AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

avatar
grandir, c'est devenir responsable.
▲ Messages : 69
▲ Inscription : 17/04/2017

▲ Quartier Résidentiel : Maplewood avec prochainement une petite fille
▲ Occupation : Patissier
▲ Identité Sexuelle : Homosexuel... Quoique...
▲ Cupidon : J'ai toujours aimer les hommes, j'ai eu plusieurs petits amis mais depuis peu j'ai une quelqu'un qui me vient en tête....et c'est une fille...
▲ Avatar : Sébastian Stan
▲ Crédits : . Cramberry
grandir, c'est devenir responsable.
Sam 22 Avr - 12:00


Just In Case

Zelda





La procédure d'adoption pour Lizéa n'était pas encore accepter, pourtant, Matthew faisait déjà tout le nécessaire pour en apprendre plus sur la petite fille pour qu'elle soit le mieux possible chez lui. Il avait déjà préparé sa chambre en achetant tout un tas de jouets et de meuble. Il avait fait les papiers administratifs -même s'ils étaient encore en attente- et devait, à présent, aller se présenté à l'école où Lizéa était.

Pour cela, il avait prit rendez-vous avec la professeure de la petite fille, il lui avait demander un rendez-vous après sa classe et elle avait accepter. Il s'y était donc rendu avec un grand sourire. Sa vie allait aussi changée et il avait hâte. Il se disait que son père aurait été fier de lui... Il aurait voulu donner une vraie famille à Lizéa mais pour le moment, elle n'avait que lui...

En tous cas, il était entré dans l'école et avait demander la classe de la maitresse. Il avait vu que la classe n'était pas terminée alors il avait attendu, les bras croisées, dans le couloir. Lizéa devait être bien ici, ça allait lui donner de nouvelles informations sur la vie de la petite d'avoir ce rendez-vous.

Il vit les enfants courir pour rentrer chez eux et la maitresse, souriante, arriva dans le couloir. "Bonjour..." avait-il dit après s'être approcher d'elle. "Je suis Matthew Howards, j'ai demander rendez-vous avec vous pour la petite Lizéa."







Revenir en haut Aller en bas
avatar
grandir, c'est devenir responsable.
▲ Messages : 385
▲ Inscription : 07/04/2017

▲ Age : 26
▲ Quartier Résidentiel : Maplewood, c'est plus près de l'école.
▲ Occupation : Professeure de maternelle (3-4 ans)
▲ Identité Sexuelle : bisexuelle
▲ Cupidon : Le vide total, des coups d'un soir de temps en temps même si j'en raffole pas. Puis je l'ai revu... Pour le moment je ne ressens rien pour elle, rien de concret mais seul l'avenir me le dira.
▲ Avatar : Clémence Poésy
▲ Crédits : Des gens trop gentils pour ce monde
grandir, c'est devenir responsable.
Sam 22 Avr - 13:14


Just In Case

Matthew & Zelda


Aujourd'hui est un jour important. C’est aujourd'hui que je rencontre le futur papa de Lizéa. La petite est si heureuse qu'il arrive dans sa vie que chaque matin elle passe par ma classe en me faisant un décompte approximatif des jours qui lui reste à vivre dans son foyer. Rien que le mot foyer me donne des frissons. Les conditions de vie de Lizéa ne devraient même pas lui être imposé. Etre avec ces filles l'a tue à petit feu comme moi quand j'étais au primaire. Elle me fait pensé à moi, à ma situation, foyer instable, une bande de peste qui nous mène la vie dur. Je l'avais remarqué, elle n'allait pas bien, dans ma classe elle était toujours enthousiaste à faire ce que je proposais mais dans son regard c'était de la tristesse. Le soir, il était difficile de lui faire quitter l'école. Ca faisait mal au coeur. J'ai compris que quelque chose n'allait pas alors je me suis renseigné et j'ai appris pour sa naissance, son foyer etc. Depuis ce jour là je ne l'ai jamais laissé. Je sais ce que ça fait d'être seule dans son coin et encore c'est mieux que quand les pestes de la famille viennent nous taper dessus aussi bien physiquement que psychologiquement. Les attaques physique c'est qui a tout déclenché. Je les ai vu les bleus sur son corps, elle était différente de d'habitude. Je ne connais pas celui qui va la prendre chez lui, je vais le connaître ce soir et je vais pouvoir jauger si il est bien pour elle. En tout cas, il sera difficilement pire que le foyer. En plus, comme je suis celle qui connaît le plus Lizéa, l'école m'a demandé de l'accueillir.

Les aiguilles de l'horloge pointe l'heure de la sortie des classes. En fin de journée les enfants sont souvent instables, ils n'attendent qu'une chose, quittaient l'école pour rejoindre leurs familles. Par habitude je ne donne jamais de devoirs, je n'aimais pas ça étant petite, en plus des petits de trois ans il faut trouver quoi leur faire faire, alors je préfère les laisser libre chez eux, le beau temps qui arrive ils peuvent en profiter. Quand les enfants sont tous partis, je sors de la salle pour retrouver Matthew.  Je lui serre la main et le laisse rentrer dans ma classe. Je pense que j'irais lui montrer celle où Lizéa travaille plus tard. Pour le moment je l'invite à s'asseoir à la table à hauteur d'hommes. J'avais récupérer deux chaises plus tôt dans la journée pour que l'on n'ait pas à s'asseoir sur les bancs des petits. « Je suis vraiment contente que Lizéa va avoir un foyer stable et une personne aimante pour elle. »


Revenir en haut Aller en bas
avatar
grandir, c'est devenir responsable.
▲ Messages : 69
▲ Inscription : 17/04/2017

▲ Quartier Résidentiel : Maplewood avec prochainement une petite fille
▲ Occupation : Patissier
▲ Identité Sexuelle : Homosexuel... Quoique...
▲ Cupidon : J'ai toujours aimer les hommes, j'ai eu plusieurs petits amis mais depuis peu j'ai une quelqu'un qui me vient en tête....et c'est une fille...
▲ Avatar : Sébastian Stan
▲ Crédits : . Cramberry
grandir, c'est devenir responsable.
Sam 22 Avr - 18:54


Just In Case

Zelda




La jeune femme qui s'était présenté à Matthew avait l'air très gentille, il lui avait sourit et l'avait suivie dans la classe. Il s'était installé sur une chaise qu'elle lui avait présenté avant qu'elle ne parle de Lizéa. Il se doutait qu'elle devait savoir pour ces problèmes. Qui ne les verrait pas en même temps? Vu les bleus qu'on pouvait voir sur ses bras, c'était évident que la petite se faisait battre. "J'espère pouvoir rendre cette petite heureuse. C'est pour cela que je fais tout pour que l'acceptation à l'adoption soit rapide, je ne veux plus qu'elle vive un enfer. "

Il regarda un peu autour de lui en souriant toujours autant. Il était heureux de pouvoir discuter de Lizéa avec quelqu'un, il n'en n'avait encore parler à personne vu que sa famille ne voulait plus de lui. "Lizéa est venu dans ma patisserie et dès que je l'ai vu, j'ai sû qu'elle n'allait pas être qu'une simple petite fille dans ma vie. Elle était toute mignonne avec ses grands yeux bleus innocent. Je lui ai donner une patisserie et elle est partie en courant. Je l'ai vu revenir quelques jours plus tard, puis elle venait une fois par semaine. Jusqu'au jour où elle est venue jusque chez moi."

C'était important, pour lui, de raconter cette histoire, il trouvait cette rencontre fascinante et pleine de magie. Il ferait tout pour elle et, comme s'il l'avait su, il l'avait tout de suite aimer. "C'est là qu'elle m'a dit pour ses parents et l'orphelinat. J'ai donc pris plusieurs rendez-vous avec le foyer et demander son adoption, comme elle vous l'a sans doute dit..." Matt était tout de même nerveux, il voulait faire bonne impression. "C'est une petite fille très intelligente et solitaire. Elle me rapelle un peu moi...Je n'ai pas eu une enfance facile, même si je ne me faisait pas battre."

Il laissa un silence passer. "Vous êtes son institutrice, c'est ça?"




Revenir en haut Aller en bas
avatar
grandir, c'est devenir responsable.
▲ Messages : 385
▲ Inscription : 07/04/2017

▲ Age : 26
▲ Quartier Résidentiel : Maplewood, c'est plus près de l'école.
▲ Occupation : Professeure de maternelle (3-4 ans)
▲ Identité Sexuelle : bisexuelle
▲ Cupidon : Le vide total, des coups d'un soir de temps en temps même si j'en raffole pas. Puis je l'ai revu... Pour le moment je ne ressens rien pour elle, rien de concret mais seul l'avenir me le dira.
▲ Avatar : Clémence Poésy
▲ Crédits : Des gens trop gentils pour ce monde
grandir, c'est devenir responsable.
Sam 29 Avr - 18:31


Just In Case

Matthew & Zelda


J'étais stressée avant qu'il n'arrive, je ne savais pas à qui j'allais faire face. Ils sont bien gentil à m'envoyer parler à celui qui va l'adopter mais ma timidité et moi on est pas au top. Après je me dis que je le fais pour Lizéa. Puis il m'a sourit, il avait l'air joyeux, de son comportement il m'a mis très vite à l'aise. « Il sera difficile de faire pire que ce qu'elle vit en ce moment. » Je baisse la tête, je n'aimais pas parler des conditions de Lizéa car ces conditions je ne les aime pas. J'ai vraiment hâte de passer à autre chose, pour elle mais aussi pour moi. Elle me rappelle tellement ce que j'étais avant et pendant tout ce temps je n'avais pas pu l'aider comme je l'aurais souhaité. Ne pas pouvoir l'aider à décourager, j'avais fait ça pour aider les enfants qui souffrait mais sa situation m'était inaccessible. Tout ce que je pouvais faire été d'offrir une classe agréable à Lizéa pour qu'elle oublie le temps d'une journée son domicile.

Il me raconte leur rencontre, c'est vrai que je n'avais jamais su comment il s'était connu. Il y avait des choses que Lizéa ne me racontait pas même si nous étions proche. Je m'étais méfier quand elle me disait qu'elle parlait avec quelqu'un qui allait pouvoir l'aider. On voit tellement de chose à la télévision que je ne voulais pas qu'il lui arrive pire que ce qu'elle vivait. Mais la peur s'est vite estompé, Lizéa avait les yeux qui brillait quand elle parlait de lui et à ce moment là, je remarque la même lumière dans les yeux de Matthew quand il parle d'elle et qu'il raconte l'histoire. Je me tais, je ne l’interrompt pas, j'ai envie de lui poser miles questions, pourquoi était-elle venu à sa pâtisserie ? A quelle heure ? Mais c'est son moment alors je ne veux pas le couper dans son histoire. Puis c'est si fascinant. Jamais je n'aurais cru qu'il restait le genre de personne comme Matthew. Il y a si peu de gens qui ont fait attention à elle, la plupart l'aurait chassé alors que lui l'a juste accepté. « Oui je suis au courant. Elle a dû avoir beaucoup de courage pour vous en parler, ça a été dur pour moi pour qu'elle me le dise. Il doit vraiment y avoir quelque chose entre vous. » Ou juste Lizéa était arrivé à un moment de sa vie où elle ne pouvait plus supporter cette vie, le moment où elle voulait crier sur tous les toits qu'elle avait besoin d'aide. Elle est trop petite pour faire des choses trop graves et c'est sûrement le mieux. « Je me rappelle du jour où elle est venue me dire que quelqu'un voulait s'occuper d'elle, la première où elle m'a vraiment parler de vous, c'était une autre petite fille à ce moment là. Si elle n'avait pas été là physiquement, je ne l'aurais pas reconnu, même sa voix avait changé, elle était si heureuse de vous avoir. »

Matthew me parle de son enfance, enfin pas grand-chose mais qui veut dire beaucoup. Au fond on doit être les même, notre enfance nous pousse à ce qu'aujourd'hui les enfants soient heureux. « Elle a beaucoup de potentiel, j'ai rarement vu une petite comme ça. » L'enfance est toujours un moment douloureux pour ceux qui veulent simplement l'oublier alors je ne reviens pas dessus, je ne veux pas qu'il ait mal en parlant de ça, je ne veux moi-même ne pas en parler. Puis il me pose la question de savoir si je suis son institutrice. Je ris légèrement. « Non. Enfin je l'ai été il y a deux ans. Déjà à cette époque j'avais remarqué qu'elle n'allait pas bien mais entant que simple professeur, je n'ai rien pu faire à part prévenir l'école. Mais l'école n'a pas pu faire grand-chose de son côté alors j'ai décidé d'être là pour Lizéa. Je lui ai beaucoup parlé et elle a commencé à se livrer à moi, j'ai appris pas mal de choses sur elle. Elle avait confiance en moi et j'espérais que quand elle me parlait, ça lui faisait plaisir. Elle a changé de classe car elle a grandi mais elle me parle toujours autant, elle passe tous les matins devant ma classe pour me dire bonjour. Dans l'école, je suis celle à qui elle fait le plus confiance et qui la connaît le mieux alors j'ai trouvé ça logique que ce soit moi qui vous accueille ce soir. »


Revenir en haut Aller en bas
avatar
grandir, c'est devenir responsable.
▲ Messages : 69
▲ Inscription : 17/04/2017

▲ Quartier Résidentiel : Maplewood avec prochainement une petite fille
▲ Occupation : Patissier
▲ Identité Sexuelle : Homosexuel... Quoique...
▲ Cupidon : J'ai toujours aimer les hommes, j'ai eu plusieurs petits amis mais depuis peu j'ai une quelqu'un qui me vient en tête....et c'est une fille...
▲ Avatar : Sébastian Stan
▲ Crédits : . Cramberry
grandir, c'est devenir responsable.
Ven 5 Mai - 15:06


Just In Case

Zelda





Matthew avait tout de suite été touché par Lizéa et tout de suite, il avait sentit que cette petite-fille était bien plus pour lui qu'une gamine qui venait de temps en temps dans sa tapisserie, il l'a considérait déjà comme sa fille alors que c'était pas encore le cas. La maîtresse de l'école semblait stressée mais Matt', par il ne savait quel moyens, avait réussis à la détendre, elle avait même commencer à parler doucement et de sa voix douce, il comprit rapidement qu'elle devait être une maîtresse d'école que les enfants n'oubliait pas en un été. Il lui avait sourit. "Il est vrai que sa situation est déjà bien mauvaise, mais je ne suis pas comme ses gens qui la maltraite, je ne ferais pas de mal à une mouche pour ma part."

Matthew se doutait que ça n'allait pas être facile de montrer aux gens qu'on pouvait faire confiance en lui pour Lizéa, tout était tellement étrange, même leur rencontre était pas des plus banales. La petite fille venait presque tous les jours à la pâtisserie et puis un jour, l'homme qui l'a retrouve chez lui par un heureux hasard. Il avait les yeux qui brillait en parlant de la petite parce que pour lui, elle était déjà sa fille. Elle lui avait alors dit qu'elle était impression qu'elle lui ai déjà dit toute son histoire et elle en conclut qu'ils étaient alors bien proche. Il avait simplement sourit, écoutant attentivement la jolie blonde parler.

Lizéa était une toute autre petite fille quand elle parlait de lui et lui-même s'en rendait compte, il avait vu le changement radicale de la petite au fil des jours qui passaient. Cette petite bouille qui s'était enfuis la première fois qu'il lui avait donner un éclair au chocolat était à présent une petite fille pleine de vie. Il souriait à l'idée d'avoir pu faire avancer la future enfant Howards. "J'ai vu les quelques changements opérés, elle s'est de plus en plus ouverte à moi. C'est un soir, alors qu'on buvait un chocolat chez moi, qu'elle m'a annoncer que ses parents l'a frappait, elle était toute triste et si apeuré".

Puis, il lui avait demander si elle était sa professeur, il fut un peu gêné de l'avoir cru alors il s'excusa rapidement alors qu'elle lui parlait de l'année où Lizéa était dans sa classe. Il eu un sourire quand elle lui annonça qu'elle venait toujours lui dire bonjour avant d'aller dans sa nouvelle classe. "C'est vrai que c'est une petite fille très intelligente, elle aime lire et apprendre. Je sais qu'elle a déjà une éducation exemplaire et sait ce qui est juste ou non."






Revenir en haut Aller en bas
avatar
grandir, c'est devenir responsable.
▲ Messages : 385
▲ Inscription : 07/04/2017

▲ Age : 26
▲ Quartier Résidentiel : Maplewood, c'est plus près de l'école.
▲ Occupation : Professeure de maternelle (3-4 ans)
▲ Identité Sexuelle : bisexuelle
▲ Cupidon : Le vide total, des coups d'un soir de temps en temps même si j'en raffole pas. Puis je l'ai revu... Pour le moment je ne ressens rien pour elle, rien de concret mais seul l'avenir me le dira.
▲ Avatar : Clémence Poésy
▲ Crédits : Des gens trop gentils pour ce monde
grandir, c'est devenir responsable.
Jeu 11 Mai - 19:06


Just In Case

Matthew & Zelda


Les parents sont notre première aide, les premières personnes vers qui on se trouve lorsque l'on a un problème car on les connaît on sait qu'ils vont nous sortir de là, ils sont fort à nos yeux. Quand on est enfant, ils sont nos héros, on les place sur un piédestal, on les idéalise. Alors quand on a pas nos parents à l'enfance c'est dur. C'est dur ce savoir que l'on a une figure maternelle mais qu'au final elle ne sert à rien, c'est dur de devoir réussir par nous même, d'accord ça nous forge, ça nous rend mature, mais à six ans on a pas envie d'être fort, no d'être mature, on veut être un enfant. C'est souvent que j'ai dit à ma mère que j'avais des problèmes à l'école, jamais elle ne s'est bougé, toujours à penser que j’inventai car j'étais une mauvaise élève, que je ne voulais pas travaillait. A 5 ans, Lizéa a dû trouver en Matthew une figure paternelle. C'est pour ça qu'elle s'est attachée lui. Elle ne pouvait pas jeter cette figure sur l'une des personnes de l'orphelinat car ils la maltraitent, comme pour tout le monde, son père devrait la protéger et non la frapper. On m'a laissé pourrir dans mon coin mais ma mère n'a jamais levé le bras sur moi, je pense que si elle l'aurait fait, mon monde se serait effondrer, même si elle me prenait pour une moins que rien, elle restait ma mère. C'est fou la psychologie des enfants, ceux qui souffrent mais qui ne connaissant rien d'autre restent à souffrir. Lizéa a eu la chance de trouver quelqu'un d'autre avec qui elle pense s'en sortir. Je ne veux même pas savoir ce qu'elle vit, rien que de savoir qu'on la maltraite me fait de la peine, le personnel ne la frappe pas mais ce sont les autres pensionnaires, c'est aussi pour cela que nous n'avons aucune autorité car en soit, le personnel ne lui fait pas de mal même si il ne veille pas à sa sécurité mais comment l'expliquer aux juges ? Nous qui sommes juste des professeurs. « Je ne vous connais pas mais je sais les procédures que vous avez entamé, j'ai envie de vous faire confiance, j'ai surtout besoin de vous faire confiance alors je vous crois quand vous me dîtes que vous ne ferez pas de mal à une mouche. » Je marque une pause, baisse la tête vers la table. Quand on parle du cas Lizéa, je deviens fragile, prête à pleurer pour tout et n'importe quoi. Je ravale mes larmes et le regarde à nouveau dans les yeux « S'il vous plaît, ne lui faîtes aucun mal, elle ne mérite pas ça ». Par son comportement je le vois, il va être quelqu'un de bien pour elle, enfin je veux le croire. Je ne le connais pas, je ne veux pas lui donner ma confiance trop vite. Je ne veux juste pas qu'il donne de faux espoirs à Lizéa. Je ne sais pas s'il comprend à quel point il est important pour cette petite, à quel point il est sa porte de secours, sa seule attache. Je l'écoute et ça me frappe quand il lui parle des parents de Lizéa. Est-il au courant de vraiment tout ? C'est-elle livrer complètement ou a-t-elle garder une part de secret de peur du jugement ? Si elle ne lui en a pas parlé, je préfère me taire moi aussi, du moins pour le moment. Je pense que nous reviendrons sur ce point dans les minutes à venir. « Ce qu'elle subit est impensable, je ne sais même pas comment on peut faire du mal à quelqu'un comme cela. Je suis contente de savoir qu'il y a des fois où elle n'était pas dans son chez soi mais chez vous. Elle ne se livre pas facilement, j'ai beaucoup travaillé avec elle pour qu'elle me parle, c'était trop dur pour elle de le faire et elle devait penser que c'était honteux de le dire. Car c'est honteux, pas pour elle mais pour les gens qui lui font ça. C'est donc à ce moment là que vous avez compris qu'il fallait que vous agissiez ? » Je voulais savoir comment l'idée de l'adopter lui était venu à l'esprit. « Pour être sincère, je ne sais pas où elle a appris à être si poli, si adorable. Je ne pense pas que cela vienne de l'endroit où elle habite, ces gens là ne sont pas des exemples. » Je comprend très bien d'où vient son envie de lire car elle a envie de voir autre chose que son quotidien, elle avait besoin d'imaginer un autre monde.




Anything's possible
« Tu me fais tourner la tête, mon manège à moi c'est toi, je suis toujours à la fête, quand tu me tient dans tes bras » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
avatar
grandir, c'est devenir responsable.
▲ Messages : 69
▲ Inscription : 17/04/2017

▲ Quartier Résidentiel : Maplewood avec prochainement une petite fille
▲ Occupation : Patissier
▲ Identité Sexuelle : Homosexuel... Quoique...
▲ Cupidon : J'ai toujours aimer les hommes, j'ai eu plusieurs petits amis mais depuis peu j'ai une quelqu'un qui me vient en tête....et c'est une fille...
▲ Avatar : Sébastian Stan
▲ Crédits : . Cramberry
grandir, c'est devenir responsable.
Ven 19 Mai - 15:28


Just In Case

Zelda





Matthew avait grandit dans une maison et famille paisible, ses parents ont toujours été aimant jusqu'à l'arrivée de Kayleigh, sa soeur. C'est à ce moment que tout s'est dégradé pour lui, du moins, du côté de sa mère. Son père, il a toujours été là pour lui, c'était un homme bon, juste et il aurait fait n'importe quoi pour lui, il était partit bien trop tôt, le laissant seul bien trop vite. Il voulait montrer à Lizéa qu'on pouvait être un bon père, il voulait montrer cet image de père bon, comme son père l'avait été avec lui. I lavait regarder Zelda en plantant son regard dans le sien. "Lizéa est une petite formidable et j'imagine quelle à dû souffrir de ne pas avoir de parent, moi, dans ma famille, je n'ai pu compter que sur mon père et je souhaite être comme lui à été avec moi. Juste et tout donner pour elle."  

Au fur et à mesure que Matthew écoute la jeune femme, il se rend compte que la petite fille n'avait pas du tout le même comportement avec lui, elle s'était confier rapidement à lui sur ses parents, contrairement à ce que disait Zelda, Fonçant alors les sourcils, il l'a regarde. "Elle s'est tout de suite confier à moi..." Puis, elle lui demande depuis quand il souhaitait l'adopté, alors il réfléchis . "Je crois que je me suis un peu retrouvé en elle, elle est attachante et vive, seule, elle est débrouillarde...J'ai toujours dû me débrouiller seul quand ma mère était partie avec ma soeur et que mon père n'était pas là. Quand elle a commencé à parler des violences envers elle, j'ai voulu agir. "

Il sourit, c'est vrai que c'est une petite fille admirable qui a soif d'apprendre et ce n'est pas pour déplaire à l'homme. "Je ne sait pas non plus, mais c'est vrai qu'elle aime apprendre, dans la pâtisserie où je travail, j'ai mis à disposition des livres, elle les a déjà tous lu au moins trois fois!"



Revenir en haut Aller en bas
avatar
grandir, c'est devenir responsable.
▲ Messages : 385
▲ Inscription : 07/04/2017

▲ Age : 26
▲ Quartier Résidentiel : Maplewood, c'est plus près de l'école.
▲ Occupation : Professeure de maternelle (3-4 ans)
▲ Identité Sexuelle : bisexuelle
▲ Cupidon : Le vide total, des coups d'un soir de temps en temps même si j'en raffole pas. Puis je l'ai revu... Pour le moment je ne ressens rien pour elle, rien de concret mais seul l'avenir me le dira.
▲ Avatar : Clémence Poésy
▲ Crédits : Des gens trop gentils pour ce monde
grandir, c'est devenir responsable.
Lun 29 Mai - 22:41


Just In Case

Matthew & Zelda



Il me parle de son père, de la figure paternelle qu'il a eu, qui l'a toujours soutenu. Dans sa voix, on comprend tout à fait ce qu'il souhaite faire, être un bon père et je commence à vraiment le croire, je commence à avoir envie de lui donner sa chance. Comme ça a déjà été dit, ça ne peut pas être pire que ce qu'elle vit. Quoique si, ça peut être pire, si Matthew finit par la laisser tomber ou quoique ce soit, elle tombera de haut, d'encore plus haut qu'elle est tombé lorsqu'elle pensait pouvoir être en bon terme avec ces filles. Elle voit Matthew comme une figure paternelle, comme quelqu'un qui va pouvoir l'aider à aller mieux alors il ne faut pas qu'il fasse une erreur. On dirait que je lui met la pression, non pas du tout mais je crois fortement en lui. J'aurais aimé que l'on vienne me chercher, qu'on me sourit, qu'on m'offre un endroit pour vivre et non survivre. « Alors soyez comme lui. Si il a été bon pour vous et que vous prenez cet exemple, vous serez bon pour elle aussi. »

Alors comme ça elle s'était tout de suite confier à lui, ça paraît normal, elle devait voir en lui une sortie de secours, une aide qui la porterait vers le haut. En moi, en l'école elle ne voyait pas ça, au contraire, elle devait savoir qu'on avait des relations avec la maison où elle habite, on pouvait dire des choses, juger. Matthew, c'était un inconnu, il ne savait rien alors c'était plus simple. Même, c'était plus simple de lui expliquer la vérité, il avait plus de facilité à la suivre alors que nous, on est du côté des parents la plupart du temps et on aurait pas cru ce qu'elle nous aurait dit. On, enfin, eux, pas forcément moi, je l'aurais écouter. Chaque mot qui sort de la bouche d'un enfant a son importance. Mais j'y étais en douceur, ne voulant pas la brusquer, ne voulant pas lui faire peur sinon elle ne m'aurait jamais rien dit. J'avais envie de savoir pourquoi il faisait tout ça, pourquoi il était si gentil avec elle et même pourquoi il a décidé de la prendre sous son aile. Des centaines de personnes passent à côté d'elle tous les jours, des centaines de personnes peuvent donc voir le visage triste de Lizéa et pourtant, personne n'a jamais réagit, personne ne s'occupe des autres. J’acquiesce simplement de la tête. On a un point commun, on a dû apprendre à se débrouiller seul et Lizéa aussi. Je pense que c'est la même chose qui nous amène à agir avec elle comme cela. Elle nous ressemble, on a réussit par on ne sait quel miracle et on veut l'aider à réussir aussi.

Je souris à ce qu'il me dit, je l'imagine bien curieuse comme elle est. « Je pense qu'il va falloir que vous en achetiez de nouveaux. A moins qu'elle essaye toutes les recettes et là vous avez du temps. Elle est douée pour la pâtisserie, elle est toujours la première à se présenter à l'atelier crêpes. Je la soupçonne de vouloir en manger aussi et qu'elle espère en avoir plus par son entrain »




Anything's possible
« Tu me fais tourner la tête, mon manège à moi c'est toi, je suis toujours à la fête, quand tu me tient dans tes bras » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Quelques "Case Blue" chez MMP
» "Zelda:Good Bye Hyrule 2" de CoolZhomicide
» Votre avis sur Zelda : The Wand of Gamelon
» [DS] The Legend of Zelda : Spirit Tracks
» ZELDA The hero of time "le film".

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sweet Home Heatherfield :: Heatherfield :: Maplewood :: Heatherfield Day School-
Sauter vers: