de rire quand Riley vint m’ouvrir la porte de ma voiture. « Merci Monsieur. » Je m’en amusais parce qu’honnêtement, c’était drôle. Personne n’avait encore eu ce genre de geste envers moi et c’était marrant. On s’installa à une table libre et il me proposa soit de boire un café soit de manger un sandwich. « Pourquoi devoir choisir? Je vais prendre un café et un sandwich. » C’était souvent comme ça avec moi. Quand je ne savais pas quoi choisir, je coupais la poire en deux. Cela signifiait souvent que je prenais le choix 1 et le choix 2… Quand cela était possible toute fois. Le serveur arriva avec les cartes et je partis directement à la page des sandwichs, curieuse de voir ce qu’ils proposaient. Mon choix s’arrêta rapidement sur un panini au Nutella, mon péché mignon. Reposant la carte, je portais mon regard sur la rue que j’apercevais derrière la vitrine. « Je m’étais souvent imaginé combien Heatherfield avait dû changer… Et finalement, je suis contente de retrouver la ville à peu près comme je l’avais laissé. Et toi alors, comment c’était les Etats-Unis ? » Bien sûr, des choses avaient changé mais je m’étais attendu à plus de changement pour être honnête. Et concernant Riley, je crois me souvenir que c’est là-bas qu’il était parti faire ses études pour devenir professeur. Mais je n’étais certaine de rien bien que ma mémoire ne me trompe jamais.
   

   

   


J'ai besoin de toi
pour faire mon monde
Revenir en haut Aller en bas
avatar
IL N'Y A PAS D'ÂGE POUR FAIRE SA CRISE
▲ Messages : 183
▲ Inscription : 12/04/2017

▲ Age : 40
▲ Quartier Résidentiel : J'habite à Riverwylde, avec ma fille Elea, nos animaux.
▲ Occupation : Je suis professeur de littérature.
▲ Identité Sexuelle : Je suis hétérosexuel mais surtout Keysexuel.
▲ Cupidon : Je l'aime ma Kelsey. Il n'y a qu'elle et il n'y aura qu'elle, maintenant que le destin nous a réuni. Mon cœur sera toujours relié au sien.
▲ Avatar : Sullivan Stapleton.
▲ Crédits : Avatar (moi), gifs (tumblr).
IL N'Y A PAS D'ÂGE POUR FAIRE SA CRISE
Lun 28 Aoû - 15:56


We built this house

Madley


Me dirigeant vers la voiture de Maddie, je lui ouvre en parfait gentleman. C’est histoire de la faire rire, mais aussi, lui montrer que je suis toujours là, peu importe le temps qui s’est écoulé. Nous dirigeant tous les deux vers l’intérieur, certains doivent penser qu’on est un couple. Mais je n’en ai que faire, car on sait tous les deux où vont nos sentiments l’un envers l’autre. On a toujours été très proches en étant enfant, je ne vois pas pourquoi ça changerait avec le temps, même si on ne s’est pas vus pendant de nombreuses années. M’asseyant, je lui demande ce qu’elle préfère. Je ris face à sa remarque, tout en me décidant à faire pareil. Au moins, elle ne sera pas toute seule à manger. Je sais d’avance que je vais prendre une café avec un panini au nutella. C’est le dessert préféré d’Elea, lorsqu’on vient ici tous les deux. Je repose la carte, attendant qu’on vienne prendre notre commande. Je souris doucement face à ce qu’elle me dit. « Effectivement ça a un peu changé, mais pas tant que ça. On retrouve même certaines familles, c’est parfois même drôle à voir. » Mais je suis interrompu par un serveur. Nous saluant, il nous demande ce qu’on désire. Je laisse Maddie répondre, avant de le faire à mon tour. « Pour ma part, un expresso et un panini nutella également. Et vous pouvez garder votre sachet de sucre, je n’en prends pas. ». Je le regarde noter tout, avant qu’il ne reparte. Puis je me tourne vers Maddie, pour lui répondre. « Donc les Etats-Unis …Bah … C’était ce que c’était. J’y ai rencontré une femme, on s’est mariés, elle est tombée enceinte … et quand elle me l’a dit, elle m’a annoncé en même temps qu’elle demandait le divorce pour partir avec mon meilleur ami et témoin de mariage, soit dit en passant. Donc …. Je préfère oublier les Etats-Unis et me consacrer au présent maintenant. Et toi alors, tu as fait quoi de beau, hormis te faire appeler Bernard ? »




J'aimerai te dire tellement de choses. Mais ce qui sonne le mieux serait sûrement, Ne m'abandonne pas, j'ai besoin de toi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
▲ Messages : 95
▲ Inscription : 19/04/2017
tumblr
▲ Age : 33
▲ Quartier Résidentiel : J'habite seule dans le quartier de Midtown
▲ Occupation : Je suis sage-femme
▲ Identité Sexuelle : Je suis hétérosexuelle
▲ Cupidon : Cupidon se fiche de moi. J'ai été amoureuse de Caleb mais aujourd'hui, j'ignore s'il n'a pas refait sa vie. De plus, il y a bien cet agent de la SCRS qui m'a tapé dans l’œil. Je suis perdu, complètement.
▲ Avatar : Camilla Luddington
▲ Crédits : winter soldier (ava) crac in time (sign)
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
Jeu 31 Aoû - 16:18

   

   
We built this house

   Madley
   

   

   
Une fois arrivés tous les deux au café, je ne peux m’empêcher de rire en voyant Riley s’approcher de moi pour m’ouvrir la portière de ma voiture. Une fois installés tous les deux à une table, je regardais la carte avant de me décider assez rapidement, je devais le reconnaître. En même temps, ne me demandez pas de résister à un peu de Nutella, c’était complètement impossible. J’aimais trop ça même si c’était bourré de mauvaises choses. Reposant la carte, je ne pus m’empêcher de dire que je trouvais Heatherfield changé. Mais c’était normal que la ville évolue en quinze ans. Je ne peux m’empêcher de sourire quand il ajouta qu’on pouvait parfois recroiser certaines familles et j’allais ajouter quelque chose quand un serveur arriva pour prendre notre commande. « Je prendrais un chocolat chaud avec un panini Nutella s’il vous plait. » J’aimais peut-être le café mais vu l’heure, je risquais de ne pas dormir de la nuit si j’en prenais un. Alors autant prendre ma boisson préférée, c’était moins risqué. Riley profita du départ du serveur pour me parler de son départ aux Etats-Unis, me racontant son histoire. J’étais contente d’apprendre qu’il avait une petite fille mais ce que sa femme lui avait fait était horrible. Je ne pus m’empêcher de rire à la question qu’il me posa. « Je suis désolé pour cette histoire avec ton ex-femme… Ça n’a pas dû être évident. Pour ma part, j’ai vécu plus à l’Ouest tout en restant au Canada. J’étais sous la protection de deux agents des services spéciaux canadiens et on se faisait passer pour une famille. » Ce qui était assez difficile d’ailleurs. Après tout, j’étais tombée amoureuse d’un des deux agents, le plus jeune bien que ce dernier ait quand même neuf ans d’écart avec moi. « L’un d’entre eux est même venu ici, à Heatherfield. C’est assez drôle d’ailleurs, je ne m’attendais pas à ce qu’il quitte un jour les services spéciaux… » Et je ne comprenais pas pourquoi il avait fait cela mais j’étais contente malgré tout de le savoir dans les parages. Il m’avait protégé pendant quinze ans et je savais qu’il serait le plus à même de le faire encore si la situation devait l’y obliger.
   

   

   


J'ai besoin de toi
pour faire mon monde
Revenir en haut Aller en bas
avatar
IL N'Y A PAS D'ÂGE POUR FAIRE SA CRISE
▲ Messages : 183
▲ Inscription : 12/04/2017

▲ Age : 40
▲ Quartier Résidentiel : J'habite à Riverwylde, avec ma fille Elea, nos animaux.
▲ Occupation : Je suis professeur de littérature.
▲ Identité Sexuelle : Je suis hétérosexuel mais surtout Keysexuel.
▲ Cupidon : Je l'aime ma Kelsey. Il n'y a qu'elle et il n'y aura qu'elle, maintenant que le destin nous a réuni. Mon cœur sera toujours relié au sien.
▲ Avatar : Sullivan Stapleton.
▲ Crédits : Avatar (moi), gifs (tumblr).
IL N'Y A PAS D'ÂGE POUR FAIRE SA CRISE
Mer 6 Sep - 12:17


We built this house

Madley


Je commande un expresso et un panini nutella. Le café, je peux en boire n’importe quand dans la journée, ça ne me dérange absolument pas et ça ne m’empêche pas de dormir. Au départ, je n’en prenais presque pas, mais avec les cours, j’ai pris l’habitude d’en boire tout au long de la journée. Expliquant, à Maddie ma vie aux Etats-Unis, je ne peux m’empêcher de lui dire que je ne veux plus y penser. Même si j’ai accepté l’idée que Célina est partie avec Michael, depuis le temps, il n’empêche que ce sont des souvenirs que je préfère oublier tout de même. Je l’écoute me répondre, et je lui souris doucement. Ça n’a pas dû être facile pour elle non plus. Se faire passer pour une famille, avec des personnes qu’on ne connaît pas, je ne me vois pas le faire. « Ça n’a pas dû être facile pour toi non plus. Heureusement, c’est fini maintenant. » Elle continue et je m’interroge. Elle a l’air vraiment surprise que cet agent a quitté son métier. La regardant avec un petit sourire. « Tu as eu le fantasme de beaucoup de femmes non ? Deux hommes pour toi, tu devais être comblée ! » Mais je n’ai pas le temps de continuer mes bêtises que le serveur revient avec le plateau, contenant notre commande. Je prends ma tasse, qu’il a manqué de faire tomber et le remercie d’un hochement de tête. Il s’en va, confus, qu’il est failli renverser une boisson chaude sur un client. Enfin, personnellement, je ne m’en préoccupe pas. Déballant mon panini, je lance un clin d’œil à Maddie. « Allez, bon quatre heures ! »




J'aimerai te dire tellement de choses. Mais ce qui sonne le mieux serait sûrement, Ne m'abandonne pas, j'ai besoin de toi.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [FS] Sega Naomi The House of the Dead 2 cart + sense board
» Nouveautés Chapter House :
» Chapter House Studios
» [WTB] House of the Dead 1 cab, Carnevil cab
» The House of The Dead 4 (Lindbergh)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sweet Home Heatherfield :: Heatherfield :: Harmdale :: Heatherfield Cemetery-
Sauter vers: