AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Oh, tell me something I don’t already know FT. Jeda

 :: Heatherfield :: Maplewood :: Heatherfield Day School Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
grandir, c'est devenir responsable.
▲ Messages : 385
▲ Inscription : 07/04/2017

▲ Age : 26
▲ Quartier Résidentiel : Maplewood, c'est plus près de l'école.
▲ Occupation : Professeure de maternelle (3-4 ans)
▲ Identité Sexuelle : bisexuelle
▲ Cupidon : Le vide total, des coups d'un soir de temps en temps même si j'en raffole pas. Puis je l'ai revu... Pour le moment je ne ressens rien pour elle, rien de concret mais seul l'avenir me le dira.
▲ Avatar : Clémence Poésy
▲ Crédits : Des gens trop gentils pour ce monde
grandir, c'est devenir responsable.
Sam 20 Mai - 22:34

   

   
Oh, tell me something I don’t already know  

   Jeda
   

   

   
Les enfants sont contents de partir, on pourrait mal le prendre mais si ils sont heureux dans leurs familles c'est le principal et je leur souhaite que ça. C'est toujours moi qui ouvre la porte que les enfants partent. C'est un rituel, on vérifie toujours que leurs parents ou un proche soit là pour qu'ils sortent, si on en voit pas, on les renvoie à la garde et on appelle partout pour retrouver le parent manquant. Ca nous ait souvent arrivé avec les parents divorcés, il y en a toujours un qui oublie que c'est à lui d'avoir son enfant alors on appelle l'un des deux qui rejette la faute sur l'autre, à chaque fois c'est pareil et ça nous fait bien rire. La garderie est ouverte tous les jours alors ce n'est pas un problème pour garder l'enfant, il n'ait pas abandonné en pleine nature. Puis la garderie est gratuite la première heure donc ça arrange beaucoup de parents, car il faut l'avouer, sinon l'école serait riche. Tous sortent, un par un, leur sac la reine des neige pour les filles et spiderman pour les garçons, sur le dos. Ils sont tellement adorable avec leur minis sac à dos. Je me dis que peut-être si la société ne serait pas ce qu'elle est aujourd'hui on pourrait toujours se promener avec un sac à dos Spiderman sur le dos. Je n'ai jamais vraiment eu ce genre de sac, ma mère m'avait offert à ma première rentrer un sac tout simple, même pas un produit dérivé, je faisais tâche parmi ceux qui avait les little poneys, j'étais jalouse des autres. Un jour, alors que l'on devait faire la sieste à l'école, j'avais élaborer un plan pour en voler un, je n'ai jamais pu le mettre à jour. C'est peut-être pour ça que je suis devenue professeure, je voulais toujours leur voler leur sac, sauf que maintenant ça semblerait bizarre. Moi je rentrais seule, j'avais trois ans, ma mère avait prévenue l'école en début d'année, elle leur avait dit que je savais rentré seule. Les professeurs ne se sont jamais inquiétaient, aujourd'hui jamais on en laisserais un partir seul dans la ville. Je me retourne et voit Dia et je me rappelle que je dois voir Jezabel ce soir. Je lui ai demandé de venir peu après la sortie, histoire que j'ai le temps de nettoyer la salle avant qu'elle arrive, ce soir j'ai demandé aux femmes de ménages de ne pas passer par ma salle, que je le ferais par moi-même. Elles étaient ravis, ravis d'avoir moins de travail, ravis d'avoir l'espoir de pouvoir partir plus tôt de leur travail. J'ai laissé la porte ouverte pour que si elle arrive, elle frappe directement et qu'elle entre. Bon, c'est la galère a nettoyer, pourquoi j'ai décidé de faire de la peinture aujourd'hui ?!
   

   

   


Anything's possible
« Tu me fais tourner la tête, mon manège à moi c'est toi, je suis toujours à la fête, quand tu me tient dans tes bras » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
▲ Messages : 148
▲ Inscription : 07/04/2017
tumblr
▲ Age : 31
▲ Quartier Résidentiel : Domaine Arkadia, avec Dia, ma fille
▲ Occupation : Ecrivain à succès
▲ Identité Sexuelle : Kielsexuelle
▲ Cupidon : Il m'a retrouvé... Je l'ai croisé un soir et je me suis rendu compte que je l'aimais toujours. On a discuté, j'ai découvert que je m'étais fait des films, qu'il était avec sa sœur ce fameux soir. Il sait désormais pour sa paternité et j'apprends désormais à vivre en famille, Dia, lui et moi, j'apprends à me pardonner et je continue de l'aimer.
▲ Avatar : Sophia Bush
▲ Crédits : Avengedinchains (ava) + Quiet Riot (sign) + tumblr (gifs)
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
Lun 22 Mai - 11:13

   

   
Oh, tell me something I don’t already know  

   Jeda
   

   

   
Terminant de faire un brin de ménage, je me rends compte qu’il va bientôt être l’heure que je me rende à l’école de Dia. Ce soir, je devais m’y rendre plus tard que d’habitude car j’avais rendez-vous avec l’institutrice de ma fille, pour parler de son père. Tellement de choses s’étaient passées en une semaine, depuis ce jour où la jeune femme m’avait donné rendez-vous. Ezekiel était revenu dans ma vie et il savait désormais qu’il avait une fille. Et pour ma part, je savais que j’avais une triple buse… Le jeune homme ne m’avait jamais trompé, il avait juste passé du temps avec sa sœur. Déjà quatre jours maintenant que je savais Ezekiel en ville, il avait passé une journée et ça avait été la plus belle journée depuis mon arrivée à Heatherfield. Aujourd’hui, le jeune homme travaillait et j’ignorais s’il allait venir nous voir même si je me doutais que oui. Mais on ne savait jamais. Alors je faisais un peu de ménage. J’avais tendance à me laisser un peu déborder par la saleté quand j’écrivais alors je prenais toujours trente minutes chaque soir pour faire mes tâches ménagères. Une fois que tout fut fait, je pus me rendre à l’école. La rue était déserte et j’eus moins de mal à me garer que lorsque c’était la fin de la journée. En même temps, l’heure de fin de journée était déjà bien passée. Je rejoignis rapidement la classe que Dia occupait où je savais retrouver sa jeune institutrice. La porte était déjà ouverte et je jetais un coup d’œil à l'intérieur, histoire de voir si je ne dérangeais pas. Même si j'avais rendez-vous, on ne savait jamais, dès fois qu'elle voit un parent avant moi. Mais je voyais Zelda penchée sur une table, occupée à frotter. Je toquais donc et entrais dans la pièce. « Bonsoir. » Je ne craignais pas la surprendre, mon coup à la porte l'avait certainement déjà fait. Je m'approchais de la table avant de voir des traces de peintures. Cela me fit sourire, j'avais le même soucis à la maison surtout quand Dia s'amusait à dessiner sur les murs blancs du salon...
   

   

   


I will never give up on you ✽
I don't care what I've got to lose Just give me your hand and hold on Together we'll dance through this storm I will never give up on you You're the one that I'm running to Just give me your hand and hold on Together we'll dance through this storm
Revenir en haut Aller en bas
avatar
grandir, c'est devenir responsable.
▲ Messages : 385
▲ Inscription : 07/04/2017

▲ Age : 26
▲ Quartier Résidentiel : Maplewood, c'est plus près de l'école.
▲ Occupation : Professeure de maternelle (3-4 ans)
▲ Identité Sexuelle : bisexuelle
▲ Cupidon : Le vide total, des coups d'un soir de temps en temps même si j'en raffole pas. Puis je l'ai revu... Pour le moment je ne ressens rien pour elle, rien de concret mais seul l'avenir me le dira.
▲ Avatar : Clémence Poésy
▲ Crédits : Des gens trop gentils pour ce monde
grandir, c'est devenir responsable.
Mer 24 Mai - 21:41

 

 
Oh, tell me something I don’t already know  

  Jeda
 

 

 
Je comprend maintenant pourquoi quand j'ai dit aux femmes de ménage que j'allais nettoyer seule, elles m'ont regardé avec un large sourire. C'est de la torture la peinture. J'aurais dû nettoyer au fur et à mesure mais je n'ai jamais fait de peinture avant, du moins je nettoyais pas et personne ne m'a jamais dit à quel point c'était compliqué. La prochaine fois je demanderais à l'école de me donner des plus grands dessous pour qu'ils puissent faire de plus grands gestes. De grands gestes, ça ils en font, ils n'arrivent pas à tenir leur pinceau, certains se débrouillent mieux que d'autres grâce à leur âge ou tout simplement car ils l'avaient déjà fait chez eux mais d'autres ne savent pas faire alors c'est compliqué de garder un œil sur tous. Même si on est deux à les guider, il y en a toujours qui se sentent pousser des ailes et qui se servent de la peinture tout seul, résultat ? Ils en mettent partout, il y a de la peinture sur la table, ça fait des pattés sur leur dessin. Alors le soir, quand je suis toute seule, je vais parfois à la garderie mais comme ma classe donne sur la garderie je reste parfois dans ma salle pour améliorer les dessins des enfants, pour les assembler avec une autre activité que l'on a fait auparavant. Soudain j'entends quelqu'un taper à la porte, je m'y attendais mais j'ai quand même sursauter car ça m'a fait peur. C'est toujours embêtant ce genre de moment où on sait qu'on va avoir peur donc on se prépare à entendre le bruit et c'est toujours à un moment où l'on fait moins attention qu'il arrive et là c'est le drame, tu sursautes, tu te tapes la honte devant tout le monde. Je me retourne vers Jezabel, ça ne pouvait être que elle, ma collègue ne demande pas pour rentrer, elle rentre et vient se servir de ce qu'elle veut. Je pose ce que j'ai dans les mains et j'essuie ces dernières. Je ne peux pas accueillir Jezabel avec des mains pleins de produites nettoyant. Je laisse tout de côté pour aller jusqu'à elle. « Bonsoir. Merci d'être venu. Dia est à la garderie, je ne sais pas si vous l'avez vu quand vous êtes entrer. » Je lui souris, poliment mais aussi car elle vraiment gentille comme maman. Je l'invite à venir s'asseoir sur les bancs, bon ils sont à hauteur des enfants mais c'est toujours mieux que les tables où on passe pas avec nos genoux. Je la regarde puis je me lance, le silence va devenir pesant. « Je pense que vous savez pourquoi je vous ai demander de venir. J'ai cru comprendre que Dia disait qu'elle a vu son père. Je ne lui en ai pas demander plus car elle ne m'en a pas parlé à moi. »
 

 

 


Anything's possible
« Tu me fais tourner la tête, mon manège à moi c'est toi, je suis toujours à la fête, quand tu me tient dans tes bras » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
▲ Messages : 148
▲ Inscription : 07/04/2017
tumblr
▲ Age : 31
▲ Quartier Résidentiel : Domaine Arkadia, avec Dia, ma fille
▲ Occupation : Ecrivain à succès
▲ Identité Sexuelle : Kielsexuelle
▲ Cupidon : Il m'a retrouvé... Je l'ai croisé un soir et je me suis rendu compte que je l'aimais toujours. On a discuté, j'ai découvert que je m'étais fait des films, qu'il était avec sa sœur ce fameux soir. Il sait désormais pour sa paternité et j'apprends désormais à vivre en famille, Dia, lui et moi, j'apprends à me pardonner et je continue de l'aimer.
▲ Avatar : Sophia Bush
▲ Crédits : Avengedinchains (ava) + Quiet Riot (sign) + tumblr (gifs)
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
Mer 31 Mai - 11:00

   

   
Oh, tell me something I don’t already know  

   Jeda
   

   

   
J’étais un peu anxieuse à l’idée de parler avec l’institutrice de ma fille du père de cette dernière. Il y a encore une semaine, lorsqu’elle m’avait proposé ce rendez-vous, j’ignorais comment la semaine allait se terminer et j’ignorais surtout que son père reviendrait dans ma vie. Aujourd’hui, Dia connaissait son père et lui connaissait son existence. En à peine deux jours, nous nous étions retrouvés alors que je pensais que cela nous était impossible. Et encore, ce n’était pas parce qu’on avait couché ensemble que cela voulait dire qu’on était à nouveau ensemble, bien que je le souhaitais. Et puis, je ne savais pas si c’était une bonne idée, après tout, j’avais quand même pas mal déconné il y a trois ans et je ne savais pas s’il allait pouvoir réellement me pardonner pour tout ce que je lui avais volé concernant sa paternité. Mais ce soir, je devais en parler avec Zelda, la jeune femme qui s’occupait d’apprendre des choses à ma fille. Dia aimait beaucoup son institutrice et je devais dire qu’elle était très sympathique, même si je ne la connaissais pas plus que cela. Arrivant devant la salle de classe, je trouvais la jeune femme en plein nettoyage de peinture. Elle avait du courage de faire ça. Je savais pour avoir déjà laissé Dia faire de la peinture que c’était une véritable galère à nettoyer. Je la saluais et hochais simplement la tête quand elle prit la parole. « Oui, je l’ai entraperçu jouer avec des copains de classe. Elle devait bien s’amuser, elle n’a même pas remarqué que j’étais arrivé. » Ce qui était assez amusant d’ailleurs, elle qui d’habitude guettait le moment où j’arrivais à l’école. Mais ce n’était pas plus mal, cela voulait dire qu’elle arrivait à se passer de ma présence. Ce que j’avais déjà plus de mal à faire, pour être honnête. Je suivis Zelda quand elle partit s’installer sur les bancs. Cela me faisait bizarre de me retrouver assise sur un banc à hauteur d’enfants, j’avais l’impression d’être toute recroquevillée dans un coin après avoir fait une bêtise. L’institutrice m’expliqua que Dia avait parlé de son père à quelqu’un et je hochais la tête. « Je m’en suis douté dès l’instant où vous m’avez proposé ce rendez-vous la semaine dernière. Effectivement, Dia a vu son père en fin de semaine, juste avant le week-end. C’est assez compliqué à expliquer comme situation pour être honnête… » Surtout que j’étais coupable sur toute la ligne dans cette histoire. Ce qui était encore plus compliqué à accepter pour moi. Pendant trois ans, j’avais pensé savoir la vérité, qu’Ezekiel m’avait trompé et j’avais du mal à me pardonner de ne pas avoir été le voir directement plutôt que de fuir…
   

   

   


I will never give up on you ✽
I don't care what I've got to lose Just give me your hand and hold on Together we'll dance through this storm I will never give up on you You're the one that I'm running to Just give me your hand and hold on Together we'll dance through this storm
Revenir en haut Aller en bas
avatar
grandir, c'est devenir responsable.
▲ Messages : 385
▲ Inscription : 07/04/2017

▲ Age : 26
▲ Quartier Résidentiel : Maplewood, c'est plus près de l'école.
▲ Occupation : Professeure de maternelle (3-4 ans)
▲ Identité Sexuelle : bisexuelle
▲ Cupidon : Le vide total, des coups d'un soir de temps en temps même si j'en raffole pas. Puis je l'ai revu... Pour le moment je ne ressens rien pour elle, rien de concret mais seul l'avenir me le dira.
▲ Avatar : Clémence Poésy
▲ Crédits : Des gens trop gentils pour ce monde
grandir, c'est devenir responsable.
Jeu 1 Juin - 22:49

 

 
Oh, tell me something I don’t already know  

 Jeda
 

 

 
En un week-end, Dia a changé de caractère, pas dans le mauvais sens, loin de là mais elle était passé de la petite fille qui parlait de son père comme d'un inconnu et là, en début de semaine c'est comme si elle le connaissait. Du moins, c'est ce que j'ai compris, de toute façon, heureusement que ce rendez-vous est aujourd'hui sinon j'aurais pris rendez-vous avec Jezabel car je ne comprend pas grand-chose à toute cette histoire. Je sais que les histoires de famille ça peut être compliqué et là ça avait l'air de l'être. Pendant le week-end j'avais réfléchis à comment abordé le sujet avec la maman, je ne la connais pas, je ne connais rien d'elle, à part que j'adore les livres qu'elle écrit, mais c'est compliqué de parler d'un sujet sensible à quelqu'un qu'on ne connaît pas. Je pense que le sujet du père de Dia est sensible, quand on est seule avec un enfant comment ce sujet ne peux pas être la corde sensible ? N'allez pas parler à ma mère de mon père… n'allez pas parler à ma mère du tout, faîtes comme moi, ignorez la. Elle ne mérite pas qu'on lui parle. Ca peut être méchant de dire ça mais quand j'étais enfant, je n'étais que mon père en miniature à ses yeux et elle ne trouvait pas en moi l'importance de me parler. A croire qu'elle me détestait, sûrement même. Je lâche les produits pour nettoyer, je suis trop faible pour vaincre les tâches de peinture, j'ai déjà enlever le plus gros, on ne fera pas attention à ce qu'il reste, surtout qu'il y a que moi qui vient ici. Ca me fait sourire quand elle me dit que Dia était avec  des camarades à elle. J'aime bien l'ambiance de la garderie, c'est rare qu'un des enfants soit seul, ils aiment bien se regrouper et partager avec les autres. Même, ma collègue n'aime pas quand il y en a un qui reste en retrait, ça lui donne l'impression qu'il ne va pas bien donc elle essaie toujours de l'intégrer au groupe. « Tant mieux si elle s'amuse. Elle vous remarquera bien quand vous ressortirez d'ici. » Elle devait vraiment s'amuser car la porte de l'école grince, combien de fois je leur ai dit cette information, combien de fois j'ai espérer qu'ils réparent ça mais ils ne se bougent pas vraiment pour le faire. A ce qui paraît, ça nous permet d'entendre si quelqu'un rentre. Car ils pensent que dans la classe, avec trente enfants qui gesticulent dans tous les sens je vais entendre si quelqu'un rentre dans l'école ? Je l'amène aux bancs où je m'assois avec les enfants, ça a l'air de lui faire bizarre, ça fait bizarre à tout le monde car c'est quand on est sur ces bancs qu'on se demande pourquoi on est pas directement par terre car ça reviendrait au même. Mais en classe, il est important d'être à hauteur des enfants, de leur montrer qu'il n'y a pas d'autorité de la part du professeur. Je le savais, c'est compliqué à expliquer et je me connais, je vais pas oser lui demander de m'expliquer alors je vais avoir envie de rentrer dans un trou de souris, de disparaître car je lui ai fait perdre du temps pour rien. Je hoche la tête quand elle me dit ça, je réfléchis quelques secondes à comment lui demander qu'elle est toute l'histoire, comment lui dire que j'ai tout mon temps mais sans la forcer à me raconter. « Déjà, je suis contente pour Dia qu'elle est vu son père, je pense que ça lui a fait un grand bien. Elle en parlait beaucoup ces derniers temps et c'était compliqué de lui dire qu'on n'avait aucun  pouvoir pour lui ramener son père. Quelle histoire de couple n'est pas compliqué ? » dis-je en souriant. Moi, moi ce n'est pas compliqué car je ne connais aucune histoire d'amour et que j'en ai jamais vraiment connu, à part une… Celle qui m'a détruit le temps de quelques mois avant de vite m'en remettre. « Vous êtes en droit de ne pas m'expliquer, je ne peux pas vous obliger. Mais, je me permet de vous demander si il compte rester dans la vie de Dia maintenant qu'il est là ? »
 

 

 


Anything's possible
« Tu me fais tourner la tête, mon manège à moi c'est toi, je suis toujours à la fête, quand tu me tient dans tes bras » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
▲ Messages : 148
▲ Inscription : 07/04/2017
tumblr
▲ Age : 31
▲ Quartier Résidentiel : Domaine Arkadia, avec Dia, ma fille
▲ Occupation : Ecrivain à succès
▲ Identité Sexuelle : Kielsexuelle
▲ Cupidon : Il m'a retrouvé... Je l'ai croisé un soir et je me suis rendu compte que je l'aimais toujours. On a discuté, j'ai découvert que je m'étais fait des films, qu'il était avec sa sœur ce fameux soir. Il sait désormais pour sa paternité et j'apprends désormais à vivre en famille, Dia, lui et moi, j'apprends à me pardonner et je continue de l'aimer.
▲ Avatar : Sophia Bush
▲ Crédits : Avengedinchains (ava) + Quiet Riot (sign) + tumblr (gifs)
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
Ven 2 Juin - 17:11

   

   
Oh, tell me something I don’t already know  

   Jeda
   

   

   
Le sujet Ezekiel était toujours un sujet sensible pour moi-même si nos rapports c’étaient largement améliorés avec nos retrouvailles et cette explication. Dia adorait son père même si elle l’appelait toujours Kiel. Je ne savais pas comment ce dernier réagirait si Dia venait à l’appeler papa mais j’espérais que cela arriverait un jour et surtout que je serais présente pour voir ça. Je rejoignis rapidement l’école, apercevant Dia jouer avec des camarades. Elle avait l’air bien plus heureuse depuis qu’elle avait revu son père et cela me faisait plaisir à voir. Je saluais son institutrice, m’amusant que ma propre fille n’ait pas remarqué mon arrivée. Je hochais ensuite la tête quand elle me répondit qu’elle me remarquerait quand je viendrais la chercher. On partit s’installer sur les bancs et je lui expliquais donc que Dia avait rencontré son père mais que c’était encore un peu compliqué. J’étais resté trois ans à lui dire le minimum sur son père, à penser qu’il m’avait trompé et j’avais beaucoup de mal à me pardonner. La jeune femme m’expliqua que cela avait fait du bien à Dia d’avoir vu son père, ce que je pouvais comprendre. Il était vrai qu’elle en parlait beaucoup dernièrement et c’était presque un soulagement qu’elle ait pu rencontrer Ezekiel. Elle termina en me disant qu’il y avait des histoires de couples difficiles et j’étais d’accord avec elle. Elle me demanda alors si son père avait prévu de rester dans la vie de Dia et je pris un court instant pour réfléchir. « Pour être honnête, je n’en sais rien. J’aimerais beaucoup qu’il reste dans sa vie, dans notre vie à toutes les deux. Nous nous sommes quittés sur un quiproquo qui est aujourd’hui expliqué et j’aimerais reprendre ma relation avec lui mais je ne sais pas si j’en ai réellement le droit. Tout est arrivé à cause de moi et je ne sais pas s’il arrivera à me pardonner. » Même si Ezekiel m’avait prévenu que cela pourrait prendre du temps pour qu’il me pardonne, il était resté certain du fait qu’il y arriverait. Mais j’étais moins certaine de cette idée personnellement. Et je ne savais même pas si je pourrais me pardonner moi-même pour ce que j’avais fait vivre à Ezekiel et ma fille. Je devais être la mère aimante et tout ce que j’avais réussi à faire, c’était séparer l’homme que j’aimais de son enfant… Quelle mère pouvait agir de la sorte. « Il y a presque quatre ans désormais, quand j’ai appris que j’étais enceinte, j’ai voulu le prévenir mais je l’ai surpris avec une autre femme. Le cerveau retourné par les hormones, je me suis fait un film et je suis parti comme ça, sans rien dire… Quelle mère peut ainsi priver son enfant de la présence de son père? » J’avais l’impression d’être un monstre. Et cela me faisait terriblement mal. J’avais les larmes aux yeux et je faisais mon maximum pour ne pas pleurer. J’avais toujours gardé le contrôle de mes émotions, ne craquant que rarement, quand j’étais toute seule. Habitude familiale certainement.
   

   

   


I will never give up on you ✽
I don't care what I've got to lose Just give me your hand and hold on Together we'll dance through this storm I will never give up on you You're the one that I'm running to Just give me your hand and hold on Together we'll dance through this storm
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» What is this I don't even
» Don’t just Dream ; make it Happen. ♣ Lilas
» 'ANA ϟ Don’t be so pathetic, just open up and sing
» I don’t enjoy hurting you. I’m not a sadist. || Sigyn la magnifique
» [27/05/2015] Pack de tenues Don’t Starve

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sweet Home Heatherfield :: Heatherfield :: Maplewood :: Heatherfield Day School-
Sauter vers: