AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Durant les grandes vacances, le forum est en baisse d'activité, rassurez-vous il ne ferme pas. En septembre un recensement sera mis en place. Passez de bonnes vacances !

Wait for me to come home • Ezebel

 :: Heatherfield :: Domaine Arkadia :: Artistic Draft Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
En ligne
avatar
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
▲ Messages : 222
▲ Inscription : 07/04/2017
tumblr
▲ Age : 31
▲ Quartier Résidentiel : Domaine Arkadia, avec Ezekiel & Dia, les amours de ma vie
▲ Occupation : Ecrivain à succès
▲ Identité Sexuelle : Kielsexuelle
▲ Cupidon : J'aime Ezekiel, tellement fort. Je n'ai jamais cessé de l'aimer et je l'aimerais toute ma vie. Je ne vois d'ailleurs plus cette dernière sans lui, sans le bonheur qu'il apporte dans mon quotidien. C'est donc tout naturellement que j'ai accepté de l'épouser. Nous sommes désormais fiancés.
▲ Avatar : Sophia Bush
▲ Crédits : money honey (ava) + Exception (sign) + tumblr (gifs)
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
Jeu 1 Juin - 20:37

 

 
Wait for me to come home

  Ezebel
 

 

 
Plaqué ainsi contre le mur, je fondais littéralement sous les baisers d’Ezekiel. J’avais toujours aimé la façon qu’il avait de m’embrasser. Si pour lui, cela ne semblait pas réel, ça l’était pour moi. J’avais certes souvent rêvé de ce moment mais je préférais de loin le vivre en vrai. Nos retrouvailles sont explosives et je finis par reposer sur Ezekiel, toute essoufflée mais heureuse. J’avais toujours aimé ces petits moments rien qu’à nous, où nous nous redécouvrions. C’était exactement le mot pour expliquer ce qu’il se passait actuellement. Nous nous étions redécouvert car après tout, nous avions tous les deux changés en trois ans. La grossesse avait modifié mon corps et celui d’Ezekiel aussi avait changé, avec le sport et la muscu qu’il avait pu faire en devenant lieutenant de police. Et clairement, j’adorais. Même si je ne pouvais pas dire que Kiel avait été gringalet lorsque nous avions été ensemble il y a presque quatre ans désormais, j’adorais comment il était musclé désormais. Ainsi dans ses bras, j’avais l’impression d’être en sécurité, que rien ne pouvait m’atteindre, ce qui était bien vrai à l’heure actuelle. Mais je ne pouvais pas dire de quoi le futur serait fait et tout pouvait arriver. J’avais envie de penser que rien ne serait difficile à surmonter tant que nous serions ensemble et je voulais y croire. Je sentais le torse de mon aimé se soulever au rythme de sa respiration et j’aurais presque pu m’endormir. Mais ce n’était pas une bonne idée. Je ne savais plus l’heure qu’il était et Dia pouvait tout à fait revenir à la maison d’un instant à l’autre. J’avais les yeux fermés, profitant de ce petit moment de flottement qui caractérisait typiquement la fin de nos étreintes. Enfin, ça, c’était sans compter sur ma fille. La porte du manoir s’ouvrit et cela fit immédiatement réagir Ezekiel. Pour ma part, je rouvris les yeux, soudain inquiète que ma fille nous surprenne ainsi. Je jetais un œil sur l’horloge du salon, me rendant compte que l’heure était passée et que Dia venait donc de passer la porte d’entrée. Elle devait certainement être tombée sur le haut d’Ezekiel et le mien qui trainaient dans l’entrée. « Dia, c’est toi ma chérie? » « Oui… Maman, pourquoi y a ton haut et celui de Kiel dans l’entrée? » Les enfants et leur question… Comment lui expliquer ce qu’il venait de se passer entre son père et moi. Je me relevais soudain en urgence, commençant à ramasser mes vêtements qui trainaient par-ci par-là dans le salon, là où Ezekiel les avait envoyés. Je me tournais d’ailleurs vers ce dernier, chuchotant pour que Dia ne m’entende pas. « T’as fait quoi de mon soutien-gorge? » J’avais déjà remis ma culotte et mon jean mais je ne pouvais pas aller dans l’entrée seins nus. J’entendis alors les petits pas de Dia se rapprocher du salon et je pris la première chose qui me passait sous la main pour me cacher, un simple torchon. J’espérais qu’Ezekiel avait eu le temps de se rhabiller lui aussi car j’avais été tellement pressée de me rhabiller que je n’avais même pas fait attention à lui. Dia arriva dans le salon avec nos hauts à la main et nous regarda, un grand sourire aux lèvres. « Je vais avoir un petit frère ou une petite sœur? » Cette petite était futée quand même. Je restais comme deux ronds de flan devant la perspicacité dont elle faisait preuve et je ne pus m’empêcher de me tourner vers Kiel. Je ne savais même pas quoi répondre à ma fille alors j’espérais qu’il saurait quoi lui dire.
 

 

 



 - I will always love you -
Revenir en haut Aller en bas
avatar
au secours, j'ai la trentaine !
▲ Messages : 106
▲ Inscription : 04/05/2017

▲ Age : 31
▲ Quartier Résidentiel : Au domaine arkadia avec ma fiancée et notre fille.
▲ Occupation : Lieutenant de police
▲ Identité Sexuelle : Jezsexuel
▲ Cupidon : Il l'a aimait, elle a disparut, elle a cru à de mauvaises choses, maintenant il le sait. Maintenant qu'il l'a retrouvé. Il était en ville car il avait son nom et son prénom portée par une femme de la ville et il s'est avéré que c'était elle. Il n'a pas plus cherché que ça une fois en ville mais c'est lors d'une mission de surveillance à la galerie d'art qu'il tombe dessus. Il l'a raccompagné chez elle car elle n'allait pas bien, il aurait tout fait pour elle de toute façon. Il a vu une petite fille, il ignoré qui elle était, au début il a cru à un autre homme dans la vie de sa belle puis elle lui a avoué que c'était sa fille, le fruit de leur amour. Il n'arrive toujours pas à y croire. Ils viennent de se retrouver mais ils commencent à se pardonner et surtout ils continuent de s'aimer.
▲ Avatar : Jesse Lee Soffer
▲ Crédits : Beaucoup de personnes, dont je n'ai pas retenu le nom
au secours, j'ai la trentaine !
Dim 4 Juin - 12:34


Wait for me to come home

Ezebel


Le temps d'un instant j'ai eu l'impression d'être revenu trois ans en arrière. Je nous voyais, nous dans notre appartement. Ca m'a fait du bien, c'est comme si rien n'avait changé. J'aimerais tellement que rien n'ait changé entre nous car je sais que ce qu'on vient de faire ne veut rien dire. On en mourrait d'envie tous les deux, c'était la conséquence positive de nos retrouvailles mais peut-être qu'il y a encore des secrets entre nous, du moins de son côté car moi je ne lui ai jamais rien caché, à part ma famille. Je sais que j'aurais pu lui présenter ma sœur, ma mère et mon père car ils sont vraiment important dans ma vie, ils sont des piliers, ils m'ont aidé à tenir debout pendant ces trois ans, mais mes parents n'étaient jamais là, toujours l'un ou l'autre à être partis sur un tournage. Depuis qu'avec Charlotte nous sommes en âge de pouvoir subvenir à nos besoins par nous-même, ils aimaient partir à l'autre bout du monde pour se retrouver tous les deux. Ma mère avait refusé pas mal de films pour s'occuper de nous quand le tournage tombait en même temps qu'un tournage de mon père, je suis content qu'aujourd'hui quand un scénario lui plaît, elle ne réfléchit pas. C'était compliqué de trouver un créneau pour qu'on se retrouve tous, et je ne voulais pas empêcher Jez de faire des choses car elle avait un repas avec ma famille alors que finalement ma mère n'aurait pas pu venir ou quoique ce soit. Je sais quand même que j'ai fait une erreur avec Charlotte, elle, elle était toujours là et j'aurais dû faire cette rencontre, ne serait-ce qu'une fois, une seule fois et tout ça ne serait peut-être pas arriver. Je regrette tellement ce que j'ai fait ou plutôt ce que je n'ai pas fait.
Tout semblait comme avant et j'aimais ça, jusqu'à ce que j'entende la porte du manoir s'ouvrir. La réalité n'est revenu en pleine figure, ma fille, notre fille. Je pense que je m'y ferai jamais. Du moins, pas tout de suite. J'avoue que j'ai commencé à stresser car je me suis rappeler qu'on avait semer nos vêtements un peu partout dans l'entrée. Je me suis demandé ce que Dia pouvait penser, à trois ans on peut déjà deviner ce genre de chose ? Je n'en ai aucune idée. Mais on se lâche, on se rhabille le plus vite que l'on peut pour éviter qu'elle nous surprenne à moitié nu, ce serait gênant pour nous tous. En plus de ça, comment lui expliquer, non à trois ans ils ne savent pas comment on fait des enfants, ils sont trop jeunes pour ça. Alors qu'on cherche nos affaires, Jez' me demande ce que j'ai fait de son soutien-gorge. Je la regarde d'un air idiot, j'en ai aucune idée, moi je lui ais enlevé et j'étais fixé sur sa poitrine, je m'en fichais de son soutien-gorge, je ne sais même plus de quel côté j'ai pu l'envoyer voler. Même si j'avais remis mon pantalon, je n'avais pas retrouvé mon tee-shirt. Si je me rappelle bien, c'est la première chose que Jez' m'a retiré alors il devait sûrement être dans l'entrée du manoir. Plus Dia approche, plus je rougis, réaction bizarre je sais. Puis elle se plante avec nos hauts devant nous et mon regard se porte sur Jez'. Jez', qui se cache avec très peu de tissus. J'ai envie de rire, elle a l'air toute gêner mais je ne dois pas, je dois la soutenir. Mais c'est la question de Dia qui me décroche un rire. Si finalement elle sait  beaucoup plus de choses que je pensais. Je n'étais pas trop gêner par ma tenu, Dia devait déjà avoir vu un homme torse nu, j'en suis sur qu'un voisin de Jez' ne s'est pas gêner pour se promener torse nu dans son jardin pour attirer l'attention de Jez'. Je sens le regarde de celle que j'aime sur moi, comme si elle me priait de dire quelque chose ou du moins de faire quelque chose. J'ai seulement pris nos hauts des mains de Dia pour donner celui qui appartient à Jez à Jez. Elle va pouvoir disparaître pendant quelques secondes pour aller s'habiller. Moi j'enfile juste mon tee-shirt, comme je pourrais toujours le faire. « Un petit frère ou une petite sœur ? Hum… Pas tout de suite » Puis je remarque que Jez a disparut, sûrement pour s'habiller alors je m'approche de Dia et lui dit à l'oreille. « Pas tout de suite mais peut-être bientôt » avec un clin d'oeil.




Ezebel
Maybe Home Is Nothing But ▬ Two Arms Holding You Tight When You're At Your Worst
Revenir en haut Aller en bas
En ligne
avatar
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
▲ Messages : 222
▲ Inscription : 07/04/2017
tumblr
▲ Age : 31
▲ Quartier Résidentiel : Domaine Arkadia, avec Ezekiel & Dia, les amours de ma vie
▲ Occupation : Ecrivain à succès
▲ Identité Sexuelle : Kielsexuelle
▲ Cupidon : J'aime Ezekiel, tellement fort. Je n'ai jamais cessé de l'aimer et je l'aimerais toute ma vie. Je ne vois d'ailleurs plus cette dernière sans lui, sans le bonheur qu'il apporte dans mon quotidien. C'est donc tout naturellement que j'ai accepté de l'épouser. Nous sommes désormais fiancés.
▲ Avatar : Sophia Bush
▲ Crédits : money honey (ava) + Exception (sign) + tumblr (gifs)
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
Lun 5 Juin - 22:03

 

 
Wait for me to come home

  Ezebel
 

 

 
Allongée contre Kiel, je savourais le moment… Du moins, jusqu’à ce que Dia ne rentre de sa petite heure de jeu avec ses deux amis. Je me relevais rapidement tout en rassemblant mes affaires, essayant de remettre la main sur mon soutien-gorge qui était totalement introuvable. Je ne peux m’empêcher de demander à Kiel ce qu’il en a fait. Après tout, c’est qui lui qui l’a balancé quelque part alors qu’il venait de me l’enlever, il devait donc savoir où il l’avait mis. Mais pour toute réponse, j’ai droit à un regard un peu idiot de la part du jeune homme et je ne peux m’empêcher de sourire. Alors certes, c’était stressant de devoir se rhabiller au plus vite parce que notre fille débarque mais c’était à la fois terriblement craquant. C’était une scène de la vie commune que je me reverrais bien vivre à un moment ou à un autre. Enfin, pour cela, il fallait encore que Kiel me pardonne et accepte de refaire sa vie avec moi, ce qui n’était pas certains. Dia arriva rapidement dans le salon et je me cachais la poitrine avec un torchon, ne pouvant m’empêcher de rougir de honte en voyant qu’elle tenait mon haut ainsi que celui de son père. Mais pire encore, c’est ce que Dia répond qui me fait rougir. Ma fille est décidément très avancée pour son jeune âge et c’est parfois affolant. Elle songe déjà à un petit frère ou une petite sœur alors que ses parents ne sont même pas encore tout à fait ensemble. Ezekiel s’avance et récupère nos hauts avant de me tendre le mien. Le remerciant d’un regard, je m’apprête à quitter la salle quand j’entends les paroles de Kiel. Je ne peux m’empêcher de sourire tout en sentant mes yeux se mettre à pétiller. Il avait dit pas tout de suite… Cela signifiait quand même quelque chose. Peut-être qu’il voudrait d’autres enfants dans le futur… Mais en même temps, rien n’était dit que ce serait moi la mère même si je l’espérais fortement. Je quittais donc le salon, retrouvant mon soutien-gorge au passage. Il avait atterri sur la bibliothèque et m’attendait sagement. Arrivant dans la cuisine, je remis ce dernier ainsi que mon haut avant de commencer à me mettre aux fourneaux. « Kiel, Dia, venez m’aider à cuisiner. » Une vraie petite scène de famille. Notre après-midi ressembla à ça, une famille unie comme si les trois années qui venaient de s’écouler n’avaient jamais existé.
 

 

 



 - I will always love you -
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sujets similaires
-
» Adhésions a la Home Fleet
» Ellowyne I wait Alone
» Le playstation Home
» GFX-Home : Votre nouvelle communauté graphiste
» 2009 - Ellowyne Wilde - I wait Alone

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sweet Home Heatherfield :: Heatherfield :: Domaine Arkadia :: Artistic Draft-
Sauter vers: