AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Demandez-vous ce qui fait qu’on tienne le coup • Emrys

 :: Heatherfield :: Harmdale :: Quicky's Auto Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
▲ Messages : 78
▲ Inscription : 19/04/2017
tumblr
▲ Age : 33
▲ Quartier Résidentiel : J'habite seule dans le quartier de Midtown
▲ Occupation : Je suis sage-femme
▲ Identité Sexuelle : Je suis hétérosexuelle
▲ Cupidon : Cupidon se fiche de moi. J'ai été amoureuse de Caleb mais aujourd'hui, j'ignore s'il n'a pas refait sa vie. De plus, il y a bien cet agent de la SCRS qui m'a tapé dans l’œil. Je suis perdu, complètement.
▲ Avatar : Camilla Luddington
▲ Crédits : stolen paradise (ava) crac in time (sign)
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
Mer 31 Mai - 19:58
Demandez-vous ce qui fait qu’on tienne le coup
In a house of attics, she spends the rest of her life trying not to kiss the man who lives with her, no matter how often he brews the tea or brings her caramels. Instead, she walks like a prison guard through the secret rooms of secret rooms, between small cages where she keeps the trees, skinny and whimpering in her flashlight beam, before flaying off their skins
for dance floors.
J’avais repris le travail avec plaisir. C’était déjà ma troisième journée de travailler à la maternité d’Heatherfield et j’avais de bon rapports avec les autres sages-femmes que je pouvais croiser. J’avais déjà assisté une des sages-femmes présente, ne pouvant pas encore pratiquer seule. J’étais nouvelle à la maternité et même si j’avais mon diplôme depuis un certain temps maintenant, elles voulaient toutes savoir comment je travaillais avant de me laisser faire mon premier accouchement seule. Ce que je comprenais et que j’acceptais. Après tout, c’était pour le bien des patientes et cela passait avant mon ego. Nous avions eu une pause repas assez mouvementée et pour ainsi dire inexistante. Une ambulance était arrivée avec une femme en train d’accoucher à l’arrière et elle n’avait pas eu le temps de rejoindre une salle d’accouchement que le bébé naissait dans le camion de pompier. Ce n’était pas l’idéal car il y avait des microbes mais le bébé allait bien ainsi que la maman et c’était bien le principal. Il était déjà l’heure pour moi de rentrer chez moi en ce petit matin. Parce que j’avais travaillé de nuit et j’arrivais à la fin de ma période de présence obligatoire. Je fus un peu mise dehors une demi-heure après par une collègue que j’appréciais beaucoup. Elle n’avait pas tort, je devais rentrer chez moi dormir mais en même temps, je savais que personne ne m’attendait chez moi, que j’allais retrouver un appartement vide à Midtown. Enfin, il y avait bien Clochette mais c’était une perruche et niveau discussion, c’était un peu inexistant. Je fis un tour dans les vestiaires, échangeant ma tenue de salle pour mes vêtements civils. Je rêvais de me glisser sous la couverture sur mon canapé mais le destin en décida autrement. Arrivant à ma voiture, je remarquais rapidement que la vitre côté passager était brisée. Soudain inquiète, j’ouvris rapidement ma voiture pour vérifier que l’on ne m’avait rien volé. Mais il ne manquait rien alors j’imaginais facilement que c’était un accident. Mais quand même, je n’avais aucun papier pour rappeler la personne responsable et j’allais être bonne pour passer par le garage avant d’aller me coucher. J’appelais rapidement le garage de la ville et je fus contente d’avoir rapidement quelqu’un. Et encore plus quand om m’annonça que je pouvais passer maintenant, qu’ils avaient un créneau pour réparer ma vitre. Je montais en voiture et roulais lentement jusqu’au garage. Je détestais rouler avec les vitres ouvertes alors je préférais prendre mon temps. Arrivée au garage, je m’avançais en direction d’un des mécaniciens présents. « Bonjour. Excusez-moi de vous déranger. J’ai appelé il y a une quinzaine de minute pour ma vitre brisée, on m’a dit que je pouvais passer. » J’espérais que cela n’allait pas prendre la matinée car j’étais réellement fatiguée, j’avais travaillé toute la nuit. J’espérais avoir quand même le droit à un café pour rester éveiller le temps de la réparation.
©Pando


J'ai besoin de toi
pour faire mon monde
Revenir en haut Aller en bas
avatar
il n'y a pas d'âge pour faire sa crise.
▲ Messages : 53
▲ Inscription : 21/04/2017

▲ Age : 41
▲ Quartier Résidentiel : Un studio miteux à Harmdale.
▲ Occupation : Garagiste... Mais il ne veut pas faire ce métier le restant de sa vie.
▲ Identité Sexuelle : Hétérosexuel !
▲ Cupidon : Actuellement célibataire mais il aimerait se caser et fonder une famille..
▲ Avatar : Justin Chambers
▲ Crédits : zerovengeance
il n'y a pas d'âge pour faire sa crise.
Mer 31 Mai - 20:14
demandez-vous ce qui fait qu’on tienne le coup
Maddie & Emrys

Emrys était arrivé il y a peu de temps. Il savait qu'il devrait rester un bout de temps et étant donné que toutes ses économies étaient passées dans ce petit studio, il devait se trouver un job pour payer de quoi manger et de quoi vivre. Par chance, il a trouvé un boulot le lendemain de son emménagement. Il se promenait quand son quartier histoire de connaître les alentours quand il est tombé sur une jeune fille qui était en panne. Il s'est proposé de l'aider et a tout de suite décelé la panne. En quelques minutes, la voiture roulait à nouveau. La rousse était très heureuse et par chance, son père tenait le garage et cherchait quelqu'un pour l'aider. Emrys accepta d'avoir un rendez-vous avec le paternel de l’adolescence et c'est comme ça qu'il occupa le poste de mécanicien. Ce n'était pas trop mal payé et le patron lui a offert une voiture, enfin, il doit la retaper sur ses heures privées, mais une fois mise sur roue, elle sera à lui. Le quadragénaire travaillait dessus quand il n'y avait pas de boulot au garage aussi. Ce n'était pas un métier qu'il affectionnait, mais ça payer les factures.

Le jeune homme n'a pas toujours eu les mains sales de graisses et de cambouis. Il y encore quelques semaines, il travaillait pour les services spéciaux du Canada, mais il a démissionné. S'il s'y connaît en mécanique, c'est que durant les quinze dernières années, il devait protéger une fille, Maddie dont la vie était menacée. Il avait donc une autre identité, il s'est fait passer pour "le frère" de la jeune femme et était mécanicien. C'est pour cette raison qu'il connaît le métier. Ce n'est pas le métier qu'il aurait choisi de lui-même, mais ayant des bases en mécaniques, c'était le seul qui semblait bien pour cette mission. Heureusement pour lui Jackson n'a pas demandé de références...

Emrys était sur sa voiture, il n'y avait pas de clients, c'est un petit garage. Le Galois avait la tête dans le capot et la sonnerie d'une téléphone lui fit faire un bon et se cogna la tête. Un de ses collègues se mit à rire. Il lui lança un petit regard le regardant décrocher. Em' n'écoutait pas ce qui se disait, étant trop occupé à faire sa voiture. Son collègue s'approcha pour lui dire que c'était une vitre cassée qui allait arriver et si ça ne dérangeait pas qu'il s'en occupe, car il ne pouvait pas le faire. Emrys accepta avec plaisir. Il savait que si Jackson lui demandait, c'est qu'il ne pouvait pas faire autrement. Puis au pire, il avait Brendan, l'apprenti qui pourrait donner un coup de main. Il continua de bricoler quand il entendit le moteur d'une voiture. Il finissait de brancher quelques fils, quand il entendit une voix féminine. C'était bien elle qui avait appelé. « Oui bien sûr, je suis à vous tout de suite. » Rys finissait ce qu'il avait faire et attrapa le torchon à côté de lui pour enlever le surplus de crasse sur ses mains avant de se retourner. Il fut choqué de voir Maddie se trouver face à lui. « Maddie !? » Un sourire se dessina sur son visage.

Emi Burton


I'll always be here for you

≈ I need time, to confess I love you.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
▲ Messages : 78
▲ Inscription : 19/04/2017
tumblr
▲ Age : 33
▲ Quartier Résidentiel : J'habite seule dans le quartier de Midtown
▲ Occupation : Je suis sage-femme
▲ Identité Sexuelle : Je suis hétérosexuelle
▲ Cupidon : Cupidon se fiche de moi. J'ai été amoureuse de Caleb mais aujourd'hui, j'ignore s'il n'a pas refait sa vie. De plus, il y a bien cet agent de la SCRS qui m'a tapé dans l’œil. Je suis perdu, complètement.
▲ Avatar : Camilla Luddington
▲ Crédits : stolen paradise (ava) crac in time (sign)
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
Mer 31 Mai - 21:01
Demandez-vous ce qui fait qu’on tienne le coup
In a house of attics, she spends the rest of her life trying not to kiss the man who lives with her, no matter how often he brews the tea or brings her caramels. Instead, she walks like a prison guard through the secret rooms of secret rooms, between small cages where she keeps the trees, skinny and whimpering in her flashlight beam, before flaying off their skins
for dance floors.
J’avais toujours aimé vivre à Heatherfield, c’était ma ville, celle où j’étais née et où je voulais finir mes jours. Bon, j’étais encore un peu jeune pour penser à ça mais c’était ce que je voulais. Et dire que j’avais dû vivre quinze années loin de ma ville… Pour ma sécurité certes mais les premiers mois avaient été difficiles à supporter. J’avais pas mal déprimé, être ainsi loin de ma sœur et de mon petit ami de l’époque… Je n’avais pas pu avoir de contact avec eux, étant donné qu’ils me pensaient morte. Nos retrouvailles n’avaient pas été celles auxquelles je m’étais attendu. J’avais appris que ma sœur et mon petit ami était ensemble depuis une dizaine d’années désormais, que la vie avait continué sans moi. Même si je m’y étais attendu, c’était assez difficile de s’en rendre compte. D’autant que rien ne m’avait préparé au fait que mon ex était désormais avec ma sœur. Heureusement, je n’avais pas été seule pendant les quinze années. J’avais été sous la protection des services spéciaux canadiens et d’un homme que j’avais apprécié. Je me demandais souvent ce qu’était devenu Emrys, l’homme qui m’avait protégé et dont je n’avais aucune nouvelle depuis mon départ. Nous nous faisions passer pour les membres d’une même famille, un frère et une sœur. J’aurais aimé garder contact avec lui mais on ne m’en avait pas laissé le temps, me renvoyant à Heatherfield sans que je puisse demander son numéro à Emrys. C’était à ça que je pensais alors que j’arrivais tranquillement au garage où j’avais pris rendez-vous pour faire réparer ma vitre brisée. Je ne savais pas comment c’était arrivé, personne ne m’avait laissé un petit mot pour me prévenir ou me présenter des excuses. Je me garais dans un coin avant de me diriger vers un des mécaniciens présents. Je dus patienter quelques instants avant de voir l’homme se redresser pour s’occuper de ma voiture. La voix qui avait retentit me disait quelque chose mais je la reconnus vraiment quand l’homme se retourna. Je restais un bref instant sans réaction, me rendant compte qu’Emrys se trouvait à Heatherfield. Je pensais justement à lui et voilà qu’il apparaissait comme par magie devant moi. « Emrys. Qu’est-ce que tu fais ici? Je suis super contente de te voir. » Je pris Emrys dans mes bras, tellement contente de le voir. J’avais été déçu de ne pas pouvoir lui dire au revoir que le retrouver ici me paraissait complètement irréaliste. Je me fichais bien qu’il soit plein de cambouis ou de je ne savais quelle autre substance venant d’une voiture, j’étais trop contente de le retrouver. Je m’écartais légèrement, tout sourire. « Tu es abonné au métier de mécanicien dans tes missions ou quoi? » Pour moi, il n’y avait qu’une seule raison pour qu’Emrys soit présent à Heatherfield, c’était qu’il devait certainement être en mission pour les services spéciaux.
©Pando


J'ai besoin de toi
pour faire mon monde
Revenir en haut Aller en bas
avatar
il n'y a pas d'âge pour faire sa crise.
▲ Messages : 53
▲ Inscription : 21/04/2017

▲ Age : 41
▲ Quartier Résidentiel : Un studio miteux à Harmdale.
▲ Occupation : Garagiste... Mais il ne veut pas faire ce métier le restant de sa vie.
▲ Identité Sexuelle : Hétérosexuel !
▲ Cupidon : Actuellement célibataire mais il aimerait se caser et fonder une famille..
▲ Avatar : Justin Chambers
▲ Crédits : zerovengeance
il n'y a pas d'âge pour faire sa crise.
Jeu 1 Juin - 14:23
demandez-vous ce qui fait qu’on tienne le coup
Maddie & Emrys

C'était sans doute le coup qu'il avait reçu sur la tête quelque minutes auparavant qui lui jouait un tour. C'était ce qu'il se disait. Il pensait tout le temps à Maddie, mais de là à retrouver, à la revoir dans cette situation, s'en était presque irréel ! Il lui fallut quelques secondes pour se rendre compte qu'il s'agissait bien d'elle et bredouilla son prénom tout étonné. Elle aussi d'ailleurs, mais dans le bon sens du terme, elle le prit dans ses bras en lui demandant ce qu'il faisait ici. Emrys la serra doucement faisant attention de ne pas poser ses mains sur ses vêtements, il ne voulait pas la salir. « Doucement, je vais te mettre plein de graisse partout. » Ajoutait-il d'un air amusé, avant de desserrer son étreinte. Il prit quelques secondes pour la regarder. Ayant cette impression qu'il ne l'avait pas vue depuis des années. En même temps quand on passe sept jours sur sept, vingt-quatre heures sur vingt-quatre avec une personne, quand elle part, on ne ressert que trop bien son manque.

Maddie se moqua de lui disant qu'il était abonné au métier de mécanicien durant ses missions. Il eut un petit malaise. Comment lui dire qu'il avait tout plaqué pour elle ? Elle aurait pris peur. Mais d'un côté, il ne voulait pas lui mentir. Il savait très bien que les mensonges retombaient toujours sur celui qui les avaient créés et en plus fort. Son père lui avait pris qu'il fallait toujours dire la vérité, qu'importe le prix à payer. Sa mère ajoutait qu'il vaut mieux une vérité qui fait pleurer, qu'un mensonge qui fait sourire. Le jeune Galois n'avait jamais très bien compris cette phrase... « Non pas exactement. Je veux dire, je ne suis pas en mission, c'est mon nouveau job... » Il n'en dit pas plus, il ne voulait pas lui dire maintenant la raison de sa venue. Ce n'était pas vraiment un mensonge, juste il n'avait pas dit toute la vérité. Un demi-mensonge ? Une demie-vérité ? Qu'importe, si elle venait à lui demander plus d'informations, il lui répondrait...

Ce n'est pas pour ses beaux yeux qu'elle est venue ici, mais pour sa voiture. Il désigna le véhicule du doigt. « Alors, il s'est passé quoi exactement ? » Il avança vers cette dernière pour constater les dégâts tout en écoutant la brune lui racontait ce qu'il s'était passé.

Emi Burton


I'll always be here for you

≈ I need time, to confess I love you.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
▲ Messages : 78
▲ Inscription : 19/04/2017
tumblr
▲ Age : 33
▲ Quartier Résidentiel : J'habite seule dans le quartier de Midtown
▲ Occupation : Je suis sage-femme
▲ Identité Sexuelle : Je suis hétérosexuelle
▲ Cupidon : Cupidon se fiche de moi. J'ai été amoureuse de Caleb mais aujourd'hui, j'ignore s'il n'a pas refait sa vie. De plus, il y a bien cet agent de la SCRS qui m'a tapé dans l’œil. Je suis perdu, complètement.
▲ Avatar : Camilla Luddington
▲ Crédits : stolen paradise (ava) crac in time (sign)
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
Jeu 1 Juin - 19:13
Demandez-vous ce qui fait qu’on tienne le coup
In a house of attics, she spends the rest of her life trying not to kiss the man who lives with her, no matter how often he brews the tea or brings her caramels. Instead, she walks like a prison guard through the secret rooms of secret rooms, between small cages where she keeps the trees, skinny and whimpering in her flashlight beam, before flaying off their skins
for dance floors.
Je n’arrivais pas à croire qu’Emrys soit ici à Heatherfield. Je devais rêver. C’était certainement ça, je m’étais endormi à un feu rouge et je rêvais. Il n’était pas rare que je rêve parfois d’Emrys depuis les quelques jours où nous étions séparés et cela ne m’aurait guère surprise de le retrouver dans un nouveau rêve. Mais non, il était bel et bien devant moi. Un sourire fendit mon visage quand je m’en rendis enfin compte et je ne pus m’empêcher de prendre le jeune homme dans mes bras, je me fichais bien qu’il soit tout crasseux, je n’étais pas le genre de personne à faire attention à mes vêtements, d’autant que ceux que je portais me servait uniquement à patienter entre ma tenue de sage-femme et mon pyjama. Je le sentis me rendre mon étreinte un instant avant qu’il ne desserre les bras en disant qu’il va me mettre de la graisse partout. Je fais donc un pas en arrière, encore contente de le voir. J’étais quand même assez amusée de le voir être à nouveau mécanicien pour une de ses missions mais ce qu’il ajouta me laissa un peu surprise. Ainsi, il n’était pas en mission et c’était son nouveau job. Je n’arrivais pas à y croire. Il avait quitté les services spéciaux canadiens, je n’arrivais pas à y croire, c’était impossible. Ce job était fait pour lui, je ne comprenais pas. « Mais… Tu as quitté les services spéciaux? » J’avais besoin d’être certaine que je ne m’étais pas monté un film, que c’était effectivement ce qui c’était passé. Mais j’étais loin de me douter que j’étais la cause de cette décision, j’étais loin de penser qu’Emrys avait bravé son patron pour pouvoir continuer à jeter un œil sur moi et que c’était pour cela qu’il avait dû se trouver un emploi ici, à Heatherfield. Il me parla alors de ma voiture et j’étais tellement accaparé par le fait qu’il n’était plus agent spécial du Canada que je mis bien trente secondes à me souvenir pourquoi j’étais ici. « Ah oui, ma voiture… Je suis sorti de l’hôpital d’Heatherfield ce matin, après ma nuit de travail et j’ai trouvé la vitre passager brisée. On ne m’a rien volé heureusement mais je ne peux pas la laisser dans cet état… » Après tout, ce n’était pas très sécurisant et puis même, je détestais conduire avec les vitres ouvertes. Comme je laissais souvent mes cheveux détachés, ils me volaient facilement dans les yeux et ce n’était pas agréable. Restant un peu en retrait, je laissais Emrys jeter un œil à la portière.
©Pando


J'ai besoin de toi
pour faire mon monde
Revenir en haut Aller en bas
avatar
il n'y a pas d'âge pour faire sa crise.
▲ Messages : 53
▲ Inscription : 21/04/2017

▲ Age : 41
▲ Quartier Résidentiel : Un studio miteux à Harmdale.
▲ Occupation : Garagiste... Mais il ne veut pas faire ce métier le restant de sa vie.
▲ Identité Sexuelle : Hétérosexuel !
▲ Cupidon : Actuellement célibataire mais il aimerait se caser et fonder une famille..
▲ Avatar : Justin Chambers
▲ Crédits : zerovengeance
il n'y a pas d'âge pour faire sa crise.
Jeu 1 Juin - 21:38
demandez-vous ce qui fait qu’on tienne le coup
Maddie & Emrys

La réaction de Maddie fut normal et compréhensive. Quand elle a connu le jeune homme il était membre des services spéciaux et lui a dit qu'il devait veiller sur elle et pour ça ils allaient devoir changer de vie. Pendant quinze ans, ils se sont fait passer pour frère, changeant leur noms et prénoms. plus rien de leur passé ne leur appartenait. La seule chose était que Maddie faisait les études qu'elle aimait, tandis que Emrys était mécanicien. Ce n'était qu'une couverture, son activité principale était de protéger la jeune femme. Du coup, ce ne fut guère étonnant que Maddie a tiré comme conclusion que si l'ex agent était là, c'est qu'il était en mission ou sous couverture. Malheureusement ce ne fut pas le cas. Il lui avoua a demi-mot que c'était son emploi sans en dire plus. La jeune femme ne comprenait pas la situation et lui demanda s'il avait quitté les services spéciaux. Il est vrai que sa réponse portait à confusion. Il se contenta d'un petit mouvement de la tête. Même lui ne savait pas s'il avait fait un oui ou non. Il laissa la question en suspens.

Pour essayer d'échapper à l’interrogatoire sur son nouvel emploi, Emrys préféra se concentrer sur la voiture. Il avança vers cette dernière demandant à la brune ce qui était arrivé. Elle mit quelques secondes avant de daigner répondre. Em' ne dit rien, elle devait être dans ses pensées... Il sourit quand il compris que Maddie avait trouvé un emploi, il espérait que c'était en tant que sage-femme, comme elle exerçait dans la ville ou ils étaient... « C'est super... Pour ton travail, que tu ais trouvé un emploi, je veux dire.. » Il plongea son regard dans le sien, avant de froncer les sourcils et de se consacrer sur la voiture. Il examina quelques minutes la carcasse, avant de se remettre face à la jeune femme. « Ce n'est pas trop grave, nous avons des vitres de rechange, cela va être vite réparer, même Brendan pourrait le faire. » Il se mit à rire doucement et le jeune homme arriva au même moment. « Je peux le faire ? J'aimerais essayer de réparer la vitre seul, ça me fera l'occas' d'apprendre, puis toi tu peux aller discuter et faire les papiers avec la cliente... » Emrys regarda le jeune homme qui le suppliais du regard. Il était débrouillard et n'avait pas trop eu l'occasion de se faire la main sur les voitures. De temps en temps il donnait un coup de main à Em' mais depuis qu'il avait été embauché il n'a pas pu travailler en solo. « Ce n'est pas à moi de décider... » Il regarda la brune. « Qu'en dis-tu ? Tu laisses l'apprenti bricoler ta voiture, pendant que je m'occupe de toi dans le bureau ? » Cette phrase pouvait porter à confusion, mais Emrys n'y entendait rien de sexuel.

Emi Burton


I'll always be here for you

≈ I need time, to confess I love you.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
▲ Messages : 78
▲ Inscription : 19/04/2017
tumblr
▲ Age : 33
▲ Quartier Résidentiel : J'habite seule dans le quartier de Midtown
▲ Occupation : Je suis sage-femme
▲ Identité Sexuelle : Je suis hétérosexuelle
▲ Cupidon : Cupidon se fiche de moi. J'ai été amoureuse de Caleb mais aujourd'hui, j'ignore s'il n'a pas refait sa vie. De plus, il y a bien cet agent de la SCRS qui m'a tapé dans l’œil. Je suis perdu, complètement.
▲ Avatar : Camilla Luddington
▲ Crédits : stolen paradise (ava) crac in time (sign)
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
Ven 2 Juin - 15:32
Demandez-vous ce qui fait qu’on tienne le coup
In a house of attics, she spends the rest of her life trying not to kiss the man who lives with her, no matter how often he brews the tea or brings her caramels. Instead, she walks like a prison guard through the secret rooms of secret rooms, between small cages where she keeps the trees, skinny and whimpering in her flashlight beam, before flaying off their skins
for dance floors.
J’étais toute étonnée qu’Emrys soit devenu mécanicien alors qu’il avait l’air de tellement s’épanouir en tant qu’agent des services spéciaux… Mais parfois, il n’y avait rien à comprendre et peut-être que je l’avais dégoûté de cet emploi. J’en doutais mais après tout, c’était tout aussi possible qu’Emrys en ait eu assez de protéger des jeunes femmes, ne pas avoir de vie privée devait jouer aussi. Je pouvais parfaitement le comprendre, je n’aurais pas aimé également partir en mission sans réellement savoir combien de temps elle durerait et ne pas pouvoir sortir le soir, rencontrer du monde… Vivre ma vie en quelques sortes. Cela avait été très dur pendant les quinze années où j’avais vécu ainsi et je pouvais comprendre qu’Emrys ait pu en avoir assez. Il me parla alors de ma voiture et je mis un certain temps à me souvenir du pourquoi je me trouvais ici. Je lui expliquais alors comment j’avais retrouvé ma voiture et je souris quand il reprit la parole. « Oui, je suis contente. Je suis sage-femme, comme avant. Cela ne fait que trois jours mais j’adore toujours autant. » J’avais toujours aimé les bébés, pas pour rien que je voulais pleins d’enfants tout en sachant que si j’en avais déjà deux, cela m’irait parfaitement. Il m’expliqua alors que ce serait fait rapidement et que même un certain Brendan pourrait le faire. Une vois retentit alors derrière moi et je sursautais légèrement en me tournant vers un jeune homme. Ce devait être le fameux Brendan. Il demanda à essayer tout seul, suppliant presque Emrys du regard de l’autorisé à le faire. Ce dernier lui expliqua alors que ce n’était pas à lui de décider et je fus surprise quand il me demanda si j’étais d’accord. La fin de sa réponse me fit rougir légèrement. S’occuper de moi… Pourquoi j’avais des images peu appropriées à la situation qui me venaient en tête. Surtout qu’Emrys ne disait certainement pas ça en parlant de cette façon. Je m’éclaircis légèrement la voix, essayant de chasser les images qui s’imprimaient dans mon cerveau. « Cela ne me pose aucun problème. Au contraire, si ça peut aider. » J’eus un sourire en direction de l’apprenti, j’avais l’impression que c’était Noël avant l’heure pour lui. D’autant que j’avais une super voiture. Focus RS, une petite voiture de sport qui en avait sous le capot. Elle m’avait coûté un bras mais je l’aimais cette voiture. J’avais flashé sur un modèle gris métallisé et savoir qu’elle avait une vitre en moins me faisait mal. Parce que je n’avais pas touché mon premier salaire et je vivais encore sur les restes de celui que j’avais reçu de l’époque où j’étais sous protection. Je me tournais alors vers Emrys, mon petit sourire toujours sur mes lèvres. « Je te suis du coup. » Je ne savais pas où aller pour que je puisse m’occuper des papiers alors je lui faisais confiance. Je lui avais toujours fait confiance de toute façon. Et cela ne risquait pas de changer.
©Pando


J'ai besoin de toi
pour faire mon monde
Revenir en haut Aller en bas
avatar
il n'y a pas d'âge pour faire sa crise.
▲ Messages : 53
▲ Inscription : 21/04/2017

▲ Age : 41
▲ Quartier Résidentiel : Un studio miteux à Harmdale.
▲ Occupation : Garagiste... Mais il ne veut pas faire ce métier le restant de sa vie.
▲ Identité Sexuelle : Hétérosexuel !
▲ Cupidon : Actuellement célibataire mais il aimerait se caser et fonder une famille..
▲ Avatar : Justin Chambers
▲ Crédits : zerovengeance
il n'y a pas d'âge pour faire sa crise.
Mar 6 Juin - 17:36
demandez-vous ce qui fait qu’on tienne le coup
Maddie & Emrys

Maddie avait trouvé un emploi et pas n'importe lequel, celui qu'elle aimait. Celui qu'elle voulait faire. Non, pas comme Emrys qui a un peu été obligé de prendre le premier truc qui venait, certes ce n'était pas ce qui voulait faire toute sa vie, mais pour le moment, cela lui convenait. Il ne pue s'empêcher de la féliciter pour l'obtention de ce nouveau job. Il se souvient encore que la jeune femme passait des heures à lire ses cours, qu'elle faisait des nuits blanches pour pouvoir, réviser et avoir son diplôme. Il était évident qu'avec tout cet acharnement dont elle faisait preuve, qu'elle arrivait à faire ce qu'elle voulait. C'est avec un peu de fierté dans la voix, que Maddie lui annonça qu'elle était sage-femme depuis trois jours. Comme avant... Il aimerait que tout redevienne comme avant. Avoir son boulot dans les services spéciaux, mais surtout se réveiller chaque matin auprès d'elle. Il a toujours été pris d'affection pour Maddie, il faut dire que partager quinze ans de sa vie avec quelqu'un ce n'est pas rien...

Après ce petit échange, Emrys se concentra à nouveau sur la voiture. Il fit son petit diagnostic et quand il prononça le prénom de l'apprenti, ce dernier accouru pour demander de travailler en solo. Emrys n'y voyait aucun inconvénient, après tout, c'est en forgeant qu'on devient forgerons. Dans ce cas-là, c'est en faisait de la mécanique qu'on devient mécanicien... Le jeune Galois, ne pouvait lui laisser la permission de faire cela seul, il fallait l'accord de la demoiselle. Il posa donc la question à Maddie, mais assez maladroitement. "Pendant que je m'occupe de toi dans le bureau". Dans sa tête, la phrase sonnait mieux que cela et ne faisait connotation sexuelle. Mais ce qui est dit et dit. Il se força de rester sérieux, pendant que Brandon se retenait de rire aux propos du jeune homme. Il regarda Maddie espérant qu'elle n'allait pas le taquiner sur cette phrase. Elle émit une réponse positive. Brandon était fou de joie. « Je vais m'y mettre ! » Cria-t-il avec enthousiasme. Emrys l'attrapa par l'épaule avant qu'il ne commence à travailler. « Si tu as un souci, ou si tu ne sais pas faire, viens me voir... OK ? » Le jeune apprenti fit un oui de la tête avant d'aller dans la réserve. Em' reposa son attention sur la petite brune et lui rendit son sourire, avant qu'elle ne dise qu'elle le suivait. Emrys fit un petit signe de la main. « Viens avec moi... »

Ils marchèrent jusqu'au petit bureau qui se trouvaient au fond du garage et Emrys lui ouvrit la porte et une fois rentrée, la referma derrière elle. « C'est ici, il n'y a pas grand chose à faire, à part une ou deux signatures, mais c'est gentil de ta part d'avoir accepté. Il est fou de joie à l'idée de bricoler tout seul... » Tout en parlant Emrys chercha les papiers qu'il devait faire remplir à Maddie. « Installe-toi, je t'en prie. Je peux te proposer du café, mais il a un arrière-goût de jus de chaussette... Sinon il doit avoir du soda au frai... » Il trouva enfin les papiers et les posa sur la table et se rendit au coin de la pièce ou se trouvait la machine à café et le petit frigo du personnel.

Emi Burton


I'll always be here for you

≈ I need time, to confess I love you.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
▲ Messages : 78
▲ Inscription : 19/04/2017
tumblr
▲ Age : 33
▲ Quartier Résidentiel : J'habite seule dans le quartier de Midtown
▲ Occupation : Je suis sage-femme
▲ Identité Sexuelle : Je suis hétérosexuelle
▲ Cupidon : Cupidon se fiche de moi. J'ai été amoureuse de Caleb mais aujourd'hui, j'ignore s'il n'a pas refait sa vie. De plus, il y a bien cet agent de la SCRS qui m'a tapé dans l’œil. Je suis perdu, complètement.
▲ Avatar : Camilla Luddington
▲ Crédits : stolen paradise (ava) crac in time (sign)
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
Mer 7 Juin - 11:49
Demandez-vous ce qui fait qu’on tienne le coup
In a house of attics, she spends the rest of her life trying not to kiss the man who lives with her, no matter how often he brews the tea or brings her caramels. Instead, she walks like a prison guard through the secret rooms of secret rooms, between small cages where she keeps the trees, skinny and whimpering in her flashlight beam, before flaying off their skins
for dance floors.
J’aimais parler de mon métier, j’en étais fière. Parce que j’avais dû batailler pendant cinq ans pour avoir mon diplôme, à faire souvent des nuits blanches que je passais à réviser. Alors je disais toujours avec fierté que j’étais sage-femme et peut-être plus encore à Emrys. Après tout, il m’avait soutenu pendant quinze ans, pendant ma scolarité à l’école de médecine et je voulais qu’il sache que je n’avais pas tourné le dos à ces années que nous avions passé ensemble. On se remit à parler de la voiture et un jeune homme arriva rapidement pour demander s’il pouvait s’en occuper lui-même. Emrys ajouta que c’était à moi d’en décider avant de proposer de s’occuper de moi dans le bureau. C’était dans ce genre de proposition que je me rendais compte que mon ancien protecteur ne me laissait définitivement pas indifférente. Parce que les images qui me vinrent à l’esprit étaient toutes sauf innocentes. Mais je gardais mon sérieux même si j’avais bien envie de le taquiner là-dessus. Cependant, nous n’étions pas seuls et je voulais éviter de me donner en spectacle devant des inconnus. J’acceptais néanmoins que le jeune homme s’occupe de ma voiture pendant qu’Emrys me faisait signer les papiers. Parce que je ne devais pas me leurrer, il n’était que question de papiers, de rien d’autre. Le jeune apprenti fut content que j’accepte et fila dans la réserve pour s’occuper de ma vitre brisée. Emrys me fit alors signe de le suivre et je lui emboitais alors le pas, direction le fameux bureau. Arrivé dans ce dernier, il ajouta que ce ne serait pas bien long, juste une ou deux signatures. Il me remercia également d’avoir accepté que Brandon s’occupe de ma voiture seul et je secouais la tête. « Ce n’est pas nécessaire de me remercier. J’ai été à sa place, à surtout regarder. Alors je sais l’effet que cela fait de vouloir absolument faire quelque chose seul. » Même si nous ne travaillions pas dans le même domaine, l’effet devait être identique au vue de la réaction du jeune homme. Il me proposa ensuite une tasse de café au jus de chaussette ou un soda. J’aimais le café quand il était bien fait et je ne savais que trop bien que le café des garages pouvaient être immondes. C’était aussi le cas de celui de l’hôpital bien que la maternité ait la chance d’avoir une vraie machine à café en capsule. « Je prendrais bien un soda s’il te plait. » Je n’avais pas envie de m’empoisonner avec un café que je n’aimerais pas. Emrys sortit alors des papiers et j’essayais de voir ce qu’il s’agissait mais n’y connaissant rien aux formulaires de réparation de voitures, je préférais attendre qu’il me dise ce que je devais faire. Je pris place sur l’une des chaises se trouvant dans le petit bureau, suivant Emrys du regard.
©Pando


J'ai besoin de toi
pour faire mon monde
Revenir en haut Aller en bas
avatar
il n'y a pas d'âge pour faire sa crise.
▲ Messages : 53
▲ Inscription : 21/04/2017

▲ Age : 41
▲ Quartier Résidentiel : Un studio miteux à Harmdale.
▲ Occupation : Garagiste... Mais il ne veut pas faire ce métier le restant de sa vie.
▲ Identité Sexuelle : Hétérosexuel !
▲ Cupidon : Actuellement célibataire mais il aimerait se caser et fonder une famille..
▲ Avatar : Justin Chambers
▲ Crédits : zerovengeance
il n'y a pas d'âge pour faire sa crise.
Ven 9 Juin - 17:46
demandez-vous ce qui fait qu’on tienne le coup
Maddie & Emrys

Emrys avait dit à Maddie de lui suivre et ils allèrent tous les deux dans le bureau. Il chercha les papiers qu'il fallait et en même temps, il discutait avec la jeune. Rien de bien intéressant seulement de ses fameux papiers qu'il essayait tant bien que mal de retrouver. Il prit la peine de la remercier pour que le petit se fasse un peu la main, pas tout le monde aurait accepté. Elle finit par dire que c'était normal et qu'elle avait aussi été à sa place d'une certaine manière. Tout le monde a été à sa place. Regardant quelqu'un faire quelque chose et voulait à son tour le faire seul, sans l'aide de personne... Emrys se demandait si c'était vraiment cette raison qui l'avait poussé à le laisser faire, ou si Maddie voulait passer du temps seule avec lui ? Il chassa ses idées de son esprit. Il se faisait des films ! Elle le considérait comme un grand frère et rien de plus, si elle voulait passer du temps en sa compagnie, c'était juste pour le plaisir du bon vieux temps rien de plus.

Il lui sourit avant de lui dire qu'elle pouvait s'asseoir et lui proposer à boire. Il annonça tout de suite que le café avait le goût d'un jus de chaussette. Et encore, l'expression était faible ! Il n'avait pas le droit de proposer des sodas, car cela était réservé au personnel, mais Maddie n'était pas n'importe qui. Elle accepta la boisson et il ouvrit le mini frigo et sortie deux canettes de coca. Em' aurait aimé boire une bonne bière fraîche, mais pendant ses heures de boulot, c'était zéro alcool ! Il alla vers le bureau et tendit la canette à la brune. « Je suis désolé, il n'y a pas de verre ici... » Emrys s’assit sur la chaise et pris dans la main quelques feuilles. « Si tu veux, je peux tout te remplir, tu n'auras qu'à signer comme ça... Puis cela peut nous laisser l'occasion de discuter un peu, Brendan va en avoir pour pas mal de temps. » Il posa les papiers sur la table et prit le soin d'ouvrir sa canette et en bus une bonne gorgée. Pour être honnête, il n'attendit pas la réponse de Maddie pour commencer à remplir les papiers, il savait bien qu'elle allait lui dire. Il n'avait qu'à voir sa tête quand il lui a parlé de paperasse.

Emrys se dépêcha de remplir les papiers et les donna à Maddie. « Voilà qui est fait, tu as juste à signer ! Puis il me faut le nom de ton assurance, vu que le garage travaille avec la plupart des compagnies d'assurances, tu n'auras rien à débourser, tout sera pris en charge. Je vais juste m'occuper de leur envoyer une réclamation et le tour est joué ! » On aurait dit qu'il avait fait ça toute sa vie et c'était le cas, du moins en partie. Une fois la partie voiture mise au clair, il avait tout le temps qu'il voulait pour discuter avec la jeune femme. « Tu te plais bien ici ? Tu as pu voir ta sœur ? Ou Caleb ? » Le ton de sa voix avait changé quand il avait prononcé le nom de l'ancien petit-ami de Maddie...

Emi Burton


I'll always be here for you

≈ I need time, to confess I love you.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
▲ Messages : 78
▲ Inscription : 19/04/2017
tumblr
▲ Age : 33
▲ Quartier Résidentiel : J'habite seule dans le quartier de Midtown
▲ Occupation : Je suis sage-femme
▲ Identité Sexuelle : Je suis hétérosexuelle
▲ Cupidon : Cupidon se fiche de moi. J'ai été amoureuse de Caleb mais aujourd'hui, j'ignore s'il n'a pas refait sa vie. De plus, il y a bien cet agent de la SCRS qui m'a tapé dans l’œil. Je suis perdu, complètement.
▲ Avatar : Camilla Luddington
▲ Crédits : stolen paradise (ava) crac in time (sign)
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
Lun 12 Juin - 21:00
Demandez-vous ce qui fait qu’on tienne le coup
In a house of attics, she spends the rest of her life trying not to kiss the man who lives with her, no matter how often he brews the tea or brings her caramels. Instead, she walks like a prison guard through the secret rooms of secret rooms, between small cages where she keeps the trees, skinny and whimpering in her flashlight beam, before flaying off their skins
for dance floors.
Une fois dans le bureau, je m’installais sur un siège alors qu’Emrys me proposait à boire. J’acceptais avec plaisir, demandant un soda qui ne tarda pas à arriver. Il m’expliqua alors qu’il n’y avait pas de verre et je secouais doucement la tête. Cela ne m’avait jamais posé de problème, je buvais toujours mon soda à la canette. On disait parfois que ce n’était pas très hygiénique mais je m’en fichais, j’avais une santé de fer, comme toujours. Alors que je buvais une gorgée rafraichissante de mon soda, Emrys m’expliqua qu’il pouvait remplir les papiers pour moi et que je n’aurais plus qu’à signer. Pour être honnête, cela me disait très bien. Après tout, je n’avais jamais eu à m’occuper des réparations d’une voiture et encore moins des papiers qui allaient avec alors un petit coup de main ne serait pas de refus. Je n’eus même pas le temps de répondre qu’il me prenait les papiers pour commencer à les remplir. J’avais oublié qu’en quinze ans, Emrys avait largement eu le temps d’apprendre les moindres expressions de mon visage et ce qu’elles signifiaient. Pendant qu’il remplissait les papiers, je me levais pour aller jeter un coup d’œil à ma voiture par la fenêtre du bureau. Non pas que j’étais inquiète mais j’espérais que le jeune apprenti allait s’en sortir, il serait tellement fier de lui après ça. Je retournais rapidement au bureau et observais Emrys remplir les papiers. Cet homme, j’avais grandi avec lui, j’aurais dû le considérer comme un frère mais non, il avait ce petit quelque chose qui me faisait fondre. Littéralement. A un moment, il releva la tête et me parla. Je dus me concentrer sur ses paroles pour comprendre et éviter de le dévorer du regard. Je reportais donc mon attention sur les papiers, écoutant avec attention ce qu’il me disait. Je signais les papiers alors qu’il me parlait de mon assurance, voulant savoir son nom. Je secouais doucement la tête avec un sourire d’excuse. « Les papiers sont dans la voiture. Je ne me souviens jamais du nom de mon assurance… » J’avais honte quand même. Mais il fallait dire pour ma défense que depuis que j’avais acheté cette voiture, je n’avais jamais eue de problème. C‘était la première fois que l’on me demandait le nom de mon assurance. Restant assise, j’eus un petit sourire quand il me demanda comment cela se passait ici. « Je me refais doucement à la ville. Elle a pas mal bougé depuis mon départ. J’ai revu Alexis et Caleb trois jours après mon retour… Ça a été assez difficile d’ailleurs, ils se sont mis ensembles et ils ont même une petite fille… » Je n’arrivais pas encore à y croire mais la douleur était moins forte maintenant que lorsque j’avais rencontré leur fille. Je ne savais pas quoi penser de tout cela, il allait me falloir du temps encore pour réellement accepter qu’ils soient ensembles et à un stade bien plus avancé de leur relation que moi…
©Pando


J'ai besoin de toi
pour faire mon monde
Revenir en haut Aller en bas
avatar
il n'y a pas d'âge pour faire sa crise.
▲ Messages : 53
▲ Inscription : 21/04/2017

▲ Age : 41
▲ Quartier Résidentiel : Un studio miteux à Harmdale.
▲ Occupation : Garagiste... Mais il ne veut pas faire ce métier le restant de sa vie.
▲ Identité Sexuelle : Hétérosexuel !
▲ Cupidon : Actuellement célibataire mais il aimerait se caser et fonder une famille..
▲ Avatar : Justin Chambers
▲ Crédits : zerovengeance
il n'y a pas d'âge pour faire sa crise.
Mer 14 Juin - 14:38
demandez-vous ce qui fait qu’on tienne le coup
Maddie & Emrys

Il la connaissait par cœur. Chaque mimique de son visage, chaque expression, il savait ce qu'elle pensait sans qu'elle n'ait à le dire. Il connaissait mieux Maddie que lui même. Il lui proposa donc par politesse de remplir ses papiers mais il n'attendit pas la réponse pour s'exécuter. Pendant qu'il faisait la paperasse, il la vit se lever. Il s'arrêta quelques secondes la fixant. Elle était si belle. Il ne pouvait pas avoir son genre de pensés pour elle, elle avait presque dix ans de moins ! Quand elle se retourna, il se concentra à nouveau sur les documents, espérant qu'elle ne l'ai pas vu la dévisager. Il lui tendit les quelques feuilles puis lui demanda le nom de s'assurance. Elle ne le savait pas. Maddie lui dit que tout était dans la voiture et qu'elle n'avait pas la moindre idée à quelle assurance elle pouvait bien être rattachée. Emrys se retient de ne pas rire. « D'accord, nous regarderons tout ça tous les deux, quand Brendan aura fini... » Il reprend les écrit avant de les mettre sur le côté du bureau.

Une fois les papiers en ordre, il avait tout le loisir de pouvoir discuter avec la jeune femme. La première chose qui lui vint en tête et de savoir si elle avait pu voir sa soeur et son ex petit ami et si cela c'était bien passé ? Il avait un peu changer de voix en prononçant le prénom de Caleb. C'était l'ex fiancé de Maddie et sans savoir pourquoi, Emrys était jaloux de lui... Il avait peur qu'elle ne retombe dans ses bras. Après tout, c'était bien probable, ils ont été ensemble pendant quelques années, c'est son premier amour. Il le sait tout ça, car elle lui en a parlé et pas qu'une fois... Maddie lui explique que doucement elle apprend à reprendre ses marques dans la ville. Elle ajoute qu'elle a bien vu sa soeur et son ex-fiancé, qui maintenant est devenu son beau-frère car il est en couple avec sa soeur et ont une petite fille ensemble. « Super ! » Cela lui a échappé. Em' est content de savoir Caleb prit, il se dit qu'il n'essaiera pas de revenir vers Maddie. Le mécanicien se racle doucement la gorge. « Je veux dire, c'est bien qu'ils soient ensemble.. Qu'ils soient passé à autre chose, c'est une bonne chose. » Il s'en veut pas de sa réaction. Il pose son regard sur la brune et pose doucement ses mains sur les siennes. Il la regarde intensément. Plongeant son regard dans ses yeux couleurs chocolat. « Et toi, ça va ? Tu le vis bien ? Je sais ce que Caleb représentait pour toi... Si tu veux parler ou si tu as besoin de quelque chose, fais le moi savoir. Je suis là pour toi ! » Il lui sourit tendrement et éloigna lentement ses mains qui durant ses paroles étaient posées sur celle de Maddie.

Emi Burton


I'll always be here for you

≈ I need time, to confess I love you.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
▲ Messages : 78
▲ Inscription : 19/04/2017
tumblr
▲ Age : 33
▲ Quartier Résidentiel : J'habite seule dans le quartier de Midtown
▲ Occupation : Je suis sage-femme
▲ Identité Sexuelle : Je suis hétérosexuelle
▲ Cupidon : Cupidon se fiche de moi. J'ai été amoureuse de Caleb mais aujourd'hui, j'ignore s'il n'a pas refait sa vie. De plus, il y a bien cet agent de la SCRS qui m'a tapé dans l’œil. Je suis perdu, complètement.
▲ Avatar : Camilla Luddington
▲ Crédits : stolen paradise (ava) crac in time (sign)
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
Sam 17 Juin - 23:32
Demandez-vous ce qui fait qu’on tienne le coup
In a house of attics, she spends the rest of her life trying not to kiss the man who lives with her, no matter how often he brews the tea or brings her caramels. Instead, she walks like a prison guard through the secret rooms of secret rooms, between small cages where she keeps the trees, skinny and whimpering in her flashlight beam, before flaying off their skins
for dance floors.
J’étais toujours impressionnée de la facilité qu’avait Emrys pour se rendre compte de ce que je pouvais penser ou ce que je pouvais ressentir. Il avait très bien vu que je n’étais pas à l’aise avec les papiers pour les réparations de ma voiture et il avait tout de suite commencé à les remplir. Il me demanda cependant l’assurance de ma voiture et je fus incapable de lui répondre, disant que les papiers étaient dans ma voiture. Il me répondit que l’on verrait une fois les réparations terminées. Je hochais simplement la tête en rejoignant le bureau, retrouvant ma place sur la chaise. Il eut rapidement terminé de remplir les papiers et me parla de ma vie, me demandant si j’avais revu ma sœur et mon petit ami. Je ne pus m’empêcher de lui répondre qu’ils étaient désormais ensemble et parents. Sa réaction me désarçonna un petit peu, je ne m’étais pas attendu à cela. Je m’étais attendu à ce qu’il soit désolé mais apparemment, ce n’était pas le cas. Je ne pouvais m’empêcher de me demander pourquoi d’ailleurs. Il ne pouvait pas être amoureux de moi alors pourquoi… Mais j’eus rapidement une réponse et je hochais doucement la tête en souriant. « Effectivement, je suis contente qu’il ait tourné la page. » Je souris à Emrys alors qu’il pose son regard sur moi avant de poser ses mains sur les miennes. Je sentis une douce chaleur se rependre dans mon corps alors que je commençais doucement à rougir. Je ne m’étais absolument pas attendu à un tel contact mais il était tout sauf désagréable, j’avais envie de rester dans cette position pendant encore longtemps. J’eus un petit sourire alors qu’il me demandait comment je l’avais pris. « Un petit mal je dois le reconnaître. Je veux dire, c’est ma sœur… Mais leur petite puce est tellement adorable que cela aide grandement à se faire une raison. D’autant que même si j’aime encore Caleb, ce n’est pas pareil. » J’avais toujours des sentiments pour mon ancien petit ami mais ce n’était plus les même qu’avant et je savais désormais que je ne l’aimerais plus comme un petit ami. Il était plus comme un ami d’enfance. Je fus légèrement déçu quand Emrys retira ses mains des miennes mais je n’en montrais rien, trop perdu dans mes pensées. J’eus soudain une idée et un petit sourire naquit sur mes lèvres. « Dis, tu voudras les rencontrer? » Aucune arrière-pensée dans cette question. Mais après tout, Emrys était quelqu’un d’important pour moi et je voulais qu’il rencontre ma famille. J’espérais que si Caleb et Alexis appréciaient le jeune homme, je pourrais leur demander de l’aide pour comprendre ce que je pouvais ressentir pour mon protecteur de toujours.
©Pando


J'ai besoin de toi
pour faire mon monde
Revenir en haut Aller en bas
avatar
il n'y a pas d'âge pour faire sa crise.
▲ Messages : 53
▲ Inscription : 21/04/2017

▲ Age : 41
▲ Quartier Résidentiel : Un studio miteux à Harmdale.
▲ Occupation : Garagiste... Mais il ne veut pas faire ce métier le restant de sa vie.
▲ Identité Sexuelle : Hétérosexuel !
▲ Cupidon : Actuellement célibataire mais il aimerait se caser et fonder une famille..
▲ Avatar : Justin Chambers
▲ Crédits : zerovengeance
il n'y a pas d'âge pour faire sa crise.
Mer 21 Juin - 11:48
demandez-vous ce qui fait qu’on tienne le coup
Maddie & Emrys

Emrys s'en voulait un peu de sa réaction. Maddie lui avait avoué que son ex-petit-ami, le seul homme qu'elle a aimé est avec sa soeur, la seule famille qui lui reste et lui, il saute de joie. Il s'est tout de suite rendu compte de sa maladresse et s'est rattrapé comme il a pu. Disant que c'est bien qu'il soit passé à autre chose. Qu'il a pu faire son deuil, même si c'est dommage que ce soit avec sa soeur. Em' trouvait ça un peu glauque, ce n'était pas le bon mot, mais il avait du mal à s'imaginer à la place de la jeune femme. Découvrir que le seul homme qu'on a aimé est avec sa propre soeur. Alexis n'était pas sa sœur biologique, mais c'était tout comme... Elle approuve ses propos disant qu'elle est contente qu'il soit passé à autre chose, qu'il a tourné la page...

Sans savoir pourquoi il fait ça, Emrys pose ses mains sur celles de Maddie. Et lui demande comment elle se sent face à tout ce changement et lui explique qu'il est là pour elle. Il n'a jamais fait ça avant, la toucher comme ça. Peut-être le fait qu'il doit veiller sur elle en tant qu'agent y faisait pour quelque chose, mais là, rien ne le retenait. Il pouvait être lui-même. Il s’efforçait tout de même de mettre une certaine distance, car elle avait presque dix ans de moins que lui, ce qui n'était pas rien. Qu'est-ce qu'une jeune femme aussi belle ferait avec un quadragénaire ? À la fin de sa phrase, il éloigna ses mains de la brune, ne voulant pas sembler impoli, après tout, il ne lui avait pas demandé si elle était d'accord pour ce rapprochement. Il écoutait ses propos et s’efforça de garder son sourire, pendant qu'elle parlait de cette nièce qu'elle avait rencontrée. Même quand elle lui dit qu'elle aimait toujours Caleb, il se força de sourire. « Oui, c'est normal... On ne peut pas oublier la première personne qu'on a aimée... » Il était sérieux dans ses propos. On ne peut pas oublier son premier amour et Caleb était celui de Maddie... Toute sa vie, elle aura des sentiments pour lui, surtout qu'ils n'ont jamais vraiment rompu. Il comprenait que ça pouvait être compliqué pour elle. Un blanc s'installa entre eux, puis Maddie sourit, un sourire qui cachait une idée derrière la tête. Elle demanda alors s'il voulait bien les rencontrer. « Moi ? Tu veux que je rencontre ta sœur et son copain ? Oui, si tu veux... Mais pourquoi ? Je veux dire, je suis personne d'important... » Il baissait les yeux. Qui était-il pour Maddie ? A part un simple agent avec qui elle avait vécu presque la moitié de sa vie ? Elle le considérait peut-être vraiment comme son frère ? Après tout, c'est ce qu'ils avaient été l'un pour l'autre pendant près de quinze longues années...

Emi Burton


I'll always be here for you

≈ I need time, to confess I love you.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
▲ Messages : 78
▲ Inscription : 19/04/2017
tumblr
▲ Age : 33
▲ Quartier Résidentiel : J'habite seule dans le quartier de Midtown
▲ Occupation : Je suis sage-femme
▲ Identité Sexuelle : Je suis hétérosexuelle
▲ Cupidon : Cupidon se fiche de moi. J'ai été amoureuse de Caleb mais aujourd'hui, j'ignore s'il n'a pas refait sa vie. De plus, il y a bien cet agent de la SCRS qui m'a tapé dans l’œil. Je suis perdu, complètement.
▲ Avatar : Camilla Luddington
▲ Crédits : stolen paradise (ava) crac in time (sign)
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
Mer 21 Juin - 16:50
Demandez-vous ce qui fait qu’on tienne le coup
In a house of attics, she spends the rest of her life trying not to kiss the man who lives with her, no matter how often he brews the tea or brings her caramels. Instead, she walks like a prison guard through the secret rooms of secret rooms, between small cages where she keeps the trees, skinny and whimpering in her flashlight beam, before flaying off their skins
for dance floors.
J’étais bien contente que Caleb soit passé à autre chose. Après tout, j’avais fait le deuil de notre relation et je ne me serais pas vu reprendre notre histoire après quinze ans. Enfin, c’était ce que je me disais mais en même temps, je ne savais pas ce que j’aurais fait s’il m’avait attendu. Mes sentiments pour lui avaient changé en quinze années loin de lui. Enfin, la question ne se posait pas étant donné qu’il avait refait sa vie avec ma sœur. Tout en parlant, je fus étonnée qu’Emrys pose ses mains sur les miennes et je sentis une douce chaleur se répandre dans mon corps. Jamais encore il n’avait osé un tel contact et j’étais contente qu’il le fasse. Je commençais doucement à me rendre compte qu’Emrys m’attirait et c’était loin d’être un problème pour moi. Mais je me doutais que ce n’était pas le cas de l’homme en face de moi. Huit ans, nous avions huit ans d’écart et ce n’était pas rien quand même. Mais moi, je m’en fichais bien de l’écart entre nos âges. Il rompit cependant le contact entre nos mains et j’eus comme une sensation de vide, une sensation fort désagréable, je devais l’avouer. Mais j’étais d’accord avec Emrys, on ne pouvait pas oublier son premier amour. Mais cependant, on pouvait apprendre à vivre avec le fait qu’il nous avait remplacé et qu’il aimait une autre femme. Alors si Caleb y était arrivé, je ne voyais pas pourquoi je n’arriverais pas à aimer quelqu’un d’autre. Par la suite, je proposais à Emrys de rencontrer ma sœur et celui qui était désormais mon beau-frère et sa réponse me fit mal au cœur, surtout quand il me demanda la raison de cette envie. Comment lui dire la vérité, comment lui avouer qu’il comptait plus pour moi que tout ce qu’il pouvait imaginer. Je ne pouvais pas lui dire la vérité, c’était impensable, il allait me rejeter, ce n’était pas possible autrement. En retour, j’avançais mes mains pour me saisir des siennes en souriant. « Emrys, tu m’as protégé pendant quinze ans. Tu n’es pas n’importe qui, pas pour moi. » Bon, voilà, je m’en sortais comme je le pouvais et advienne que pourra. J’avais dit ce que je pensais, il n’était pas n’importe qui pour moi, c’était quelqu’un d’important même s’il ne devait pas se douter de la portée des paroles que j’avais dit. Mais je finis par hocher doucement les épaules, gardant cependant mes mains sur les siennes. « Mais je comprendrais si tu refusais. » Après tout, je ne représentais peut-être rien pour lui si ce n’est une jeune femme qu’il avait dû protéger pendant quinze ans, qui avait dû supporter ses crises de larmes. Il avait certainement détesté me protéger même s’il n’en montrait rien. Je ne pouvais pas savoir après tout. Je me rendis alors compte que j’avais toujours mes mains sur les siennes et j’eus un petit sourire à son égard. Je me fichais bien d’être surprise dans une telle situation par quelqu’un, je n’avais pas envie de me cacher.
©Pando


J'ai besoin de toi
pour faire mon monde
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Vous demandez quoi à Noël ?
» Pensez-vous que le détachement vaut le coup?
» Baptême de Shuya [Terminé]
» Il fait beau chez vous ?
» Ca vous fait penser a quoi ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sweet Home Heatherfield :: Heatherfield :: Harmdale :: Quicky's Auto-
Sauter vers: