AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Durant les grandes vacances, le forum est en baisse d'activité, rassurez-vous il ne ferme pas. En septembre un recensement sera mis en place. Passez de bonnes vacances !

Comme on se retrouve! [Cassiopée Hudson]

 :: Heatherfield :: Midtown :: RCMP Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
au secours, j'ai la trentaine !
▲ Messages : 27
▲ Inscription : 30/04/2017
schizophrenic
▲ Quartier Résidentiel : UC
▲ Occupation : Policier
▲ Identité Sexuelle : Hétéro! Cassiotéro!
▲ Cupidon : Cassiopée Hudson, tu occupes toutes mes pensées, même-si je ne veux pas me l'avouer. Je suis un coureur de jupons, que voulez-vous, ça me vient trop facilement, c'est un quasi un réflexe, on ne peut pas m'en vouloir pour ça, non ?
▲ Avatar : jensen ackles
▲ Crédits : TAG
au secours, j'ai la trentaine !
Mer 24 Mai - 8:11

Enfin réunis! Ne me fais pas la tête.


On m'avait convoqué à venir travailler sur un gros cas. J'avais sauté sur l'occasion! Ça me permettait de quitter le Brésil et de retrouver des collègues et pour ainsi dire, Cassiopée. On était très complices ensemble, tout pour me plaire... La mission était assez alléchante comme c'était un cas de tueur en série. C'était parmi les boulots que je préférais. Ça me permettais de réellement mettre toutes mes compétences à profit et en oeuvre.

J'étais arrivé au pays avant hier. J'avais posé mes baguages dans une petite auberge. J'avais défait mes valises et j'avais passé quelques coups de fils afin de commencé à me préparer à cette nouvelle vie. Après tout, j'allais m'installer ici. Enfin, j'en avais pour un moment et je venais d'être affecté ici. J'allais être le petite nouveau. Enfin, je sais qu'ils avaient besoin de renfort là-bas et puisque j'avais posé ma candidature pour travailler dans ce commissariat, précisément. Je n'avais donc pas pu refusé au moment venue et à vrai dire, cette pensée ne m'était pas venue. Pas même traverser l'esprit. J'avais instantanément vue une belle opportunité. De toute façon, mes collègues et mon patron m'avait assuré que c'était une offre à saisir et une opportunité à attraper au lasso s'il le fallait! J'avais donc sauté dans le premier avion avec mes quelques bagages, laissant tomber mon appartement sous-loué, meublé. Ce n'était pas comme si je laissais grand chose derrière moi.

On était lundi matin et j'étais donc assis dans le bureau du lieutenant afin de prendre mes aises et d'écouter ses consignes. C'est ainsi, qu'il me dit de le suivre afin de me présenter à l'équipe toute entière. Souriant, je m'exécutai et nous sortîmes de la pièce quasi exigu. Je fis face à l'équipe tout entière. Il ne restait plus qu'à me caser avec mon ou ma partenaire de travail. La salle était déjà disposé en cercle afin de travailler sur le cas affiché sur le grand tableau blanc. On avait du boulot à faire! Sauf que c'était la pause déjeuner dans pas long. Ce pourquoi, tout le monde papotait quelque peu.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
grandir, c'est devenir responsable.
▲ Messages : 35
▲ Inscription : 13/04/2017

▲ Age : 27
▲ Quartier Résidentiel : Maplewood et seule
▲ Occupation : Policière
▲ Identité Sexuelle : Bisexuelle
▲ Cupidon : Rafael J. Denson depuis mon départ du Brésil je ne fais que penser à toi. Je ne veux pas me l'avouer, mais j'espérais tellement que tu viennes me rejoindre ici. À tous les jours je me demandais ce que tu faisais si tu n'avais pas rencontré une fille là-bas. Je ne voulais pas y penser, mais c'était plus fort que moi parce que j'ai réalisé que je ressentais plus que de l'amitié envers toi et je me disais que ce n'était pas une bonne idée et je me le demande encore aujourd'hui.
▲ Avatar : Candice Swanepoel
▲ Crédits : Bazzart
grandir, c'est devenir responsable.
Ven 26 Mai - 0:03

J’étais rentrée plus tard aujourd’hui parce que j’avais un rendez-vous chez le médecin pour mon examen annuel. Tout était correct je n’avais pas de MTS ce qui me soulageait grandement. J’avais eu des aventures, mais rien de sérieux je remerciais le médecin et la réception. J’embarquais dans la voiture et je roulais en direction du poste, mais avant d’y être je décidais d’arrêter me prendre un café et un muffin. Une fois le tout en main J’embarquais dans ma voiture et je roulais à nouveau vers le poste. Nous travaillons sur un cas énorme on avait besoin de renfort pour être honnête on n’allait pas y arriver seule. Une fois arrivée je garais ma voiture au poste et je marchais en direction de l’entrée. La réception m’avait dit de rejoindre le groupe dans la salle de réunion. Je passais à mon bureau afin d’y déposée mes choses. Je quittais mon bureau et marchait en direction de la salle de réunion. Je saluais mes collègues et mon patron de la tête en guise de salutation. Je regardais autour de moi et remarquait une tête familière. Je restais surprise de voir Rafael assis dans la salle de réunion je le croyais encore au Brésil. Je posais mon regard sur le tableau blanc en prenant des notes et en écoutant ce que le patron disait au sujet du boulot d’aujourd’hui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
au secours, j'ai la trentaine !
▲ Messages : 27
▲ Inscription : 30/04/2017
schizophrenic
▲ Quartier Résidentiel : UC
▲ Occupation : Policier
▲ Identité Sexuelle : Hétéro! Cassiotéro!
▲ Cupidon : Cassiopée Hudson, tu occupes toutes mes pensées, même-si je ne veux pas me l'avouer. Je suis un coureur de jupons, que voulez-vous, ça me vient trop facilement, c'est un quasi un réflexe, on ne peut pas m'en vouloir pour ça, non ?
▲ Avatar : jensen ackles
▲ Crédits : TAG
au secours, j'ai la trentaine !
Dim 28 Mai - 9:26

Enfin réunis! Ne me fais pas la tête.


Je ne pus détacher mon regard de Cassiopée. La réunion me paru longue. On me présenta d'abord et on me demande d'aller m'asseoir. Je pris place à côté de Cassiopée.  Je lui fis un sourire charmeur et un clin d'oeil, fidèle à moi-même. Elle était attentive, je le fus aussi. Je me montrai à la hauteur, après tout, j'étais nouveau. Je me demandais d'ailleurs avec qui on allait m'affecter. Le cas était celui d'un meurtrier en série. On allait avoir du boulot. Je ne pris pas de note, je me dis qu'on allait me le pardonner. Je préférais d'ailleurs écouter et c'est pas comme si j'avais une mauvaise mémoire. Le sujet fit clos et le lieutenant dit en dernier point : Denson & Hudson, vous êtes ensemble pour ce cas! Fit-il sur le chemin du départ. Ce qui me fit sourire. Je me retournai vers Cassiopée, surprit. Agréablement! Ça va de soi. On était assez complices et débrouillards ensemble. On se complétaient bien et ça avait dû se savoir. C'était donc pourquoi j'étais ici, officiellement. Ce pourquoi on m'avait employé, alors. Je fis tourner ma chaise face à Cassiopée et lui dit:

Contente de me revoir ? On va pouvoir travailler ensemble, c'est bien ce que j'ai cru comprendre. Je arquai le sourcil, j'étais amusé.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
grandir, c'est devenir responsable.
▲ Messages : 35
▲ Inscription : 13/04/2017

▲ Age : 27
▲ Quartier Résidentiel : Maplewood et seule
▲ Occupation : Policière
▲ Identité Sexuelle : Bisexuelle
▲ Cupidon : Rafael J. Denson depuis mon départ du Brésil je ne fais que penser à toi. Je ne veux pas me l'avouer, mais j'espérais tellement que tu viennes me rejoindre ici. À tous les jours je me demandais ce que tu faisais si tu n'avais pas rencontré une fille là-bas. Je ne voulais pas y penser, mais c'était plus fort que moi parce que j'ai réalisé que je ressentais plus que de l'amitié envers toi et je me disais que ce n'était pas une bonne idée et je me le demande encore aujourd'hui.
▲ Avatar : Candice Swanepoel
▲ Crédits : Bazzart
grandir, c'est devenir responsable.
Sam 10 Juin - 15:31
Je devais en revenir Rafael était bel et bien ici. Une partir de moi était heureuse, mais l’autre je n’arrivais pas à comprendre. Sérieusement, je pensais qu’il était toujours au Brésil, mais il m’avait terriblement manqué pour être honnête. Je ne voulais pas l’admettre, mais je ressentais plus que de l’amitié pour lui je préférais ne pas y faire attention. Le patron continuait de parler et une fois terminée il fit les équipes il s’était adressé à nous en nous disant que nous allions travailler ensemble pour ce cas. Je souriais intérieurement, mais personne n’était obligé de le savoir.

Entre nous ça toujours été compliqué nous avions de la misère à s’entendre sur certaine chose. Rafael connaissait tout et je ne pouvais pas le contre dire parce que ce n’est pas moi qui avait raison, mais lui. Au début c’était plus difficile, mais avec le temps nous avons réussi à s’entendre sur certaine chose pour être honnête. Après ça le courant à commencer à passer entre nous et une belle amitié s’était installé entre nous.

Rafael s’adressait à moi en me demandant si j’étais contente de le revoir. Bien sûr que j’étais contente de le revoir il m’avait manqué pour être honnête. Il terminait par me dire que nous allions travailler ensemble sur ce cas s’il avait bien compris je regardais Rafael et je m’adressais à lui en souriant.

Oui je suis contente de te revoir, mais je te croyais toujours au Brésil. Tu as tout à fait raison nous allons travailler ensemble sur ce cas et toi content de me revoir aussi ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
au secours, j'ai la trentaine !
▲ Messages : 27
▲ Inscription : 30/04/2017
schizophrenic
▲ Quartier Résidentiel : UC
▲ Occupation : Policier
▲ Identité Sexuelle : Hétéro! Cassiotéro!
▲ Cupidon : Cassiopée Hudson, tu occupes toutes mes pensées, même-si je ne veux pas me l'avouer. Je suis un coureur de jupons, que voulez-vous, ça me vient trop facilement, c'est un quasi un réflexe, on ne peut pas m'en vouloir pour ça, non ?
▲ Avatar : jensen ackles
▲ Crédits : TAG
au secours, j'ai la trentaine !
Mar 27 Juin - 5:29

C’était sans doute une chose surprenante de me voir débarquer ainsi, à l’improviste. J’aimais bien faire cet effet et surtout aux femmes. C’était probablement abusé de ma part et pas très modeste, mais ça me faisait bien rigoler. J’étais assez emballé et enthousiasme à l’idée de revoir mon acolyte. C’était en plus, une ville intéressante et un poste attrayant. Je réussirais sans doutes à faire ma place et j'avais une bonne capacité d'adaptation. J’étais nostalgique en plus de l’époque ou je travaillais sur le terrain et avec Cassiopée. J’espérais ainsi qu’elle serait heureuse de me revoir et de me voir avec eux, dans l’équipe. Je souhaitais aussi, si j’osais me l’avouer, que je lui avais manqué. Je ne pouvais pas réellement dire ce qu’il y avait entre nous, je n’étais pas très habile pour ce genre de sentimentalité et puis, je ne pouvais pas dire pour Cassiopée, c’était une femme assez unique et avec un fort caractère. Elle était en partie, insaisissable, à mon avis. Un défi de plus, me dis-je. Ainsi, on se fit placer ensemble, pour faire équipe. C’était de la bolle, pensais-je. On était très complice et on était assez complémentaire. Cassiopée était rusée et intelligente et moi très instinctif. Quoi qu’elle avait du mordant et un talent assez intrinsèque, à elle seule, pour être un as au boulot et dans les enquêtes. Elle avait un charme inéluctable et il faisait de l’effet sur tous, en particulier sur moi. Oupsi!... Je la rejoignis et je m’adressai à elle en lui demandant si elle était ravi de me revoir. Nous allions travailler ensemble, avais-je ajouté sans mettre d’artillerie lourde. Je lui répondis par la suite : Oui je suis heureux d'être ici et de te revoir! J'ai réussi à avoir un poste ici, j'ai sauté sur l'occasion. J'arquai les sourcils, moqueur, amusé de mon air charmeur et nonchalant. Puis je rajoutai :

On va certainement faire une bonne équipe, surtout sur ce cas qui est très intéressant et complexe, fis-je sans quitter mon regard du siens. Je ne m'intéressai même pas au tableau et au note sur le cas ni même sur la paperasse.

Nous allions sans doute allez sur le terrain dans peu de temps, mais Cassiopée jusqu'à peu, surrotait encore un café et elle avait amené des muffins. J'en profitai ainsi pour lui demander: Et puis, quoi de neuf, comment tu vas, ma chère.Fis-je en lui faisant un clin d'oeil. J'étais curieux de voir ce que j'avais manqué dans sa vie.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
grandir, c'est devenir responsable.
▲ Messages : 35
▲ Inscription : 13/04/2017

▲ Age : 27
▲ Quartier Résidentiel : Maplewood et seule
▲ Occupation : Policière
▲ Identité Sexuelle : Bisexuelle
▲ Cupidon : Rafael J. Denson depuis mon départ du Brésil je ne fais que penser à toi. Je ne veux pas me l'avouer, mais j'espérais tellement que tu viennes me rejoindre ici. À tous les jours je me demandais ce que tu faisais si tu n'avais pas rencontré une fille là-bas. Je ne voulais pas y penser, mais c'était plus fort que moi parce que j'ai réalisé que je ressentais plus que de l'amitié envers toi et je me disais que ce n'était pas une bonne idée et je me le demande encore aujourd'hui.
▲ Avatar : Candice Swanepoel
▲ Crédits : Bazzart
grandir, c'est devenir responsable.
Ven 7 Juil - 15:48
Je n’arrivais pas à croire que Rafael était ici. Je dois avouer que ce fut une très belle surprise depuis le temps que j’espérais qu’il vienne me retrouver ici je priais à chaque jour. Personne devait savoir que j’avais une attirance pour lui je devais rester strictement professionnel afin de ne pas être soupçonner de quoi ce soit. Deux collègues ne devraient pas avoir de relation sexuelle ils devaient rester professionnels rien de plus. Rafael s’adressait à moi en disant qu’il était content d’être ici, mais surtout me revoir. Qu’il avait réussi à avoir un poste ici, donc il a sauté sur l’occasion un sourire apparut sur mes lèvres et je m’adressais à lui.

Je suis vraiment contente de te revoir Rafael.

Je ne devais en aucun cas montrer quoi ce soit envers Rafael devant les collègues, mais à l’extérieur du boulot c’était autre chose. J’adorais passer du temps avec lui, mais depuis mon départ du Brésil je n’ai pas eu l’occasion de faire quoi ce soit avec lui. J’allais en profiter un maximum ici, mais à l’extérieur du boulot. Il s’adressait à moi en disant que nous allions faire une très bonne équipe tous les deux surtout sur ce cas qui était intéressant et complexe un sourire apparut sur mes lèvres et je m’adressais à lui.

Je suis tout à fait d’accord avec toi nous formerons un duo d’enfer.

Je me demandais ce qui se passait dans sa vie pour être honnête. Peut-être avait il quelqu’un dans sa vie et cette fille viendrait le rejoindre ici. Rafael reprit la parole en me demandant ce qui se passait dans ma vie je regardais mon ami et je m’adressais à lui.

Il ne se passe pas grand-chose dans ma vie c’est plutôt tranquille et toi de ton côté ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» arbalette ou un truque comme ca
» [Sondage] Jolival 2011 - Rien ne sera jamais plus comme avant!
» Hotspots, objets (comme à chaque fois)
» figurine blood bowl sur internet (comme des troll de glace.)
» T'as quoi comme caisse ?????

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sweet Home Heatherfield :: Heatherfield :: Midtown :: RCMP-
Sauter vers: