AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Durant les grandes vacances, le forum est en baisse d'activité, rassurez-vous il ne ferme pas. En septembre un recensement sera mis en place. Passez de bonnes vacances !

Tu es de retour ▲ Charlandre

 :: Heatherfield :: Midtown :: Blenz Coffee Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
▲ Messages : 151
▲ Inscription : 12/04/2017

▲ Age : 31
▲ Quartier Résidentiel : Domaine Arkadia avec Lou, ce n'est que pour le boulot !
▲ Occupation : Auxiliaire de Vie. Je passe mes journées à m'occuper de Miss Vizconde !
▲ Identité Sexuelle : Hétérosexuel !
▲ Cupidon : Je suis célibataire, il n'y a personne dans ma vie, en même temps, je reste et je vis avec Lou je dois m'occuper d'elle, j'ai pas le temps de chercher l'amour...
▲ Avatar : Greyston Holt
▲ Crédits : Shiya
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
Mar 23 Mai - 18:40


Tu es de retour

charlandre


J'étais dans le canapé je regardais la télé, aujourd'hui c'était repos, je ne restais pas à veiller sur Lou H24 enfin si, mais des fois je partais pour la laisser seule pour respirer un peu. La j'étais en mode flemmard dans le canapé, j'avais un simple jogging et un vieux tee-shirt, je n'avais pas envie de me préparer. Il y avait un reportage sur les soldats et je replongeais dans mes souvenirs. D'horribles souvenirs, des souvenirs dont j'aimerais oublié, les cris des civils, les coups de mitraillettes, les bombes qui explosent, mes collègues qui meurent et moi qui ne peut rien faire pour les sauver... Toute cette douleur, tous ses souvenirs revenaient me hanter, le téléphone me sortie de mes horribles pensées. Je passais une main sur mon visage, comme si ça pouvat m'aider à dissiper ces mauvaises pensées. Ensuite je tendis le bras pour attraper mon téléphone et voir qui m'avait envoyé un message. C'était un ami à moi qui me demandé si je voulais le rejoindre au Blenz Coffee pour discuter un peu. Je répondis positivement à sa demande avant de me lever plein d'énergie pour aller prendre une douche. Une fois lavé et séché, j'enfilais un jean avec un tee shirt bleu pale. Je pris mon porte feuille et mon téléphone et je descendis les escaliers. Je vis Lou et je lui sourit. « J'ai rendez-vous avec Antoine au café, je reviens un peu plus tard, tu as besoin de quelque chose ? » Après la réponse de Lou je lui souris et je lui fais un petit signe de la main. J'ouvre la penderie pour prendre ma veste en cuire et mon casque de moto. Vu qu'il fait beau, enfin qu'il neige pas et que les températures ne sont pas dans les négatifs, je peux conduire mon deux roues !
Après quelques minutes, j'étais au centre ville je garais mon engin et je me dirigeais vers le Blenz. Je cherchais Antoine du regard, mais je ne le trouvais pas. J'haussais les épaules disant que je vais aller faire la queue derrière la blonde qui se trouve devant moi et qui est en train de commander. Je prends mon téléphone qui vient de vibrer c'est une message de Antoine qui me dit qu'il doit annulé, il a un imprévu. Je soupire longuement, si j'avais sût je ne serais pas sortie, ou j'aurais proposé un rendez-vous à Lou... Puis j'entends mon prénom, je lève doucement les yeux et fut choqué de voir Charlie se tenir debout devant moi. « Charlie !? C'est toi ? Charlie... Bonjour... Je... » Je ne trouve plus les mots, je bégaye complètement dépassé de voir celle qui a été ma meilleure amie et que je n'ai pas vu pendant près de huit ans !


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Une pause s'impose !
▲ Messages : 70
▲ Inscription : 06/04/2017

▲ Age : 31
▲ Quartier Résidentiel : maplewood avec ma fille Rose âgée de 8 ans
▲ Occupation : masseuse au club de gym
▲ Identité Sexuelle : Hétérosexuelle
▲ Avatar : Alicia Vikander
▲ Crédits : Carole71 (avatar)
Une pause s'impose !
Ven 26 Mai - 18:40


Tu es de retour

charlandre


JRose était à l’école, ce qui me laissait une journée pour profiter et prendre du temps pour moi. Je ne travaillais pas aujourd’hui donc j’en ai profité pour faire un peu de shopping. L’anniversaire de Rose approchait à grand pas et je n’avais pas encore de cadeaux pour la miss. J’avais en main sa liste de cadeaux, liste qui mesurait au moins deux kilomètres. J’aimerais lui faire plaisir et lui acheter pleins de choses mais mon salaire ne me permet pas de lui offrir une centaine de cadeaux. Ce qu’elle voulait par-dessus tout était une console de jeu rose bonbon. Pour lui faire plaisir, son grand-père avait bien voulu mettre dessus avec moi pour la lui offrir et ses oncles allaient lui acheter des accessoires et des jeux. Elle sera folle de joie en voyant le paquet et surtout que son grand-père et le reste de ses oncles ont fait le déplacement. Voilà ma mission du jour, acheter sa console. J’ai repéré sur internet une boutique spécialisé dans les jeux vidéos et la vente de console, bingo ! Le coloris qu’elle voulait était encore disponible. Mon achat effectué, je pouvais enfin me faire plaisir. Avec les beaux jours qui arrivent, une petite robe légère devenait nécessaire. Mon stock d’habits pour l’été faisait peur à voir, je n’avais presque aucune robe ou un vêtement un minimum féminin. Grandir dans une famille quasiment masculine où l’armée tient une place principale, n’aide pas pour développer sa féminité. Mais depuis que je ne suis plus dans l’armée, je tente de prendre plus soin de moi et me faire belle.

C’était dur de choisir des habits quand on n’a pas l’habitude d’acheter ce genre de choses. La vendeuse a été d’une aide précieuse bien qu’elle fut envahissante. Fière de mes achats, je me suis décidée de m’offrir une pause gourmande dans l’un des salons de thé de la ville. Je suis passée plusieurs fois devant un qui me faisait les yeux doux depuis le début de notre installation à Heatherfield. Je suis entrée conquérante dans la boutique, prête à dévorer la moindre pâtisserie qui se trouverait sur mon chemin. Attendant mon tour, je regardais les vitrines et pensais déjà à ce que j’allais commander. J’étais beaucoup trop à penser à ces gâteaux que je mangerais, que j’en ai fait tomber un sac. Hop, je me suis abaissée pour le prendre et paf. La rencontre la plus improbable, Léandre. Qu’est-ce qu’il faisait là ?! Il aurait pu être dans n’importe quelle ville du pays, mais non, il a lui aussi choisi Heatherfield. Comme il était concentré sur son téléphone, j’ai légèrement penché la tête pour vérifier que c’était bien lui et non un parfait inconnu. J’étais à la fois contente de le revoir, mais en même temps je ressentais un malaise. Dans le plan que j’avais imaginé, on se donnait rendez-vous dans un endroit public. Je l’aurais contacté lui disant que l’on devait parler de quelque chose. Mais non, il a fallu que je le rencontre par hasard. « Lel ? » J’aurais très bien pu ne rien dire et partir comme si de rien n’était, mais ça aurait été lâche de ma part. « Oui c’est bien moi » Il avait l’air tout aussi surpris de me voir, en même temps aucun de nous deux pensait se voir dans une petite ville loin de New York. « Euh.. J’allais me faire un goûter, tu veux te joindre à moins ? Qu’on puisse rattraper le temps perdu.. » Je me tentais à lui sourire pour rendre ma demande plus joyeuse.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
▲ Messages : 151
▲ Inscription : 12/04/2017

▲ Age : 31
▲ Quartier Résidentiel : Domaine Arkadia avec Lou, ce n'est que pour le boulot !
▲ Occupation : Auxiliaire de Vie. Je passe mes journées à m'occuper de Miss Vizconde !
▲ Identité Sexuelle : Hétérosexuel !
▲ Cupidon : Je suis célibataire, il n'y a personne dans ma vie, en même temps, je reste et je vis avec Lou je dois m'occuper d'elle, j'ai pas le temps de chercher l'amour...
▲ Avatar : Greyston Holt
▲ Crédits : Shiya
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
Mar 30 Mai - 10:57


Tu es de retour

charlandre


J'étais vraiment peiné que Antoine annule au dernier au moment. Il n'était pas bien en ce moment avec sa femme, c'était compliqué en ce moment et il avait besoin de parler. C'est bien à cause de ça que j'ai accepté de sortir. Sinon je lui aurais dis non, je ne sais pas pourquoi mais j'avais envie de passer un moment avec Lou. Je sais que je suis tout le temps avec elle, mais là c'est moi qui décide, c'est pas pour le travail. Je sais que c'est bête, mais ce n'est pas la même chose... Quoi qu'il en soit, je suis en train de lire le message d'Antoine et je vais pour y répondre, quand j'entends mon prénom. Plutôt mon surnom. « Lel ? » Cela fait des années que je n'ai pas entendu ce surnom. Sans réfléchir je lève les yeux et je la vois debout devant moi. Huit ans. Cela faisait huit longues années que je n'avais pas vu ma Charlie. Charlie était sans doute la première femme importante de ma vie, si je ne compte pas ma mère qui passait avant tout le monde... Elle a été celle qui m'a fait connaitre l'amour, enfin pour être honnête c'est la première fille pour qui j'ai eu un coup de coeur. Je me trouvais dans ce café, car un ami m'avait donné rendez-vous pour prendre un café et je me retrouvais nez à nez avec celle que j'avais aimé. Celle qui était parti du jour au lendemain sans rien dire. Je pourrais lui en vouloir, mais c'était Charlie, comment pouvais-je lui en vouloir ? Je demanda doucement si c'était bien elle, comme si ce visage pouvait appartenir à quelqu'un d'autre... « Oui c’est bien moi » Répondit-elle. Je me retins de la serrer dans mes bras. Je restais debout devant elle, sans dire un mot quand elle brisa le silence.  « Euh.. J’allais me faire un goûter, tu veux te joindre à moins ? Qu’on puisse rattraper le temps perdu.. » Les gens qui étaient derrières commençaient peu à peu à perdre patience. Léandre se tourna et lança un regard à l'homme qui n'ouvrit pas la bouche et se retourna vers Charlie. « Bien sûr, va t'installer, je commande un truc et j'arrive ! » Je lui souris et je la regardais, partir s'installer à une table. Le vendeur m'interpella et je commandais un cookie et un CappaChillo. Je ne suis pas plus thé, lait ou café, alors à chaque fois que je venais ici je commandais un truc différent, car je voulais goûter à tout et celui-ci je n'avais pas eu le plaisir de le déguster. Une fois ma commande prête j'allais rejoindre Charlie qui était déjà installée. Je m'asseyais en face d'elle et j'avais un sourire niais. Je me décidais à ouvrir le dialogue. « Alors qu'est ce que tu fais ici ? Tu vis à Heatherfield ? Tu deviens quoi ? Tu es toujours dans l'armée ?  » Je ris quand je m'aperçu que je la bombardais de questions. « Désolé pour ses questions, c'est que je suis tellement heureux de te revoir.. »


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Une pause s'impose !
▲ Messages : 70
▲ Inscription : 06/04/2017

▲ Age : 31
▲ Quartier Résidentiel : maplewood avec ma fille Rose âgée de 8 ans
▲ Occupation : masseuse au club de gym
▲ Identité Sexuelle : Hétérosexuelle
▲ Avatar : Alicia Vikander
▲ Crédits : Carole71 (avatar)
Une pause s'impose !
Ven 2 Juin - 19:55


Tu es de retour

charlandre


Bon j’ai dit que j’étais surprise de le voir ici, mais pas vraiment.. Je me suis renseignée où est-ce qu’il habitait maintenant pour Rose.. Elle voulait voir son papa pour lui donner tous ses cadeaux de la fête des pères qu’elle a fabriqué à l’école. Je lui ai dit que son papa était un super soldat qui protégeaient les innocents et que c’est pour ça qu’il ne pouvait pas venir la voir. Il était tout le temps demandé et que malheureusement il ne pouvait pas la voir. Voilà l’excuse que je lui ai donnée, je n’ai jamais eu la force de lui dire que c’est de ma faute si elle ne connait pas son père. Mais bon, je suis ici pour rattraper mon erreur et qu’elle puisse passer du temps avec Léandre.  D’abord lui annoncer qu’il est papa, c’est déjà une grosse étape à franchir.  

Je n’ai pas eu le temps de lui dire quoi que ce soit qu’il est au comptoir à nous commander quelque chose. Sans dire un mot, je m’assois à une table un peu à l’écart de la population, il nous faut un peu d’intimité pour ses retrouvailles après huit ans. Je reçois un mms de John qui garde Rose, ou plutôt une photo que Rose m’a envoyé avec le téléphone de son oncle. Ils ont préparé un énorme gâteau au chocolat et elle se retrouve avec des grosses tâches sur le visage. Je les suspecte d’avoir fait une bataille avec le fond du saladier. Mais son sourire jusqu’aux yeux me fait fondre, elle a l’air de s’éclater comme jamais. Sa bonne humeur constante est un moyen parfait pour ne pas déprimer. Je réponds en vitesse pour ne pas que Lel voit quelque chose. La grande question du moment, dois-je lui dire aujourd’hui ? Oui, au moins je suis tranquille avec ça et non parce que je ne veux pas gâcher nos retrouvailles.

Il arrive avec le plateau, je vois qu’il connait toujours mes goûts. Pour l’instant, c’est un peu gauche entre nous. J’avoue que je ne sais pas comment réagir avec lui, il peut avoir changé complètement, il peut aussi lui avoir arrivé quelque chose de grave dont il n’a pas envie. J’ai envie de lui parler de tout ce qu’il m’est arrivé comme je ressens une gêne à lui parler de certaines choses, laissons faire les choses petit à petit. « Houla, je passe un interrogatoire ? » dis-je sur le ton de la plaisanterie. Aie la première et la deuxième question sont délicates, je ne peux pas lui dire tout de suite le pourquoi de ma venue à Heatherfield. « Alors : je vis ici deux semaines. J’avais un ras-le-bol de New York et de la Louisiane. Je suis tombée par hasard sur une pub pour quelque chose dont je ne me souviens plus. Et je me suis dit pourquoi pas, ça a l’air sympa par là-bas. Ensuite, je suis masseuse au centre de gym, donc si tu as besoin d’un massage, tu es tombée sur la bonne personne ! » Alerte au mensonge, alerte au mensonge ! Mais je ne peux pas faire autrement. « Comme tu as pu le déduire, je ne suis plus dans l’armée. J’ai eu un petit accident et j’ai décidé d’arrêter. Ne t’inquiètes pas, ce n’est pas grave ! Je suis encore valide à 100%. » En vérité, je rêve de retourner sur le terrain ou de devenir pompier, enfin un métier qui bouge et qui booste mon adrénaline. Je ne pouvais pas rentrer dans les détails car tout gravitait autour de Rose. « Au moins je peux me concentrer sur d’autres choses ». Je bus une gorgée de la boisson que Lel a choisie pour moi. « Et toi alors, qu’est-ce que tu deviens ? Toujours en couple avec cette jolie blonde ? » S’il te plait, dis moi qu’il a rompu avec cette bimbêche, elle n’était clairement pas faite pour lui !



Revenir en haut Aller en bas
avatar
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
▲ Messages : 151
▲ Inscription : 12/04/2017

▲ Age : 31
▲ Quartier Résidentiel : Domaine Arkadia avec Lou, ce n'est que pour le boulot !
▲ Occupation : Auxiliaire de Vie. Je passe mes journées à m'occuper de Miss Vizconde !
▲ Identité Sexuelle : Hétérosexuel !
▲ Cupidon : Je suis célibataire, il n'y a personne dans ma vie, en même temps, je reste et je vis avec Lou je dois m'occuper d'elle, j'ai pas le temps de chercher l'amour...
▲ Avatar : Greyston Holt
▲ Crédits : Shiya
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
Mar 6 Juin - 14:46


Tu es de retour

charlandre


J'avais l'impression d'avoir fait un saut dans le temps. Charlie était bien là devant moi. Elle m'a proposé de m'installer avec elle et je n'ai même pas sut dire non. Pourquoi je l'aurais fait, j'en avais terriblement envie ! Je demandais alors quelques cookies et ma boisson et pendant que le serveur me préparait ça, je tournais les yeux pour m'assurer que c'était vraiment Charlie, qu'elle était toujours là a m'attendre ! Une fois servis, je me dépêchais de la rejoindre. Je m'asseyais en face d'elle et je la bombardais de question. « Houla, je passe un interrogatoire ? »  Me répondit-elle en riant. Je fus un peu gêné et je repris que j'étais désolé, mais que j'étais content de la revoir. Je suis comme ça, je parle sans réfléchir.. Je lui donne un cookie et l'écoute répondre à mon interrogatoire comme elle l'a si bien dit...  « Alors : je vis ici deux semaines. J’avais un ras-le-bol de New York et de la Louisiane. Je suis tombée par hasard sur une pub pour quelque chose dont je ne me souviens plus. Et je me suis dit pourquoi pas, ça a l’air sympa par là-bas. Ensuite, je suis masseuse au centre de gym, donc si tu as besoin d’un massage, tu es tombée sur la bonne personne ! Comme tu as pu le déduire, je ne suis plus dans l’armée. J’ai eu un petit accident et j’ai décidé d’arrêter. Ne t’inquiètes pas, ce n’est pas grave ! Je suis encore valide à 100%. » Je l'écoute tout en buvant ma boisson, ça me surprend qu'elle ne soit plus dans l'armée. Charlie Holden plus dans l'armée, c'était le comble ! Il fallait le voir pour le croire, elle qui était toujours la première depuis toujours. Je me rappelais encore que lors de ma rencontre avec la brune, les autres la charriaient beaucoup. Au début les autres camarades traitaient Charlie comme une vulgaire femme, mais très vite, elle a su les remettre à leur place et était très appréciée. Pour eux, elle était un mec. C'est drôle à dire, mais ils la considéraient comme un des leurs, tout comme moi, à vrai dire. Bien que je sais que c'était une fille, pour moi, elle était comme un homme, je n'avais honte de rien à ses côtés. Elle était toujours première et avait un sacré esprit de compétition. C'est en partie pour ses choses là, que je suis très étonné de voir que la jeune femme avait renoncé à se rendre sur le terrain. Et a tout bêtement renoncer à sa carrière dans l'armée pour masser des gens. Je savais que si elle avait ce choix, c'est qu'elle n'avait pas le choix... Ou au pire, qu'une personne lui avait demandé, même si la brune avait dit haut et fort que personne ne pourrait la faire partir de l'armée. J'allais pour lui parler quand elle me pris la parole. « Au moins je peux me concentrer sur d’autres choses. Et toi alors, qu’est-ce que tu deviens ? Toujours en couple avec cette jolie blonde ?  » Linden, c'était de elle qu'elle me parlait. Si elle savait... « Non, je ne suis plus avec elle. Nous sommes restés trois ans ensemble, puis moi aussi j'ai eu un accident, je suis resté quelques mois dans un fauteuil et elle n'a pas supporté, elle m'a quitté... » Je ne m'étendais pas plus sur le sujet. Qu'est ce que je pouvais ajouter ? Mais les propos que Charlie avait eu me trottait dans la tête. « Sinon dis moi, je ne te connais que trop bien et je sais que pour toi l'armée c'est tout. Alors qui sait ? Car j'aimerais bien connaitre la personne qui t'a faite renoncer à tout ça ! » Je savais qu'elle n'a pas pu stopper l'armé juste par ras-le-bol ou quoi... La seule chose qui aurait pu lui faire arrêter c'est soit qu'elle n'a pas le choix ou soit pour les beaux yeux d'une certaine personne, son petit ami sans doute...


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Une pause s'impose !
▲ Messages : 70
▲ Inscription : 06/04/2017

▲ Age : 31
▲ Quartier Résidentiel : maplewood avec ma fille Rose âgée de 8 ans
▲ Occupation : masseuse au club de gym
▲ Identité Sexuelle : Hétérosexuelle
▲ Avatar : Alicia Vikander
▲ Crédits : Carole71 (avatar)
Une pause s'impose !
Ven 9 Juin - 12:34


Tu es de retour

charlandre


On commence à parler de tout et de rien. Mais il insiste sur le pourquoi de ma venue ici. J’ai tenté de noyer le poisson, mais il me pose toujours autant de questions. Lel m’avait beaucoup manqué, beaucoup plus que je ne le pensais. J’ai l’impression que mes sentiments sont aussi fort qu’avant, j’ai toujours cette sensation de papillons dans le ventre quand je le vois, il n’a pas changé et a toujours cette tête que j’adore. J’adorais l’embêter avec ses grosses, les prendre et faire comme s’il était un bébé. « Oh la salo… Enfin elle ne sait pas ce que l’on peut endurer là-bas et le soutien que l’on a besoin à notre retour. Mais au moins tu es débarrassé d’elle ! » Oulà je l’ai dit avec un peu trop d’entrain. Merde, il a été blessé ? « Oh.. ça va maintenant, tu n’as plus de séquelles ? » Malgré ces huit ans de séparation, je m’inquiétais toujours pour lui. Dire qu’à une période, nous étions inséparables et on faisait toujours tout ensemble. Et hop, il revient sur mon départ de l’armée. Je sais que ça en a choqué plus d’un mais quand même, je ne pensais pas que l’on m’associait autant à cette vocation. J’ai été élevée par un père militaire et entouré de quatre frères qui se sont tous engagés dans l’armée, donc oui je n’ai connu que ça. Ils m’ont donné le virus de l’armée et je ne me voyais pas faire autre chose, j’avais besoin de ressentir cette adrénaline, de me sentir utile pour mon pays, de frôler le danger à chaque seconde, de me sentir vivante en gros.

« C’est Papa en partie qui m’a fait renoncer à l’armée. Après mon accident, il m’a fait la morale comme quoi c’était dangereux pour moi de continuer à aller sur le terrain. Comme il avait perdu maman. Oh je ne te l’ai pas dit, maman est décédée il y a quelques années, huit ans environ, juste après notre dernière mission ensemble… Enfin bref, il ne voulait pas perdre sa petite fille et pour lui, j’ai arrêté. » Je lui laisse le temps de prendre l’information, il n’a jamais connu mes parents. Je lui ai juste montré quelques photos et lui en ai parlé au moins un million de fois, c’est comme s’il les connaissait depuis longtemps. Mais ce que je venais de dire était une partie de la vérité, l’autre partie venait à révéler la raison de mon déménagement. « Mais il y a une autre raison pour que j’ai renoncé à l’armée.. » Je fouille dans mon sac, mais quel bordel à l’intérieur, et dégote enfin mon téléphone. Je chercher dans mes photos et choisis une où je suis avec Rose qui a un sourire immense vu que je venais de lui dire qu’on allait au zoo. Je lui montre la photo, « et voilà la raison principale de mon départ de l’armée. Ma fille Rose, elle a eu huit ans il y a deux semaines. » Est-ce qu’il va faire le rapprochement dans les dates ? Est-ce qu’il va comprendre que c’est sa fille ? Je sens le stress me gagnait très vite, j’ai peur de sa réaction.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
▲ Messages : 151
▲ Inscription : 12/04/2017

▲ Age : 31
▲ Quartier Résidentiel : Domaine Arkadia avec Lou, ce n'est que pour le boulot !
▲ Occupation : Auxiliaire de Vie. Je passe mes journées à m'occuper de Miss Vizconde !
▲ Identité Sexuelle : Hétérosexuel !
▲ Cupidon : Je suis célibataire, il n'y a personne dans ma vie, en même temps, je reste et je vis avec Lou je dois m'occuper d'elle, j'ai pas le temps de chercher l'amour...
▲ Avatar : Greyston Holt
▲ Crédits : Shiya
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
Ven 9 Juin - 13:52


Tu es de retour

charlandre


J'avais l'impression d'être un inspecteur de police à lui poser toutes ses questions mais je me suis excusé. Même si j'attendais quand même une réponse de sa part, enfin plusieurs avec toutes ses questions ! Elle répondu puis m'interrogea à son tour sur Linden. Enfin juste "la blonde". Je comprenais de qui elle parlait, j'avouais ne plus être avec elle. Je l'ai aimé, mais elle ne m'aimait pas assez pour qui j'étais, voulant que je quitte l'armée à chaque fois, puis quand j'ai eu cet accident, alors que je me réveillais après quelques jours, elle m'a dit qu'elle me quittait. Ajoutant au passage que c'était bien fait ce qui m'était arrivé, je n'avais qu'à quitter l'armée quand elle me l'a demandé. Bien sûr je ne le dis pas à Charlie, elle serait monté sur ces grands cheveux..  « Oh la salo… Enfin elle ne sait pas ce que l’on peut endurer là-bas et le soutien que l’on a besoin à notre retour. Mais au moins tu es débarrassé d’elle ! » Je souris doucement buvant un peu de boisson. Je ne retins pas sa presque insulte, après tout elle avait raison. Elle reprit la parole.  « Oh.. ça va maintenant, tu n’as plus de séquelles ? » Je fis un petit non de la tête. « Non ça va.. Du coup j'ai du arrêter l'armé à cause de l'accident, je suis resté en fauteuil et je me suis dirigé vers le soin. Je n'ai plus de séquelles, du moins physique.. » Je n'en disais pas plus, elle me comprenait. Elle savait bien que même si on quitte l'armée, elle ne nous quitte pas vraiment...

La curiosité me rattrape bien vite et je lui dis avec une grande affirmation qui est la personne qui lui a fait quitter l'armée. Je la connais que trop bien pour savoir qu'elle ne serait pas partie d'elle même. « C’est Papa en partie qui m’a fait renoncer à l’armée. Après mon accident, il m’a fait la morale comme quoi c’était dangereux pour moi de continuer à aller sur le terrain. Comme il avait perdu maman. Oh je ne te l’ai pas dit, maman est décédée il y a quelques années, huit ans environ, juste après notre dernière mission ensemble… Enfin bref, il ne voulait pas perdre sa petite fille et pour lui, j’ai arrêté. » Je l'écoute et je comprends ce qu'elle ressent. Je ne connaissais pas ses parents, du moins pas en chair et en os, mais c'est tout comme. Son père est une légende dans l'armée tout le monde le connait au moins de nom. Je pose ma main sur la sienne, quand me parle du décès de sa mère. « Je suis désolé pour ta mère Charlie, je ne savais pas... Je peux te comprendre, mon père nous a quitté l'année dernière... » Je m'en veux de ne pas avoir plus fait attention aux nouvelles, si j'avais sut j'aurais été avec elle lors de l'enterrement. Mais d'après ce que j'entends son père n'est pas le seul responsable de son départ. « Mais il y a une autre raison pour que j’ai renoncé à l’armée.. » Je hausse un sourcil, intrigué. Je sentais qu'elle commençait à ne pas être très à l'aise. Je voulu lui parler, mais elle sortie son téléphone de son sac et après avoir fouillé dedans, elle me tendit le téléphone avec une photo d'elle et d'une fillette. « Et voilà la raison principale de mon départ de l’armée. Ma fille Rose, elle a eu huit ans il y a deux semaines. » Je pris le téléphone dans les mains et je regardais la petite fille qui avait un air de Charlie. Alors comme ça, elle a trouvé quelqu'un... Ne sachant pas pourquoi, mon coeur se serra quelque peu. Cela me faisait un peu de mal de savoir qu'elle était avec un autre. Pourtant on est amis, rien de plus et ça fait huit ans que nous nous sommes pas vu. Je repris doucement mes esprits détachant le regard de cette petite fille qui m'intriguait. « Elle est mignonne... Le papa est toujours avec toi j'espère ? » Dis-je naïvement en fixant Charlie...


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Vds] Carte retour de force Atomiswave + Maximum Speed/FTS
» Retour du magazine Casus Belli
» Retour au Pays Imaginaire(libre)
» Euh,C'Thun le retour ?
» [Event PvP Serveur] Retour a Hautebrande.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sweet Home Heatherfield :: Heatherfield :: Midtown :: Blenz Coffee-
Sauter vers: