AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Calvin Sullivan ▬ Pour devenir le soleil, regarde le fixement

 :: Commencez Votre Aventure :: Les Actes de Naissances :: Les Actes en Règles Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
au secours, j'ai la trentaine !
▲ Messages : 94
▲ Inscription : 29/04/2017

▲ Age : 33
▲ Quartier Résidentiel : Un petit appartement à Midtown que je partage avec mon chat... qui se cache sûrement quelque part
▲ Occupation : Au chômage depuis qu'on m'a viré du centre médical de la ville après une importante faute professionnelle, j'étais alors cancérologue.
▲ Identité Sexuelle : C'est compliqué... Je suis de base hétérosexuelle. Mais depuis ma séparation avec mon ex conjointe, je ne me retrouve que dans les lits des hommes
▲ Cupidon : Cupidon m'a fait connaître l'amour, le vrai. La personne avec qui vous souhaitez sincèrement passer le restant de vos jours à ses côtés. La personne avec qui vous voulez fonder une famille. L'amour avec un grand A. Mais je n'ai été visiblement que le seul de nous deux à recevoir la flèche. Maintenant, elle est partie avec l'homme qu'elle aimait réellement, me laissant seul dans mon mensonge et mon désarroi. C'est en la perdant que j'ai tout perdu.
▲ Avatar : James McAvoy
▲ Crédits : myself
au secours, j'ai la trentaine !
Sam 29 Avr - 21:00


Calvin Sullivan



base du personnage

Nom. Je porte toujours avec fierté le nom de mon père, Sullivan, bien que cette dernière puisse aujourd'hui me faire défaut. Prénom. Calvin. Je pourrais dire qu'un président américain a bien porté ce prénom mais cela n'aurait aucun rapport. Je crois que c'est un prénom que ma mère aimait bien... mais j'ai jamais évoqué ce sujet et c'est trop tard maintenant. Surnom. On m'a donné quelques surnoms par le passé, lorsque j'étais à l'école principalement. Mais ce n'était jamais très original et je n'ai pas pris la peine de les retenir. Mon ex m’appelait Carlin, bien souvent à la place de Calvin. Carlin comme la race de chiens, parce que d'après elle j'ai la même tête. Maintenant je déteste juste ce type de chiens. Âge. 33 belles années dans lesquelles j'aimerais pouvoir m'y replonger Date de naissance. 02.03.1984. Lieu de naissance. Je suis né et je vis ici, à Heatherfield, bien que je songe à partir depuis peu... Mais pour aller où ? Origines. Je suis Canadien et cela m'a toujours convenu Quartier. Je vis depuis peu dans un appartement à midtown parce que avec le manque d'argent le lieu de vie diminue forcément. Et puis j'avais trop de souvenirs dans la maison où je vivais avant pour réussir à y rester. Date d'arrivé. J'ai presque toujours vécu à Heatherfield. Je n'ai quitté cette ville que pour mes études supérieures de médecines, et encore, ce n'était bien souvent que la semaine. J'aimais tendrement cet endroit mais maintenant j'ai juste l’impression de m'y perdre.



apparence physique

Tatouage. Aucun tatouage. Ça n'a jamais été quelque chose qui m’a intéressé à vrai dire. C'est un style et quelque chose de particulier qui, normalement, n’advient jamais à s’effacer. Cela demande une longue réflexion et je n'ai jamais eu le temps pour ça. Piercing. De même donc aucun. Caractéristique Déterminante. Dans le métier que je faisais un signe distinctif trop voyant était plutôt très mal perçu. Mieux valait avoir l'air le plus 'normal' possible afin que mes patients me donnent avec facilité leur confiance. Donc rien de particulier si ce n'est, à la limite, une tache de naissance sur la hanche droite mais généralement ce n'est pas quelque chose de visible à tous. Visage. James McAvoy



amour

Orientation Sexuel. Hétérosexuel en principe.... J'ai eu quelques relations féminines par le passé jusqu'à ma dernière conjointe avec qui j'étais depuis 7 ans. Après elle, il m'a été difficile, voir complètement impossible d'avoir des relations de nouveau avec une femme, le souvenir de son corps étant encore trop ancré dans ma mémoire. C'est presque involontairement que j'ai eu ensuite ma première relation avec un homme. Les autres étant faites de façon plus volontaire par la suite. Mais je ne suis pas homosexuel ! Ni bisexuel! Ce sont juste des... expériences pour l'oublier... enfin, je crois. Statut Civil. Je suis célibataire depuis peu. Peu équivalent à 8 mois et 11 jours. Ancien Partenaire. Une femme magnifique par sa beauté...malheureusement pas par son cœur. Nous avons vécu 7 ans ensemble jusqu'à ce que j’apprenne l’existence de sa double vie qu'elle assumait parfaitement. Ce n'est même pas moi qui ai mis fin à notre relation mais elle. Me quittant pour l'homme avec qui elle était après que j'ai découvert le pot aux roses. C'est horrible parce que je la déteste, parce que je veux l'oublier, mais malgré ce qu'elle a fait, je ne parviens pas à arrêter de l'aimer.



Professionnel

Occupation. Après ce qui s'est passé ces derniers mois je me retrouve au chômage sans la volonté de trouver autre chose. J'ai passé ma vie à me préparer pour être le médecin que j'étais, je ne peux et ne veux faire autre chose ! En attendant, il m'arrive cependant de faire baby-sitter pour la fille de mon voisin... mais ce n'est pas vraiment un travail. Lieu de Travail. Plus nulle part si ce n'est chez moi ou chez mon voisin pour la petite de Mr. McCormack Anciens Jobs.  J'étais cancérologue dans un des centres médicaux de la ville. Je pourrais me vanter avec raison que j'étais compétent. J'ai merdé. Je mérite de l'avoir perdu... et pourtant j'espère toujours trouver un moyen de me rattraper.  Objectif de carrière. Parlons franc... J'aimerais retrouver mon travail. C'est impossible je le sais bien. Mais après ma famille, ce job était ce qui me définissait, ce pour quoi j’existais. Je serais prêt à l'impossible pour reprendre ma carrière. Mais ce qui est impossible ne se réalise pas.



Entourage

Parents. ma mère s’appelait Naomi et mon père Andrew. Tous deux sont mort depuis 2 ans. Je les aimais particulièrement et j'étais heureux de les rendre fiers de mes réussites, que ce soit scolaire, puis professionnel, et relationnel. Leurs morts m'a beaucoup affecté. Mais lorsque j'y pense aujourd'hui je me dis que je préfère qu'ils soient parti avec l'image qu'ils avaient de moi à cette époque, plutôt qu'encore vivant pour voir ce que je suis finalement devenu. Frères et Soeurs : Commençons par le meilleur, et je ne cache pas mes mots, mon grand frère, Riley. Qui est en réalité mon demi-frère mais cela n'a aucune importance pour moi. J'ai toujours gardé avec lui une relation fusionnelle je dois l'avouer, même malgré les distances qui nous ont séparé quelques fois.  Un amour fraternel réciproque qu'il m'a démontré à plusieurs reprises, notamment en me proposant d'être le parrain de sa fille. La seule personne en qui je fais pleinement confiance, notamment ces derniers temps.  Je sais que d'une certaine façon je le déçois par mon comportement et ce qui m'arrive. Que je m’appuie peut-être trop sur lui pour remonter la pente. Mais il est la dernière personne qui me reste véritablement, me reliant à l'homme que j'étais avant. Arrive ensuite Eliana, ma petite sœur de 4 minutes. Bon, en réalité ma sœur jumelle mais je reste plus grand qu'elle. Disons que c'est compliqué entre nous. Je l’apprécie... un peu. Je me suis surtout toujours senti en concurrence face à elle. Fils jumeaux, je ressentais toujours le besoin de me démarquer par rapport à elle. Il est possible que certains de nos conflits soient de ma faute, mais c'est loin d'être le cas pour tous. Elle a tout de même cherché à me soutenir à sa manière lors de ma séparation. Me connaissant trop bien, elle devine sûrement que je vais mal mais ça reste quelque  chose dont je refuse de lui parler. Enfin, Judy, ma véritable petite sœur. Je l’apprécie bien que je la trouve quelques fois trop superficielles et que j'aie eu tendance à imiter Riley en essayant de jouer mon rôle de grand frère auprès d'elle. Depuis la mort de nos parents, nous ne nous voyons presque plus. J'hésitais à l’appeler pour prendre de ses nouvelles mais à quoi bon si ce n'est la déranger pour lui mentir en accompagnant le ' hallo ' par un habituel ' rien de neuf ' évitant qu'elle s'inquiète. Enfants : J'aurais pu avoir un enfant, une fille normalement. Mon ex était enceinte et je me préparais avec joie à devenir papa. J'ai ensuite appris que l'enfant n'était pas de moi et qu'elle n'avait aucunement l'intention de me laisser la connaître. Animaux de compagnie. J'ai un chat. Enfin normalement. Disons que je le vois très peu puisqu'il passe sa vie derrière le canapé. Je l'ai acheté car mon psychologue m'a dit qu'avoir auprès de moi un animal de compagnie me ferait le plus grand bien. Tu parles. Il doit avoir autant de problèmes que moi ce gros froussard. Il s’appelle Vador, nom donné par ses anciens propriétaires qui l'ont abandonné.  Autres. Eh bien il y a mon voisin, comment c'est son prénom déjà ? Logan ? Lalan? Lalchan ? Enfin Mr. McCormack. Un pompier qui n'est pas souvent chez lui. Et lorsqu'il faut, il me fait garder sa petite, Eleanor, une enfant merveilleuse et plus qu'agréable. Ce n'est pas vraiment un boulot, mais sa légitime son aide quelques fois.




Pseudo. Bcp trop de sortes différentes Prénom. Laure Âge. 22 ans bientôt 23 Connexion. le plus souvent possible! Groupe. L'âge de Raison Pré-Lien Riley SullivanAutres comptes. Nop

Code:
<pris>James McAvoy</pris> <w>▲</w>Calvin Sullivan

si scénario ou pré-lien merci de remplir ce code
Code:
<pris>James McAvoy</pris> <w>▲</w> [url=http://gohome.forumactif.com/t183-famille-sullivan-03-03]Calvin Sullivan[/url]


Revenir en haut Aller en bas
avatar
au secours, j'ai la trentaine !
▲ Messages : 94
▲ Inscription : 29/04/2017

▲ Age : 33
▲ Quartier Résidentiel : Un petit appartement à Midtown que je partage avec mon chat... qui se cache sûrement quelque part
▲ Occupation : Au chômage depuis qu'on m'a viré du centre médical de la ville après une importante faute professionnelle, j'étais alors cancérologue.
▲ Identité Sexuelle : C'est compliqué... Je suis de base hétérosexuelle. Mais depuis ma séparation avec mon ex conjointe, je ne me retrouve que dans les lits des hommes
▲ Cupidon : Cupidon m'a fait connaître l'amour, le vrai. La personne avec qui vous souhaitez sincèrement passer le restant de vos jours à ses côtés. La personne avec qui vous voulez fonder une famille. L'amour avec un grand A. Mais je n'ai été visiblement que le seul de nous deux à recevoir la flèche. Maintenant, elle est partie avec l'homme qu'elle aimait réellement, me laissant seul dans mon mensonge et mon désarroi. C'est en la perdant que j'ai tout perdu.
▲ Avatar : James McAvoy
▲ Crédits : myself
au secours, j'ai la trentaine !
Sam 29 Avr - 21:30


Once upon a time





J'ai 4 pattes le matin


Je suis né une après-midi de mars alors que le temps n'était pas au beau fixe. Mes cris ont raisonnaient dans la chambre d'accouchement, assez rapidement suivis par ceux de ma sœur jumelle, de 4 minutes plus jeune que moi. Je sais que c'est ma mère qui a choisi le prénom qu'on m'a donné. Calvin. Il sera beau, il sera grand, il sera talentueux. Pour la taille ça reste à confirmer. Je n'ai jamais été bien plus grand que ma sœur. Disons plutôt qu'on a toujours fait plus ou moins la même taille tant bien même que j'essayais toujours de paraître plus grand, bien droit sur mes deux pieds. La concurrence et la comparaison sont deux mots qui m'ont toujours accompagné durant mon enfance, et même après. Ma sœur et moi n'avions pas la complicité habituelle que l'on donne aux jumeaux. Mais peut-être que cela vient de moi. Nous nous apprécions. Mais nous nous chamaillons souvent. Du plus loin que je me souvienne j'ai toujours cherché à me démarquer d'elle. À m'imposer en tant que Calvin, et non simplement comme le frère jumeau d'Eliana. Et c'est par mon sérieux et ma maturité que j'ai toujours cherché à faire cela. J'ai presque essentiellement été un enfant sage. Le petit garçon qui reste tranquillement à sa place, silencieux à table, agréable à vivre, qui obéit sans broncher aux ordres. J'étais la source calme et apaisante de la famille. Le petit gosse-modèle qui revenait avec des bonnes notes. La tête de la classe. J'en étais fier. J'aimais penser que mes parents étaient contents de moi. J'aimais les entendre me féliciter pour mon intelligence et mon côté réfléchit, patient et à l'écoute. Il faut aussi dire que j'avais un très bon modèle. Mon grand frère, Riley, toujours bon et protecteur envers moi. Si j’essayais au mieux de m'éloigner du comportement de ma sœur en imposant ma personnalité si différente, je cherchais à côté à ressembler au plus proche de mon idéal que je voyais dans l'image de mon frère. Lorsque Judy est arrivée, j'ai quelques souvenirs de moi voulant jouer le frère bon et protecteur à la place de Riley qui était déjà plus grand. Ce qui agaçait beaucoup ma sœur. Mais moi j'étais fier et heureux. Le plaisir de faire plaisir. Mettant un point d'honneur sur la gentillesse et la patience, deux caractéristiques qui m'ont toujours suivi.



2 pattes l'après-midi


être l'enfant-modèle n'a cependant pas que du bon. Je ne peux pas vraiment dire que je me suis fait beaucoup d'amis dans ma jeunesse, si ce n'est des enfants, puis des adolescents tout comme moi, cherchant à se perfectionner dans leur travail. Je me suis très rapidement tourné vers des études de médecine, afin de terminer ma démarcation auprès de ma sœur jumelle et de prouver une bonne fois pour toutes que je serais l'enfant le plus qualifié et le plus admirable de la famille. Celui dont on serait heureux d'évoquer le nom lors des dîners en famille. Mais tout autant pour voir briller l'étincelle de respect et de joie dans le regard de mon frère, et celui de mes parents.
C'était de longues études qui m'attendaient, accompagnées de beaucoup de travail auquel j’allais devoir me consacrer. Mais ça ne m'effrayait pas. Bien loin de là. J'ai toujours aimé les défis, surtout ceux qui me permettaient d'avancer dans le bon sens. J'ai donc quitté pendant quelque temps Heatherfield, ne revenant que certains week-ends, essayant de consacrer encore un peu de mon temps libre à ma famille, bien que je n'en aie que très peu. Ce ne fut pas mes années les plus faciles, et principalement les plus monotones.
Entre-temps Riley à quitter la maison familiale pour l’Amérique. Los Angeles.  Je l'enviais un peu de ces ailes qui lui poussaient dans le dos alors que moi, malgré la faible distance, je restais pleinement ancré à notre ville qui nous avait vu naître. Ne plus le voir lors de mes retours le week-end m'était difficile. Mais il commençait à faire de sa vie quelque chose, je me devais de faire de même.

De mon côté j'ai fini par trouver confiance en l'amour, le vrai, dans les bras d'une des plus ravissantes femmes qu'il n’eut au monde. Rencontrée ici, presque par hasard, elle devenait ma raison de rentrer les week-ends pour la voir.
Puis, finalement, tous mes diplômes en poches, je reviens en ville définitivement pour creuser ma carrière de futur grand cancérologue. Je mis bien une petite année à y trouver un poste stable, dans un des plus grands centres médicaux que comptait Heatherfield. J'avais eu quelques courtes relations dans mes périodes d'études, bien que ces dernières n'étaient de toute façon pas destiné à durer. Mais avec elle, s'était différent. Tout de suite nous nous sommes entendus. Tout de suite il s'est passé comme quelque chose entre nous. Une petite étincelle, digne des plus beaux romans à l'eau de rose. Elle me soutenait dans les moments difficiles, et je faisais de même. Elle avait une joie de vivre et une jovialité qui m'avait tout de suite absorbé. Ses longs cheveux roux, ses yeux clairs, ses taches de rousseur et son si grand sourire toujours présent sur son doux visage. Je pourrais dépeindre son portrait sous un milliard de mots. J'achetais ma maison au bout d'un an de carrière, et même pas 4 mois plus tard elle venait s'installer avec moi. Ma timidité restait présente cependant, quand bien même je mis deux ans après cela avant de la demander en mariage. J'avoue que ma première demande tomba à l'eau. Elle n'était pas du genre à trop se poser. Elle aimait l’impression d'être libre et de pouvoir s'envoler du jour au lendemain. Un mariage c'était décidé à définitivement se poser. Ça lui faisait peur. C'est l'excuse qu'elle me donna. J'ai accepté. Mais j'ai réitéré ma demande un an après. Et elle finit par accepter. Pourtant, nous ne nous sommes jamais mariés. Nous avons bien planifié des dates mais rien de concret. Nous voulions prendre notre temps. Enfin, c'est ce qu'elle voulait surtout, bien plus que moi. J'acceptais. Qu'importe tant qu'elle restait auprès de moi. Mes parents l'aimaient. Mon frère avait un peu plus de mal, tout comme mes sœurs. Mais tous étaient heureux de me voir heureux.
Le mariage était une histoire compliquée, alors je ne vous parle même pas des enfants. Puis, elle avait un travail compliqué qui l'éloignait parfois pendant un mois ou deux loin de la maison, et de façon régulière. Et moi, de mon côté, je travaillais des heures et des heures à mon bureau où je prenais soin de me perfectionner. Mais nous avions le temps. Nous étions jeunes après tout et la vie ne faisait que réellement commencer. Qu'importe ce que m'offrait le futur. Comme toujours, j'étais prêt à relever le défi. Et maintenant je n'étais plus seul. Elle était là, auprès de moi. Mon boulot, ma maison, et ma conjointe. J'étais un homme accompli et heureux.



3 pattes le soir


Mais le bonheur est un voile qu'il ne faut pas lâcher au risque de le laisser s'envoler. Des phrases comme ça vous avez dû en entendre bon nombre. Et pourtant diable, qu'est-ce qu'elle est vraie. Les problèmes commencèrent il y a deux ans, à la mort de mon père, suivit rapidement de celle de ma mère. Perdre mon père si rapidement fut un choc pour moi, tellement sa disparition raisonnait comme une tache dans la parfaite page blanche de ma vie. Je l'aimais, énormément, le perdre fut difficile. Mais voir mourir à petit feu ma mère de chagrin bien plus encore. En un an la vie m'avait arraché deux des personnes les plus importantes à mes yeux. Mais notre famille allait devoir apprendre à relever la tête et continuer à vivre. J'aurais tellement aimé cependant leur offrir un petit-fils ou une petite-fille avant de les perdre.
Peut-être qu'en parler à celle qui accompagnait ma vie accéléra les choses, mais un peu plus d'un an et demi plus tard, je découvris sa grossesse qu'elle essayait de me cacher pour 'me faire la surprise au bon moment'. Je crois que je n'ai jamais été aussi heureux. La vie me souriait à nouveau, j'allais devenir papa !

Vous savez ce qui est pire que d'avoir une poisse affreuse qui ne vous fait subir que le pire ? C'est lorsqu'on vous offre le plus grand des bonheurs pour mieux vous l'arracher juste après. Depuis que j'avais appris pour la grossesse, la femme que j'aimais semblait progressivement de plus en plus distante avec moi, quittant la maison pendant plusieurs semaines, prétextant le travail, comme toujours. Mais cela.. semblait plus faux que les autres fois. Alors... un jour j'ai fait ce que je trouve immoral à faire. Mais je l'ai suivi. Rien de bien méchant parce que de toute façon elle se rendait simplement à ses réunions. Je lui faisais une confiance aveugle, comme je l'ai toujours fait depuis 7 ans. Mais ce jour-là j'ai découvert l'horrible vérité qui se cachait derrière ce trop-plein de confiance. Un autre homme. Une autre maison. Un autre amour partagé et une joie bien plus différente et plus forte que la nôtre. Mon cœur se déchira à ce moment-là. Mais ne portons pas de conclusions trop hâtives ! Peut-être... peut-être que simplement je me trompais. Il y avait juste un malentendu quelque part. Je voulais ses explications. Je lui faisais encore confiance. Je savais qu'après 7 ans de vie commune, jamais elle ne m'aurait fait ça ! J'ai attendu une semaine qu'elle revienne. Puis une seconde avant son retour. Je l'ai regardé agir avec moi comme si de rien n'était. Comme elle l'avait toujours fait. Et puis j'ai mis cartes sur table et j'ai fini par évoquer le sujet. Notre conversation se termina au milieu de l'après-midi. Elle reprit son sac et quitta la maison, mais cette fois-ci définitivement.

Ce n'est même pas moi qui lui ai dit de partir. Mais elle. Elle m'avoua toute l'histoire, sans gêne et de manière très naturelle, comme si c'était normal, comme si ça ne lui faisait strictement rien. Elle était avec cet homme depuis plus longtemps qu'avec moi. Mais sa carrière de militaire l'avait rendu très absent, ce qui expliquait les raisons de sa présence si longue à mes côtés. Elle n'avait jamais eu un travail qui lui demandait de quitter la ville aussi longtemps. Lorsqu’elle le faisait s'était lorsqu'il rentrait. Et elle revenait auprès de moi dès qu'il repartait. Pour l'histoire de la demande en mariage, elle était déjà fiancée avec lui. Mais elle avait finalement accepté pour moi car j'avais beaucoup trop insisté et que ça l'avait ennuyé. Depuis quelque temps, son amant était définitivement de retour au pays et il n’allait plus partir. C'est pour ça qu'elle a fait un enfant avec lui et qu'elle compte définitivement l'épouser dans le courant de l'année prochaine. Car oui l'enfant n'est pas de moi. C'est lui le père. Le pire, c'est que cet homme connaissait mon existence, et me considérait comme un 'pauvre type qui servait d’animal de compagnie' pour sa copine lorsqu'il n'était pas présent. Elle me rajouta même qu'elle était contente que j'aie enfin décidé de réagir comme un véritable homme et d'arrêter de gober bêtement tout ce qu'elle disait en allant enfin vérifier par moi-même si c'était vrai. En plus, ça lui évitait la peine de devoir chercher le bon moment pour tout m'avouer. Et elle est partie, me laissant là, assis sur ma chaise au milieu de cette salle à manger vide. Mon monde tout entier s'écroulait sous mes pieds.

Je me suis mis à boire. Beaucoup dans des bars, le soir, à la sortie du boulot. Je revenais parfois ivre le matin pour travailler. Je déprimais. J'envoyais chier des infirmières et des collègues. Je devenais irritable, impétueux et difficile à vivre. Je me détestais. Je la détestais. Et je me haïssais de toujours l'aimer. Heureusement que mon frère était là. Il me conseilla, m'aida du mieux qu'il put à essayer de remonter la pente. Je me suis même mis à voir un psychologue. Mais plus le temps passait, plus j'avais l’impression de m'enfoncer progressivement dans un cercle vicieux de manque de confiance et de déni de soi. Puis arrivait l'erreur de prescription. Du chlorure de potassium en forte quantité au lieu  des corticoïdes habituels. La mort d'un patient important. Le procès. L'amande. La prison à peine évitée. La honte sur l'hôpital. Et la mise à la porte progressive puis définitive. Et j'avais tout perdu. Ma future femme et l'amour de ma vie. Mon boulot. Ma fierté. Mon honneur. Et mes années d'études... toutes ces années d'études pour en arriver à là. J'ai touché le fond pendant 2 mois. Et depuis, j’essaie de tenir la barque, de remonter la pente, de faire des efforts. Parce que malgré tout, il reste mon frère et ma famille. J'ai changé de psychologue. J'ai revendu ma maison et j'ai acheté un petit appartement en centre-ville. J'ai acheté un chat. Je me suis mis à voir d'autres personnes, à retrouver progressivement une vie sociale. Et puis, il y a même mon voisin. Ce mec m'a fait peur la première fois que je l'ai vu, je dois l'avouer. Grand avec un sourire qui lui fend complètement le visage. Mais c'est un type bien, qui vit seul avec sa fille. Un jour il m'a proposé de la garder, constatant que je n'avais pas de travail, donc que j'avais du temps et des disponibilités. J'ai accepté. Parce qu'ainsi je peux prouver à Riley que je fais effectivement des efforts. Mais parce que d'une certaine façon la gamine me fait penser à la fille que j'aurais pu avoir... Puis c'est un ange, douce et agréable à vivre. Je crois qu'elle me fait du bien, plus que ce chat inexistant en tout cas. Alors j’essaie, dans mes relations sociales et dans la vie de tous les jours de me cacher derrière un sourire. Mais dès que je me retrouve seul, la douleur et le dégoût reviennent. Si je ne fais plus les bars, j'ai des bouteilles cachaient dans l’appartement, et je me mets à boire souvent le soir lorsque je sais que je ne serais pas dérangé. J’essaie de fuir au maximum la solitude mais joué au quotidien le mec pour qui tout va bien n'est pas plus facile. L'unique personne qui sait la vérité, c'est mon frère. Si seulement je pouvais voir de nouveau briller cette étincelle de fierté dans son regard.

Qui suis-je ?




Revenir en haut Aller en bas
avatar
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
▲ Messages : 292
▲ Inscription : 06/04/2017

▲ Age : 27
▲ Quartier Résidentiel : Domaine d'Arkadia, avec mon auxiliaire de vie, Léandre.
▲ Occupation : Je ne travaille pas.
▲ Identité Sexuelle : Je suis bisexuelle, bien que je n'ai jamais eu de relation avec une femme.
▲ Cupidon : Je suis célibataire, et je ne pense pas que ça changera d'ici là. Etant en fauteuil, j'ai du mal à m'accepter. Alors qui pourrait bien le faire, si déjà moi-même, je ne me supporte pas? Et pourtant, il commence à me faire éprouver de la jalousie, à hanter mes pensées ...
▲ Avatar : Laura Vandervoort.
▲ Crédits : Moi-même (avatar+signa) et Tumblr (gifs).
GRANDIR, C'EST DEVENIR RESPONSABLE.
Sam 29 Avr - 21:31
Bienvenue ❤ Merci d'avoir pris le frère de mon riley! Bon courage pour ta fiche!



Espoir perdu, rêve oublié, forment une vie dépassée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
grandir, c'est devenir responsable.
▲ Messages : 385
▲ Inscription : 07/04/2017

▲ Age : 26
▲ Quartier Résidentiel : Maplewood, c'est plus près de l'école.
▲ Occupation : Professeure de maternelle (3-4 ans)
▲ Identité Sexuelle : bisexuelle
▲ Cupidon : Le vide total, des coups d'un soir de temps en temps même si j'en raffole pas. Puis je l'ai revu... Pour le moment je ne ressens rien pour elle, rien de concret mais seul l'avenir me le dira.
▲ Avatar : Clémence Poésy
▲ Crédits : Des gens trop gentils pour ce monde
grandir, c'est devenir responsable.
Sam 29 Avr - 21:32
Bienvenue !
Bonne rédaction


Anything's possible
« Tu me fais tourner la tête, mon manège à moi c'est toi, je suis toujours à la fête, quand tu me tient dans tes bras » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
▲ Messages : 306
▲ Inscription : 12/04/2017
tumblr
▲ Age : 35
▲ Quartier Résidentiel : J'habite seule à Bayer Lake
▲ Occupation : Propriétaire d'un salon de tatouage & tatoueuse
▲ Identité Sexuelle : Rileysexuelle
▲ Cupidon : Il appartient à Riley, depuis toujours. Je l'aime, j'ai eu beau essayer de l'oublier, je n'y suis jamais arrivé. Tous les hommes me semblent tellement fade à côté de lui. Il est et restera à jamais mon unique amour.
▲ Avatar : Jaimie Alexander
▲ Crédits : Carole71 (ava) Elinou+XynPapple (sign) Blindspot-gifs.tumblr (gifs sign)
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
Sam 29 Avr - 21:34
Bienvenue.
Excellent choix d'avatar Bon courage pour la fin de ta fiche



UN AMER GOÛT DE FER,
ARRIERE GOÛT DE SANG.


   
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
au secours, j'ai la trentaine !
▲ Messages : 94
▲ Inscription : 29/04/2017

▲ Age : 33
▲ Quartier Résidentiel : Un petit appartement à Midtown que je partage avec mon chat... qui se cache sûrement quelque part
▲ Occupation : Au chômage depuis qu'on m'a viré du centre médical de la ville après une importante faute professionnelle, j'étais alors cancérologue.
▲ Identité Sexuelle : C'est compliqué... Je suis de base hétérosexuelle. Mais depuis ma séparation avec mon ex conjointe, je ne me retrouve que dans les lits des hommes
▲ Cupidon : Cupidon m'a fait connaître l'amour, le vrai. La personne avec qui vous souhaitez sincèrement passer le restant de vos jours à ses côtés. La personne avec qui vous voulez fonder une famille. L'amour avec un grand A. Mais je n'ai été visiblement que le seul de nous deux à recevoir la flèche. Maintenant, elle est partie avec l'homme qu'elle aimait réellement, me laissant seul dans mon mensonge et mon désarroi. C'est en la perdant que j'ai tout perdu.
▲ Avatar : James McAvoy
▲ Crédits : myself
au secours, j'ai la trentaine !
Sam 29 Avr - 21:35
Merci à vous trois !
De rien Lou! C'est plus qu'un plaisir !


Start looking forward and stop looking back!
Oh, yes, of course we still love her...
And we're always thinking of her...
But, tell me...
What's the use of feeling blue?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
de l'enfance à l'adolescence.
▲ Messages : 86
▲ Inscription : 14/04/2017
moi
▲ Age : 16
▲ Quartier Résidentiel : Domaine d'arkadia
▲ Occupation : Étudiante en Pédopsychiatrie
▲ Identité Sexuelle : indéfinie
▲ Cupidon : Amoureuse mais...
▲ Avatar : Chloë Grace Moretz
▲ Crédits : graphicseditions
de l'enfance à l'adolescence.
Sam 29 Avr - 21:58
Bienvenue et bon courage pour finir ta fiche


Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Invité
Sam 29 Avr - 21:59
Olalala James Mcavoy
Bienvenue
Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
au secours, j'ai la trentaine !
▲ Messages : 94
▲ Inscription : 29/04/2017

▲ Age : 33
▲ Quartier Résidentiel : Un petit appartement à Midtown que je partage avec mon chat... qui se cache sûrement quelque part
▲ Occupation : Au chômage depuis qu'on m'a viré du centre médical de la ville après une importante faute professionnelle, j'étais alors cancérologue.
▲ Identité Sexuelle : C'est compliqué... Je suis de base hétérosexuelle. Mais depuis ma séparation avec mon ex conjointe, je ne me retrouve que dans les lits des hommes
▲ Cupidon : Cupidon m'a fait connaître l'amour, le vrai. La personne avec qui vous souhaitez sincèrement passer le restant de vos jours à ses côtés. La personne avec qui vous voulez fonder une famille. L'amour avec un grand A. Mais je n'ai été visiblement que le seul de nous deux à recevoir la flèche. Maintenant, elle est partie avec l'homme qu'elle aimait réellement, me laissant seul dans mon mensonge et mon désarroi. C'est en la perdant que j'ai tout perdu.
▲ Avatar : James McAvoy
▲ Crédits : myself
au secours, j'ai la trentaine !
Sam 29 Avr - 22:00
Merci à vous deux!!


Start looking forward and stop looking back!
Oh, yes, of course we still love her...
And we're always thinking of her...
But, tell me...
What's the use of feeling blue?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
Invité
Invité
Sam 29 Avr - 23:09
Bienvenue parmi nous !! Très bon choix d'avatar #_# hâte de voir ce que tu va faire de ce personnage !
Invité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
au secours, j'ai la trentaine !
▲ Messages : 94
▲ Inscription : 29/04/2017

▲ Age : 33
▲ Quartier Résidentiel : Un petit appartement à Midtown que je partage avec mon chat... qui se cache sûrement quelque part
▲ Occupation : Au chômage depuis qu'on m'a viré du centre médical de la ville après une importante faute professionnelle, j'étais alors cancérologue.
▲ Identité Sexuelle : C'est compliqué... Je suis de base hétérosexuelle. Mais depuis ma séparation avec mon ex conjointe, je ne me retrouve que dans les lits des hommes
▲ Cupidon : Cupidon m'a fait connaître l'amour, le vrai. La personne avec qui vous souhaitez sincèrement passer le restant de vos jours à ses côtés. La personne avec qui vous voulez fonder une famille. L'amour avec un grand A. Mais je n'ai été visiblement que le seul de nous deux à recevoir la flèche. Maintenant, elle est partie avec l'homme qu'elle aimait réellement, me laissant seul dans mon mensonge et mon désarroi. C'est en la perdant que j'ai tout perdu.
▲ Avatar : James McAvoy
▲ Crédits : myself
au secours, j'ai la trentaine !
Dim 30 Avr - 10:18
Merci beaucoup !


Start looking forward and stop looking back!
Oh, yes, of course we still love her...
And we're always thinking of her...
But, tell me...
What's the use of feeling blue?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
IL N'Y A PAS D'ÂGE POUR FAIRE SA CRISE
▲ Messages : 166
▲ Inscription : 12/04/2017

▲ Age : 40
▲ Quartier Résidentiel : J'habite à Riverwylde, avec ma petite puce, nos deux chiens, et nos poissons.
▲ Occupation : Je suis professeur de littérature.
▲ Identité Sexuelle : Je suis hétérosexuel.
▲ Cupidon : Cupidon est quelqu'un de très fourbe. Elle, Kelsey, a frappé mon cœur il y a tant d'années, et j'ai eu beau tenté de refaire ma vie, c'est toujours elle, qui a eu mon cœur. Il lui appartient pour toujours.
▲ Avatar : Sullivan Stapleton.
▲ Crédits : Avatar (moi), gifs (tumblr).
IL N'Y A PAS D'ÂGE POUR FAIRE SA CRISE
Dim 30 Avr - 21:01
Superbe fiche J'adore ce que tu as fait du personnage! Le côté déprimé, qui tient la barque au maximum, j'adore. C'est tout bon pour moi


J'aimerai te dire tellement de choses. Mais ce qui sonne le mieux serait sûrement, Ne m'abandonne pas, j'ai besoin de toi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
au secours, j'ai la trentaine !
▲ Messages : 94
▲ Inscription : 29/04/2017

▲ Age : 33
▲ Quartier Résidentiel : Un petit appartement à Midtown que je partage avec mon chat... qui se cache sûrement quelque part
▲ Occupation : Au chômage depuis qu'on m'a viré du centre médical de la ville après une importante faute professionnelle, j'étais alors cancérologue.
▲ Identité Sexuelle : C'est compliqué... Je suis de base hétérosexuelle. Mais depuis ma séparation avec mon ex conjointe, je ne me retrouve que dans les lits des hommes
▲ Cupidon : Cupidon m'a fait connaître l'amour, le vrai. La personne avec qui vous souhaitez sincèrement passer le restant de vos jours à ses côtés. La personne avec qui vous voulez fonder une famille. L'amour avec un grand A. Mais je n'ai été visiblement que le seul de nous deux à recevoir la flèche. Maintenant, elle est partie avec l'homme qu'elle aimait réellement, me laissant seul dans mon mensonge et mon désarroi. C'est en la perdant que j'ai tout perdu.
▲ Avatar : James McAvoy
▲ Crédits : myself
au secours, j'ai la trentaine !
Dim 30 Avr - 22:17
Awww! Merci grand frère !


Start looking forward and stop looking back!
Oh, yes, of course we still love her...
And we're always thinking of her...
But, tell me...
What's the use of feeling blue?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
▲ Messages : 125
▲ Inscription : 19/04/2017

▲ Age : 35
▲ Identité Sexuelle : Alexisexuel ♥
▲ Cupidon : Je suis fiancée à Alexis, nous allons nous marier en juin, j'ai tellement hâte de lui mettre la bague au doigt...
▲ Avatar : Jesse Williams
▲ Crédits : Valtersen
AU SECOURS, J'AI LA TRENTAINE !
Jeu 4 Mai - 10:44


Félicitation calvin



Bonjour et bienvenue à toi, désolée de ne pas être passée avant j'avais de petit soucis...
J'aime beaucoup ta fiche, je me prends vraiment dans ton histoire et ça me fait de la peine de lire tout ça, j'espère que tout va s'arranger pour ton Calvin



Tu peux dès à présent découvrir les merveilles que renferme le forum ainsi que sympathiser et délirer avec les autres membres si ce n'est pas déjà fait ! Cependant afin de ne pas te lâcher complètement dans la nature, voici quelques liens qui te permettront de t'y retrouver ! Tout d'abord si tu ne l'as pas encore fait, je te conseille d'aller jeter un petit coup d'oeil au règlement, c'est toujours bien de savoir à quoi on a à faire ! Ensuite nous pensons que tu ne vas pas vivre sous les ponts, donc files faire une demande de logement et après va recenser ton métier. C'est toujours bien de savoir où notre personnage va travailler ! Puis, il faut aussi que tu répertories ton personnage c'est important !

Mais bon je suis sûre que tu es surtout impatient(e) de créer ta fiche de liens pour te faire des amis ! D'ailleurs il se peut que tu ais besoin de personnes particulière, comme ta moitié ou ta grande tante qui fume comme un pompier ? Il faut les créer dans la catégorie en construction. N'oublies pas de recenser ton scénario, car si tu ne le fais pas, les personnes non inscrits ne pourront pas le voir. Si tu n'as pas forcément besoin de créer un scénario, mais il faut absolument que ton patron pervers ou que la belle-soeur de ton meilleur ami débarque, c'est un lien prédéfini qu'il faut que tu crées. Si au contraires, tu veux créés ta famille, je t'invite à remplir ce formulaire. Dans tous les cas, j'espère qu'ils seront pris bientôt ! Après si l'envie de RP est présente, mais que tu ne sais pas avec qui en faire tu peux aller rechercher un partenaire ! Ensuite, quand tu auras des rps par milliers, pour ne pas les oublier, tu pourras les mettre dans ton profil. Sinon tu peux les poster dans les Topics. Que te dire d'autre ? Je te recommande vivement le flood où l'on s'amuse comme des petits fous & de passer sur la ChatBox pour rigoler un petit peu ! Sinon pour toutes tes demandes, de lieux, de rang, changement de personnage ou autre, c'est dans les extras qui faut se rendre. Surtout, n'ais pas peur de faire le petit curieux et va voir un peu partout dans le forum.
Puis vu que nous sommes gentils, nous te mettons 500$ sur ton compte en banque !

Et une dernière chose, amuses-toi bien avec nous


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» curriculum vitae pour devenir sergent .
» CV pour devenir Sergent
» cv pour devenir sergent
» CV pour devenir Brigadier
» pour devenir policier-elite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sweet Home Heatherfield :: Commencez Votre Aventure :: Les Actes de Naissances :: Les Actes en Règles-
Sauter vers: