AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

[n°26] Flower of Ice • Calvin

 :: Heatherfield :: Midtown :: Residence Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
▲ Messages : 308
▲ Inscription : 12/04/2017
tumblr
▲ Age : 35
▲ Quartier Résidentiel : J'habite seule à Bayer Lake
▲ Occupation : Propriétaire d'un salon de tatouage & tatoueuse
▲ Identité Sexuelle : Rileysexuelle
▲ Cupidon : Il appartient à Riley, depuis toujours. Je l'aime, j'ai eu beau essayer de l'oublier, je n'y suis jamais arrivé. Tous les hommes me semblent tellement fade à côté de lui. Il est et restera à jamais mon unique amour.
▲ Avatar : Jaimie Alexander
▲ Crédits : Carole71 (ava) Elinou+XynPapple (sign) Blindspot-gifs.tumblr (gifs sign)
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
Ven 5 Mai - 19:11

   

   
Flower of Ice

   Calsey
   

   

   
J’avais besoin de parler à quelqu’un et je savais parfaitement qui je devais aller voir pour cela. Le salon de tatouage était fermé pour la journée, c’était mon jour de repos et Kyriann avait demandé également une journée, que je n’avais pas eu envie de lui refuser. Après tout, il bossait très bien et c’était donc logique que je lui permette d’avoir une journée de repos alors qu’il devait travailler. J’avais mis une pancarte pour prévenir de la fermeture exceptionnelle du salon, sans donner de raison précise. Les clients n’avaient pas besoin de savoir que nous avions été flemmards aujourd’hui et que nous prenions un peu de temps pour nous. De toute façon, nous n’avions pas de clients à tatouer aujourd’hui sinon le salon n’aurait pas été fermé. J’aurais repris les clients de Kyriann ou aurait déplacé les rendez-vous de certains. En ce début d’après-midi, je savais exactement où j’allais. Laissant mon chien dans la maison, j’enfourchais ma moto pour me rendre dans le quartier de Midtown. Calvin, le frère de Riley, habitait là-bas et c’était exactement lui que je venais voir. Je connaissais le jeune homme depuis presque aussi longtemps que je connaissais Riley et je l’adorais. Il n’était pas passé par des moments évidents et même encore aujourd’hui, il avait du mal à remonter la pente. Calvin, c’était comme mon frère, mon confident. Il l’était devenu au fil du temps, presque logiquement. Et même si nous nous étions plus ou moins éloignés avec le temps, nous avions facilement retrouvé notre relation au fil des jours suite à mon retour. Arrivé en bas de son immeuble, j’entrais assez facilement dans ce dernier, connaissant le code d’accès. Je savais que Calvin ne fermait quasiment pas la porte à clé et une fois devant l’appartement, j’entrais sans frapper, comme c’était mon habitude. « Hey Calvin. Alors, tu te caches encore dans ton trou? » Je m’affalais sans aucune délicatesse dans un des fauteuils. On pouvait presque croire que j’étais sans gêne mais Calvin et moi nous connaissions depuis l’enfance et même si j’avais bien changé depuis la dernière fois que nous nous étions vu, avant mon départ de dix ans d’Heatherfield, les habitudes étaient plus difficiles à perdre.
   

   

   



UN AMER GOÛT DE FER,
ARRIERE GOÛT DE SANG.


   
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
au secours, j'ai la trentaine !
▲ Messages : 94
▲ Inscription : 29/04/2017

▲ Age : 33
▲ Quartier Résidentiel : Un petit appartement à Midtown que je partage avec mon chat... qui se cache sûrement quelque part
▲ Occupation : Au chômage depuis qu'on m'a viré du centre médical de la ville après une importante faute professionnelle, j'étais alors cancérologue.
▲ Identité Sexuelle : C'est compliqué... Je suis de base hétérosexuelle. Mais depuis ma séparation avec mon ex conjointe, je ne me retrouve que dans les lits des hommes
▲ Cupidon : Cupidon m'a fait connaître l'amour, le vrai. La personne avec qui vous souhaitez sincèrement passer le restant de vos jours à ses côtés. La personne avec qui vous voulez fonder une famille. L'amour avec un grand A. Mais je n'ai été visiblement que le seul de nous deux à recevoir la flèche. Maintenant, elle est partie avec l'homme qu'elle aimait réellement, me laissant seul dans mon mensonge et mon désarroi. C'est en la perdant que j'ai tout perdu.
▲ Avatar : James McAvoy
▲ Crédits : myself
au secours, j'ai la trentaine !
Ven 5 Mai - 23:09

   

   
Flower of Ice

   Calsey
   

   

   

C'était de ce qu'on appelle une de ces journées pourries et inutiles, plus que largement perdue, mais Calvin ne comptait plus depuis ses derniers mois le nombre de journées de la sorte que comptaient ses semaines. Il s'était levé tardivement avec un mal de crâne digne des plus grands chantiers de construction. Il avait essayé de se rappeler s'il devait garder la petite aujourd'hui, mais n'ayant aucun message de son voisin sur son portable, il supposa que non. Il allait donc sûrement passer ses prochaines 24hs seules. Sauf s'il prenait l'effort de sortir dehors. En décalant du bout des doigts les plis de ses rideaux bien souvent fermés, il constata que le temps était au beau fixe. Il grimaça en considérant la chose comme une seconde raison pour le pousser à mettre le nez dehors. Il n''avait pas tant envie de ça en réalité. Alors autant ne pas le faire et rester ici. Eh bien... ce n'était pas si simple. Il se doucha, se changea et ramassa une bouteille en verre vide qui traînait par terre et dans laquelle il avait buté en ce levant lacement du lit. Il savait qu'il ne valait mieux pas qu'il laisse traîner ça non plus. Si Lachlan débarquait et tombait là-dessus, il pouvait dire adieu au seul boulot à temps partiel qui voulait encore bien de lui. En même temps personne ne voudrait confier sa fille à un ivrogne. Bien que ce fut méchant de s'auto traiter d'ivrogne. Ce n'était pas ce qu'il était. Il aimait juste boire, un peu, tranquillement, une fois seul chez lui. Mais ça faisait un moment qu'il ne faisait plus la tournée des bars de la ville. Alors non, il n'en était pas un.

Mais cela n'excusait pas la présence de cette bouteille qu'il décida de descendre pour la jeter dans le vide-ordures de l'immeuble, avec quelques autres qu'il prit dans le fond de son placard médical, maintenant destiné à y cacher ses bouteilles d'alcool. Voilà maintenant qu'il était dehors, l'épais soleil se reflétant sur les vitres des bâtiments d'en face lui brûlant presque la rétine des yeux. Il aurait dû prendre ses lunettes de soleil. Il fit quelques pas, mains dans les poches de sa veste en cuir brun, tête baissée pour ne pas perdre la vue à cause de la lumière. Avoir les yeux bleus à aussi ses défauts, ceux d'être trop sensible. Ou alors était-ce son mal de crâne qui n'était pas tout à fait parti ? Qu'importe, il fit sa première escale dans un troquet où il commanda un verre de whisky. Il n'y a pas mieux contre le mal de tête. Il se retrouva obligé de taper la discute au mec à côté de lui, qui lui venta les mérites d'un sport dont Calvin ne reteint pas le nom. Il se retrouva vite lassé et décida que son cota de sociabilité était rempli pour la journée. Il retourna bien rapidement à son appartement, s'arrêtant un moment sans trop savoir pourquoi devant la porte de son voisin de palier, comme si, l'espace d'un instant l'idée de frapper pour le voir avait pu lui traverser l'esprit. Puis il s'engouffra dans son appartement à lui et fut accueilli par son chat qui n'avait pas eu son repas du matin. Il s'excusa donc auprès de Vador avant de remplir sa gamelle avec une dose supplémentaire en guise de pardon. Ce dernier ne termina même pas sa bouffe avant de retourner dans son lieu favori : derrière le canapé.

Se nourrir n'était pas une mauvaise idée alors Calvin se décida à faire de même. Il sortit deux-trois trucs de son frigo et mixa le tout dans une assiette qu'il mit au micro-ondes. Il accompagna son festin d'un verre de rouge et se plaça devant la télé. Il laissa à l'abandon l’assiette sur la table basse une fois fini et, en vue de l'état de la bouteille, décida qu'il valait mieux la finir. Il se servit un second verre. Il laissa finalement tout en plan pour aller à son bureau et camper un moment devant son ordinateur. Il fut un temps où il n'y allait presque exclusivement pour ses dossiers médicaux et ses mails... Maintenant, il se retrouvait à surfer sans but sur internet pour finir sur youtube, devant des vidéos de chats. Si seulement Vador pouvait être aussi drôle au lieu de passer sa vie derrière le canapé. Il n'aurait pas eu de chat que ça aurait donné exactement le même résultat. Si ce n'est que justement il ne pourrait pas se plaindre qu'il ne le voyait jamais.

La petite aiguille sur l'horloge avait fait quelques tours qu'il entendit un bruit depuis sa porte d'entrée, suivit d’exclamations dont il n'eut aucun problème à reconnaître la voix.

« Hey Calvin. Alors, tu te caches encore dans ton trou? »

Il n'avait pas prévu que Kelsey se ramène. Non pas que ça le dérangeait mais il s'était changé entre-temps et portait un vulgaire jogging et un t-shirt, on a vu plus présentable. Même si Kel' savait que Calvin pouvait ne pas être dans son assiette, l'ancien médecin préférait essayer de rester à peu près présentable... lorsqu'il n'avait pas une bouteille à la main. Il n'avait même pas pris le temps ce matin de couper un peu sa barbe. Il s'en moquait un peu, ce n'était que Kelsey. Elle avait l'habitude. Mais ce n'était pas une raison, une fois encore. Il se leva et se dirigea d'un pas traînant sur le sol jusqu'à la pièce où se trouvait cette dernière. L’appartement était beaucoup plus petit que sa maison qu'il avait eue avant, alors la recherche ne fut pas longue.

« Tiens ! Salut toi ! Tu n'es pas censé travailler à cette heure-là ? »

Il ne s'arrêta pas, traversant la pièce pour rejoindre la cuisine, histoire de se servir un verre et de ramener quelque chose à son invité involontaire.

« Je te sers un truc ? Tu veux quoi ? »

Il chercha sa bouteille de vin dont il se rappela qu'il l'avait fini plus tôt dans la journée. Il se contenta de soupirer avant de chercher autre chose, espérant qu'elle n'allait pas lui demander du rouge. Mais ça l'aurait plutôt étonné.

   

   

   


Start looking forward and stop looking back!
Oh, yes, of course we still love her...
And we're always thinking of her...
But, tell me...
What's the use of feeling blue?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
▲ Messages : 308
▲ Inscription : 12/04/2017
tumblr
▲ Age : 35
▲ Quartier Résidentiel : J'habite seule à Bayer Lake
▲ Occupation : Propriétaire d'un salon de tatouage & tatoueuse
▲ Identité Sexuelle : Rileysexuelle
▲ Cupidon : Il appartient à Riley, depuis toujours. Je l'aime, j'ai eu beau essayer de l'oublier, je n'y suis jamais arrivé. Tous les hommes me semblent tellement fade à côté de lui. Il est et restera à jamais mon unique amour.
▲ Avatar : Jaimie Alexander
▲ Crédits : Carole71 (ava) Elinou+XynPapple (sign) Blindspot-gifs.tumblr (gifs sign)
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
Dim 14 Mai - 17:06

   

   
Flower of Ice

   Calsey
   

   

   
En allant voir Calvin, je me doutais exactement comment j’allais le trouver. Affalé dans son canapé, une bouteille non loin de lui. Mais je ne le jugeais pas, il n’avait pas vécu quelque chose de facile. Et puis, ce n’était pas mon rôle de juger. J’étais là pour le soutenir, l’écouter et non pas pour l’enfoncer encore plus dans les problèmes. Je me demandais juste s’il allait être dans un bon jour aujourd’hui ou pas. En route pour le domicile du jeune homme, je me repassais une scène qui avait eu lieu quelques jours plus tôt, chez Riley, le frère de Calvin. Enfin, frère… Cousin mais étant donné que c’était le père de Calvin qui avait élevé Riley, les deux hommes étaient comme des frères. Je trouvais leur relation très intéressante même si Riley n’était pas toujours tendre avec le jeune homme. Je ne m’immisçais jamais dans les relations entre les autres membres mais il allait falloir que je touche quelques mots à Riley. Je ne pus m’empêcher de soupirer en me souvenant de cette soirée chez Riley. J’avais agis comme une idiote, j’avais gâché ma chance que Riley tombe amoureux de moi et aujourd’hui, j’allais ramasser les pots cassés. J’avais embrassé Riley, j’avais toujours eu envie de l’embrasser et l’alcool avait aidé à sauter le pas. Mais la réaction de mon ami d’enfance n’avait pas été celle à laquelle je m’attendais. Il m’avait repoussé, s’excusant de le faire et je m’étais réfugiée dans l’excuse de l’alcool pour ne pas passer pour une idiote. Et depuis, je vivais dans le regret, le regret de ne pas avoir attendu pour embrasser Riley, le regret d’avoir sauté le pas trop vite, de ne pas avoir attendu que des sentiments naissent en lui. Parce que maintenant, je sentais que j’allais être mal à l’aise en sa compagnie. Enfin, il allait juste falloir attendre un petit peu que le malaise que je ressentais s’estompe et cela allait prendre un peu de temps. Et j’espérais sincèrement qu’en parler à Calvin sans pour autant nommer Riley m’aiderait. Je ne voulais pas que Calvin sache que j’étais amoureuse de son grand-frère, ce serait une perche tendue pour que le jeune homme en parle avec lui. Je n’étais pas sûr qu’il le fasse, cela m’étonnerait même qu’il parle de moi avec Riley, mais je voulais éviter toutes tentations.

Arrivée devant chez Calvin, je garais ma voiture avant de descendre pour me rendre dans l’immeuble. Tapant le code d’accès, je montais rapidement l’escalier jusqu’à l’appartement de mon frère de cœur avant d’entrer sans prendre la peine de frapper. C’était ainsi avec Calvin, on était nous et nous ne prenions pas la peine de faire des chichis. Mais une fois dans le salon, je me rendis compte que le jeune homme n’était pas dans la pièce. Mais je savais qu’il était chez lui étant donné que la porte était ouverte et que j’avais pu rentrer sans encombre. Je l’appelais donc pour lui spécifier mon arrivée tout en m’affalant littéralement dans un fauteuil. Calvin ne tarda pas à me rejoindre, arrivant certainement de son bureau. Il y passait beaucoup de temps, certainement sur son ordinateur à surfer sur internet. J’entendis son pas trainant et j’eus un sourire en voyant le jeune homme apparaitre. Il faisait réellement peine à voir mais il n’était pas là pour que je le plaigne et je n’étais pas venu là pour ça. Il me demanda si je n’étais pas censée travailler et je secouais alors la tête. « Nop’. Le salon est fermé aujourd’hui. » Et c’était très bien, je n’avais pas la tête à faire des tatouages aujourd’hui. Je suivis Calvin alors qu’il se trainait jusqu’à la cuisine avant qu’il ne me demande si je voulais boire quelque chose. Vue l’heure, j’aurais dû lui demander un verre d’eau ou un soda mais j’avais besoin de quelque chose de fort, pour me détendre. Je pris quelques instants de réflexion avant de reprendre la parole. « Tu as de la vodka? Pure bien sûr… » Ce n’était pourtant pas mon genre de demander de l’alcool fort à cette heure de la journée mais j’en avais besoin. Après tout, j’avais besoin de me détendre et rien de mieux qu’un peu de vodka pour ce faire. Cela donnait également un aperçu de mon état d’esprit, il devait être à peu près similaire à celui de Calvin à l’heure actuelle, même si je n’étais pas au fond du trou comme lui. J’avais juste besoin d’un petit remontant pour finir ma journée.
   

   

   



UN AMER GOÛT DE FER,
ARRIERE GOÛT DE SANG.


   
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Calvin de Lormeigny; C'est un avion! C'est un oiseau! Non!
» Flower Sun and Rain
» dylan • Like a flower bending in the breeze, bend with me, sway with ease.
» Maestria's Flower
» Présentation de Miss-flower

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sweet Home Heatherfield :: Heatherfield :: Midtown :: Residence-
Sauter vers: